aa

Langues et civilisations
à tradition orale
(UMR7107)

          Le CNRS           Accueil SHS          Autres sites CNRS          
cnrs paris3 inalco paris3 paris3
Rechercher
Intranet Lacito English




 Accueil > Enseignements

Enseignements (màj 6 nov. 2017)

 

Partenaires universitaires :

-- Doctorat Langage, Langues, Textes, Sociétés (LLTS) — Paris 3 ED 268 avec liste des enseignements (ici)
-- Doctorat Langage, Langues, Textes, Sociétés (LLTS) mention Sciences du langageINALCO ED 265 avec liste des enseignements (ici)
-- Doctorat Littérature, Philologie, Linguistique (LPL) spécialité LinguistiqueParis IV

a-noterVoir aussi les enseignements donnés par les membres universitaires :
J. Costa, S. Fedden, F. Guérin,, A. Henri, S.S. Hnin Tun R. Lacroix, , C. Leguy, M.-A.. Mahieu, N. Tournadre


Enseignements dispensés par les chercheurs du Lacito (2017-2018)

paris3

Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3
(ED 268)

  • Diversité des terrains, des cultures et des langues (programme en pdf)
    Doctorat de Linguistique à l'ED 268, Paris III, organisé par S. Naïm avec la contribution des membres du Lacito
    1er semestre (2017-2018), les lundis de 14h à 16h, Maison de la Recherche, 4 rue des irlandais - salle de formation du pavillon - 75005 Paris
    Dates : 6/11/2017, 20/11/2017, 4/12/2017, 18/12/2017, 8/01/2018

  • Indexicalités langagières et sociales
    Responsables : Cécile LEGUY (UMR 7107 LaCiTO), Sandra BORNAND (UMR 8135 LLaCAN) & Alice DEGORCE (UMR 8171 IMAF, CNRS et 243 IRD)
    (2017-2018) Durée : 12 h. Les 5 octobre, 9 novembre, 7 décembre, 15 février, 15 mars, 5 avril, 17 mai 2018, au Lacito du CNRS, 7 rue Guy Môquet, 94000 Villejuif (bât. D, salle de conférences)
    Présentation et descriptif du séminaire

  • Linguistique du récit, linguistique du dialogue : deux langues ou une seule ?
    Organisateur : Jacquesson F
    Dates (2017-2018) : Lundi de 15h à 18h - 5/12/19/26 mars 2018
    Lieu : Maison de la recherche - salle de formation du pavillon - 4 rue des Irlandais, 75005 Paris

  • Typologie linguistique / Typologie et évolution des langues austronésiennes (I. Bril, 2017-2018, cf. EPHE)

inalco
Institut National des Langues et Civilisations Orientales
(ED 265)

  • Diversité des terrains, des cultures et des langues (S. Naïm, 2017-2018, cf. Sorbonne nouvelle-Paris 3)

  • Linguistique du récit, linguistique du dialogue : deux langues ou une seule ? (F. Jacquesson, 2017-2018, cf. Sorbonne nouvelle-Paris 3)
  • Métaphore(s). Enonciation métaphorique en situation (programme en pdf)
    Organisateurs : I. Leblic, B. Masquelier
    1er semestre (2017-2018) au Lacito (CNRS Bâtiment D (3ème étage, salle 311) 7 rue Guy Môquet - 94800 Villejuif)
    Dates : 3/10/2017, 7/11/2017, 5/12/2017, 9/01/2018, 6/03/2018, 5/04/2018
    Présentation et descriptif du séminaire

  • Typologie et abstraction (A. Lemaréchal, 2017-2018, cf. EPHE)
  • Typologie linguistique / Typologie et évolution des langues austronésiennes (I. Bril, 2017-2018, cf. EPHE)

ephe
  • Typologie linguistique / Typologie et évolution des langues austronésiennes(programme en pdf)
    Master(M2) et doctorat de linguistique par I. Bril
    Semestres 1 et 2, les mercredis, de 10h à 12h (2017-2018), en Sorbonne, escalier E (salle D052)
    Reprise le 25 octobre 2017.

  • Typologie et abstraction
    Doctorat de linguistique par A. Lemaréchal
    Semestres 1 et 2, les jeudis, de 16h à 18h (2017-2018), en Sorbonne, escalier E (salle D062)
    Reprise le 19 octobre 2017.


Thèses bientôt ou déjà soutenues (information mise en ligne seulement depuis 2003) toup

  • M. Ahmad HASSAN a soutenu sa thèse intitulée
    Les compléments de manière en français et en syrien de Tartous
    le mardi 10 janvier 2017 à 14h00
    à la Maison de la Recherche de Paris 3 - Salle Claude Simon - 4, rue des Irlandais 75005 Paris
    Jury :
    Mme Georgine AYOUB : Professeur des Universités - Inalco
    Mme Injoo CHOI-JONIN : Professeur des Universités - Université Toulouse 2 (directeur)
    M. Alain LEMARECHAL : Professeur émérite - Université Paris 4
    Mme Estelle MOLINE : Professeur des Universités- Université de Caen
    Mme Samia NAIM : Directrice de recherche émérite - LACITO (directeur)

