Housebuilding: the process of building a house (version 1)


Continuous playing:

Transcription by sentence
Other

Translation by sentence
fr en zh
Whole text transcription


Whole text translation
fr en zh
Words

Glosses
fr en

Notes
ə˧ʝi˧-ʂɯ˥ʝi˩, ◊ ə˩-gi˩! |
tʰi˩˥, | nɑ˩-bv̩˥ | ʈʂʰɯ˧ | ʑi˧qʰwɤ˧ | pi˧-hĩ˧-ʈʂʰɯ˧-dʑo˩ | tʰi˩˥, | ʑi˧mi˧ | pi˧-hĩ˧-ʈʂʰɯ˧-dʑo˩, | ɑ˩ʁo˧ | tʰi˧-dzi˩-hĩ˩ | ʈʂʰɯ˧-ɭɯ˧, |
əəə… ʑi˧mi˧, | <ʑi…> ʑi˧qʰwɤ˧, | njæ˧-sɯ˩kv̩˩, | ɑ˩ʁo˥ | tʰi˧-dzi˩-hĩ˩ | ʈʂʰɯ˧-ɭɯ˧-dʑo˩, | əəə… ʑi˧mi˧ | ʈʂʰɯ˧-ɭɯ˧-dʑo˩, mmm… |
gæ˩pʰæ˧ pi˧ | ɖɯ˧-ʁo˩ di˩-kv̩˩-mæ˩, | mv̩˩pʰæ˧ pi˧ | ɖɯ˧-ɭɯ˧ di˩-kv̩˩-mæ˩, | dv̩˩pʰæ˧ pi˧ | ɖɯ˧-ɭɯ˧ di˩-kv̩˩. | tʰv̩˧ so˧-ɭɯ˧! |
əəə… kʰɤ˧ʂɯ˧-dʑo˧, | so˧-ɭɯ˧! |
so˧-ɭɯ˧-hĩ˧-ʈʂʰɯ˧, | tʰi˩˥, | ʑi˧mi˧ dɑ˧˥ ◊ -dʑo˩, | tʰi˩˥, | dʑɯ˩ʁo˩˥, | dɑ˧-bi˥-kv̩˩-ze˩-mæ˩, ◊ ə˩-gi˩! |
dʑɯ˩ʁo˩˥, | tʰi˩˥, | <ʑi˧mi˧-ʈʂʰɯ˧, əəə…> ɬi˧-ʁo˧ | dɑ˧˥. |
əəə… ɲi˧-ɬi˧, | so˧-ɬi˧ tʰi˧-tɕɯ˥! |
tʰi˩˥, | ʑi˧mi˧ dɑ˧˥ | ɖɯ˧-ɲi˥-dʑo˩, | ʐɯ˩tsɯ˧-ʈʂʰɯ˧ | ʈʂɤ˧-bi˧-kv̩˧-ze˥-mæ˩! |
"ʈʂʰɯ˧-ɲi˧ | kɯ˧ dʑɤ˩, hɑ̃˩ dʑɤ˩, | ɖɯ˧-ɲi˥-dʑo˩ | tʰi˩˥, | ʑi˧mi˧ dɑ˧-bi˧-tso˧-ɲi˥!" |
ʈʂʰɯ˧, | kɯ˧ dʑɤ˩, hɑ̃˩ dʑɤ˩ | mɤ˧-dɑ˧˥ ◊ -dʑo˩, | [mɤ˧-tsɤ˧-ɲi˥!] | hĩ˧ | ɖɯ˧-zɯ˧ tʰi˧-dzi˩-tso˩-ɲi˩! |
"ʁæ˧ mɤ˧-ʑi˧, | dɑ˧˥ | mɤ˧-ɖo˧!" | pi˧-zo˩, | ə˧ʑi˧-mo˥=ɻæ˩-ɳɯ˩, | ə˧ʝi˧-ʂɯ˥ʝi˩, | hĩ˧mo˥=ɻæ˩-ɳɯ˩, | ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥ | ʐwɤ˩-kv̩˩˥ ◊ -mæ˩! |
tʰi˩˥, | əəə… ʈæ˧bɤ˧-ki˧, | kɯ˧ | le˧-ʈʂɤ˧-kʰi˧˥, |
tʰi˩˥, | "ʈʂʰɯ˧-ɲi˧-dʑo˩, | dʑɤ˩˥, | tsʰe˩-ŋwɤ˩-ɲi˥ | ɖɯ˧-ɲi˥ | le˧-dɑ˧-hõ˥! | tsʰe˩-hõ˩-ɲi˥ | ɖɯ˧-ɲi˥ | le˧-dɑ˧-hõ˥! | tsʰe˧do˧-ŋwɤ˥ɲi˩ | le˧-dɑ˧-hõ˥! | tsʰe˧do˧-hõ˥ɲi˩ | dɑ˧-hõ˥!" | pi˧, | ɖɯ˧-ɬi˥ | so˧-kɯ˧ | dʑo˧-ɲi˥-mæ˩! |
ɖɯ˧-ɬi˥ | so˧-kɯ˧! |
"so˧-kɯ˧-hĩ˧-qo˩, | ʈʂʰɯ˧-so˧-kɯ˥-qo˩-dʑo˩ | tʰi˩˥, | no˧-sɯ˩kv̩˩ | pæ˧˥ | -tʰɑ˧-kʰɯ˩!" | pi˧. |
dɑ˧-bi˥-kv̩˩-mæ˩! |
tʰi˩˥, | le˧-dɑ˧˥ ◊ -dʑo˩, | tʰi˩˥, | qæ˧do˧-ʈʂʰɯ˧ | ʈʰææ̃˧… | tʰɑ˧-ni˥-ni˩-hĩ˩ [dɑ˩-zo˩-kv̩˩], ◊ ə˩-gi˩! |
ʂæ˧ɖæ˧ | di˩-tʰɑ˩-kʰɯ˥! |
ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥ | <tʰv̩˧… m… | > tʰɑ˧-ʂæ˥-ʂæ˩-hĩ˩ tʰv̩˩ | tʰi˩˥, | le˧-dɑ˧˥! |
<dʑi˩lo…> dʑɯ˩ʁo˩˥ ◊ -dʑo˩, | si˧ | ɖwæ˧˥ | tʰi˧-di˩-ɲi˩-mæ˩, ◊ ə˩-gi˩! | si˧dzi˩ | tʰi˧-di˩-dʑo˩! |
le˧-dɑ˧-bi˥-dʑo˩, | ʂv̩˩njɤ˥! | ʂv̩˩njɤ˥ | pi˧-zo˩, | kɤ˩lo˧˥ | ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥ | tʰi˧-di˩-kv̩˩-mæ˩! | ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥ | le˧-qʰæ˧! |
tʰv̩˧… | tʰv̩˧ | dʑɤ˩˥ | tʰi˧-mɤ˧-di˩-hĩ˩ dɑ˩! |
ʂv̩˩njɤ˥ | tʰi˧-di˩-hĩ˩-pi˩, | so˧-hwɤ˩, | tʰi˩˥, | wɤ˩˥ | tsi˧qʰwæ˧-kv̩˥-pi˩! |
əəə… ʂv̩˩njɤ˥ | ʈʰææ̃˧ tʰi˧-mɤ˧-di˩, | qʰɑ˧-ʂæ˧-mi-zo˥, | əəə… əəə… ʂæ˧-hĩ˧-ʈʂʰɯ˧-dʑo˩ | tʰi˩˥, | ʂv̩˩njɤ˥ | di˩-mɤ˩-kv̩˥-mæ˩! |
ʈʰææ̃˧ | ʈʂʰɯ˧-bv̩˧~bv̩˧, | ʈʂʰɯ˧-bv̩˧~bv̩˧, | ə˧v̩˧-zo˥! |
hĩ˧ pʰæ˧qʰwɤ˩ | <le˧-ʈʂʰæ˧-zo˥> [le˧-ʈʂʰæ˧-ni˧˥ ◊ -zo˩] | <ə˧v̩˧-ni˧˥ ◊ -zo˩> [ə˧v̩˧ ɲi˥ mæ˩]! | dʑɯ˩ʁo˩˥ | qæ˧do˧ | qʰɑ˩ne˩˥ | dʑɤ˩-hĩ˥ | di˩-kv̩˥-mæ˩! |
tʰi˩˥, | ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥ | ɖɯ˧-kɤ˧~ɖɯ˥-kɤ˩ | si˧-zo˧-kv̩˧˥! | si˧dzi˩-dʑo˩ | ɖwæ˧˥ | di˩-kv̩˩! |
si˧dzi˩-dʑo˩, | no˧ | ʁwɤ˧ | ɖɯ˧-ɭɯ˧~ɖɯ˧-ɭɯ˧-qo˧ | ʈʰææ̃˧ | ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥ | tʰi˧-di˩-ɲi˩-mæ˩! | si˧dzi˩-ʈʂʰɯ˩ | ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥ | tʰi˧-di˩-dʑo˩! |
ʈʂʰɯ˧-kɤ˩ | ʁɑ˧! | ʈʂʰɯ˧-kɤ˩ | mɤ˧-ʁɑ˧-ɲi˥-ze˩-mæ˩! |
ʈʂʰɯ˧-kɤ˩ | ʁɑ˧! | ʈʂʰɯ˧-kɤ˩ | mɤ˧-ʁɑ˧! | ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥ | le˧-si˧, | le˧-li˧! |
sɯ˧-hĩ˧ | ɖɯ˧-v̩˧ dʑo˩-ɲi˩-mæ˩! |
sɯ˧-hĩ˧ | tʰv̩˧-v̩˧-ɳɯ˩ | le˧-ʂv̩˧-po˧-bi˥, | le˧-li˧: | "ʈʂʰɯ˧-kɤ˩ dʑɤ˩! | ʈʂʰɯ˧-kɤ˩ dɑ˩!" | pi˧, | ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥ | lo˧ɲi˥ | tʰi˧-mæ˩! |
tʰi˩˥, | "ʈʂʰɯ˧-kɤ˩ dʑɤ˩, | ʈʂʰɯ˧-kɤ˩ dɑ˩!" | pi˧ | tʰi˩˥, | <no…> [le˧-]dɑ˧˥, | zo˩no˥, | pʰæ˧tɕi˥-zo˩ | hɤ˩-hĩ˩-ɳɯ˥ | tsʰi˧˥ | tʰi˧-kwɤ˩, | dʑo˩ | tʰi˩˥, | <tɕʰo˧˥ ◊ -ɲi˩ wɤ˩> [tɕʰo˧˥ | tʰi˧-kwɤ˩]!
ʑi˧mi˧-ʈʂʰɯ˧, | si˧, | ʑi˧mi˧ | tɕʰo˧-hĩ… | [ʑi˧mi˧-qæ˩do˩], dʑɤ˩-hĩ˧-ʈʂʰɯ˧-dʑo˩ | tʰi˩˥, | le˧-<tsʰi˧˥>[tɕʰo˧˥] | le˧-po˧˥, | ɑ˩ʁo˥ | le˧-tsʰi˧-bi˧-bi˧ F | <dʑɯ˩-kʰɯ˩-hĩ˩-ni˩˥…> | [dʑɯ˩ kʰɯ˩-bi˩˥, | dʑɯ˩ æ˩-ho˥!] |
"no˧ | ʑi˧mi˧ | ʈʂʰɯ˧-ɭɯ˧-se˥ | ɖwæ˧˥ | dʑɤ˩-zo˥! | dʑɯ˩-kʰɯ˩-bi˩˥, | <dʑɯ˩ æ˩-kv̩˥> dʑɯ˩ æ˩-ho˥!" pi˩-ɲi˩-mæ˩. |
dʑɯ˧ | tʰi˧-kʰɯ˧˥, | ʑi˧-mɤ˧-kv̩˧-pi˥-tsɯ˩ ◊ -mv̩˩!
ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥, | dʑɤ˩-zo˥! | hæ̃˧ ɖɯ˧-hɯ˧ | <le˧-tʰɑ˧-tsʰɯ˩> [le˧-mɤ˧-tsʰɯ˩]! |
ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥ | le˧-dɑ˧˥ ◊ -kwɤ˩tɕɯ˩-lɑ˩, | ʈʰææ̃˧ | ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥ | tʰi˧-ʈʰæ˩~ʈʰæ˩! |
tʰi˩˥, | ʈʂʰɯ˧-qo˧ | ɖɯ˧-dɑ˧-tʰi˥-dɑ˩! | ʈʂʰɯ˧-qo˧ | ɖɯ˧-dɑ˧-tʰi˥-dɑ˩! | <ʐv̩˩-ɻ̍˩˥ | -ʐv̩˩ bæ…>[ʐv̩˧-ɻ̍˥-qo˩-hĩ˩], | ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥ | tʰi˩˥, |
ɖɯ˧-dzɤ˥ | ɖɯ˧-gi˥ dɑ˩, | ɖɯ˧-dzɤ˥ ʈʰæ˩-kʰɯ˩. |
ʈʂʰɯ˧-dzɤ˧ | ɖɯ˧-gi˥ dɑ˩, | ʈʂʰɯ˧-dzɤ˧ <ʈʂʰæ…>ʈʰæ˩-kʰɯ˩. |
ʈʂʰɯ˧-qo˧ | <ɖɯ˧-fæ˧> [ɖɯ˧-gi˥], | ʈʂʰɯ˧-qo˧ | <ɖɯ˧-fæ˧> [ɖɯ˧-gi˥], | ʈʂʰɯ˧-qo˧ | <ɖɯ˧-fæ˧> [ɖɯ˧-gi˥], | <ʐv̩˧…> ʐv̩˧-gi˧ di˥-ɲi˩-mæ˩! |
qæ˧do˧-ʈʂʰɯ˧ | ʐv̩˧-gi˧ di˥ F -dʑo˩ | tʰi˩˥, | ʂæ˧-hĩ˧, | ɲi˧-gi˥! | ɖæ˧-hĩ˧, | ɖɯ˧-gi˥! | õ˧ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥ | di˩-ɲi˥-mæ˩! |
tʰi˩˥, | ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥ | <le˧…> le˧-dɑ˧˥, | le˧-po˧-tsʰɯ˧˥, | dʑɯ˩ʁo˩˥ | tʰi˩˥ | ɲi˧-ɬi˧ tʰi˧-tɕɯ˥! |
dʑɯ˩ʁo˩˥ | tʰi˧-pv̩˧-kʰɯ˧˥! |
tʰi˩˥, | tʰi˧-pv̩˧-kʰɯ˧˥ ◊ -dʑo˩, | njɤ˧ | ə˧ʝi˧-ʂɯ˥ʝi˩ | bi˧-dʑɯ˧-mæ˧! |
ə˧ʝi˧-ʂɯ˥ʝi˩, | ə˧pʰv̩˧, | ə˧v̩˧˥ | ʈʂʰɯ˧-tɕi˩ qɑ˩ tɕʰo˩, | hɑ˧ gv̩˥-bi˩! |
əəə… ʈʂʰɯ˧-sɯ˩-kv̩˩-dʑo˩, | dʑɯ˩ʁo˩˥ | tʰi˩˥ | qæ˧do˧ ʈɤ˧! |
dʑɯ˩ʁo˩˥ | le˧-dɑ˧˥ | tʰi˧-tɕɯ˥-kwɤ˩tɕɯ˩-lɑ˩ | tʰi˩˥, | ɲi˧-ɬi˧ tʰi˧-tɕɯ˥! |
ɲi˧-ɬi˧ | tʰi˧-tɕɯ˥-dʑo˩, | qæ˧do˧-ʈʂʰɯ˥, | <dʑ…> dʑɯ˩nɑ˩mi˩˥ | ʈʂʰɯ˧-qo˧ | ɖɯ˧-ʁwɤ˧~ɖɯ˧-ʁwɤ˧ | ɖɯ˧-ʝi˧~ɖɯ˧-ʝi˧ | le˧-gɤ˧˥, | wɤ˩˥ | ʈʂʰɯ˧-qo˧ | tʰi˧-kwɤ˩! |
