aa

Langues et civilisations
à tradition orale
(UMR7107)

          Le CNRS           Accueil SHS          Autres sites CNRS          
CNRS Cocoon Huma-Num Labex-EFL ANR English




  Accueil Lacito > Accueil Pangloss > Langues d'Asie > Corpus koyi rai

Corpus koyi rai

 

Fiche technique sur le koyi raia

 

Ressources :

a Accès à toutes les ressources

 

aPhanindra se présente
Népal, Katmandou, 2004, Phanindra Rai, Aimée Lahaussois

Phanindra Rai se présente. Il est considéré, même par les anciens, comme l’un des meilleurs locuteurs koyi. C'est le fils d’un chamane, maintenant décédé. Ce dernier lui a appris les chants rituels, qu’il transmet dorénavant aux nouveaux chamanes.
[Quand nous avons trancrit ce texte, Phanindra a réalisé que l'enregistrement audio n'était pas aussi complet qu'il l'aurait souhaité et a ajouté plusieurs détails (que nous introduirons plus tard dans une version écrite, car il n'y a aucun élément enregistré correspondant)]

a La recette de la pâte de millet
Népal, Katmandou, 2004, Phanindra Rai, Aimée Lahaussois

Cette recette décrit la préparation de la pâte de millet, fréquemment consommée par les rais au Népal (dero, en népali). La recette fut donnée en réponse à une demande ponctuelle, et n’était donc pas accompagnée d’une mise en pratique.

a La pâte de millet cuite sur une pierre
Népal, Katmandou, 2004, Phanindra Rai, Aimée Lahaussois

Cette histoire raconte une aventure dans la jungle : Phanindra, son grand-père et son frère partent en excursion plusieurs jours, se perdent dans la forêt et, face à la pluie, doivent se réfugier dans une grotte. Affamés, ils préparent de la pâte de millet (voir Recette de la pâte de millet) en la cuisant sur une pierre chauffée et l’accompagnent d’un ragoût de grenouilles.

a Mythe fondateur koyi
Népal, Katmandou, 2004, Phanindra Rai, Aimée Lahaussois

Cette version du mythe fondateur des Koyis décrit une époque d'avant la création de l’homme, quand deux dieux, Ruwahang et Paruhang, vivaient dans les cieux et que Ribipma, la femme primordiale, habitait sur terre. Quand Ribipma grandit, elle voulut trouver un compagnon et un rêve lui révéla que si elle escaladait un noyer et se mettait à siffler, son souhait serait exaucé. Elle fit ainsi et le vent la féconda. Elle mit au monde une fille, Nayoma, qui à son tour grandit et elle aussi soupira après un compagnon. Elle fit comme sa mère, grimpa sur le noyer et appela le vent. Sa mère l'abandonna, rendue furieuse par son comportement incestueux, et Noyoma tomba, inconsciente. Des grives amicales, messagères des cieux, la réveillèrent, et elle se mit en quête du soleil, vit Ruwahang et tomba amoureuse de lui. Elle demanda aux grives de lui porter le message qu'elle l'aimait, mais quand elles arrivèrent au ciel, Ruwahang était absent et Paruhang, par contre, était là. Elles le convainquirent de descendre sur terre à la place, mais lui, craignant qu'elle n'apprécie pas son apparence, lui envoya un peigne en cadeau. Elle vit le peigne et tomba amoureuse de lui à cause du présent, et les grives le persuadèrent de descendre sur terre. Quand Nayoma le vit, elle fut dégoûtée devant son visage répugnant et le repoussa. Paruhang, en colère, la maudit et fit se désécher toute l'eau de la terre. Quand Nayoma reprit conscience, elle avait très soif, et tout ce qu'elle trouva à boire était un peu d'urine que Paruhang avait laissée au creux d'une feuille d'igname, et elle fut bien obligée de la boire. Mais quand elle but, elle devint enceinte de tout ce qui existe dans le monde, et l'eau réapparut sur terre. Quand elle donna naissance à tout ce qui existe, Paruhang obligea les perdrix à séparer les humains des autres êtres vivants et coupa leur cordon ombilical. Mais elles se trompèrent et elle éleva ensemble les humains et un certain nombre d'animaux. Des jalousies commençant à se produire entre eux, elle partit vivre dans la jungle avec Léopard ; ils vivaient comme mari et femme ce qui leur porta bonheur. Plus tard, Léopard tua sa mère et ses frères trouvèrent le cadavre. À la même époque, Homme (l'humain mâle parmi les enfants) eut une aventure, tombant amoureux de la fille de Naga, le dieu-serpent. Il descendit dans le monde souterrain pour demander à Naga la main de sa fille et il leur fut répondu qu'ils auraient à cultiver la terre pour vivre. Comme Homme et la fille de Naga ne pouvaient avoir d'enfants, ils cherchèrent à contacter les deux soeurs d'Homme (qui le pensaient mort, suite à sa chute due à l'inanition) : incapable de savoir où elles étaient, il envoya différents animaux, jusqu'à qu'enfin un coq les mettent dans la bonne direction en poussant son cri "kokchulupa" (ce qui est un autre de ses noms). Finalement, Homme eut de nombreux enfants qui constituèrent le peuple de Sungdel [= les Koyis].

a Syurime
Népal, Katmandou, 2004, Phanindra Rai, Aimée Lahaussois

L’histoire de Syurime décrit comment les Koyis sont venus s'installer dans les villages de Sungdel et Dipsung.

a Conversation entre deux cousins
Népal, Katmandou, 2004, Phanindra Koyee Rai & Ram Kumar Rai, Aimée Lahaussois

Cette conversation est bâtie sur le scénario fictif d’une rencontre entre deux cousins, l’un habitant les émirats arabes pour son travail, l’autre étant resté dans leur village natal. Ils ne se sont pas vus depuis un certain temps, comparent leurs modes de vie (mentionnant entre autres les difficultés dues à la présence des maoistes dans le village, appelés ‘oncles’) et discutent de leurs projets à court et moyen terme. 
Dans la transcription, un R en début de phrase signifie que c’est Ram Kumar qui parle, et un P que c’est Phanindra qui prend la parole.

 

Abréviations utilisées dans les corpus (en anglais)

( )

Nepali or English loans

LOC

locative

[ ]

onomatopeia or proper nouns

MAN

manner

ABL

ablative

MIS

mistaken

ALL

allative

NEG

negative

BEN

benefactive

NOM

nominalizer

CAUS

cause/causative

NPST

non-past

CL

classifier

NPST.PRT

non-past participle

COM

comitative

OBL

obligation marker

COND

conditional

OPT

optative

CONJ

conjunction

PE

plural exclusive

CONT

continuous

PER

perseverative

CONTR

contrastive

PI

plural inclusive

CONV

conversational

PL

plural (in pronouns)

DAT

dative

PLU

plural (with nouns)

DE

dual exclusive

PON

ponent

DEF

definitive

POSS

possessive

DI

dual inclusive

PROG

progressive

DU

dual

PST

past

DUR

durative

PST.PRT

past participle

EMPH

emphatic

PURP

purpose marker

ERG

ergative

Q

question

FIN

end-point focus

refl

reflexive

GEN

genitive

SEQ

sequential

HS

hearsay

SG

singular

IMP

imperative

TEMP

temporal

INF

infinitive

TOP

topic marker

INSTR

instrumental

VOC

vocative

INT

intensifier

 

 

Imprimer Contacter le webmestre Plan du site Crédits Accueil