  • Mme Camille SIMON a soutenu brillamment sa thèse intitulée
    Morphosyntaxe et sémantique grammaticale du salar et du tibétain de l'Amdo : analyse d'un contact de langues
    le mardi 13 décembre à 14h00
    à la Maison de la Recherche de Paris 3 - Salle Claude Simon - 4, rue des Irlandais 75005 Paris
    Jury :
    M. Denis CREISSELS : Professeur émérite - Université Lyon 2
    Mme Eva CSATO : Professeur des Universités - Université d'Uppsala (Suède)
    M. Juha JANHUNEN : Professeur des Universités - Université d'Helsinki (Finlande)
    Mme Françoise ROBIN: Professeur des Universités - Inalco
    M. Nicolas TOURNADRE : Professeur des Universités - Université Aix-Marseille 1 Provence (directeur)

  • Mme Karell MARCHAND a soutenu sa thèse (mention Très Honorable avec les félicitations du jury) intitulée
    Essai de typologie des stratégies de subordination à travers différentes langues australiennes et papoues, préparée à l'EPHE
    le vendredi 11 décembre 2015 à 14h00
    à l'EPHE Le France, 190 avenue de France Paris 13e
    Jury :
    Mme Isabelle BRIL, Directeur de recherche, CNRS / directeur d'études, EPHE
    M. Marc DUVAL , Maître de conférences habilité, Université Paris IV - Sorbonne
    M. Gilbert LAZARD, Membre de l'Institut de France
    M. Alain LEMARECHAL, Professeur émérite, Université Paris IV / directeur d'études, EPHE (directeur)
    M. Olivier SOUTET, Professeur des universités, Université Paris IV - Sorbonne
    M. Jean-Christophe VERSTRAETE, Professeur, Université de Louvain
    Résumé :
    Cette thèse propose une étude des différentes stratégies mises en place pour former des propositions subordonnées dans les langues australiennes et papoues. Ces deux groupes de langues, rarement présents dans les études typologiques sur le sujet, présentent certaines constructions morphosyntaxiques peu fréquentes dans les langues du monde. Cette étude se base sur une dizaine de langues : quatre langues australiennes (le nyangumarta, le martuthunira, le wambaya et le kayardild) et six langues papoues (le maybrat, le yimas, le manambu, le mian, l'amele et le hua).
         Après une brève présentation grammaticale de ces langues, la thèse analyse six types de stratégies de subordination pour en déterminer les fonctions et les types d'emploi : la subordination sans marque, avec une conjonction, avec le marquage casuel, avec une forme verbale spécifique, avec un système de "switch-reference" et par la relativisation. Un dernier chapitre s'intéresse au cas particulier de la complémentation des verbes de perception. Cette thèse a pour but d'illustrer le fonctionnement de ces langues dans le domaine de la subordination, mais également, dans une dimension typologique, de montrer comment ces langues peuvent aider à repenser les théories linguistiques générales.

  • Mme Patrycja MATERA a soutenu sa thèse intitulée
    Les sujets non-canoniques en polonais et en russe, préparée à l'université Sortonne nouvelle - Paris III
    le lundi 6 juillet 2015 à 14h00
    à la Maison de la recherche, 4 rue des Irlandais, Paris 5e (salle Claude Simon)
    Jury :
    Mme Hana Gruet-Skrabalova, Maître de conférences, université Clermont-Ferrand 2 Blaise Pascal
    Mme Zlatka Guentcheva, Directrice de recherche émérite, CNRS-Lacito - université Sorbonne Nouvelle Paris 3
    Mme Fabienne Martin, Professeur des universités, université de Stuttgart (Allemagne)
    Mme Ora Matushansky, DR2-HDR, université de Vincennes Paris 8
    Mme Léa Nash, Professeur des universités, université de Vincennes Paris 8 (co-directeur)
    M. Georges Rebuschi, Professeur des universités émérite, université Sortonne nouvelle Paris 3 (directeur)
    Mme Elena Soares, Maître de conférences HDR, université de Vincennes Paris 8
    Résumé :
    Dans cette thèse, nous nous intéressons aux trois types d'expressions dont la structure s'écarte du modèle de la proposition transitive canonique, à savoir les constructions : anticausatives, à causalité interne, et impersonnelles en polonais et en russe. Leur point commun est que l'écart par rapport à une phrase transitive porte sur la référence du sujet de la proposition.
    Dans tous les cas, le référent du sujet est non-agentif. Dans certains cas, le marquage morphologique reflète cette absence, tant sur le prédicat qui est marqué à la troisième personne du singulier neutre que par l'absence d'un sujet nominatif. Ailleurs, la morphologie ne laisse rien, ou presque rien apparaître, le prédicat s'accordant avec l'argument Thème ou le Patient.
    Ces expressions feront l'objet d'une étude comparative, dans laquelle seront étudiées : la nature de chaque participant non-canonique qui apparaît dans la proposition, les caractéris­tiques de chaque prédicat présent, et enfin, les propriétés combinatoires entre les participants et les prédicats. Il sera montré que la nature et la structure et enfin la manière dont sont légi­timés les sujets non-canoniques ne sont pas seulement liées aux propriétés du réfé­rent de sujet, mais aussi dépendent de la nature du prédicat. Tout comme cela a été proposé pour les constructions anticausatives et à causalité interne (cf. Alexiadou & Anagnostopou­lou (2003), Alexiadou, Anagnostopoulou & Schäfer (2006), Schäfer (2008)), nous avancerons que les constructions impersonnelles comportent un prédicat Cause qui est responsable de la légitimation thématique des caus(at)eurs nominatifs et obliques. Les différences entre ces structures sont dues à la présence ou à l'absence de la tête Voice. Vues sous cet angle, les constructions impersonnelles sont une sorte de causativisation. Le caus(at)eur indéfini (cf. Kibort (2004)) présent dans les constructions impersonnelles d'une part, et la possible présence des causeurs obliques d'autre part, sont des preuves qui étaient cette hypothèse.