qæ˧do˧ | ʈɤ˧-pɤ˩-pi˩, | ɖɯ˧-pɤ˩~ɖɯ˩-pɤ˩ | tsɑ˧-zo˧-kv̩˩-pi˩! |
tʰi˩˥, | ɖɯ˧-ʝi˧~ɖɯ˧-ʝi˧ | <le˧-tɕi˩ʈʂ… əəə…> [le˧-kv̩˩tɑ˩]; | zo˩no˥, | ɖɯ˧-tɑ˧˥ F | le˧-ʂe˥~ʂe˩, | ɖɯ˧-ki˧ | tʰv̩˧-dʑo˩, <dʑo˩,> | le˧-gɤ˧˥; |
le˧-gɤ˧˥, | ʈʂʰɯ˧-qo˧ | ʁwɤ˧ | ɖɯ˧-ɭɯ˧-qo˧ | le˧-gɤ˧˥, | wɤ˩˥ | <ʈʂʰɯ˧-qo˧…> ʁwɤ˧ ʈʂʰɯ˧-ɭɯ˧-qo˩ tɕɯ˩ |
wɤ˩˥, | mmm… qæ˧do˧ ʈɤ˧-di˩, | ko˧-ʈʂʰɯ˧ | ʈʰææ̃˧ | ʈʂʰɯ˧-ʂwæ˧-mi˧-gv̩˧-dʑo˩, | lo˩-ʈʂʰɯ˧ | ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥ | ɖɯ˧-ɭɯ˧ di˩-kv̩˩-mæ˩! |
ʈʂʰɯ˧-qo˧-ɳɯ˧, | tʰi˩˥, | qæ˧do˧-ʁo˧qʰwɤ˩ | ɲi˧to˧-bi˩ | tʰi˧-tsɯ˥-kwɤ˩tɕɯ˩-lɑ˩, | hĩ˧-ɳɯ˩ | ʈɤ˧-kv̩˥-mæ˩! |
hĩ˧-ɳɯ˩ | ʝi˧lv̩˧˥ ◊ -ne˩-ʝi˩-zo˩! |
ʐʐʐ…ʐ! pi˧ | ʈɤ˧-le˧-po˧-bi˥, | mv̩˧ʈʰæ˧ | lo˧-qo˧ tʰv̩˧. |
ə! ɖɯ˧-ɲi˥-ɳɯ˩, | tʰi˩˥, | <no˧> ko˧ | ɖɯ˧-ɭɯ˧-qo˧-ɳɯ˧, | <ɖɯ˧…> ɖɯ˧-ʂɯ˩-ʈɤ˩! |
ko˧ | -no˧˥, | ŋwɤ˩-ɭɯ˩-lɑ˥ | qʰv̩˧-ɭɯ˥ ↑ʈɤ˩-zo˩-kv̩˩, | qæ˧do˧-ʈʂʰɯ˧! |
le˧-ʈɤ˧, | mv̩˧ʈʰæ˧ tʰv̩˧-dʑo˩ | tʰi˩˥, | ʐɤ˩mi˩˥ | ɖɯ˩-hĩ˩-qo˥ | tʰv̩˧. |
ʐɤ˩mi˩˥ | ɖɯ˩-hĩ˩-qo˥ | tʰv̩˧-dʑo˩ | tʰi˩˥, | wɤ˩˥ | le˧-gɤ˧˥, | wə˩˥ | ʈʂʰɯ˧-qo˧-ɳɯ˧ | le˧-gɤ˧˥, |
əəə… zo˩no˥, | njæ˧-sɯ˩kv̩˩ | tʰi˧-dzi˩-ne˩-ʝi˩-hĩ˩-qo˩ kwɤ˩. |
ɖɯ˧-ʝi˧, | ɖɯ˧-ʝi˧, <mv̩˩tɕo˧…> mv̩˩tɕo˧ tsɑ˧-ɲi˥-tsɯ˩ ◊ -mv̩˩, ◊ ə˩-gi˩! |
ʈʂʰɯ˧-qo˧ | le˧-gɤ˧˥, | le˧-se˩! |
wɤ˩˥, | njæ˧-sɯ˩kv̩˩-ki˩ kwɤ˩-kwɤ˩tɕɯ˩-lɑ˩, | ɖɯ˧-tɑ˧˥ | <le˧-tɕi…> ɖɯ˧-ki˧ tʰv̩˧! |
wɤ˩˥ | ʈʂʰɯ˧-qo˧ | <tʰi˧-l…l…> ʐo˩˥ | ɖɯ˧-tɕʰi˩ dzɯ˩! |
tʰi˩˥, | wɤ˩˥, | wɤ˩˥, | le˧-gɤ˧˥, | le˧-gɤ˧˥, | le˧-gɤ˧˥, | wɤ˩˥, |
zo˩no˥, | nɑ˧dʑi˧-lɑ˩ | ʈʂʰɯ˧-tɕi˩-tʰi˩-dʑo˩-ni˩-hĩ˩-qo˩ tʰv̩˩, | kwɑ˧fæ˩-ki˩ tʰv̩˩ | …-ne˧-ʝi˥ ◊ -zo˩! |
õ! ʐæ˩ʂæ˥-ʈʂʰɯ˩, ◊ ə˩-gi˩! | ɖɯ˧-ʝi˧~ɖɯ˧-ʝi˧ | ʐæ˩-ʂæ˥-ʈʂʰɯ˩, | ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥, | ʈʂʰɯ˧-qo˧ | tʰv̩˧! |
ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥ | le˧-tʰv̩˧-kwɤ˧tɕɯ˥-lɑ˩, | dʑɯ˩ʁo˩˥ | -no˧˥ ◊ -qɑ˩ | ŋwɤ˧-hɑ̃˩-lɑ˩ | qʰv̩˧-hɑ̃˥ | tʰi˧-hɑ̃˧-zo˥-kv̩˩! | ə˧ʝi˧-ʂɯ˥ʝi˩, | njæ˧-sɯ˩kv̩˩, | ʑi˧qʰwɤ˧ | ɖɯ˧-ɭɯ˧-hĩ˧-ʈʂʰɯ˥! |
tʰi˩˥, | ʈʂʰɯ˧ne˧ ʝi˥-se˩-dʑo˩, | tʰi˩˥, | ɑ˩ʁo˧ | le˧-tʰv̩˧! |
le˧-tʰv̩˧ | ɖɯ˧-ɲi˥-dʑo˩, | wɤ˩˥, | ʐɯ˩tsɯ˧ ʈʂɤ˧-kv̩˧-ze˥! |
tʰi˧-tʰv̩˧-dʑo˥, | "ə˧mi˧! | tsʰi˧-ʝi˧-dʑo˩, | mmm… kʰv̩˧-dʑɤ˥-ɲi˩-mæ˩! | ʑi˧mi˧ | le˧-dɑ˧-zo˧-ʝi˧-ze˩ | -bɑ˩˥!" | pi˧. | ə!
tʰi˩˥, | "tsʰi˧-ʝi˧-dʑo˩, | ʑi˧mi˧ | le˧-dɑ˧-zo˧-ʝi˧-ze˩, | kʰv̩˧-dʑɤ˥-ɲi˩!" | pi˧-dʑo˩. |
tʰi˩˥, | ʁɑ˩mi˥! | <ʐ… ə˧ʑi˧˥…> ə˧ʝi˧-ʂɯ˥ʝi˩, | hĩ˧mo˥=ɻæ˩-ɳɯ˩, | "ʐɯ˩tsɯ˥ | ɖɯ˧-li˧-ɻ̍˩-hõ˩, | ze˩ ɲi˥ | dɑ˧-bi˥?" | pi˧. |
dʑɯ˩ʁo˩˥ | dɑ˧-kʰi˥ | ɖɯ˧-ʂɯ˩, | ʐɯ˩tsɯ˥ | li˧-kv̩˥-mæ˩! | kɯ˧ | li˧-kv̩˧-ze˥-mæ˩! |
'kɯ˧ ʈʂɤ˧, | hɑ̃˧ ʈʂɤ˧'! | pi˧. | əəə… njæ˧-sɯ˩kv̩˩, | ɖɯ˩lo˧ dʑo˩, ◊ ə˩-gi˩! |
tʰi˩˥, əəə… | wɤ˩˥, | dʑɯ˩ʁo˩-ɳɯ˥ | le˧-ʈɤ˧ le˧-po˧-tsʰɯ˧˥! | ɑ˩ʁo˥ | wɤ˩˥… | zo˩qo˧ dzi˩-ho˩-ɻ̍˩, | tʰv̩˧-qo˧ | wɤ˩˥, | ʈʂʰɯ˧-qo˧ dzi˩-zo˩-ho˩, | pi˧, | ʈʂe˧ | ɖɯ˧-ʈv̩˩ qwæ˩. | ə˧ʝi˧-ʂɯ˥ʝi˩, | nɑ˩-ʈʂʰɯ˥-dʑo˩! |
wɤ˩˥, | ʈæ˧bɤ˧ ki˧-ɳɯ˩, | le˧-po˧~po˥-bi˩, | tʰi˩˥, | wɤ˩˥, | ʈæ˧bɤ˧-ɳɯ˧ | le˧-ʈʂɤ˧, | ə!
"o… <ʈʂʰɯ˧-ɲi˧> [tʰv̩˧-ɲi˧], | ʈʂʰɯ˧-qo˧-dʑo˧ | no˧=ɻ̍˩ | ɖwæ˧˥ | dʑɤ˩-ho˥! |
ʑi˧mi˧-dʑo˧ | ʈʂʰɯ˧-qo˧ | tɕɯ˧! | qwɤ˧-dʑo˧ | ʈʂʰɯ˧-qo˧ | tɕɯ˧!" | pi˧, |
mmm… tʰi˩˥, | "<tɕʰi˧>[tsʰi˧]-ɲi˧-dʑo˩ | le˧-dɑ˧˥" | pi˧, | õ˧ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥ ◊ -zo˩, | əəə… ʐwɤ˩-kv̩˩˥ ◊ -mæ˩! |
tʰi˩˥, | le˧-dɑ˧˥, | tʰi˩˥, | tsʰi˧ɲi˧ | ʑi˧mi˧ | le˧-dɑ˧˥, | ʑi˧mi˧ dɑ˧˥, | -no˧˥ | -qɑ˩, mmm… |
tsʰe˩-ɲi˩˥, | ʈʰææ̃˧ tʰi˧-dɑ˧-kv̩˥, | ʑi˧mi˧-qo˥tv̩˩ | tʰv̩˧-ɭɯ˧-no˧˥! |
ʑi˧mi˧-no˧˥, | tʰi˩˥, | si˧kwɤ˩-dʑo˩ | tsʰe˧ɲi˧-kwɤ˩ ɲi˩-kv̩˩-mæ˩! |
ɖɯ˧-ɭɯ˧~ɖɯ˧-ɭɯ˧-hĩ˧-dʑo˩, | hõ˩tsʰi˧-lɑ˥ | ɲi˧-ɭɯ˧! |
"no˧ | ʑi˧mi˧ ʈʂʰɯ˧-ɭɯ˧ | si˧kwɤ˩ | qʰɑ˩jɤ˩ ɲi˥?" | pi˧. | "si˧kwɤ˩ | tsʰe˧ɲi˧-kwɤ˩ ɲi˩"-pi˩-kv̩˩ ◊ -mæ˩!
ə˧ʝi˧-ʂɯ˥ʝi˩, | ʑi˧mi˧-dʑo˧ | ʈʰææ̃˧ | ɖɯ˩lo˧ dʑo˩! | si˧kwɤ˩ | tsʰe˧ɲi˧-kwɤ˩ ɲi˩-kv̩˩-tsɯ˩ ◊ -mv̩˩! | ɖɯ˧-dze˩~ɖɯ˩-dze˩-hĩ˩-ʈʂʰɯ˩! |
<ʐv̩˩f…> ʐv̩˧-gi˧-zo˥! | le˧-ʈʂɤ˧ | le˧-po˧-tsʰɯ˧˥! | tsʰe˧ɲi˧-kwɤ˩ ɲi˩-tsɯ˩ ◊ -mv̩˩!
<ʐ…> tʰi˩˥, | si˧kwɤ˩ | tsʰe˧ɲi˧-kwɤ˩, | pi˧. | tʰi˩˥, | si˧kwɤ˩ | tsʰe˧ɲi˧-kwɤ˩ | le˧-dɑ˧-se˥, | le˧-tsɤ˧-ɲi˥-ze˩-mæ˩, ◊ ə˩-gi˩! |
ɖɯ˧-ʁ[wɤ˧]… <ɖɯ˧-qo˥-lv̩˩> | tʰi˧-tɕɯ˧-ɲi˥-ze˩-mæ˩! | ɖɯ˧-ʁwɤ˧… | ʑi˧mi˧… | ʑi˧qʰwɤ˧ | ɖɯ˧-ɭɯ˧ | tʰi˧-tɕɯ˧-ɲi˥-ze˩-mæ˩! |
tʰi˩˥, | tʰv̩˧-qo˧-ɳɯ˧ | le˧-tsʰɯ˩, | wɤ˩˥, | ɖʐo˧-ɲi˥-pi˩ | ɖɯ˧-ʁo˩ dʑo˩-kv̩˩-mæ˩. | to˩mi˩˥! |
ɑ˩ʁo˧ | ə˧mɑ˧-ki˩ | tʰi˧-di˩-mæ˩, ◊ ə˩-gi˩! |
ə˧ʝi˧-ʂɯ˥ʝi˩, | hĩ˧=ɻæ˥, | zo˧ | dʑɤ˩˥ | hɤ˩-hĩ˩ dʑo˩˥ | pi˧, | to˩mi˩-ʈʂʰɯ˥ | ʈʂʰɯ˧-bv̩˧-hĩ˧ kʰɯ˩-kv̩˩-tsɯ˩ ◊ -mv̩˩. |
to˩qo˩lv̩˥ | le˧-tʰi˩-zo˩, | lo˩qʰwɤ˧-bv̩˧, | lo˩qʰwɤ˧-ne˩-ʝi˩-zo˩, | ʂɯ˧tɤ˧ɻ̍˧! |
tʰi˩˥, | zo˧ | dʑɤ˩˥ | mɤ˧-hɤ˩-pi˩, | ɖɯ˧-pi˧ | tɑ˧-pjɤ˧-pjɤ˧-zo˥! |
ʈʂʰɯ˧-gi˧ F | pjɤ˧! | ʈʂʰɯ˧-gi˧ F | pjɤ˧! | õ˧ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥ tsi˩-kv̩˩-tsɯ˩ ◊ -mv̩˩!
tʰi˩˥, | ə˧ʝi˧-ʂɯ˥ʝi˩, | nɑ˩-ʈʂʰɯ˥-dʑo˩, | ʈʂʰɯ˧=ɻ̍˩ | hĩ˧ hɤ˥-mɤ˩-hɤ˩-dʑo˩, | ɑ˩ʁo˧-bi˧-dʑo˥, | to˩mi˩-ʈʂʰɯ˩-ɭɯ˩ li˥-kv̩˩-tsɯ˩-mæ˩! |
ə˧ʝi˧-ʂɯ˥ʝi˩, | sɯ˧pʰi˧-lɑ˧ | ʈʰæ:˧-ɳɯ˥, | "to˩mi˩˥ | ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥-lɑ˩ tsi˩-ʁo˩-kv̩˩, |
ə˧mi˧! | ʈʂʰɯ˧=ɻ̍˩-se˩, | zo˧mv̩˥ | ɖwæ˧˥ | hɤ˩˥… | zo˧ | <dʑɤ˩-wu…> dʑɤ˩-hĩ˥, | hɤ˩-hĩ˩˥ | ɖɯ˧-v̩˧ dʑo˩!" | pi˧-zo˩, |
ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥ | ʐwɤ˩-kv̩˩-tsɯ˥ | mv̩˩! | tʰi˩˥, | ʈʂʰɯ˧ne˧ ʝi˥-dʑo˩ | tʰi˩˥, | to˩mi˩˥ | tʰi˧…-tsi˧! |
mmm… to˩mi˩˥ | tʰi˧-tsi˧-se˩-dʑo˩, | wɤ˩˥, | to˩mi˩-ʁo˩qʰwɤ˥ tʰv̩˩-qo˩, ◊ ə˩-gi˩! | wɤ˩˥, | ljɤ˩-ɲi˥-pi˩-zo˩ | ɖɯ˧-pʰæ˧ dʑo˥-kv̩˩-mæ˩! |
nɑ˩-ʑi˧qʰwɤ˧-ʈʂʰɯ˧-dʑo˩, | <ɖwæ˧˥…> ə˧tso˧-mɤ˧-ɲi˩, | dʑo˧-ɲi˥ wɤ˩! |
zo˧~zo˧-mv̩˧~mv̩˥-ʈʂʰɯ˩ | ki˧li˥ | -qɑ˩tɑ˧-zo˥, | tʰæ:˧… |
ljɤ˩-pi˧-zo˥, | wɤ˩˥, | ʑi˧mi˧-ki˧-ɳɯ˩-dʑo˩, | ʑi˧mi˧-dʑo˧, | <ʈʂʰ…> ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥ <to˩qo˩lv̩˩-gv̩˩-ɲi˥-mæ˩> [to˩qo˩lv̩˥-gv̩˩-ɲi˩-mæ˩], ◊ ə˩-gi˩!