  • M. Benjamin TouatiI a soutenu sa thèse intitulée
    Description du sakao, langue océanienne du Nord-est Santo (Vanuatu). Phonologie, morphologie, syntaxe, sémantique et éléments de socio-linguistique, préparée à l'université de Paris IV-Sorbonne
    le vendredi 12 décembre 2014 à 9h30
    à la Maison de la recherche de Paris 4, 28 rue Serpente, Paris 6e (salle D323)
    Jury :
    M. Denis CREISSELS, Professeur émérite, université Lumière Lyon 2
    M. Alexandre FRANÇOIS, Chargé de recherche, Lacito-CNRS
    M. Alain LEMARÉCHAL, Professeur émérite, université de Paris IV-Sorbonne (directeur)
    M. Jean-Léo LÉONARD, Professeur, université Paris IV-Sorbonne
    Mme Miriam MEYERHOFF, Professeure, université Victoria de Wellington
    Mme Ulrike MOSEL, Professeure émérite, université de Kiel
    Mme Claire MOYSE-FAURIE, Directrice de recherche, Lacito-CNRS
    Résumé :
    Le sakao est une langue océanienne parlée par plus de 1500 personnes, au nord-est de l'île d'Espiritu Santo, au Vanuatu. Cette thèse se fonde sur un travail de terrain de 8 mois au total. Après une présentation détaillée de la situation sociolinguistique de la région, elle décrit en détail la grammaire du sakao, à travers différents aspects : phonologie, morphologie, syntaxe et sémantique. Bien que présentant des traits caractéristiques de sa famille comme une tendance à la multiprédicativité, l'utilisation de séries verbales, ou encore le système de possession, la langue est assez innovante, notamment sur les plans phonologique et morphologique. L'ensemble de la thèse tente également de mettre en évidence les interactions entre structures intonatives et morphosyntaxe. Par ailleurs, cette thèse propose une étude détaillée de différents points, parmi lesquels : un marquage différencié de l'indéfini selon le mode REALIS/IRREALIS ; le système aspectuel et ses interactions avec le mode et l'Aktionsart ; le repérage spatial et la deixis (système à six degrés) ; et les notions de topicalisation, de focalisation, et de cadre discursif. La présente thèse comprend en annexe deux textes extraits du corpus oral, traduits et glosés, ainsi qu'une liste des différences majeures entre le sakao et le nkep, qui peuvent être considérés comme deux dialectes d'une même langue : le wanohe.

  • Mme Aurélie Cauchard a soutenu sa thèse intitulée
    A study of space in Caac, an Oceanic language spoken in the north of New Caledonia, préparée à l'Université de Manchester
    le jeudi 20 novembre 2014 à 11h
    à l'Université de Manchester, Postgraduate School, PhD viva suite.
    Prof. E. Schultze-Berndt (Université de Manchester, Royaume-Uni; directeur) et Madame Isabelle Bril (DR, CNRS-Lacito; co-directeur)
    Jury :
    Prof. Gunter Senft (MPI, Nimègue, Pays-Bas; examinateur externe)
    Madame Martina Faller (Université de Manchester, Royaume-Uni; examinateur interne)
    Résumé en anglais :
    In the present study, I describe the linguistic expression of space in Caac, an Oceanic language spoken in New Caledonia, from both a descriptive and theoretical perspective. Caac is a minority language whose transmission process is not ensured anymore; it is also an under-documented language. Part I provides a concise description of Caac grammar, presenting thereby a first formal portrait of this language to the reader. Part II describes the formal and semantic features of the linguistic resources available in Caac to encode spatial relationships. Part III presents the theoretical framework based on and exploring further the vector analysis developed by Bohnemeyer (2012) and Bohnemeyer & O'Meara (2012). In particular, I propose an additional sub-category of vectors (Head-unspecified Vectors) which account for the uses of centrifugal forms in Caac. The resulting theoretical framework enables me to provide a systematic account of expressions of orientation as well as location and motion, and to combine the Frames of Reference typology (Pederson et al. 1998; Levinson, 1996, 2003; Bohnemeyer & Levinson, not dated) with an analysis of deictic expressions within a single framework. It also allows us to give a detailed analysis of the uses and combinations of Caac absolute and deictic directionals, which are spatial terms of primary importance for spatial reference in Caac. Special attention, moreover, is given to the use of directionals in spatial constructions involving Fictive Motion. The analysis of Caac data leads us to introduce an additional category of Fictive Motion beyond those previously recognised in the literature, labelled here 'Anticipated Paths'. In the conclusion, I propose a functional and cultural-specific explanation for the emergence of this construction. Anticipated Path expressions in turn shed new light on the nature of vectors and the relationship between location, motion and orientation.