tʰi˩˥, | wɤ˩˥ | ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥ | ɲi˧-gi˧-hĩ˧-qo˩-ɳɯ˩ | gɤ˧bi˧ ʈʂʰɯ˧-qo˧-ɳɯ˧ | [ɖɯ˧-kʰɯ˩ tʰi˩-kʰɯ˩]… | ə˧mɑ˧-ki˩ | ə˩-do˩˥? |
õ! ʈʂʰɯ˧-qo˧, | wɤ˩˥, | qʰɑ˧-ɖɯ˧-mi˧-zo˥ | qæ˧do˧-ʈʂʰɯ˧ | ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥ | ɖɯ˧-dzɤ˥ | ʈʂʰɯ˧-qo˧ tɕɯ˥, | ʈʂʰɯ˧-dzɤ˧ | ʈʂʰɯ˧-qo˧ tɕɯ˥! |
ɲi˧-ɭɯ˧ | tʰi˧-di˩-ɲi˩-mæ˩! | ɲi˧-ɭɯ˧! | tʰi˩˥, | wɤ˩˥, | <mv̩˩dzɤ˧ ʈʂʰ…> mv̩˩dzɤ˧ tʰv̩˧-qo˧ | wɤ˩˥ | <hɑ˧gv…> hɑ˧-dze˧~dze˥-kv̩˩-hĩ˩ | ʈʂʰɯ˧-kʰwɤ˥-qo˩, | əəə… ɬi˩ʈɯ˩mæ˥-pi˩-kv̩˩-mæ˩! | ɬi˩ʈɯ˩mæ˥-pi˩-kv̩˩-wɤ˩! | hwɤ˧li˧-se˧-di˧-ɲi˥-pi˩! |
mmm… ɖɯ˧-kɤ˧ tʰi˥-ʑi˩-kv̩˩-mæ˩! |
gɤ˩qwɤ˥, | wɤ˩˥, | hwɤ˧li˧-se˧-di˧-ɲi˥-pi˩! | qæ˧do˧ | wɤ˩˥ | tʰv̩˧-bv̩˧-mi˧-zo˥ | ɲi˧-ɭɯ˧ | tʰi˧-tɕɯ˥-kv̩˩-mæ˩, | tʰi˩˥, | ʑi˧mi˧ | ɖɯ˧-ɭɯ˧-qo˧! |
tʰi˩˥, | tʰv̩˧-qo˧-ɳɯ˧ | le˧-tsʰɯ˩-dʑo˩, | wɤ˩˥, | hæ̃˧kʰɤ˧˥! |
hæ̃˧kʰɤ˧-pi˥-zo˩, | wɤ˩˥, ◊ ə˩-gi˩! |
qæ˧do˧-ʈʂʰɯ˧, | wɤ˩˥ | ʈʂʰɯ˧-bv̩˧~bv̩˧-hĩ˧-ʈʂʰɯ˧, | ɲi˧-gi˥ | ɲi˧-gi˥ | <ŋ…ɲi˧-gi˥ | ɲi˧-gi˥> le˧-qʰwæ˧-hĩ˧ tʰv̩˧, | wɤ˩˥, |
əəə… ʐv̩˩-ɭɯ˥! | ʐv̩˩-ɭɯ˥-pi˩-zo˩ | wɤ˩˥ | ɖɯ˧-ʁo˩ dʑo˩-kv̩˩, | nɑ˩-ʑi˧qʰwɤ˧-ʈʂʰɯ˧! |
qæ˧do˧ | ʑi˧mi˧ ɖɯ˧-ɭɯ˧-qo˧ | kʰɯ˧-hĩ˧-tʰv̩˧! |
ʐv̩˩ɭɯ˥ pi˩-hĩ˩-ʈʂʰɯ˩, | wɤ˩˥, | əəə… zo˩no˥… | qæ˧do˧ | hõ˩tsʰi˧-ɭɯ˧ ɲi˥, |
qæ˧do˧ | hõ˩tsʰi˧qʰv̩˧-ɭɯ˥ ɲi˥, | pi˧-dʑo˩, | <ʐvs…> ʐv̩˩ɭɯ˥-ʈʂʰɯ˩ | wɤ˩˥, | hɑ˧ʂɯ˥… |
əəə… ŋwɤ˧-tsʰi˩ qʰv̩˩-tsʰi˩ | tʰi˧-kʰɯ˧-kv̩˥-pʰæ˩-di˩, |
qæ˧do˧-ʈʂʰɯ˥, | ʐv̩˩ɭɯ˥-ʈʂʰɯ˩ | ʈʰææ̃˧, | ɲi˧-ɭɯ˧, | so˧-ɭɯ˧, | so˧-ɭɯ˧, | so˧-ɭɯ˧ ʈʰæ˩~ʈʰæ˩-zo˩, | gɤ˧bi˧ ʈʂʰɯ˧-qo˧ | tʰi˧-kʰɯ˧-se˥-no˩, | tʰi˩˥ | no˧˥, | wɤ˩˥, | hæ̃˧kʰɤ˧-ʈʂʰɯ˥ | ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥ | mv̩˩tɕo˧ kʰɯ˧-ɲi˥-mæ˩! | ɖɯ˧-ɭɯ˧, | ɖɯ˧-ɭɯ˧, | ɖɯ˧-ɭɯ˧! |
hæ̃˧kʰɤ˧-ʈʂʰɯ˥ | ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥ | ɖɯ˧-ti˧ tʰi˥-kʰɯ˩! |
tʰi˩˥ | no˧˥, | wɤ˩˥ | gv̩˩pʰæ˩ tʰi˩-qɑ˥-ɲi˩-mæ˩! |
əəə… nɑ˩-ʑi˧mi˧-ʈʂʰɯ˧-dʑo˩! |
tʰi˩˥, | gv̩˩pʰæ˩ tʰi˩-qɑ˥-se˩-dʑo˩ | tʰi˩˥, |
qo˧lo˩ gv̩˩~gv̩˩, ◊ ə˩-gi˩! | qo˧lo˩ gv̩˩~gv̩˩-ʈʂʰɯ˩-dʑo˩, | wɤ˩˥, | gæ˩pʰæ˧ pi˧-zo˥! |
qwɤ˧ ʈʂʰɯ˧-qo˧-ɲi˩-dʑo˩… | <ʑi˧ʁæ˥ ʈʂʰɯ˩-qo…> ə˧mɑ˧ | gæ˩pʰæ˥ | ɖɯ˧-ɭɯ˧ | tʰi˧-di˩-mɤ˩-di˩, ◊ ə˩-gi˩! |
wɤ˩˥, | mv̩˩pʰæ˥ | pi˧-zo˥ | wɤ˩˥ | ɖɯ˧-ɭɯ˧ | tʰi˧-di˩-mɤ˩-di˩! |
bo˩-hɑ˥ tɕɤ˩-di˩! | ã! tʰv̩˧-dʑo˧, | tso˧qwɤ˧-qo˧, | mv̩˩pʰæ˥, | pi˧-kv̩˩-mæ˩! | ə˧ʝi˧-ʂɯ˥ʝi˩! |
tʰv̩˧, | wɤ˩˥, | dv̩˩pʰæ˧ pi˧-zo˥, | wɤ˩˥, | <no-ɳv̩˧> [no˧-ɳɯ˧] | <n…> ɖɯ˧-njɤ˧ | ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥ | tʰi˧-dzi˩-mɤ˩-dzi˩, ◊ ə˩-gi˩! |
qwæ˧-zo˧-zo˩ tʰv̩˩-kʰwɤ˩-ʁo˩tʰo˩ | wɤ˩˥ | ɖɯ˧-ɭɯ˧ di˩-ɲi˩-mæ˩, | ə˧ʝi˧-ʂɯ˥ʝi˩! |
tʰi˩˥, | tʰv̩˧-qo˧-ɳɯ˧ | ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥ | ɖɯ˧-tɕo˥ | le˧-bi˩-dʑo˩, | wɤ˩˥ | gi˩-pi˩-hĩ˥ | ɖɯ˧-ɭɯ˧ di˩-kv̩˩-mæ˩! |
[gi…] gi˧, | hɑ˧-kʰɯ˩-di˩! | ə! ə˧ʝi˧-ʂɯ˥ʝi˩, | bo˩ʈʂʰæ˥ tɕi˩-di˩! | hɑ˧-kʰɯ˩-di˩! |
wɤ˩˥… | qæ˧do˧-po˧-ɳɯ˧ | le˧-dɑ˧-zo˥, | ʑi˧qʰwɤ˧! |
gi˧ | pi˧-zo˩, | zo˩no˥… | əəə… ə˧tso˧ mɤ˧-ɲi˩ | hɑ˧-ʈʂʰɯ˧ | ɖɯ˧-tɑ˧-zo˥, | əəə… zo˩no˥, | tʰv̩˧-qo˧ | kʰɯ˧-kv̩˥-mæ˩! |
əəə… zo˩no˥, | hæ˧-ʐwɤ˩-dʑo˩, | tsʰɑ˧kv̩˩ tsɯ˩-mɤ˩-tsɯ˩! |
ə˧ʝi˧-ʂɯ˥ʝi˩-dʑo˩, | njæ˧-sɯ˩kv̩˩-dʑo˩, | gi˧ | pi˧-kv̩˥-mæ˩! | gi˧mi˧, | <gi˧zo˧> [gi˩zo˩˥] | pi˧! |
tʰi˩˥, | <ʑi…> qo˧lo˩-ɳɯ˩, | ʑi˧qʰwɤ˧ | ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥ | le˧-dɑ˧-se˥, | wɤ˩˥ | ɖɯ˧-tso˩~ɖɯ˩-tso˩ | le˧-dɑ˧˥, |
qʰɑ˧dze˧ | ɖɯ˧-tso˩-qo˩ kʰɯ˩! | ɕi˧ɭɯ˧ | ɖɯ˧-tso˩-qo˩ kʰɯ˩! | nv̩˩ɭɯ˥ | ɖɯ˧-tso˩-qo˩ kʰɯ˩! |
bo˩ʈʂʰæ˥ | gɤ˧-bi˧ <ɖɯ˧-tso˩-qo˩ tɕi˩> [tɕi˧]! |
ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥ | wɤ˩˥ | ʑi˧qʰwɤ˧ | ɖɯ˧-ɭɯ˧ di˩-kv̩˩-mæ˩! |
tʰi˩˥, | ʈʂʰɯ˧ne˧ ʝi˥-se˩-dʑo˩, | tʰi˩˥, | le˧-gv̩˧~gv̩˥ | le˧-tʰv̩˧-se˩-dʑo˩, | wɤ˩˥, | ɑ˩ʁo˥ | ʈʂʰɯ˧-qo˧ gɤ˧-qo˥, |
wɤ˩˥, | ʑi˧mi˧ | ɖɯ˧-ɭɯ˧-qo˧, ◊ ə˩-gi˩! | wɤ˩˥, | gɤ˧qo˥ | ɖɯ˧-ɭɯ˧ | tʰi˧-gv̩˩! |
gɤ˧qo˥-ɳɯ˩, | wɤ˩˥, | <si…> mmm… <gɤ˧…> ʂwæ˩gv̩˩˥! ʂwæ˩gv̩˩-tʰv̩˥ | wɤ˩˥ | ɖɯ˧-ʈʂʰe˧~ʈʂʰe˧ | tʰi˧…-gv̩˩! |
tʰi˧-gv̩˩-se˩-dʑo˩ | tʰi˩˥, | -no˧˥, | wɤ˩˥, | qwɤ˧ tʰi˧-gv̩˩. |
qwɤ˧ gv̩˩-se˩-ɳɯ˩, | tʰi˩˥, | wɤ˩˥, | zɑ˩-bɑ˥lɑ˩ tʰi˩-gv̩˩. |
zɑ˩-bɑ˥lɑ˩ tʰi˩-gv̩˩-se˩-ɳɯ˩, | tʰi˩˥ | -no˧˥, | qwæ˧ tʰi˧-gv̩˩. |
qwæ˧ tʰi˧-gv̩˩-se˩-ɳɯ˩, | tʰi˩˥ | -no˧˥, | ʂe˧dzo˧ tʰi˧-gv̩˥! |
ʂe˧dzo˧ gv̩˥-se˩-ɳɯ˩, | si˧tʰv̩˧! | si˧tʰv̩˧-lɑ˩ | gɤ˩qwɤ˥! | əəə… zɑ˩-bɑ˥lɑ˩! |
õ˧tʰv̩˧-<so˩-dʑo˩>[so˧-bæ˥-dʑo˩], | ɑ˩ʁo˧-bv̩˧ | <ʑi…> nv̩˩mi˩˥! |
to˩mi˩˥! | ʈʂʰɯ˧-dʑo˧, | zo˩no˥, | ɑ˩ʁo˧-ʑi˧qʰwɤ˧-bv̩˧ | nv̩˩mi˩ ɲi˥-kv̩˩-tsɯ˩ ◊ -mv̩˩!
əəə… zo˩no˥, | əəə… zɑ˩-bɑ˥-lɑ˩-ʈʂʰɯ˩-dʑo˩, | zo˩no˥… | le˧-tɕi˩-zo˩, | ʝi˧kʰv̩˥-dʑo˩ | le˧-tɕi˩. |
ə˧ʝi˧-tsʰi˧ʝi˧-dʑo˩, | <le˧-t… le˧…> hĩ˧=ɻæ˧-ɳɯ˥ | le˧-tɕi˩-zo˩, | qʰɑ˩ne˩˥ | ə˧v̩˧-kʰɯ˥-zo˩! |
bv̩˩qʰv̩˩ tʰi˩-di˥, | hwɤ˧li˧ tʰi˧-di˥, | ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥ | ɖɯ˧-ʈv̩˩~ɖɯ˩-ʈv̩˩ | qʰɑ˩jɤ˩ tʰi˩-di˥-ɲi˩-mæ˩! |
qwɤ˧-ʈʂʰɯ˥-dʑo˩, | wɤ˩˥, | <qwɑ˧mæ˧-qo˩-dʑo˩> [qwɤ˧-ʁo˧qʰwɤ˩], | ʈʂʰo˧do˩! |
ə˧mɑ˧-bv̩˧ | ʈʂʰo˧do˩ | no˧ | do˩-mæ˩˥! | ə˧mɑ˧-ɳɯ˧ | hɑ˧-dzɯ˧ | ʈʂʰo˧do˩… | ʈʂʰo˧do˩ | pi˧ | tʰi˧-<tɕi˥>[ʈʂʰo˥]-dʑo˩-mæ˩, ◊ ə˩-gi˩! |
õ! ʈʂʰo˧do˩! | õ! ʈʂʰɯ˧-dʑo˧, | ʈʂʰo˧do˩-pi˩-kv̩˩-mæ˩! | ʈʂʰɯ˧, | qwɤ˧! | ʈʂʰɯ˧, | zɑ˩-bɑ˥lɑ˩! | ʈʂʰɯ˧, | ʂwæ˩gv̩˩˥! | tʰv̩˧, | si˧tʰv̩˧! |
no˧ | tʰi˧-dzi˩-hĩ˩ tʰv̩˩-qo˩, | qwæ˧! | ʂe˧-dzo˧! | õ! tʰi˩˥, | ʈʂʰɯ˧-dzɤ˧, | ə˧mɑ˧ | tʰi˧-ʑi˧-hĩ˥ | tʰv̩˧-qo˧-dʑo˧, | wɤ˩˥, |
əəə… ə˧mɑ˧ | <ʝi…> tʰi˧-ʑi˧-hĩ˥ | <ʈʂʰ…> tʰv̩˧-qo˧-dʑo˧… | wɤ˩˥, | dʑɤ˧bo˩! |
ʑi˧mi˧ | ɖɯ˧-ɭɯ˧-qo˧-ʈʂʰɯ˧, | ɑ˩ʁo˥, | qʰɑ˩jɤ˩ tʰi˧-dʑo˩-kv̩˩! |
zo˩no˥, | nɑ˩-ʈʂʰɯ˥-dʑo˩… | æ˧ʂæ˧, | əəə… tʰi˩˥, | zo˩no˥, | ʂwæ˩gv̩˩ ʈʂʰɯ˩-ɭɯ˥-dʑo˩, | əəə… zo˩no˥, | si˧tʰv̩˧ ʈʂʰɯ˧-ɭɯ˧-lɑ˩, | to˩mi˩-lɑ˥, | zo˩no˥, |
əəə… gɤ˩qwɤ˥, | zɑ˩-bɑ˥lɑ˩-ʈʂʰɯ˩-dʑo˩, | zo˩no˥, | ɑ˩ʁo˧-bv̩˧, | ʑi˧dv̩˧-bv̩˧ | nv̩˩mi˩˥! |
ə˧-sɯ˩kv̩˩ | hĩ˧-ni˧˥ ◊ -zo˩, | nv̩˩mi˩ ɲi˥-kv̩˩-tsɯ˩ ◊ -mv̩˩!