  • Mme Léa Ghislaine Gamille a soutenu sa thèse intitulée
    Éléments de description phonologique et morphologique du lumbu, langue bantu (B44) du Gabon, parlée à Mayumba,
    le mercredi 18 décembre 2013
    à l'université de Sorbonne Nouvelle-Paris III
    sous la direction de K.S. Kabore

  • Mme Anne-Laure Dotte a soutenu sa thèse intitulée
    Aménagement terminologique des langues minoritaires: application au iaai (Ouvéa, Nouvelle-Calédonie) (Univ. Lyon 2/DDL)
    le mercredi 11 décembre 2013 à 9h30
    à l'université de Lyon 2
    Jury :
    M. Michel Bert (Univ. Lyon 2-DDL)
    M. Niko Besnier (Univ. d'Amsterdam)
    Mme Colette Grinevald (directrice, Univ. Lyon 2-DDL)
    Mme Isabelle Léglise (CNRS-SeDyl)
    Mme Miriam Meyerhoff (Univ. Auckland)
    Mme Claire Moyse-Faurie (directrice, Lacito / Univ. Nelle-Calédonie)

  • M. Jean-Claude Teriierooiterai a soutenu sa thèse intitulée
    Mythes, astronomie, découpage du temps et navigation traditionnelle : l'héritage océanien contenu dans les mots de la langue tahitienne (Univ. de la Polynésie française)
    le lundi 9 décembre 2013 en viseoconférence (Villejuif 18h / Papeete 7h du matin)
    Jury :
    M. Eric Conte (Univ. Polynésie française)
    M. Patrick Kirch (Univ. Berkeley)
    Mme Claire-Moyse Faurie (directrice, Lacito / Univ. Nelle-Calédonie)
    Mme Anne Di Piazza (CNRS-CREDO)
    M. Bruno Saura (directeur, Univ. de la Polynésie française).

  • M. Régis Ollomo Ella a soutenu sa thèse intitulée
    Description linguistique du shiwa, langue bantu du Gabon: Phonologie, morphologie, syntaxe, lexique
    le vendredi 6 décembre 2013, à 14h
    à Paris 3 Sorbonne Nouvelle- Centre Bièvre, 1 rue Censier, 3e étage, salle C
    Jury :
    M. Sû-tôôg-nooma Kabore, Professeur, Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3 (directeur de thèse)
    M. Jules Mba-Nkoghe, Professeur, Université Omar Bongo
    M. Gilbert Puech, Professeur émérite, Université Lyon 2
    Mme Annie Rialland, Directeur de recherche émérite au CNRS, Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3
    Mme Marie-Françoise Rombi, Directeur de recherche au CNRS, Muséum National d'Histoire Naturelle (directrice de thèse)

  • M. Norbert Mtavangu a soutenu sa thèse intitulée
    La contribution des Français à l'étude du swahili : le cas de Charles Sacleux (1856-1943), INALCO
    le jeudi 5 décembre 2013 à 14h
    à l'Inalco, 2 rue de Lille, Paris 7e (salons d'honneur)
    Jury :
    M. Marc van Campenhoudt (Professeur, Institut supérieur de Traducteurs et d'Interprètes (ISTI), Haute Ecole de Bruxelles)
    M. Sylvester Osu (Professeur de linguistique à l'Université François Rabelais de Tours)
    M. Sü-Tôôg-nooma Kukka Kabore (Professeur de linguistique à l'Université Paris III Sorbonne nouvelle)
    M. Thomas Szende (Professeur de hongrois à l'INALCO)
    Mme Odile Racine Issa (Professeur de swahili à l'INALCO), directrice de thèse.

  • Mme Yekaterina Garcia Markina a soutenu sa thèse intitulée
    Recherches sur l'opposition entre 'ser' et 'estar' en espagnol. Historique de la question et application à l'étude des variations dans leurs emplois en espagnol spontané contemporain au Mexique (Paris III)
    le mercredi 4 décembre 2013 à 14h
    à la Maison de la Recherche
    4 rue des Irlandais 75005 Paris (salle Claude Simon)
    Jury :
    M. Eric Beaumatin (Professeur, Université Paris III)
    M. Raphaël Estève (Professeur, Université Michel de Montaigne Bordeaux 3)
    M. Ricardo Etxepare (HDR, CNRS UMR 5478)
    M. Georges Rebuschi (directeur, Univ. Paris III).

  • Mme San San Hnin Tun a soutenu sa thèse intitulée
    La grammaire du discours en birman parlé : fonctions des particules énonciatives dans la grammaire du birman parlé (Paris III)
    le lundi 2 décembre 2013 à 9h30
    à la Maison de la Recherche
    4 rue des Irlandais 75005 Paris (salle Claude Simon)
    Jury :
    Mme Denise Bernot (Professeur émérite, INALCO)
    Mme Marie-Hélène Cardinaud (Maître de conférence, INALCO)
    M. François Jacquesson (DR CNRS - Université Sorbonne Nouvelle Paris 3), directeur
    M. Alain Lemaréchal (Professeur, Paris IV & Directeur d'Etudes, EPHE)
    M. Denis Paillard (DR CNRS, Université Paris-Diderot Paris 7)
    M. John Whitman (Professeur, Cornell University, Etats-Unis & National Institute for Japanese Language and Linguistics, Japon).

  • M. Fabrice Wacalie a soutenu sa thèse intitulée
    Description morpho-syntaxique du nââ numèè (langue de Yaté, Extrême-Sud de la Nouvelle-Calédonie (INALCO)
    le vendredi 8 novembre 2013 à 13h
    à l'Université de la Nouvelle-Calédonie
    Jury :
    Mme Jacqueline de La Fontinelle (Inalco)
    M. Frank Lichtenberk (Univ. Auckland)
    Mme Claire Moyse-Faurie (directrice, Lacito / Univ. Nelle-Calédonie)
    M. Tadahiko Shintani (Univ. Tokyo)
    M. Jacques Vernaudon (directeur, Univ. Polynésie française).

  • M. Ergin Öpengin a soutenu sa thèse intitulée
    "Clitic/affix interactions: a corpus-based study of person marking in the Mukri variety of Central Kurdish" [Les interactions clitiques/affixes: Etude de corpus sur le marquage des personnes dans la variété mukri du kurde central],
    thèse en cotutelle Paris III (F. Jacquesson) & Université de Bamberg, Allemagne (G. Haig)
    le lundi 16 septembre 2013 à 9h
    à la Maison de la Recherche (salle Claude Simon)
    4 rue des Irlandais 75005 Paris (voir aussi sur le site de Paris III)
    Jury :
    Mme Agnès Korn, PRU, Université de Frankfurt - Allemagne
    M. Claude Hagège, Professeur Honoraire au Collège de France
    M. Geoffrey Haig, PRU, Université de Bamberg - Allemagne (directeur)
    M. François Jacquesson, DR CNRS - Université Sorbonne Nouvelle Paris 3 (directeur)
    Mme Annie Montaut, PRU - INALCO
    Mme Pollet Samvelian, PRU - Université Sorbonne Nouvelle Paris 3
    M. Franck Seifart, Senior Researcher Max Planck Institute - Leipzig - Allemagne
    Résumé :
    Le système de marquage personnel du kurde central, avec un ensemble complexe de paradigmes personnels, présente un bon nombre de problèmes, notamment dans la manière dont les paradigmes personnels sont distribués dans l'indexation des arguments. Par exemple, un enclitique personnel qui marque l'actant oblique, construit avec une préposition dans les constructions au présent, devient un affixe personnel dans les constructions au passé. D'autres actants sont affectés par des alternances comparables. Les recherches précédentes (Bynon 1979 ; Samvelian 2007 ; Haig 2008 ; Jügel 2009) ont mis en évidence les phénomènes pertinents, mais un traitement global du problème et une explication générale des motivations derrière le phénomène font encore défaut. L'investigation de ce problème spécifique de la morphosyntaxe du kurde central requiert une analyse globale du système de marquage personnel de la langue. Ainsi, nous établissons le statut morphophonologique des paradigmes des personnes et nous examinons en détail le fonctionnement des marques de personnes, en indiquant des déviations intéressantes par rapport aux tendances typologiques qui favorisent l'accord grammatical avec des formes affixales et l'expression pronominale avec les clitiques (Siewierska 2004). Nous proposons une nouvelle analyse du positionnement des enclitiques mobiles en kurde central en termes de phonologie prosodique (Selkirk 1995 ; Truckenbrodt 1999 ; Anderson, 2005) selon laquelle une forme de personne enclitique apparaît systématiquement après la première phrase phonologique (ou mot prosodique) dans le domaine du syntagme verbal. L'alternance formelle d'un enclitique personnel et d'un affixe personnel est considéré comme le résultat des restrictions sur les combinaisons des enclitiques, lesquelles conduisent nécessairement à un mauvais positionnement de l'un des clitiques de la combinaison. L'alternance formelle de l'un des clitiques en affixe personnel permet d'éviter une combinaison de clitiques (Gerlach 2002), ce qui conduit à un positionnement correct des morphèmes de personnes. D'autres problèmes du système des marques de personnes sont expliqués grâce à un examen plus approfondi des faits de prosodies et par une série de contraintes plus générales de la langue (Prince and Smolensky 1993 ; Yip 1998) qui favorisent l'expression des actants en maintenant distincte l'identité morphologique et phonologique des marques de personnes lorsqu'elles sont en combinaison.