ʈʂʰɯ˧ so˧-bæ˧-hĩ˧ ʈʂʰɯ˧-dʑo˩, | zo˩no˥, | mɤ˧-dʑo˧ | mɤ˧-tʰɑ˧˥! | ʈʂʰo˧do˩, | tʰv̩˧ | ʐv̩˩-bæ˩˥! |
ʈʂʰɯ˧ | ɖɯ˧-tʰo˧ ɲi˥-ze˩-mæ˩! | ʈʂʰɯ˧ | ɖɯ˧-tɑ˧˥, | ɖɯ˧-tɕʰo˩; |
tʰi˩˥, | hĩ˧ ʈʂʰɯ˧ | ɑ˩ʁo˧ bi˧, | ʈʂʰɯ˧=ɻ̍˩-se˩, | ʂwæ˩gv̩˩-ɭɯ˩˥ | tʰi˧-<wɤ˧>[mɤ˧-]di˩… | si˧tʰv̩˧-ɭɯ˧ | tʰi˧-mɤ˧-di˩, | ə˧tso˧ ɲi˩! | pi˧. |
ə˧ʝi˧-ʂɯ˥ʝi˩, | njæ˧-sɯ˩kv̩˩ | <le˧, əəə…> hĩ˧mo˥=ɻæ˩-ɳɯ˩ | ʐwɤ˩˥ ◊ -dʑo˩: |
"si˧tʰv̩˧-ʈʂʰɯ˧-dʑo˩, | zo˩no˥, | ə˧ʑi˧-ə˧pʰv̩˧˥, | le˧-ʂɯ˧-dʑo˥, | le˧-jo˩-zo˩, | si˧tʰv̩˧-qo˩ dzi˩-kv̩˩-tsɯ˩ ◊ -mv̩˩!" |
əəə… gɤ˩qwɤ˧-ʈʂʰɯ˧-dʑo˩, | tʰi˩˥, | ə˧ʑi˧-ə˧pʰv̩˧˥, | ə˧tso˧ mɤ˧-ɲi˩, | hɑ˧ dzɯ˧, | <dʑɯ˩ dzɯ˩-hĩ˥-ʈʂʰɯ˩>[dʑɯ˧ ʈʰɯ˧-hĩ˧-ʈʂʰɯ˥], | gɤ˩qwɤ˧-ʁo˧ | tɕi˧-zo˧-kv̩˩-tsɯ˩ ◊ -mv̩˩. |
ʈʂʰo˧do˩-ʈʂʰɯ˩, | ɖɯ˧-ɲi˥ | so˧-tɕʰi˧-hĩ˧-ʈʂʰɯ˥-dʑo˩, | tʰi˩˥, | ɖɯ˧-tɕʰi˩ dzɯ˩-ɳɯ˩, | ɖɯ˧-<ɕi˩>[ʂɯ˩] tʰi˩-ʈʂʰo˩. |
mv̩˩si˧njɤ˧˥ | ʑi˧-ʈi˥-dʑo˩, | əəə… so˧ | tʰi˧-qæ˩! |
li˩˥ | tʰi˧-tɕɤ˧˥, | tʰi˩˥, | ʈʂʰo˧do˩ ʈʂʰo˩. | ə, tʰi˩˥, | ʈʂʰɯ˧ne˧ ʝi˥-ʈʂʰɯ˩-dʑo˩, |
zo˩no˥, | ɖɯ˧-ɲi˥ | so˧-tɕʰi˧-hĩ˧-ʈʂʰɯ˧-dʑo˩, | ə˧ʑi˧-ə˧pʰv̩˧˥, | <gɤ…> ʈʂʰo˧do˩ ʈʂʰɯ˩-ɭɯ˩-dʑo˩, | <hɑ˧ d…> hɑ˧ dzɯ˧-dʑo˩-ɲi˩-tsɯ˩ ◊ -mv̩˩!
njæ˧-sɯ˩kv̩˩, | ə˧ʝi˧-ʂɯ˥ʝi˩, | hĩ˧ mo˥-hĩ˩ | pi˧-kv̩˩-mæ˩: |
"njɤ˧=ɻ̍˩-se˩, | le˧-ʂɯ˧, | no˧-sɯ˩kv̩˩ | ʈʂʰo˧do˩ | ʈʂʰo˩-<wɤ˩>ho˥-ze˩!" | tʰi˩˥, | zo˩no˥, | ə˧ʝi˧-tsʰi˧ʝi˧-dʑo˩, | ə˧tse˧-ʝi˧-ɲi˥ | mɤ˧-do˩!
"ʈʂʰo˧do˩-sɯ˩ | tʰi˧-ʈʂʰo˥, | ʈʂʰo˧do˩-sɯ˩ | tʰi˧-ʈʂʰo˥!" | pi˧, | ʈʂʰo˧do˩ ʈʂʰo˩-zo˩-kv̩˩-mæ˩! |
tʰi˩˥, | nɑ˩-ʈʂʰɯ˥-dʑo˩, | õ˧ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥ | ɖɯ˧-bæ˧ | dʑo˧-kv̩˧˥! |
tʰi˩˥, | ə˧ʝi˧-ʂɯ˥ʝi˩-dʑo˩, | njɤ˧ | ə˧si˧-ɳɯ˧ | pi˧-kv̩˧-mæ˩: | "ə˧mi˧! | hĩ˧ mo˥-hĩ˩-dʑo˩ <hĩ˩-dʑo˩>, | zo˩no˥, | si˧tʰv̩˧ | ʈʂʰɯ˧-ɭɯ˧-dʑo˩ | mɤ˧-dʑo˧ | mɤ˧-tʰɑ˧˥!" | pi˧. |
njæ˧-sɯ˩kv̩˩, | ə˧ʝi˧-ʂɯ˥ʝi˩, | si˧tʰv̩˧ | ʈʂʰɯ˧-ɭɯ˧ | mɤ˧-dʑo˧ | mɤ˧-tʰɑ˧˥! | ʈʂʰɯ˧ | ə˧tso˧ pi˧! |
njæ˧-sɯ˩kv̩˩, | hĩ˧-ʈʂʰɯ˧ | le˧-ʂɯ˧-dʑo˥, | qwæ˧, ◊ ə˩-gi˩! |
ʂe˧dzo˧ | ʈʂʰɯ˧-nɑ˩, | ʂe˧dzo˧ | qwæ˧ ʈʂʰɯ˧-ʁo˧to˩ dʑo˩ | tʰi˩˥, | le˧-ʂɯ˧-hĩ˧-hĩ˧, | <hĩ˧-mo˩…> hĩ˧-bv̩˧ | kwɑ˧tsʰɑ˧ | ʈʂʰɯ˧-qo˧ | tɕɯ˧-ɲi˥-mæ˩! |
"so˧ɲi˥ | le˧-qæ˧-bi˧-ho˥!" | pi˧-dʑo˩, | tsʰo˧qʰwɤ˩-dʑo˩, |
kwɑ˧tsʰɑ˧ | ʈʂʰɯ˧-ɭɯ˧ | le˧-ʑi˩, | ʈʂʰɯ˧-qo˧ | tɕɯ˧, | hĩ˧ mo˥-hĩ˩-ʈʂʰɯ˩! |
le˧-ʑi˩, | kwɑ˧tsʰɑ˧-qo˧ | kʰɯ˧˥, | ʑi˧mi˧-qo˧-ʈʂʰɯ˧, |
æ˧ʂæ˧-tɑ˩mv̩˩-dʑo˩! | ʑi˧mi˧ | mɤ˧-di˩-dʑo˩, | mɤ˧-tsɤ˧! | ə!
kwɑ˧tsʰɑ˧ | tɕɯ˧-bi˧-di˧-di˥ | m[ə˧]-ho˩! | pi˧-zo˩. | qwæ˧ | ɖɯ˧-pɤ˩ gv̩˩! |
ə˧ʝi˧-ʂɯ˥ʝi˩, | qwæ˧ | tʰi˧-pɤ˥-dʑo˩, | zo˩no˥, | hĩ˧ mo˥-hĩ˩ | le˧-ʂɯ˧-dʑo˥, | tɕɯ˧-di˧ ɲi˥-kv̩˩-tsɯ˩-mæ˩! | tʰi˩˥, | əəə…
zo˩no˥, | nɑ˩-ʈʂʰɯ˥-dʑo˩, | ʑi˧mi˧ | ʈʂʰɯ˧-ɭɯ˧-dʑo˩, | ɖwæ˧˥ | ɲi˧! |
mɤ˧-dʑo˧ | mɤ˧-tʰɑ˧˥! | pi˧-tsɯ˩, | ə˧ʝi˧-ʂɯ˥ʝi˩, | ɖwæ˧˥ | ʑi˧mi˧… | zo˩qo˧ ɲi˩-bi˩, | ʑi˧mi˧ | ʈʂʰɯ˧-ɭɯ˧-sɯ˩ | dɑ˧-kv̩˥-mæ˩! |
tʰi˩˥, | le˧-dɑ˧˥, | le˧-dɑ˧˥, | tʰi˩˥, | ʑi˧mi˧ | ɖɯ˧-tɑ˧˥ | le˧-dɑ˧˥, | le˧-tʰv̩˧! |
ʈʂʰɯ˧ne˧ ʝi˥-se˩-dʑo˩ | tʰi˩˥, | mv̩˩pʰæ˧ ti˩, | gæ˩pʰæ˧ ti˩, | tʰi˩˥, | ʑi˧mi˧ mv̩˧ kʰɯ˩ ɖɯ˩-so˩, | ʑi˧mi˧-qo˧ dzi˩ ɖɯ˩-so˩ dʑo˩, ◊ ə˩-gi˩! |
əəə… ʈæ˧bɤ˧ | le˧-ʁɑ˥-ʂe˩ | le˧-po˧-jo˥! | ʑi˧qʰwɤ˧ ʂɯ˧-qo˥ | tʰi˧-dzi˩-ʁo˩to˩-dʑo˩, |
ʑi˧mi˧ | le˧-dɑ˧˥ | le˧-tʰv̩˧-ɲi˥-ze˩-mæ˩, | nɑ˩-ʈʂʰɯ˥-dʑo˩, | ʑi˧mi˧ | le˧-dɑ˧˥ | le˧-tʰv̩˧-dʑo˥ | tʰi˩˥, | <so…> ɖæ˩-lɑ˧-so˧, | pi˧, |
ʈæ˧bɤ˧ | ɲi˧-kv̩˧ ʁɑ˧-ʂe˥ | le˧-po˧-jo˥! | ʈæ˧bɤ˧ | le˧-ʈʂʰo˧! | əəə… mv̩˧ kʰɯ˩-hĩ˩, dʑo˩ | tʰi˩˥, | wɤ˩˥, | kʰv̩˧ ʈʂɤ˥-ɲi˩-pi˩, | əəə… lɑ˧kʰv̩˧-hĩ˧ ɳɯ˩ | kʰɯ˧-zo˥-kv̩˩, |
jo˩kʰv̩˩-hĩ˥-ɳɯ˩, | kʰɯ˧-zo˥ kv̩˩! | dʑɤ˩ kv̩˧-pi˥! |
v̩˧ | ʈʂʰɯ˧-ɖɯ˧-mi˧ | ɖɯ˧-ɭɯ˧ | tʰi˧-<tsi˧> [ʈɯ˧]! | tʰi˧-ʈɯ˧, | tʰv̩˧-so˩-dʑo˩, | dʑɯ˩ tʰi˩-kʰɯ˩˥! | mmm… æ˩˥ | le˧-qʰo˧˥! | bo˩˥ | le˧-qʰo˧˥! | õ˧tʰv̩˧-ɲi˧-dʑo˩! |
"ə˧mi˧! | ʑi˧qʰwɤ˧ ʂɯ˧-qo˥ dzi˩-ɲi˩-ze˩!" |
ɖɯ˧-zɯ˧ | ɖwæ˧˥ | dʑɤ˩-ho˥!" | pi˧-zo˩, | wɤ˩˥, | hĩ˧ | le˧-ɻwæ˥! |
tʰi˩˥, | hĩ˧=ɻæ˧-ɳɯ˥ | pʰɤ˧bɤ˧ po˧-jo˥-kv̩˩-mæ˩! | "ə˧mi˧! | no˧ | ʑi˧qʰwɤ˧-ʂɯ˧-qo˥ dzi˩-ze˩-mæ˩! | ɳæ˧-ɻ̍˩-se˩ | ə˧tse˥ | ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥ | hɤ˩-ɲi˥! |
ʑi˧qʰwɤ˧ | ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥ | dʑɤ˩-hĩ˧ tsʰi˩-zo˩! |
zo˧mv̩˥ hɤ˩-ze˩! -pi˩, | gɤ˩-se˧, | tsɤ˧-ze˧! |
ə˧mi˧! | no˧ | ʑi˧qʰwɤ˧ | ʈʂʰɯ˧-ɭɯ˧-se˥, | ɖwæ˧˥ | dʑɤ˩˥!" | pi˧-zo˩, |
nɑ˩-ʈʂʰɯ˥-dʑo˩, | ə˧ʝi˧-ʂɯ˥ʝi˩, | ʈʂʰɯ˧ne˧ ʝi˥-kv̩˩-mæ˩! |
tʰi˩˥, | ɖɯ˧-tɑ˧˥ | ʈʂʰɯ˧ne˧ ʝi˥-se˩-dʑo˩, | tʰi˩˥, | tʰv̩˧-hɑ̃˩-dʑo˩, | wɤ˩˥, | ʑi˧qʰwɤ˧-ʈʂʰɯ˧-qo˥, | tʰi˧-dzi˩-pi˩, | dʑɤ˩tsʰo˥! |
"njɤ˧=ɻ̍˩-dʑo˩, | ʑi˧qʰwɤ˧ tsʰi˧-ɲi˥-ze˩!" | pi˧, | "ʑi˧qʰwɤ˧ | ʈʂʰɯ˧-qo˥ dzi˩-ɲi˩", | pi˧, | dʑɤ˩tsʰo˧-kv̩˥! | ə˧ʝi˧-ʂɯ˥ʝi˩! |
tʰi˩˥, | le˧-tsʰo˧, | le˧-tsʰo˧, | hĩ˧=ɻæ˧-ki˥ | mv̩˩kʰv̩˧˥, | hæ̃˧qʰv̩˥! |
dʑɤ˩tsʰo˧-ʈʂʰɯ˧, | ʐɯ˧dzi˧ ɲi˥ pi˩! |
dʑɤ˩tsʰo˧-hĩ˧-ʈʂʰɯ˧-dʑo˩, | wɤ˩˥, | ʑi˧ dzi˧-ɲi˥ pi˩! | ʑi˧qʰwɤ˧-ʂɯ˧-qo˥ dzi˩-dʑo˩! |
ɖɯ˩lo˧ | dʑo˧-ɲi˥-mæ˩! | ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥, | ə˧tso˧ mɤ˧-ɲi˩… | <no˧… ʑi˧mi˧…> ʑi˧mi˧ ʐwɤ˩-bi˩, | pi˧-dʑo˩, | hĩ˧-ʈʂʰɯ˧, | ɖɯ˧-tʰo˥~ɖɯ˩-tʰo˩ | dʑo˩-ɲi˥! | ɖɯ˩lo˧-ʈʂʰɯ˧! |
ʑi˧mi˧ | ɖɯ˧-ɭɯ˧ dɑ˧˥ ◊ -dʑo˩, | qʰɑ˩ne˩ ʝi˥-kv̩˩; | ʑi˧mi˧-qo˧-lɑ˩, | ə˧tso˧ | dʑo˧-kv̩˧˥! | õ!
tʰi˩˥, | ʑi˧mi˧ | ɖɯ˧-ɭɯ˧-hĩ˧-ʈʂʰɯ˧, | ʑi˧mi˧ ʐwɤ˩-lɑ˩ | mɤ˧-tsɤ˧-ɲi˥-mæ˩, | qæ˧do˧ ʐwɤ˩-lɑ˩ | mɤ˧-tsɤ˧-ɲi˥-mæ˩, |
qæ˧do˧ | le˧-dɑ˧-le˥-po˩-tsʰɯ˩, | ʑi˧qʰwɤ˧ | le˧-tsʰi˧˥, |
ʑi˧qʰwɤ˧ | le˧-tsʰi˧-se˥-dʑo˩ | tʰi˩˥, | ɑ˩ʁo˧ | tso˧-tso˧ | ə˧tso˧ | ʑi˧mi˧-qo˧ dʑo˧, | ʝi˧kʰv̩˥-dʑo˩, | hĩ˧=ɻæ˥, | əəə… æ˧-bv̩˧ | tso˧-tso˧, | ɑ˩ʁo˧ | dʑo˧-hĩ˧-ʈʂʰɯ˧, | dʑɤ˩ ʈʂɤ˧ kv̩˥-mæ˩, | nɑ˩-ʈʂʰɯ˥-dʑo˩! |
"ə˧mi˧! | ʈʂʰɯ˧=ɻ̍˩-se˩", | hĩ˧=ɻæ˥… | "æ˧tso˧-æ˧mo˩-ɳɯ˩, | ɖwæ˧˥ | dʑo˧!" | pi˧-zo˩, | hĩ˧=ɻæ˥! | ɑ̃!