  • M. Guillaume Oisel a soutenu sa thèse intitulée Morphosyntaxe et sémantique des auxiliaires et des connecteurs du tibétain littéraire. Étude diachronique et synchronique (Paris III, 22 février 2013).
    Jury :Jacques BRES (Université Montpellier 3), Françoise ROBIN (INALCO), Nicolas TOURNADRE (Université d'Aix-Marseille, directeur), Dan XU (INALCO), [ Annie MONTAUT (INALCO - absente)]

  • M. Alexandre Djoupa a soutenu sa thèse intitulée Analyse syntaxique et sémantique du fagauvea (Ouvéa, îles Loyauté, Nouvelle-Calédonie), INALCO (30 janvier 2013, mention Très Honorable avec les félicitations du jury)
    Jury : Claire Moyse-Faurie (Lacito-CNRS, directrice), Niko Besnier (université d'Amsterdam), Isabelle Bril (Lacito), Denis Creissels (PRE, 'université Lumière Lyon 2), Gilbert Lazard (PRE EPHE)

  • M. Sophio Milorava a soutenu sa thèse intitulée Syntaxe et sémantique des verbes de déplacement, de mouvement et de position en français et en géorgien modernes, dir. A. Lemaréchal, Paris IV (13 décembre 2012)

  • Mme Suzie Bearune, L'expression linguistique de l'espace en nengone (Maré, Nouvelle-Calédonie), dir. Mme Claire Moyse-Faurie, INALCO (27 janvier 2012, mention très honorable)
    Jury : Isabelle Bril (Lacito), Denis Creissels (université Lumière-Lyon 2), Jean-Michel Fortis (CNRS-HTL), Alain Lemaréchal (université de Paris Sorbonne-Paris 4), Claire Moyse-Faurie (Lacito, directrice).

  • M. Tong Wu, La relativisation prénominale, co-dir. Giuglielmo Cinque (Université de Venise) et Georges Rebuschi (Paris III), mention très honorable (1er décembre 2011)
    Thèse en cotutelle entre Paris 3 et Ca' Foscari (Venise)
    Jury : Alessandra Giorgi (Venise), Mark de Vries (Groningue), Alain Kihm (LLF - UMR 7110 du CNRS), Karen Ferret (Paris 3) et les deux co-directeurs.

  • M. Sudarat Buddhapong, Le passif et ses équivalents en thai et en français, Paris IV, dir. A. Lemaréchal (2011).

  • Mme Yordanka Kozareva, L'aspect grammatical et ses manifestations dans les traductions en français de textes littéraires bulgares, dir. M.M.J. Fernandez-Vest, Paris III, mention très honorable avec félicitations du jury (7 février 2011)
    Jury : Marie-France Delport, M.M.Jocelyne Fernandez-Vest (directrice), Zlatka Guentchéva, Pollet Samvelian, Marie Vrinat-Nikolov

  • Mme Marie Pourquié, Approche neuropsycholinguistique du traitement des verbes dans l'aphasie agrammatique. Étude translinguistique de cas : basque et français (27 janvier 2011)
    Jury : L. Baque-Millet (Barcelone), M. Hickmann (SFL-Cnrs/Paris8), J.-L. Léonard (Paris3), J.-L. Nespoulous (Toulouse2/I.U.F), dir. de thèse, L. Obler (New York), B. Oyharcabal (Iker-Cnrs), G. Rebuschi (Paris3), co-dir. de thèse, P. Sauzet (Toulouse2)

  • Mme Agnès Henri, Eléments de description d'une langue mélanésienne du Vanuatu, le sungwadia, dir.  A. Lemaréchal, Paris IV (10 décembre 2010)
    Jury : Injoo Choi-Jonin, Gilbert Lazard, Alain Lemaréchal (directeur), Ulrike Mosel et Claire Moyse-Faurie.

  • M. Mohamed Aghali-Zakara, L'identité touarègue. Unité et diversité d'un peuple berbère. En contribution à l'étude des sociétés africaines, thèse d'Etat, dir. K.S. Kabore, Paris III (27 octobre 2010).

  • M. Shiho Yamamoto, Recherches sur les relatives à pivot interne en japonais, dir. G. Rebuschi, Paris III, mention très honorable avec félicitations du jury (14 mars 2010)
    Jury : Mme Injoo Choi-Jonin (Toulouse II & Lacito), pré-rapporteur et présidente ; Mme Dominique Klingler (Sorbonne-Nouvelle--Paris 3), expert ; Mme Marie-Claude Paris, U. Paris VII (pré-rapporteur) ; Georges Rebuschi (Sorbonne-Nouvelle et Lacito), directeur de recherche.

  • M. Straton Rurangirwa, Les politiques linguistiques du Rwanda. Enjeux, bilan et perspectives, dir. K.S. Kabore, Paris III (19 mars 2010).

  • M. Adamou Belko Bayoro, Toponymie de la communauté urbaine de Niamey, dir. K.S. Kabore, Paris III (12 février 2010).

  • Mme Fatima Hamlaoui , Le focus à l'interface de la syntaxe et de la phonologie: le cas du français dans une perspective typologique, dir. G. Rebuschi, Paris III, mention très honorable avec félicitations du jury (9 décembre 2009)
    Jury : Marie-Hélène Côté, U. d'Ottawa (rapporteur) ; Caroline Féry, Wolfang-Goethe-Universität, Frankfort (rapporteur) ; Elisabeth Selkirk, U. du Massachusetts à Amherst  ; Annie Rialland, Sorbonne-Nouvelle - Paris 3 (présidente du jury) et Georges Rebuschi, Sorbonne-Nouvelle & LACITO (directeur de recherche).