əəə… õ˧tʰv̩˧-so˩-dʑo˩ | tʰi˩˥, | <ʂe˧…> mv̩˧ kʰɯ˩ ɖɯ˩-so˩-dʑo˩ | tʰi˩˥, | qwɤ˧ | le˧-gv̩˩ | tʰi˧-tɕɯ˥-dʑo˩ | tʰi˩˥, | ʂe˧kʰɯ˧! |
ʂe˧kʰɯ˧! | ʈʂʰɯ˧-ɖɯ˧-mi˧ | dʑo˧ mɤ˧-dʑo˧! | ə˧mɑ˧-ki˩ | tʰi˧-ʈɯ˧-dʑo˧ mɤ˧-dʑo˧, ◊ ə˩-gi˩! |
ʂe˧kʰɯ˧ | tʰv̩˧-nɑ˩ dʑo˩ | tʰi˩˥, | lɑ˧kʰv̩˧-hĩ˧-lɑ˩ | jo˩kʰv̩˩-hĩ˥ | ɖɯ˧-v̩˧-ɳɯ˧, | ʂe˧kʰɯ˧ | tʰv̩˧-nɑ˩ | tʰi˧-ʈɯ˧! | ə!
jo˩kʰv̩˩-hĩ˥ | ʈʂʰɯ˧-v̩˧-ɳɯ˩ | tʰi˩˥, | dʑɯ˩ tʰi˩-kʰɯ˩˥! |
<jo˧-ʈʂʰɯ˧-dʑo˩,> jo˩kʰv̩˩-hĩ˥-ʈʂʰɯ˩-dʑo˩, | ɖwæ˧˥ dʑɤ˩˥, | ə˧tso˧ mɤ˧-ɲi˩ | le˧-dzɯ˥ | tʰi˧-ʑi˧-zo˥, | zo˩no˥, əəə… | dʑo˧-kv̩˧-pi˥-tsɯ˩ ◊ -mv̩˩! | dʑo˧-kv̩˧-pi˥-ʝi˩-ɲi˩-mæ˩! |
lɑ˧kʰv̩˧-hĩ˧-ʈʂʰɯ˧-dʑo˩, | zo˩qo˧ | ʂe˧-bi˧, | ɖɯ˧-kv̩˧˥! | hɤ˩˥ | ʐwæ˩˥, | pi˧-zo˩, | æ˧ʂæ˧-dʑo˩! |
ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥ | tɑ˩mv̩˩ dʑo˩-kv̩˥-tsɯ˩ ◊ -mv̩˩! | lɑ˧kʰv̩˧-hĩ˥, | ʐwæ˧kʰv̩˩-hĩ˩, | jo˩kʰv̩˩-hĩ˥, | tʰv̩˧-so˧-kv̩˥-po˩-ɳɯ˩, | ʈʰæ˧æ̃˩, | jo˧mi˧-dʑo˥, | hɑ˧ dzɯ˧ | le˧-ʑi˧˥ ◊ -dʑo˩, dʑo˧-kv̩˧˥! | hɑ˧ ɲi˧-kv̩˩! |
lɑ˧kʰv̩˧-hĩ˧-ʈʂʰɯ˧-dʑo˩ | tʰi˩˥, | le˧-ʂe˧ | le˧-po˩-tsʰɯ˩, | zo˩qo˧ | ʂe˧-bi˧, | ɖɯ˧-ʁo˧! | əəə… lɑ˧kʰv̩˧, dʑɤ˥! |
ʐwæ˧kʰv̩˩-hĩ˩-ʈʂʰɯ˩-dʑo˩, | le˧-tɕi˧ le˥-po˩-jo˩-kv̩˩, | pi˧-zo˩! æ˧ʂæ˧-tɑ˩mv̩˩˥ | ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥ | dʑo˧-ɲi˥-tsɯ˩ ◊ -mv̩˩!
tʰi˩˥, | ʑi˧mi˧ | ɖɯ˧-ɭɯ˧ | tsʰi˧-hĩ˥-ʈʂʰɯ˩-dʑo˩, | õ˧ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥ ◊ -zo˩ | tʰi˩˥, | le˧-ʝi˥, | tʰi˩˥, | ɖwæ˧˥ | ʈʰi˩-dʑo˥ | ʈʰi˩-kv̩˩˥ ◊ -ɲi˩!
ə˧ʝi˧-ʂɯ˥-ʝi˩, | njɤ˧ | ʑi˧mi˧ dɑ˧-kʰi˥-dʑo˩! | <hĩ˧ mo˥-hĩ˩ | ʈʂʰɯ˧-tɕi˩, | kʰv̩˧-pʰæ˥tɕi˩-hĩ˩-se˩, | tsʰo˧qʰwɤ˩, | əəə…> le˧-gɤ˧˥, | qæ˧do˧ | le˧-gɤ˧˥, | le˧-gɤ˧˥, | ə˧ʝi˧-ʂɯ˥ʝi˩ | ʈʂʰɯ˧-qo˧ [=qʰwɤ˧to˩] | le˧-w̃æ˧-kv̩˥! |
<qæ˧do˧ le˧-w̃æ˧… le˧-gɤ˧˥!>[qæ˧do˧ le˧-gɤ˧˥… le˧-w̃æ˧!]
tʰi˩˥, | ʐɯ˧-po˧-ɳɯ˥, | ɖɯ˧-ʈʂʰv̩˩~ʈʂʰv̩˩-ɻ̍˩! | ʐɯ˧-ʈʂʰɯ˧, | ɑ˩ʁo˧-ɳɯ˧ | le˧-tɕɤ˧-po˥-bi˩, | ʐɯ˧ <k…> | ɖɯ˧-kɤ˩~ɖɯ˩-kɤ˩, | ə˧ʝi˧-ʂɯ˥ʝi˩! |
lɑ˧kɤ˩! | zo˩no˧-ni˩ | tɕɤ˧fv̩˩ | dʑo˧ mɤ˧-kv̩˧˥! |
<lɤ˧kɤ˩>[lɑ˧kɤ˩]! əəə… zo˩no˥… | lɑ˧kɤ˩-qo˩-ɳɯ˩, | le˧-pɤ˥~pɤ˩, | lɑ˧kɤ˩ pi˩-zo˩ | ɖɯ˧-ʁo˩ dʑo˩-kv̩˩! |
tʰi˩˥, | dʑɯ˩ʁo˩˥ | qæ˧do˧ | dɑ˧-kʰi˥-dʑo˩, | dʑɯ˧ | ʈʰæ˧æ̃˩ | dʑo˧-mɤ˧-kv̩˧˥! | dʑɯ˧, | dʑo˧-mɤ˧-kv̩˧˥! | ə˧ʝi˧-tsʰi˧ʝi˧-ni˧˥ | sɯ˧lɤ˧tʰo˧˥ | mɤ˧-dʑo˧, ◊ ə˩-gi˩! |
mmm… mi˩ɬi˩˥! | mi˩ɬi˩-ʈʂʰɯ˥, | ə˧ʝi˧-ʂɯ˥ʝi˩, | qʰwɤ˧tʰv̩˧-pi˧-zo˥! |
le˧-ʈv̩˩-zo˩! | dʑɯ˩-kʰɯ˩-di˩-ʈʂʰɯ˥, | hĩ˧=ɻæ˥… | hĩ˧mo˥=ɻæ˩, | dʑo˧-kv̩˧˥ ◊ -mæ˩! |
tʰv̩˧-qo˧-ɳɯ˧ | pɤ˧~pɤ˧-bi˧-zo˧-kv̩˧˥ ◊ -mv̩˩!
mi˩ɬi˩-kʰɤ˥ | ɖɯ˧-ɭɯ˧ po˧-ɳɯ˧-dʑo˥, | le˧-pɤ˥~pɤ˩, | dʑɯ˧! | tʰi˧-tɕɯ˥, | hɑ˧ gv̩˥! |
ə˧mi˧, | dʑɯ˧ pɤ˧~pɤ˥-hĩ˩, | ʈʰææ̃˧-ɳɯ˩, | pi˧… | mv̩˧ʈʰæ˧, | [qʰɑ˧-ʂæ˧-hĩ˧-qo˩,] ʈæ˧qo˧, | qæ˧do˧ | <gɤ˧-hĩ…> dɑ˧-hĩ˥-dʑo˩ | gɤ˧bi˧ dʑo˧˥, |
dʑɯ˧ pɤ˧~pɤ˥-hĩ˩-dʑo˩, | mv̩˧ʈʰæ˧ dʑo˧˥ ◊ -dʑo˩! |
ɲi˧-ɖæ˩ pɤ˩~pɤ˥-ɳɯ˩, | gɤ˧bi˧ tʰv̩˧! |
hɑ˧ gv̩˥-hĩ˩ ɖɯ˩-v̩˩, | dʑɯ˩ pɤ˩~pɤ˥-hĩ˩ ɖɯ˩-v̩˩! |
tʰi˩˥, | ə˧ʝi˧-ʂɯ˥ʝi˩-dʑo˩, | dʑɯ˩ʁo˩˥ | ə˧tso˧-mɤ˧-ɲi˩ | dʑo˧-kv̩˧-ɲi˥-ze˩! |
mmm… ʐæ˩ tʰi˥-dʑo˩! | lɑ˧ tʰi˧-dʑo˩! | õ˩dv̩˧ tʰi˧-dʑo˧˥! | mmm… ʐæ˩-lɑ˥ | lɑ˧, | õ˩dv̩˧˥, | tʰo˧li˧, | õ! əəə… əəə… ɖɤ˧mi˧! | ə˧mi˧! | ə˧tso˧-mɤ˧-ɲi˩ | do˩-pi˥! | ɖwæ˩-zo˥! | ɖwæ˩-zo˥! | qʰɑ˩ne˩˥ | ɖwæ˩-kv̩˩-mæ˥! |
si˧dzi˩ ʈʂʰɯ˩-ɳɯ˩, | no˧ | li˧ mɤ˧-do˩, | njɤ˧ | li˧ mɤ˧-do˩, | ə˧mi˧, | le˧-ɖwæ˩-zo˩! | hi˧-le˩-ʝi˩ | ʐɤ˩mi˩-qo˥ tʰv̩˩ ə˩-ʝi˩, ʂv̩˩ɖv̩˩-zo˩, | ʐɤ˩mi˩-ʈʂʰɯ˥, | ko˧, | ko˧ | ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥ | ɖɯ˧-kʰɯ˩ tʰi˩-di˩, | ʐɤ˩mi˩-ʈʂʰɯ˥ | ʈʰææ̃˧ | ʈʂʰɯ˧-hwɤ˧-lɑ˩ gv̩˩-kv̩˩! |
ʈʂʰɯ˧-qo˧, | si˧! | ʈʂʰɯ˧-qo˧, | si˧! | tʰi˩˥, | wɤ˩˥, | dʑɯ˩ʁo˩˥, | hwæ˧ɖʐæ˥ | <pi˧-zo˩, ◊ ə˩-gi˩>[ɖɯ˧-ʁo˩ dʑo˩-kv̩˩]! | mæ˧qo˩-pi˩ | qʰɑ˧-ʂæ˧~ʂæ˧-zo˥, | qʰɑ˩jɤ˩ dʑo˩-kv̩˥! |
pv̩-pv̩-pv̩! pi˧, | ʈʂʰɯ˧tɕo˧ bæ˧˥, | pv̩ pv̩ pv̩! pi˧, | ʈʂʰɯ˧tɕo˧ bæ˧˥ ◊ -se˩! | le˧-ɖwæ˩, | le˧-ɖwæ˩, | le˧-ɖwæ˩, | ɖwæ˧˥ | pʰo˩-kv̩˩-tsɯ˥-mæ˩! |
tʰi˩˥, | ɖɯ˧-ʝi˧~ɖɯ˧-ʝi˧-gɤ˧ | si˧dzi˩-ʈʂʰɯ˩, | zo˩no˥, | əəə… tsɯ˩qwæ˩-tsɯ˧qwæ˧ | pi˧-dʑo˩, | ə˧mi˧! | lɑ˧ | tʰi˧-dʑo˩-ə˩-di˩-pi˩-zo˩ | õ˧-to˥-õ˩ | qʰɑ˩ne˩˥ | dʑɤ˩˥ | ɖwæ˩-kv̩˥! | njɤ˧ | ə˧ʝi˧-ʂɯ˥ʝi˩ | dʑɯ˩ʁo˩˥ | tʰi˧-hɑ̃˧˥, |
ə˧pʰv̩˧-qɑ˧ | tʰi˧-tɕʰo˩! | əəə… ə˧v̩˧˥ | ʈʂʰɯ˧-tɕi˩-qɑ˩ | tʰi˧-tɕʰo˩! hɑ˧ gv̩˥-bi˩! | v̩˩tsʰɤ˧ ʈʂʰæ˧˥, | õ˧ʈʂʰɯ˧ne˧ ʝi˥-bi˩ dʑi˩ mv̩˩! |
ʑi˧mi˧ dɑ˧˥ ◊ -dʑo˩, | ə˧ʝi˧-ʂɯ˥ʝi˩, | njɤ˧=ɻ̍˩, | ə˧ʝi˧-ʂɯ˥ʝi˩, | ʑi˧mi˧ | ɖwæ˧˥ | ɖɯ˧-ɭɯ˧ dɑ˧˥! | ə˧mi˧! | ɖwæ˧˥ | ɖɯ˧-ɭɯ˧ dɑ˧˥ ◊ -dʑo˩ | tʰi˩˥, | le˧-ʈɤ˧! | ɲi˧mi˧ | ɖɯ˧-ɬi˧ ʈɤ˧! |
ɖɯ˧-ɬi˧ | le˧-ʈɤ˧! | dʑɯ˩kʰɯ˩ tʰv̩˩-ɲi˥-ze˩-mæ˩, ◊ ə˩-gi˩! |
dʑɯ˩kʰɯ˩-ʈʂʰɯ˥, | wɤ˩˥, | <dʑɯ˧…> dʑɯ˧mi˧ | ɖɯ˧-ɭɯ˧-qo˧ | kʰɯ˧-zo˧-ɲi˥! | dʑɯ˩ po˩-ɳɯ˥ | tse˩-kʰɯ˩˥! |
<dʑɯ˧ | le˧-k… dʑɯ˧ | le˧…> | dʑɯ˧ | ɖɯ˧-tɑ˧˥… | le˧-ʈɤ˧-zo˩… | dʑɯ˩kʰi˩ tʰv̩˩˥ ◊ -dʑo˩, | ə˧ʝi˧-ʂɯ˥ʝi˩, | tʰi˩˥, |
tʰo˧fv̩˧ | pʰo˩lɑ˧˥ ◊ -ɲi˩, | pi˧, | ɖɯ˧-kʰv̩˧-dʑo˥-kv̩˩-tsɯ˩ ◊ -mv̩˩! | ə˧ʝi˧-ʂɯ˥ʝi˩! |
tʰo˧fv̩˧ | pʰo˩lɑ˧˥ ◊ -ɲi˩, | pi˧-zo˩, | <lo˩˥…> zo˩no˥, | lɑ˩~lɑ˧-hĩ˧-ʈʂʰɯ˧, ◊ ə˩-gi˩! |
zo˩no˥, | tʰo˧fv̩˧-lɑ˧ | tʰi˩˥, | zo˩no˥, | hĩ˧-ʈʂʰɯ˧, | dʑɤ˩-hĩ˥ ◊ -lɑ˩ | mɤ˧-dʑɤ˩-hĩ˩-ʈʂʰɯ˩ | lɑ˩~lɑ˧-ɲi˥-ho˩-ze˩-mæ˩! | lɑ˩~lɑ˧˥ ◊ -dʑo˩ | tʰi˩˥, | tʰo˧fv̩˧ | ʈʂʰɯ˧-tɕi˩-ɳɯ˩-dʑo˩, | ə˧mi˧! | ʈʂʰɯ˧-ʈʂæ˩-qo˩, | ko˩ʈʂʰɑ˧tɑ˧ | <tʰi˧-dʑo˩-ze˩> ɖɯ˧-pi˧˥ | dʑo˩-pʰæ˩-di˥-ze˩! |
ə˧mi˧! | ʈʂʰɯ˧-dʑo˧, | ko˩ʈʂʰɑ˧tɑ˧ | ɕjo˩ɕjɤ˩ tsʰi˧-ho˩-hĩ˩ ʑi˩qʰwɤ˩ ɲi˩-ze˩! | pi˧-zo˩, | mv̩˧-po˩-ɳɯ˩ | ɖɯ˧-tɑ˧˥ | le˧-qæ˧˥ ◊ -tɕi˩-ɲi˩-mæ˩! |
le˧-ʑi˩, | dʑɯ˩kʰi˩ tʰv̩˩˥, | tʰi˩˥, | njɤ˧ ə˧si˧ tʰv̩˧-ɳɯ˩, | ə˧mi˧ ə˧mi˧ o!! | <njɤ˧ ljɤ˩ mɤ˧-…> njɤ˧ ljɤ˩ | mɤ˧-dʑo˧-ze˧! | njɤ˧ ʑi˧mi˧ | ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥ | dʑɤ˩-hĩ˥ | ɖɯ˧-ɭɯ˧-dʑo˧, | mv̩˧-ɳɯ˩ | le˧-qæ˧-ze˥!" | pi˧-zo˩, | ŋv̩˩-kv̩˩˥ ◊ -mv̩˩!
le˧-ŋv̩˩-zo˩, | le˧-ŋv̩˩, | njæ˧sɯ˩kv̩˩-ɳɯ˩ | tʰi˩˥: | "ɖwæ˩-mɤ˧-zo˧! | ə˧si˧! |
zo˩no˥, | ɖʐɯ˩kʰɤ˧ | le˧-dʑɤ˩-ho˩-ɲi˩-ze˩! |
no˧ | ʑi˧mi˧-ʁo˧to˩ | dʑɤ˩-hĩ˩-qo˥ dzi˩-tsæ˩-ɲi˩! | ɖwæ˩ mɤ˧-zo˧! | ə˧ʝi˧-tsʰi˧ʝi˧, | ə˧zɯ˩, | <ɖʐɯ˩…> ɖʐɯ˩kʰɤ˧ | mɤ˧-dʑɤ˩-hĩ˩, | [dʑo˧ mɤ˧-ho˩-ɲi˩-ze˩!] | ɖʐɯ˩kʰɤ˧-ʈʂʰɯ˩ | ɖɯ˧-pi˧˥ | mɤ˧-qʰæ˩, | tʰi˩˥, |
o˧-bv̩˩-lɑ˩ mɤ˩-ɲi˩!" | dʑɯ˩kʰi˩-dʑo˩-hĩ˩˥ | ɖɯ˧-tɑ˧˥ | le˧-qæ˧-pi˥, |
dʑɯ˩ʁo˩-ʈʂʰɯ˥ | kʰv̩˧mæ˧-ʈʂʰɯ˧-ɳɯ˩, ◊ ə˩-gi˩! | tʰo˧fv̩˧-ʈʂʰɯ˧-ɳɯ˩-dʑo˩, ə˧ʝi˧-ʂɯ˥ʝi˩, kʰv̩˧mæ˧-ʈʂʰɯ˧-dʑo˩, kʰv̩˧mæ˧ pi˧-kv̩˩-ze˩-mæ˩, | zo˩no˥, | tʰo˧fv̩˧ tsɯ˧ mɤ˥-tsɯ˩! |
kʰv̩˧mæ˧-ʈʂʰɯ˧-ɳɯ˩, | hĩ˧-bv̩˧, | ə˧tso˧ do˩, | ə˧tso˧ <qæ˧>[ʈʂæ˧]-ɲi˥-ze˩! | qæ˧do˧ do˩-dʑo˩, | qæ˧do˧ qæ˧˥! |
mmm… | tsʰɯ˧ do˧˥ ◊ -dʑo˩, tsʰɯ˧ ʈɤ˥ | -po˧-hɯ˥! |
ʝi˧ do˥-dʑo˩, | ʝi˧ ʈɤ˩ | -po˧-hɯ˥-zo˩! | ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥ | dʑɯ˩nɑ˩mi˩-ʁo˩˥ | ɖɯ˧-tɑ˧˥ | ɖɯ˧-qæ˧~qæ˩-ɳɯ˩ | tʰi˧-tɕi˥! | tʰi˩˥, |
njɤ˧ ʑi˧mi˧ | ɖɯ˧-ɭɯ˧ | le˧-qæ˧˥, | mɤ˧-dʑo˧-ɲi˥! |
gi˩-ɳɯ˥, | tʰi˩˥, | no˧ | wɤ˩˥ | ɖɯ˧-ɭɯ˧ | dɑ˧˥, | ɑ˩ʁo˧, | tʰi˩˥, | no˧ | njæ˧sɯ˩kv̩˩-bv̩˩ ʈʂʰɯ˩-ɭɯ˩ | wɤ˩˥ | gi˩-ɳɯ˥ | le˧-hwæ˧, | õ˧ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥ | ɲi˩-mæ˩! |
ə˧ʝi˧-ʂɯ˥ʝi˩, | ʑi˧mi˧ | -no˧˥ | so˧-ɭɯ˧ | dɑ˧-ze˥, | so˧-ɭɯ˧! | njæ˧sɯ˩kv̩˩, | njɤ˧ | le˧-sɯ˥, | ʈʂʰɯ˧tɕo˧ tɑ˧-ɳɯ˥! |
õ˧ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥, | ə˧ʝi˧-ʂɯ˥ʝi˩! | ɖwæ˧˥ | <ɕ…> dʑɯ˩ʁo˩-ʈʂʰɯ˥-dʑo˩, | nɑ˧mi˧ tʰv̩˧-ɲi˥! |
dʑɯ˩ʁo˩-hɯ˩-hĩ˩=ɻæ˥-dʑo˩, | hĩ˧mo˥=ɻæ˩-dʑo˩, | ə˧mi˧! | mv̩˩kʰv̩˧-ki˥ | tʰv̩˧-dʑo˩, | le˧-ʈʰi˩, | le˧-ʈʰi˩! |
hɑ˧ dzɯ˧-ʁo˧ mɤ˧-kv̩˩! | ə˧ʝi˧-ʂɯ˥ʝi˩-dʑo˩! |
bo˩ʈʂʰæ˧ | ɖɯ˧-pʰæ˧˥, | hɑ˧ | ɖɯ˧-v̩˥ | tʰi˧-tɕɤ˧˥! | v̩˩tsʰɤ˧-tɑ˧pv̩˥ | ɖɯ˧-v̩˥ | tʰi˧-tɕɤ˧˥! | dʑɯ˩nɑ˩mi˩-ʁo˩˥! |
tʰi˩˥, | əəə… ʈʂʰɯ˧-sɯ˩kv̩˩, | tʰi˩˥, | ʐɯ˧ | ʝi˧-qʰwɤ˧ pʰv̩˥ | le˧-ʈʰɯ˩! | ə˧ʝi˧-ʂɯ˥ʝi˩! |
tʰi˩˥, | õ˧ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥ ◊ -zo˩, | ʑi˧mi˧-ʈʂʰɯ˧-dʑo˩! | mmm… tɑ˧pi˧-ʈʂʰɯ˧-dʑo˩, ◊ ə˩-gi˩! |
ʑi˧mi˧ | qʰɑ˩ne˩˥ | gv̩˩-hĩ˩-ʈʂʰɯ˥-dʑo˩, | ə˧ʝi˧-ʂɯ˥ʝi˩, | ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥ ◊ -qo˩ | le˧-tsʰɯ˩-ɲi˩-tsɯ˩ ◊ -mv̩˩! | nɑ˩-ʑi˧mi˧-ʈʂʰɯ˧-dʑo˩! |
nɑ˩-ʈʂʰɯ˥-dʑo˩, | ʑi˧mi˧ | mɤ˧-di˩-hĩ˩ | mɤ˧-dʑo˩-ɲi˩! |
zo˩no˥, | nɑ˩-ʈʂʰɯ˥, | ʑi˧mi˧ | ɖɯ˧-ɭɯ˧-hĩ˧-qo˩, | gæ˩pʰæ˧, | mv̩˩pʰæ˧ | mɤ˧-di˩-hĩ˩, | wɤ˩˥ | mɤ˧-dʑɤ˩-ɲi˩! |
ʑi˧mi˧ | no˩-tɑ˩kɤ˥-dʑo˩, | wɤ˩˥, | ə˧-mɤ˧-v̩˧˥ ◊ -ɲi˩! |
gæ˩pʰæ˧ | tʰi˧-di˩, | mv̩˩pʰæ˧ | tʰi˧-di˩! |
əəə… ʁo˧tʰo˩ | dv̩˩pʰæ˧ | tʰi˧-di˩! |
ʑi˧qʰwɤ˧ | -no˧˥ | ʑi˧mi˧ mɤ˧-ɲi˩, | so˧-ɭɯ˧! |
ʑi˧mi˧-bi˩ | ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥ | tʰi˧-pʰæ˧~pʰæ˧-ɲi˥-ze˩-mæ˩! | ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥ | tʰi˧-pʰæ˧! |
ʈʂʰɯ˧-dzɤ˧ | ɖɯ˧-ɭɯ˧ | tʰi˧-pʰæ˧! | mæ˧qo˩ ʈʂʰɯ˩-ɭɯ˩ | tʰi˧-pʰæ˧! |
ʑi˧mi˧ | ʈʂʰɯ˧-qo˧ di˩; | gæ˩pʰæ˧ | ʈʂʰɯ˧-qo˧ pʰæ˧, | mv̩˩pʰæ˧ | ʈʂʰɯ˧-qo˧ pʰæ˧! | dv̩˩pʰæ˧ | ʈʂʰɯ˧-qo˧ pʰæ˧! | ʑi˧mi˧ | ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥ | tʰi˧-pʰæ˧-ɲi˥-mæ˩! |
nɑ˩-ʑi˧mi˧-ʈʂʰɯ˧, | ɖɯ˧-ʈʂɤ˥~ʈʂɤ˩-ki˩-ze˩-se˩, | si˧-ʂo˧~ʂo˥-ɲi˩! | si˧-ɳɯ˩, | ʈʰææ̃˧ | si˧ʂo˧~ʂo˥-ɲi˩! | ə˧ʝi˧-ʂɯ˥ʝi˩! |
Traduction libre du récit "La construction d'une maison": Autrefois, dans la maison des Na, dans le bâtiment principal, il y avait trois pièces en plus de la pièce principale, /ʑi˧mi˧/: une pièce qu'on appelle la resserre, /gæ˩pʰæ˧/ [littéralement 'pièce du haut'; on y conserve de la nourriture --pas les céréales, qui sont au grenier--, et on y entrepose des objets]; une pièce qu'on appelle /mv̩˩pʰæ˧/ (littéralement 'pièce du bas'; on y prépare la pâtée des cochons); et le grenier, /dv̩˩pʰæ˧/ [où sont conservées les céréales]. Mais commençons par le début: pour bâtir une maison, il faut aller dans les forêts d'altitudes couper du bois de construction, en haute montagne. On abat le bois en début de mois: c’est la période faste, selon les principes de l'astrologie traditionnelle. Il faut faire appel à un moine du monastère, pour qu'il détermine un jour propice à la construction de la maison! «Aujourd'hui les étoiles sont propices; ce jour-là, on va construire la maison!» Ne pas construire un jour propice, c'est à éviter absolument, ce serait très muvais. C'est qu'on va y habiter toute sa vie, dans cette nouvelle maison! «Le jour n'est pas propice, il ne faut pas commencer la construction ce jour-là!» C'est ça qu'ils disaient, les anciens! On va demander au moine de faire un décompte des jours ; il conclut: «Cette journée-là est propice: construisez donc le quinzième jour de ce mois!» Il y a trois jours propices par mois! «Ne laissez pas passer l'occasion de ces jours propices!» dit le moine. On peut alors se lancer dans la construction. Alors, pour la construction, il faut des troncs qui soient vraiment de taille comparable, n'est-ce pas! (Note: la longueur des troncs était aux alentours de 12 empans, tsʰe˧ɲi˧-ɬi˩; certains plus longs encore.) Il ne faut pas qu'ils soient de longueur dissemblable. Ceux qui sont de même taille, on les abat! Sur la montagne, du bois, il y en a beaucoup, n'est-ce pas! Il y a des arbres en abondance! Quand on va en abattre, il faut voir s'il y a des nœuds. On brise les branches, comme ça! On choisit les arbres qui ont peu de grosses branches, sinon le bois de construction tiré de ces troncs pourrait se rompre. Ceux qui ont des nœuds, par la suite, il peut arriver qu'ils se fissurent, hein! On choisit les arbres les plus hauts; les grands arbres, ils n'ont pas de nœuds! (Explication: leur ramure est très élevée; la partie du tronc qu'on utilisera dans la construction est presque dépourvue de branches; en revanche les arbres moins grands ont des branches plus basses) Ceux qui sont bien gros, ça donne du beau bois. C'est joli comme une frimousse fraîchement lavée! (Explication: le bois nettoyé de son écorce est d'une belle couleur claire, comme un visage tout propre.) Les pièces de bois de construction ramenées de la montagne, il y en a, qu'est-ce qu'elles sont belles! Il faut choisit ainsi les arbres à abattre, l'un après l'autre! On n’a que l’embarras du choix. Celui-ci, il est bien! Celui-là, il n'est pas bien! On fait comme ça: on choisit, on regarde! Il y a quelqu'un qui choisit! (Note: il s'agit généralement d'un jeune homme, qui a des talents de menuisier) Celui qui choisit accompagne les autres, il regarde et dit: "Celui-ci est bien! Coupons-le!" Il le désigne du doigt, comme ça! C'est un jeune homme habile qui se charge de le mettre à bas en le sectionnant à la base, à coups de hache; on le jette à bas! on équarrit le bois de construction destiné au bâtiment principal; s'il est bon, on l'équarrit et on le ramène. Quand on construit la maison, quand on y mettra de l'eau, ça sera bien imperméable. Si le travail de préparation du bois de construction est bien fait, ta maison sera très belle! Si on fait l'expérience d'essayer de faire passer de l'eau entre deux éléments de construction, ça s'avèrera bien étanche! Voilà comment ça doit être. Il ne faut pas du tout laisser entrer le vent dans la maison! Du fait qu'on équarrit bien les troncs, les pièces de charpente s'ajustent avec précision, sans laisser d'interstices. On taille ici! On taille là! (Geste: montre comment on équarrit les troncs, un côté après l'autre) Comme ça, les quatre côtés l'un après l'autre! A une extrémité, on taille une moitié: on fait en sorte qu'il s'emboîte dans une certaine direction. De l’autre côté, pareil. Les éléments de construction, il en faut pour les quatre côtés. Les longs, on les coupe en deux! Les courts, on les utilise tels quels! Voilà comment on réalise leur abattage et on les ramène: après l'abattage, on les laisse sécher deux mois sur la montagne. Moi, autrefois, j'ai connu ça! Autrefois, j'ai accompagné mes grands-oncles et mes oncles, pour les aider; je faisais la cuisine! Eux, ils allaient sur la montagne pour rapporter du bois de construction. Quand on a abattu le bois sur la montagne, qu'on l'a laissé sécher deux mois sur la montagne, on le porte à l'épaule, tas par tas, d'un endroit à l'autre; ensuite, on le jette dans le ravin! Pour apporter les troncs, en tirant et en portant, on s'y prend un par un. Ensuite, on regroupe les troncs; à partir d'un certain endroit, on les porte à l’épaule. On les déplace peu à peu, descendant de montagne en montagne. On rapporte le bois de construction par une longue suite de collines! Ensuite on parvient à une vallée qui permet d'acheminer le bois de construction [note: la conteuse commence à parler de l'étape suivante, où on utilise des cordes pour tirer les troncs, puis revient aussitôt à l'étape où les troncs équarris sont portés à dos d'homme] A partir de là, quand on a attaché les troncs avec des cordes depuis la base, au niveau où on les a coupés, on peut les tirer. Les hommes utilisent des cordes, comme pour les labours. Broum, broum! On traîne les troncs, jusqu'à parvenir dans la vallée, où il y a des chemins. Il faut toute une journée pour porter une grosse pièce de bois de construction du lieu d'abattage jusqu'à la vallée. Il peut arriver qu'il faille le tirer tout au long de cinq ou six collines, le bois de construction! On tire; quand on arrive en bas, on parvient au grand chemin. Parvenu au grand chemin, on recommence à porter le bois de construction à dos d'homme. (Note: sur le grand chemin, on avait parfois recours aux buffles pour porter le bois.) Une fois parvenu à destination, on jette le bois à terre à côté de la maison. On l'apporte à dos d'homme jusqu'ici, et voilà, ça y est! Une fois qu'on a jeté le bois à terre chez soi, tout le bois de construction dont on a besoin se trouve rassemblé: on a tout ce qui sera nécessaire pour la construction. Alors, dans la maisonnée jusqu'à laquelle on a acheminé tout le bois de construction, on partage un déjeuner! Ensuite, à nouveau, on se remet à porter! Le chemin fait deux ou trois kilomètres. Ca fait loin, n'est-ce pas! Voilà comment on progresse: d'étape en étape. Du fait qu'on doit parcourir ces longues distances, il arrive qu'on passe cinq ou six nuits sur la montagne! Autrefois, nous autres, c'était comme ça qu'on faisait pour la construction d'un bâtiment! Quand on a fait tout ça, on arrive à la maison. Le jour où on arrive à la maison, on détermine à nouveau un jour propice lors duquel on entamera l'édification. Quand on arrive, on dit: "Houlà! Cette année, mmh… C'est une bonne année! Le temps est venu de construire la maison, hein! Cette année, le temps est venu de construire la maison! C'est une bonne année!" qu'on dit. Autrefois, les anciens, ils disaient: "Il faut voir le calendrier! Quel jour on va couper du bois sur la montagne?" S'il s'agissait de faire une virée en montagne pour couper des arbres, on consultait le calendrier! On consultait les étoiles! on appelle ça: "compter les étoiles, compter les jours!" Nous autres, on a des traditions, n'est-ce pas! Une fois qu'on a bien choisi la date pour l'abattage, et qu'on a abattu les arbres, on ramène le bois, en le tirant! Parvenu à la maison, il faut à nouveau consulter le calendrier, pour choisir un jour propice pour l'étape suivante: à l'endroit où on veut habiter, on prélève une motte de terre. Autrefois, c'est comme ça qu'on faisait, nous autres les Na! On apporte la motte au moine; le moine fait ses calculs, il dit: "Oh! cet échantillon que tu m'amènes… l'emplacement d'où il provient sera très bon! [=l'emplacement et le jour sont maintenant décidés, l'un et l'autre sont fastes] La maison, il faut la mettre ici! Le foyer, il faut le mettre ici!" qu'il dit. "C'est aujourd'hui que peut commencer la construction!" Voilà comment il parle, le moine! Alors on construit! Aujourd'hui, on construit la maison! En dix jours, on peut construire l’essentiel de la charpente. Pour la charpente, il faut douze parties maîtresses. Si on compte par pièces de charpente, il faut quatre-vingt-deux pièces! [La conteuse résume sous forme de dialogue:] "Combien il faut de pièces de structure pour cette maison? - Il faut douze pièces de structure!" Autrefois, les demeures, il y avait vraiment des coutumes précises les concernant! Il fallait douze éléments pour construire la structure de base du bâtiment. On les traitait par paires. Une fois qu'on a construit les douze composantes de la charpente, le gros du travail est achevé, une étape essentielle est franchie. Tout ce tas de bois de construction, le voilà bel et bien transformé en un nouveau bâtiment! La demeure est en place! Alors, à partir de là, il y a un élément qu'on appelle /ɖʐo˥/ (note: il s'agit de piliers carrés: des pièces de charpente d’environ 18 cm de côté, posées verticalement dans les parties du bâtiment qui n'ont pas de piliers: /gæ˩pʰæ˧/ et /mv̩˩pʰæ˧/. Il y en a 4 à chaque extrémité du bâtiment: aux quatre coins de /gæ˩pʰæ˧/ et /mv̩˩pʰæ˧/. Elles supportent la charpente.) Ah, et les piliers, j’oubliais d’en parler! Autrefois, par chez nous, il se trouvait des hommes bien habiles; ils savaient mettre en place des piliers gros comme ça! On rabotait jusqu'à ce que ça soit lisse comme la main, sans aspérités. Si l'artisan n'est pas très habile, le résultat, c'est une poutre pas bien lisse au toucher! Ce côté-ci: pas droit! Ce côté-là: pas droit! et le maladroit vous installait le pilier comme ça! Autrefois, par chez nous, le talent de quelqu'un, il se découvrait à la qualité des piliers de sa maison! Autrefois, c'est réellement ainsi que le seigneur [qui régnait sur Yongning], lui aussi, jugeait des qualités du bâtisseur: il disait: "Vous êtes parvenus à poser des piliers de belle qualité! Il y a ici un homme habile!" Voilà ce qu'on disait! Une fois les piliers en place, on installe les poutres. La maison des Na, elle est très complète! il faut toutes sortes de machins, y'en a partout! Les poutres, elles sont de forme carrée, comme ça (geste), n'est-ce pas! Il y en a une de chaque côté du bâtiment, en haut des piliers. Après, au rez-de-chaussée, il y a "le bas du foyer", là où on fait la cuisine. Et aussi "la place du chat"! [Il s'agit d'un endroit en hauteur, au-dessus du buffet: il n'y a pas d'étage, pas de plancher; mais la structure de poutres fournit un espace où le chat, s'il y en a un à la maison, est seul à se promener.] C’est le seul endroit comme ça de la maison: ailleurs on met un plancher et ça fait un étage. Il y a l'autel des ancêtres, /gɤ˩qwɤ˧/, au-dessus du foyer, dans le buffet. On pose deux pièces de bois grosses comme ça, dans la pièce principale: les grandes poutres. Après on s’occupe des poutrelles. On appelle ça "les poutres de toiture", n'est-ce pas! Les pièces grosses comme ça, qu'on fend en deux, ça donne les poutres de toiture! C'est une des pièces de bois qu'on utilise dans la construction d'une maison. Pour toute la maison, il faut quatre-vingt pièces de bois de construction ; il faut quatre-vingt-six pièces; et les poutres de toiture, il faut en mettre cinquante ou soixante, semble-t-il. (La locutrice n'est pas sûre, n'ayant pas eu l'occasion de superviser cette partie du travail de construction.) Le bois de construction, les poutres de toiture, en général, elles s'ajustent bel et bien comme prévu. Par deux, par trois, par trois, par trois; quand on a fini de les mettre en place, on installe les poutrelles! (Note: il s'agit de poutrelles courtes, installées en inclinaison, dans le sens de la largeur du bâtiment, sur les poutres horizontales, ʐv̩˩ɭɯ˥. Les tuiles --autrefois: les planches-- reposent sur ces poutrelles.) Une poutrelle puis une autre puis une autre! On pose une couche de poutrelles de toiture, comme ça! Après, on pose les planches du toit! (Note: la maison traditionnelle n'avait pas de tuiles, mais une toiture en planches de bois; aujourd'hui, le bois est moins abondant et plus coûteux, tandis que les tuiles sont bon marché; et les techniques de pose des toitures en bois se perdent.) Voilà comment c'est, la construction de la maison chez les Na! Ensuite, une fois qu'on a posé les planches de la toiture, on s'attelle aux travaux intérieurs! Les travaux intérieurs, ça comprend la construction de ce qu'on appelle la resserre. Après, y'a encore une pièce qui s'appelle "la pièce du bas", où se trouve le fourneau pour cuisiner la nourriture des porcs, hein! Dans cette chambrette, il y avait ce qu'on appelait l'office, autrefois! (Explication: il se trouve aussi un couchage dans cette pièce; voir plus bas.) Ensuite, il y a ce qu'on appelle le grenier, /dv̩˩pʰæ˧/. Derrière le banc des invités, autrefois, il y avait encore une autre pièce! (Explication: dans la demeure de la locutrice, le banc des invités est adossé au mur du fond de la maison; mais traditionnellement il y avait une partition supplémentaire.) Ensuite, après ça… de l'autre