  • M. Jérémie Delorme, Eléments de toponymie générale du Grand-Bornand à Passamainty, terrain de longue durée et enquêtes contrastives en terrain varié dans les domaines roman, polynésien, basque et bantu, dir. A. Lemaréchal, Paris IV (29 mai 2009)

  • M. Ali Abdoulhamid, Analyse syntaxique des constructions participiales absolues en français, dir. G. Rebuschi, Paris III (20 février 2009)

  • Mme Marijana Petrovic-Rignault, Description syntaxique et sémantique du valaque (un parler daco-roumain de Serbie), Paris IV (6 décembre 2008)
    Jury : Zlatka Guentchéva (CNRS), directrice, Petya Assenova (Sofia), Alain Lemaréchal (Paris IV), Franck Neveu (Univ. de Caen et CRISCO) et Biljana Sikimic (Académie des Sciences, Serbie).

  • Mme Zuzana Vokurkova, Les marques de modalités médiatives et épistémiques en tibétain standard, dir. N. Tournadre, Paris VIII & Univ. Charles, Prague, dir. N. Tournadre (24 septembre 2008).

  • Mme Ana de la Fuente Altaba, Les aspects sémantiques de l'incorporation nominale en nahuatl, Paris III (14 décembre 2007).
    Jury : Hamida Demirdache (Nantes) ; Brenda Laca (Paris VIII) ; Jean-Leo Léonard (Paris III) et Georges Rebuschi (dir., Paris III & Lacito)

  • Mme Rosakot Tubplang-Thamprasert, L’adjectif et ses équivalents en thai et en français, dir. A. Lemaréchal, Paris IV (12 juin 2007)

  • Mme Marina Papacleovoulou, Énonciation et temporalité : étude du système du grec moderne en comparaison avec le français, thèse, co-dir. Z. Guentchéva, Paris IV (17 mars 2006).

  • Mme Eglantine Goddefroy, De la subjectivité dans l’énoncé de presse écrite, dir. A. Lemaréchal, Paris IV (25 janvier 2005).

  • Mme Sang Yun Park, Syntaxe et sémantique des verbes français. Contribution à l’étude de la transitivité en français, dir. A. Lemaréchal, Paris IV (25 janvier 2005).

  • Mme Hana Skrabalova, Recherches sur la syntaxe et la sémantique des expressions coordonnées, avec application particulière à la coordination nominale en tchèque, dir. G. Rebuschi, Paris III (13 décembre 2004).

  • Mme Alice Vittrant, La modalité et ses corrélats en birman dans une approche comparative, dir. M. Mazaudon, Paris VIII (10 décembre 2004).

  • M. Jean-Jacques Castéret, Le chant de table en Béarn et Bas-Adour : ethnomusicologie d’une pratique polyphonique, dir. A.-M. Despringre & N. Sevestre, Paris IV (30 novembre 2004).

  • M. Gilles Polian, Éléments de grammaire du tseltal, langue maya du Mexique, dir. G. Rebuschi, Paris III (22 novembre 2004)

  • Mme Eleni Valma, La causalité en grec et en français (étude contrastive), dir. Z. Guentchéva, Paris VII (10 mai 2004)

  • Mme Sophia Barreto, La chanson traditionnelle de l’Est venezuelien et ses rapports avec la musique des îles Canaries. Approche d’une étude comparative des malaguenas, dir. A.-M. Despringre & L. Jambou, Paris IV (12 janvier 2004).

  • M. Marc Duval, L’interrogation indirecte totale à travers ses marques, dir. A. Lemaréchal, Paris IV (11 décembre 2003).

  • Mme Hee-Young Lee, L'auxiliation aspectuelle en coréen et en français, dir. A. Lemaréchal, Paris IV (16 juin 2003)

  • Mme Nora Boneh, La représentation syntaxique du temps : le cas de l'hébreu moderne, de l'arabe standard et dialectal, co-dir. G. Rebuschi & M.-A. Rouveret, Paris VIII (8 avril 2003)


Thèses en cours (liste complète des doctorants inscrits administrativement avec des membres du Lacito) toup

  • ACHARIYAYOS Jirasak, Recherche sur les particules énonciatives et structure informationnelle en thaï, Paris III, dir. M.M.J. Fernandez-Vest.

  • ALFARANO Valentina, Clausal organisation in Nalögo, an Oceanic language of Santa Cruz Island [Organisation et structure des propositions en nalögo (langue océanienne de l'île Santa Cruz], Inalco, dir. I. Bril.

  • AL-MAQTARI Mona, Étude contrastive des préposition "à" et "de" en français (oral et écrit) et leurs équivalents en arabe standard et dialectal yéménite, Paris III, dir. C. Taine-Cheikh.

  • BESSIS Sandrine, Souvenir des ancêtres et histoire orale au Vanuatu : les récits de chefferies anciennes en Namakura (îles Shepherd), Paris III, dir. A. François

  • BORO Boukary, La construction de l'identité à travers les devises chez les Samo du Burkina Faso, Paris III, dir. C. Leguy.

  • CALDERON Eréndira, Bilinguisme et cognition spatiale chez les Chochos (Mexique), Inalco, dir. E Adamou.

  • CAPO Manon, Voix et voies du passé à Tibarama (Nouvelle-Calédonie). Dynamiques discursives et construction sociale de l’histoire locale, EHESS, co-dir. A. Bensa & C. Moyse-Faurie (Lacito).

  • CHABOT Christine, Les constructions génitivales en coréen, Paris III, dir. I. Choi-Jonin.

  • COULIBALY Sékou, Le minyanka parlé dans le cercle de Bia (Mali) : une description phonologique et morphosyntaxique, Paris III, co-dir. V. Vydrin (INALCO) & I. Choi-Jonin.

  • GUTOVA Evgeniya, Grammaire du berbère ketama (Maroc), Paris III, dir. C. Taine-Cheikh.

  • HORLEY Paul, Analyse de l'écriture rongorongo dans le contexte culturel de Rapa Nui (Ile de Pâques): complexité iconographique, paléographique et structurelle, EPHE, co-dir. I. Bril & K. Pozdiakov.

  • ISSAIENE Fatima Zahra, Littérature orale du Maroc. Analyse ethnolinguistique des énigmes, Paris IV, dir. F. Guérin.

  • KHICHANE Samia, Ethnographie des conflits domestiques en Kabylie : injures, commérages, malédictions, Paris III, dir. C. Leguy.

  • KOMORI Naoko, Analyse et description des connecteurs en japonais, Paris IV, dir. F. Guérin.

  • KONUK Mezane, Description grammaticale de la langue adyghé, langue du Caucase du nord-ouest. Paris III, dir. A. François.

  • LATORRE Sofia, Typologie grammaticale du cholon du XXe siècle avec une perspective diachronique, EPHE, dir. A. Lemaréchal.

  • LAURENT Emmanuelle, Parenté et transmission culturelle. Wumu, un village naxi au sein de la société chinoise contemporain, INALCO, co-dir. C. Capdeville-Zeng & I. Leblic.

  • LEMOS de SOUZA Rossane, Les conteurs d'histoires contemporains bréslliens, P III, dir. C. Leguy.

  • LEWIS-WONG Jennifer, Fréquence lexicale et lisibilité de textes en L2 : une étude comparative de textes birmans et anglais, INALCO, co-dir. S.S. Hnin Tun et M. Valette.

  • LI Juan (Valeriane), Description du tai lü : parler de la préfecture autonome Dai du Xishuangbanna, Chine, Paris IV, dir. F. Guérin.

  • LUEWADIA Émile, Expressions et acquisition des modalités en langue qene drehu (Lifou, Nlle-Calédonie), INALCO , dir. I. Bril

  • MATSUMOTO Asuka, Typologie des constructions verbales à prédicat complexe : composition en japonais et dérivation préfixale en polonais, Paris IV, co-dir. A. Lemaréchal & R. Huszcza (U. de Varsovie).

  • ORTIZ-TORRES Myriam Selene, Analyse et description du mazahua langue otopame, Paris IV, dir. F. Guérin.

  • PADURE Cristian, La variation copule/clitique sujet en romani du Mexique sous l'influence du ser/estar espagnol, Inalco, dir. E. Adamou.

  • PIEKUT David, Les phrases complexes en ajïé (Nouvelle-Calédonie) : syntaxe, sémantique, pragmatique, EPHE, dir. I. Bril.

  • SAAD Aisha, Les constructions en avoir –possessives et à support– dans le dialecte libyen de Benghazi, Paris III, dir. S. Naïm.

  • SAÏED Abdessalem, L'expression de la comparaison en arabe formel ou non formel (tunisien), Paris IV, dir. F. Guérin.

  • SIDOROV Kirill, La focalisation en russe, Paris III, dir. G. Rebuschi.

  • SIMNARA Komi, L'expresion des émotions en lama, Paris III, dir. S. Naïm.

  • TAN Song, Phonologie et morphologie du dialecte tongxi parlé dans la province de Liaoning, Paris IV, dir. F. Guérin.

  • TYUIENON Raymond Freddy, Encastrement et émancipation endogène. La société traditionnelle kanak face au changement dans le processus de développement social et économique. Nouvelle-Calédonie 2005-2010, INALCO, dir. I. Leblic.

  • WAIGI Sarah, Études linguistiques en langue kikuyu (Kenya), Paris III, dir. A. François.

  • WANG Ning, L'acquisition du voisement occlusif du français par des apprenants dialectaux de différentes régions, Paris IV, dir. F. Guérin.

  • XIAO Lin, Iconicité de la syntaxe et grammaticalisation dans les langues isolantes du type du chinois, en comparaison avec d'autres types de langues, Paris IV, dir. A. Lemaréchal.

  • YOUNES Igor, Le parler bédouin satellitaire des Abu Id (Békaa - Liban) : phonologie, morphologie, syntaxe et vocabulaire, Paris III, dir. S. Naïm.

  • YU Mengyang, Étude contrastive linguistique des expressions des émotions français-mandarin, Paris IV, dir. F. Guérin.

Imprimer Contacter le webmestre Plan du site Crédits Accueil