côté de la cour, il y a un bâtiment qu'on appelle "grenier". Le grenier, c'est l'endroit où on garde la nourriture; autrefois, c'est l'endroit où on mettait le cochon conservé entier! (Note: il s'agissait d'un porc entier, conservé avec du sel, après avoir retiré les entrailles, la viande maigre et les os, ne conservant que le gras et la couenne. En chinois: 琵琶肉, "viande pipa", ainsi nommée du fait de la ressemblance de forme avec l'instrument de musique pipa.) Ce bâtiment-là aussi, on le construit avec le bois de construction qu'on a rapporté. Quand on a achevé la construction du bâtiment, on aménage l'intérieur pièce par pièce. On met le maïs dans un compartiment, le riz paddy dans un autre, le soja dans un autre! (Explication: le grenier contient plusieurs grands coffres pour conserver les céréales; le classificateur utilisé pour ces compartiments est le même que pour les pièces d'une maison.) On entrepose le cochon conservé entier à l'étage. Et voilà: la nouvelle maison est prête! Après, une fois qu'on a fait tout ça, qu'on est parvenu à construire toute la maison, on en vient à la partie haute du foyer, dans la pièce principale. (Note: il s'agit de la partie de la pièce où l’on prend les repas, avec le foyer en son centre; c'est une structure en bois, surélevée d’une vingtaine de centimètres par rapport au sol en terre battue ou en ciment.) Sur cette partie haute, euh… on bâtit un buffet, tout au long de la pièce! (Note: le buffet/étagère est adossé au mur, et s'étend tout au long de la cloison.) Quand on a achevé de construire le buffet, on bâtit le foyer/l'âtre. Une fois le foyer construit, on peint la peinture [note: peinture à motifs bouddhistes tibétains], sur le mur, près du foyer. Quand on a achevé cette peinture, à ce moment-là, on bâtit le sommier du lit dans la pièce principale. Quand on a achevé le sommier du lit, on construit le meuble de cuisine! (Note: il s'agit d'une structure en bois sur laquelle on fait la cuisine: on y pose la planche à découper, les ustensiles…) Quand on a achevé le meuble de cuisine, on en vient à la demeure des ancêtres (meuble en bois qui est la demeure symbolique des ancêtres). La demeure des ancêtres, l'autel dans le grand buffet, et la peinture religieuse: ces trois éléments, ils forment le cœur de la maison! Et n'oublions pas les piliers! Tout ça forme le cœur de la demeure, du foyer! Pour ce qui est de peindre la peinture religieuse, ce sont certaines personnes qui la peignent, pas n'importe qui. A notre époque, quand les peintres vous dessinent ça, ils vous font quelque chose de très beau! Il vous y mettent des conques, des félins, des quantités prodigieuses de motifs! Pour ce qui est du foyer, en haut du foyer, il y a l'autel qui symbolise la présence des ancêtres! (Note: c'est une petite éminence au bord du foyer, du côté du mur, en contrebas de l'autel où on offre des cadeaux aux ancêtres; c'est sur cette petite éminence qu'on dépose un peu de nourriture au début de chaque repas, pour donner à manger aux ancêtres; ces gestes sont résumés par l'expression /ʈʂʰo˧do˩ ʈʂʰo˩/ 'vénérer les ancêtres'.) Le buffet, la demeure symbolique des ancêtres, les piliers, c'est le cœur de la maison! c'est comme nous, les êtres humains: la maison a besoin d'un cœur! Ces trois choses-là, il n'est pas possible de ne pas en avoir! ou plutôt ces quatre choses-là, si on y ajoute l'autel des ancêtres dans le foyer, /ʈʂʰo˧do˩/. Ca forme un tout! Les maisons qui n'avaient pas ces éléments essentiels, ce n'étaient pas des maisons dignes de ce nom! (Note: ces éléments symboliques essentiels n'étaient jamais totalement absents, mais les familles les plus pauvres n'avaient que des meubles de fortune en guise de ces éléments: une planche fixée au mur au lieu du buffet, par exemple.) Autrefois, les vieux disaient: "Les aïeuls (littéralement: 'les arrière-grand-mères et les arrière-grands-oncles'), après leur mort, ils reviennent loger dans l'autel des ancêtres [meuble situé dans la pièce principale], /si˧tʰv̩#˥/!" L'autel des ancêtres, en contrehaut du foyer, /gɤ˩qwɤ˧/, on a l'habitude d'y mettre toutes sortes de choses à manger et à boire pour les ancêtres. (Explication: on y dépose tous les cadeaux qu'apportent les invités: thé, alcool, tabac…) Pour ce qui est de l’éminence au bord du foyer, ʈʂʰo˧do˩, à chaque fois qu'on prend un repas, on fait la prière! (et on dépose un peu de nourriture à cet endroit du foyer) Le matin, quand on se lève, on fait brûler une offrande aux esprits! (Note: il s'agit d'un rite de purification; on fait brûler des épines de pin.) On prépare du thé, et on fait une prière aux ancêtres! Les trois repas de chaque jour, les aïeuls y participent, ils mangent dans l'autel du foyer, /ʈʂʰo˧do˩/! Nous autres, au temps jadis, voici ce que disaient les vieux: "Quand nous on sera morts, vous, vous ferez le rituel (pour nous)! Il faut faire la prière avant de commencer à manger!" Alors du coup on était obligé de faire la prière! Chez nous les Na, il existait cette coutume-là! Autrefois, ma grand-mère avait coutume de dire: «Ah! Les personnes âgées (euphémisme pour: les personnes décédées), elles ne peuvent pas se passer d'une demeure des ancêtres, /si˧tʰv̩#˥/ [car il faut que les ancêtres aient un espace où vivre, dans la maison]!» Nous autres, autrefois, on ne pouvait pas ne pas avoir chez nous la demeure des ancêtres! C'était impensable! Nous autres, quand quelqu'un mourait, on le posait d'abord sur le sommier dans la pièce principale, n'est-ce pas! C'est dans la partie meublée de la cuisine, sur le sommier dans la partie cuisine qu'on met la personne défunte; on place là son cercueil! "Demain, on fera la crémation!" qu'on dit; et ce soir-là, on prend le cercueil, et on place là le défunt! Il y a des coutumes qui régissent tous ces gestes! Si on n'a pas de maison, ce n'est pas bien! (Note: pour que tout se passe conformément à la coutume, les rites funéraires doivent être réalisés dans la maison où a habité le défunt) On dit qu'il ne faut pas tout de suite mettre le défunt au cercueil. On construit le sommier afin d'y placer provisoirement les défunts. Autrefois, on installait le cadavre recroquevillé sur le lit de la pièce principale; c'est l'endroit où on mettait les anciens, quand ils mouraient! Les Na, leur maison, c'est un lieu essentiel pour eux! on ne peut pas ne pas en avoir! Autrefois, où qu'on aille, on construisait d'abord une maison! On construit la maison; on construit les murs en terre de l'office et de la resserre; ensuite vient le jour où on emménage dans la maison! On fait venir le moine. Quand on emménage dans la maison neuve, on pratique, lors du Nouvel An, le rituel /ɖæ˩-lɑ˧-so˧/ pour assurer la richesse de la maisonnée. On fait venir deux moines; les moines lisent des rituels. Pour savoir qui va allumer le feu, on fait attention à l'année de naissance. Quelqu'un qui est de l'année du Tigre allume le feu! (Note: on choisit quelqu'un né une année considérée comme faste: Tigre, Chèvre… Selon les Na, la chèvre est un bon signe pour les hommes; pour les femmes, c'est un signe trop 'dur'.) On dit que ça porte chance! On met en place une casserole grosse comme ça; on y met de l'eau! On tue un poulet, on tue un cochon, ce jour-là! On dit: "Aaah! Ca y est, on habite dans une demeure toute neuve! Comme on va y être heureux, toute notre vie!" Voilà ce qu'on dit; après, on invite les gens! "Aahhh! Vous habitez dans une maison toute neuve! Que vous avez construit une belle maison!" disent les invités aux hôtes. «Vous avez construit une bien belle maison! Vous devez être bien heureuse d'avoir des enfants si habiles! C'est bien!» Ils disent: "Eeeh bien! Votre nouvelle maison, elle est bien belle!" Voilà comment nous autres Na on faisait, autrefois! Quand tout ça est fini, ce soir-là, dans la maison, on fait la fête de pendaison de crémaillère! On annonce: "On a construit une maison! On habite [désormais] ici, dans cette maison!" On pendait la crémaillère, dans le temps! Alors ils dansent et dansent, les gens, pendant la soirée, et jusque dans la nuit! La pendaison de crémaillère, ça se fête avec du bon vin! Ca se fait selon les coutumes, tout ça, pas n'importe comment! Chaque étape se déroule selon des règles, dans un certain ordre! Il y a des règles/des coutumes qui expliquent comment on fait pour construire une maison; et ce qu'il doit y avoir dans la maison! Eh oui! Une maison, ce n'est pas seulement une question de bâtiment, ce n'est pas seulement une question de bois de construction: il faut aussi préparer l'intérieur. Par exemple, les objets en cuivre, ils sont beaux, par chez nous! "Houlà, eeeh bien! Les ustensiles de cuivre, vous en avez une belle collection!" qu'ils disent, les gens du village. Le jour où on allume le feu, on prépare le foyer, et on en vient à la mise en place du trépied en fer sur lequel on prépare la nourriture de la famille. Le trépied, c'est quelqu'un de l'année du Tigre ou de l'année de la Chèvre qui l'installe! Celui qui est de l'année de la chèvre, il y met de l'eau! La chèvre, c'est un bon signe astrologique; la chèvre, elle mange de tout, et puis elle dort! (Note: à la différence des moutons ou des vaches, la chèvre peut trouver elle-même facilement sa nourriture, et au midi, quand il fait tiède, elle s'allonge d'elle-même pour se reposer.) Les gens de ce signe, on dit qu'ils connaissent la prospérité, ils ne risquent pas de se retrouver dans le besoin! Celui qui est de l'année du Tigre, lui, il suffit qu'il se mette en chasse, et il trouve! C'est quelqu'un de magnifique, à ce qu'on disait autrefois! Il y a un proverbe comme ça. L'année du Tigre, l'année du Cheval, l'année de la Chèvre, ces trois-là, c'est bien vrai que c’est des bonnes années! La brebis, elle mange et puis elle dort, elle ne manque de rien, elle sait trouver son content! Celui qui est de l'année du Tigre, il cherche et il ramène ce qu'il désire; où qu'il cherche, il trouve! Quelqu’un qui est né l'année du Cheval, il peut porter et ramener de grandes charges et de bonnes choses, à ce qu'on dit; c'est proverbial! La construction d'une maison, toutes ces étapes dont je viens de parler, qui se succèdent comme ça, c'est un travail de longue haleine, tout à fait épuisant. On portait le bois de construction à dos d'homme; autrefois, il pouvait arriver que ça enfle ici aux épaules, qu'on ait des contusions, des inflammations! On amenait du vin avec soi sur la montagne lors des campagnes d'abattage, et on frottait. (Note: autrefois, en l'absence de médicaments plus spécifiques, on frottait simplement les inflammations avec du vin) Le vin, on le préparait chez soi, bouteille après bouteille, et on en emportait avec soi lorsqu'on partait sur la montagne, autrefois. On mettait le vin dans des petites jarres. Des containers en plastique comme maintenant, ça n'existait pas! Quand on est parti sur la montagne pour couper du bois de construction, aucune chance d'y trouver de l'eau à boire! On portait l'eau dans une hotte en bambou. On appelait ça /qʰwɤ˧tʰv̩#˥/! (Note: il s'agit d'une sorte de petit tonneau, porté comme une hotte dorsale.) On n'a pas attendu les jarres en plastique: dans le temps, les anciens, ils en avaient, des récipients! il fallait porter depuis le point d'eau le plus proche de la destination, parfois distant d'une à deux heures de marche du lieu d'abattage. Il y avait une personne pour faire la cuisine, une pour porter l'eau! (note: c'étaient les hommes qui effectuaient ces tâches loin du domicile; si les femmes y allaient, elles revenaient généralement le jour même, et ne passaient pas la nuit sur la montagne) Autrefois, sur la montagne, il y avait toutes sortes de bêtes sauvages: des léopards, des tigres, des loups! Des lapins! Des renards! Qu'est-ce que c'était effrayant! A cause des arbres, on ne peut pas voir au loin; avec tous ces arbres, pas de visibilité! Hou là là, c'est effrayant. On espère qu'on parviendra vite jusqu'au grand chemin! Les collines se succèdent, et en fait de chemin, on ne peut vraiment en frayer qu'un très étroit. (Note: il n'y a pas de chemin qui conduise à l'endroit où on va couper du bois; la petite équipe ouvre une sente sur son passage.) De toutes parts, des arbres! En haute montagne, on voit aussi des quantités d'écureuils, avec leur longue queue. iii! iii! iii! ils courent par-ci, iii! iii! iii! ils courent par là; ils ont peur, peur, peur, ils s'enfuient à toute allure! Alors, un endroit après l'autre, les arbres, crrrrraaac! crrraac! ils s'abattent! On se demande: est-ce qu'il n’y aurait pas un tigre dans les parages? C'est vraiment effrayant! Moi, autrefois, j'ai bivouaqué sur la montagne; j'accompagnais mon grand-oncle et mes oncles, pour faire la cuisine; je lavais les légumes. Je connais ça! Nous autres [les Latami], autrefois, on en a construit un bon nombre, de maisons! On tirait le bois pendant tout un mois, depuis le lieu d'abattage; on parvenait au torrent; on empruntait le lit du torrent, et après, il fallait jeter les troncs à la rivière! On le faisait flotter sur l'eau! (Note: cette étape est réalisée au moment où les eaux sont grosses, pendant la saison des pluies, par exemple au cinquième ou sixième mois lunaire.) Autrefois, il y a eu une année où les bandits étaient en maraude, sur le pied de guerre. A l'époque, il semble qu'il y ait eu quelques personnes du Parti Communiste; tout était prêt pour construire le bâtiment d’une école; le bois avait été transporté jusqu'à destination; et il a été brûlé par des bandits! On avait fait flotter les troncs sur la rivière, jusqu'à proximité du lieu de construction, et de là on les avait portés sur le bord… Ma grand-mère, elle se lamentait de cet incendie criminel: "Hélas, hélas! Mes belles poutres, les voilà parties en fumée! Mon bâtiment si beau, le feu l'a consumé!" disait-elle; elle en pleurait! (Note: ce n'était pas un bâtiment privé; le possessif reflète l'attachement que la grand-mère de la locutrice avait par avance pour ce bâtiment, dont la construction avait été préparée par les gens de Yongning.) Nous autres, on lui a dit: «N'aie crainte, grand-mère! Cette époque troublée va passer! En ce qui concerne ta maison, on te logera dans une belle maison! Les mauvais jours vont finir!» Voilà comment on s'efforçait de consoler grand-mère. Tout le bois de construction qui se trouvait au bord de la rivière avait été brûlé! Les voleurs qui guettaient en haute montagne, ils extorquent tout ce qu'ils voient! Quand ils voient du bois de construction, ils y mettent le feu! Quand ils voient des chèvres, ils les volent! Quand ils voient des vaches, pareil! Voilà comment ils mettent la montagne à feu et à sang! Qu'ils se mettent en tête de brûler ma maison, et la voilà qui part en fumée! Il y avait des gens qui construisaient leur propre maison; il y en avait d'autres qui rachetaient une maison déjà construite. (Explication: les gens qui avaient des jeunes gens habiles à la maison et suffisamment d'argent pour se procurer les matériaux construisaient leur propre maison; ceux qui avaient de l'argent et des forces en abondance construisaient une maison qu'ils vendaient; ceux qui n'avaient pas suffisamment de bras dans leur famille achetaient une maison. Par exemple, la conteuse a acheté une maison, elle ne l'a pas fait construire elle-même.) Autrefois, on avait construit trois maisons! Je m'y connais, pour ces choses-là! La montagne, on y rencontrait des difficultés, c'était épuisant! Les gens qui s'aventuraient en montagne, les anciens, hou là là! A la fin de la journée, ils étaient épuisés au point d'en perdre l'appétit! On faisait bouillir une tranche de lard, une casserole de riz, une casserole de légumes séchés, sur la montagne. Les hommes, ils se versaient du vin, un bol chacun, et ils le buvaient! Ca se passait comme ça autrefois! La façon de construire une maison, autrefois, voilà comment on l'apprenait: on la construisait en imitant les maisons déjà existantes. Chez les Na, chacun doit avoir un domicile! Et si la maison ne comprend pas tous les aménagements traditionnels, ça ne va pas non plus! Le bâtiment tout nu, là, ce n'est pas beau! Il doit y avoir la resserre, il doit y avoir l'office! Et puis derrière, il doit y avoir le grenier! Le bâtiment principal à lui seul ne constitue pas la demeure entière: il faut lui adjoindre les trois pièces secondaires! On les rattache comme ça à la pièce principale! (Geste montrant la façon dont ces pièces flanquent la pièce principale) Si on se prend à compter, les pièces de bois, il y en avait vraiment beaucoup, dans les maisons comme on les construisait autrefois!


















They must not be different lengths! (literally: "one must not let differences in length exist")















































































































































































































































Bandits steal people's [belongings]: whatever they spot, they will steal! If they spot lumber, they will burn it!






















《建房子的过程》(整篇整理翻译) 从前,我们摩梭人的房子,有一间是‘噶帕’(放杂物的库房),一间是‘木帕’(煮猪食的地方),一间是‘独帕’(存粮食的地方)。除了主房以外还有这样三间。 建房子的时候到山上去砍木料,要在月初砍。砍完,把木料先放在山上自然风干两三个月时间。为了决定建房子的那天,要算日子!如果不在吉利的日子建房,很不好啊!要在新房住一辈子呢,所以建房这件事情,要好好管!我们会去请和尚算日子,一个月,一般有三个吉利的日子。和尚会说:“你们不要错过这吉利的三天!”选好日子,就可以开始准备建房! 建房的木料,大小长度最好都一致。选树的时候,就要选高度相近的树来砍,注意不要选有太多树瘤的树。有树瘤的木头,以后会崩裂的!所以要选又高又粗,树枝少的树。好木料,去了皮以后,光滑得像洗干净的脸,很漂亮! 一整座山上都是树,要仔细地一棵一棵挑选。有一个懂木匠活的小伙子带领大家挑选。跟他一起来的人再把他选的树砍下来,四周切成方形,准备带回去。木料选得好,又砍得整齐的话,建出来的房子就能又遮风、又挡雨!木料的榫切很有讲究,要凸凹有致,这样能装配整齐。 我以前陪过长辈去山上砍木料。我是去帮他们做饭的。砍下来的树,风干两个月之后,就准备搬下山了。这个搬运过程很复杂。首先把木料一堆堆放好,集中在一定的地方就开始一个一个地往下扛。扛到下面一座山,集中在一起,再往另外一座山继续扛。山很高!到了地势低的地方,就用绳子拴着木料,像耕田一样向前拉。有时拉着木料都需要经过五、六座山!最后到了谷底。一天时间只能拉一大块木料从高山下到谷底!到了谷底,就到了马路。在马路上又要扛木头。扛到家人临时的住处。等所有的木料都搬齐了,要请砍木料的人好好吃一顿。然后又要把木料扛到要建新家的地方,新家和临时住处差不多有两三公里左右距离。因为这个过程很艰难,有时要连续在山上过五六夜。终于搬到建新家的地方,就开始掐算建房的好日子了。上山砍木料和建房,都需要看相、算日子!从前,摩梭人会在准备建新家的地上挖一抔土,请和尚掐算。和尚会掐算出房子、火塘具体建在哪里有好风水。 从吉日开始建房,十天之内就能建出房子的主要架构。摩梭人的房子由十二个木头结构组成。需要八十二件大木料。房子的十二个结构,要一对一对地装好,等它建好了,工程就有了很大的进步,等于那一堆木料已经被摆成了一个家的框架! 接下来要装柱子。柱子粗不粗,刨得光滑不光滑,装得直不直,反映出盖房的男人手艺好不好。手艺不好的男人,柱子表面疙疙瘩瘩的,装得也七斜八扭的。所以过去在我们摩梭人那边,如果要看一个人是否能干,就要看他家柱子!以前,土司也按这种方法看人、选能干的人。所以老话说,柱子要放正! 柱子安装好了,就开始装大梁。在主屋头顶上架着空梁,猫可以在上面走来走去,这叫做“猫走的地方”!在主屋,要安装两块很粗大的梁。然后用劈成两半的小木料开始装小梁。整个房子需要八十六件大木料,小梁需要五、六十块小木料。小梁放好以后,再装椽子。最后放上屋顶板。(注:现在,瓦比木头便宜,所以木头屋顶越来越少。) 接下来要修隔间!要修的有‘噶帕’(放杂物的库房),‘木帕’:那里面有煮猪食的炉子。还有‘独帕’:存粮食的地方。还有主屋对面的“库房”,用来存琵琶肉等各种食品。 房屋建好了以后,要一间一间收拾,把东西存好。包谷放在一箱、大米放在一箱、豆子放在一箱!然后轮到修火塘那个地方。在主房里,先装好地台部分(注:这是吃饭的地方,它的核心是火塘。主房的这一部分有地板台,比土或水泥地高20厘米左右)。在这个地台上,要修一个大柜子(注:这个大柜子靠墙,有一整面墙那么宽。)修完了,就建火塘。火塘建完了,大柜子中间画一幅‘匝巴拉’。‘匝巴拉’画做完了,就修床。床修完了,就修大案板!大案板修完了,就修大柜子中央的祭坛‘格瓜’,加上‘匝巴拉’!这三样,就等于一个家的核心。还有柱子也很重要,这些共同构成家的核心!‘匝巴拉’画,只有一些专门的人才会画。有海螺、有猫类,有各种各样的图案!客人一进来,就会看见这幅漂亮的画! 再说火塘,它上面有小祭坛‘出斗’!摩梭人家里总是有很多东西。大柜子‘斯图’象征祖先住的家。大柜子中央的祭坛‘格瓜’、‘匝巴拉’画,这些是家的心脏!就像我们人类一样,家也得有个心!这三样(大柜子中央的祭坛‘格瓜’、‘匝巴拉’画、祖先住的家‘斯图’),是不能没有的!如果加上祖先在火塘上方的小祭坛‘出斗’,就是四样了!这是一整套! 如果有人在自己家没有大柜子,或者如果没有完整的祖先住的家‘斯图’(角落里的一个柜子,象征祖先住的家),村子里的人会说:这是怎么一回事/怎么可能这样!(注:家家都会有最重要的象征物品和家具,但贫穷家庭用比较简单、粗糙的,比如钉一个板子在墙上代替大柜子。) 在过去,我们老人家说:“祖先去世后,就来住在‘斯图’ 里面!”(注:‘斯图’,国际音标:/si˧tʰv̩#˥/,是角落里的一个柜子,象征祖先住的家。)在主屋,大柜子中央的祭坛‘格瓜’上,我们摆各种吃的、喝的东西,敬拜祖先!(注:客人送的礼物,都摆在祭坛上,如茶叶、酒、烟、补品、糖。)一天吃三顿饭,每顿饭之前先拜一次祖先!(注:每顿饭,要放一点饭在火塘上方的小祭坛‘出斗’上,奉献给祖先。)早上起来,为祖先烧一柱香!(注:烧的是松针。)然后煮茶也要先敬祖先!一天这三顿,祖先会在火塘上方的小祭坛‘出斗’上吃!在过去,老人会说:“等我们去世了,你们要为我们做仪式!吃饭之前要先拜祖先!”他们总是这么说,所以我们得拜祖先! 当有人去世时,先把他放在主屋‘木帕’的床上。第二天火化,前一天晚上,就把去世的人放到棺材里面!棺材要先停在家里面。但一开始不着急把人放到棺材里!在主屋修一个床的意思就是:这样可以先把尸体放在哪个位置。整个过程是有规矩的!没有家,是不行的!(注:为了圆满举行葬礼,仪式要在去世了的人住过的那一家进行。) 因此,对摩梭人来说,家是一个多么重要的概念!不能没有家!以前,人家是这样想的:无论到哪里,都要先建房! 建完了木房,要打土坯,垒出‘木帕’(煮猪食的地方)、‘噶帕’(放杂物的库房)的土墙。最后就到了新家开火的那天早上!那天,要请和尚到家,进行/ɖæ˩-lɑ˧-so˧/仪式!(注:每年过年时进行的祈福仪式。)要请两个和尚来念经!至于说,让谁点火,就要考虑生肖!火一般是属虎的人来点的!(注:点火的那个人,要有一个强势的生肖,如虎、羊。摩梭人认为,羊对男性来说是个好生肖,而对女性来说太硬。)或者火是属羊的人来点的!这样,很吉利!家人安装一个这么大的锅,倒水进去!在那天要宰鸡,杀猪!家人说:“啊呀!我们现在开始住新的房子了!我们的生活以后会很美的!”然后,请村子里的人来!客人们会称赞说: “啊呀!你们现在开始住新的房子了!你们怎么会这么能干呢?你们建了一个多么漂亮的房子!你们有这么能干的孩子,应该很高兴啊!”那天晚上,有乔迁庆宴!大家围坐着一起喝酒,一直跳舞到半夜! 建好了房子了,要收集一些好东西放家里,比如说有一些摩梭人,对家里的铜器很有讲究!客人来了就会称赞说:“啊呀!你们家的铜器,可真多啊!” 火塘建完了,要放三脚铁架,也是属虎或属羊的人安装的!由属羊的那个来放水!属羊的人,很好!山羊什么都能吃,吃完了哪里都能睡!(注:山羊能自己找到吃的,吃饱了会自己躺着休息。)这个生肖的人,有福,不怕没有钱的!属虎的人,无论去哪里,都能找着他想要的!从前,人家说属虎的非常能干! 有这方面的谚语!属虎的人、属马的人、属羊的人,这三种,真的很好!母羊,吃过饭就睡,能有钱的!能吃饱!属虎的那个呢,找什么东西,都能得到!属虎好!属马的那个呢,能驮很多东西!有这样的说法!总之,建房子,这整个过程,是非常累人的事情! 扛木料,会让肩膀受伤发炎!要用拿来的烧酒来擦一擦发炎的地方!酒是家里煮的,一瓶一瓶的,然后上山的时候拿一些!用小坛子装酒,起像现在的塑料桶起的作用!酒是用小坛子拿过去的。 上山去砍木料,真的没有水喝!不会有可以喝的水。像现在的塑料桶,那时候是不存在的!以前,用竹子编的背水背篓!老人家会编这样的容器。需要背很长的距离!(注:接水的地方,通常离砍木料的地方有一、两个小时路)水是用竹子篓背来的,然后放下,做饭!背水的人,真的,要从下面,一直走到高高的山上,砍木料人去的那高处!背水的人,真的,是从下面背起!要背两段路,才到上面!做饭的一个,背水的一个! 以前,山上,什么样的野兽都会有!有豹子,有老虎,有狼!豹子和老虎、狼、兔子、狐狸……什么都会遇见的!很吓人的!树很多,弄得你看不到我、我也看不见你,啊呀!很可怕的!希望能快一点到达山路!山像一个长条,一座又一座,而人辟开的小路很窄!这里是树、那里是树!山上还有松鼠,尾巴那样长长的,有很多!他们“布布布”地叫,这里跑、那里跑!一见人害怕得很,就跑掉! 我过去曾在山上过夜,是陪舅舅们、还有上辈的男人。我做饭、洗菜。有过这样的经验!我们是建了好几个房子。而每次建,要拉木料回来,都得拉一个月时间!拉到河流边,就把木料扔到河里,让它从水上漂着过去!拉着漂着推着,慢慢到达目的地。 过去,有一年,土匪来了,那时候共产党已经计划要建学校,当地百姓开始实现这个计划,木料已经从山上扛下来了,都漂在水上了,结果全被烧了。我妈妈的妈妈很伤心地哭:“啊呀!我这些梁,没有了!我的房子,这样漂亮的一个,火都烧没了!”我们就安慰她:“别担心,姥姥!以后会好的!别担心!这个年头有一点不好,以后不会再这样了!” 土匪们是看见人家有什么东西,就烧什么!见到木料,就烧木料!见到羊,就把羊拉走!见到牛,就拉走!他们就是这样,把一切东西都弄得火海滔天!他们要是想烧我这家房子,就没有了!真是这样!你得又建一个新的家,或者买一个房子。 以前,我家人建过三个房子。这方面的事,我是都知道的!到山上砍木料去的人,到了晚上,很累!他们累得连饭都吃不下了!在山上这种条件下做饭,就是煮一片琵琶肉、一锅饭。煮一锅晒干的菜。男人们倒酒喝,一人一碗。 大家建房子都是一个模式。过去,摩梭人要怎么做一个新的房子,是按照已经存在的房子的样式! 摩梭人,人人有自己的房子。如果家里面没有‘噶帕’(放杂物的库房)和‘木帕’(煮猪食的地方),也不好!如果只有房屋而没有该有的室内物品,也不漂亮! 注:关于摩梭人的住房,《永宁纳西族社会及母系制调查》(昆明:民族出版社,国家民委民族社会历史调查云南省编辑组编,1986年,第二本第109-110页)中有以下记录:“每户住宅,根据人口多少与经济情况,由二至四幢房屋组成。第一幢为住屋,称‘一梅’[注:国际音标:/ʑi˧mi˧/];第二幢为二层楼房,称‘尼扎意’[注:国际音标:/ɲi˧-ʈʂæ˧-ʑi˧˥/,意思为‘二层房’];第三幢为畜厩,单层的称‘木戈’[注:据2006-2012年的调查,这栋楼叫做/tsʰo˧ʁo#˥,未发现与‘木戈’这个音译写法对应的摩梭词],两层的称‘尼扎意’[注:同上:/ɲi˧-ʈʂæ˧-ʑi˧˥/,‘二层房’],若为两层,则下为畜厩,上存饲料或另辟为房间,第四幢为经堂,称‘格哈意’[注:可以假设,这里写作‘格哈意’为/gɤ˧lɑ˧-ʑi˩/,意思为“神的房子”,在一些房屋中“神的房子”在二层房一个上层房间里,在另一些房屋中“神的房子”在主屋对面那栋楼]。人口较少和经济不富裕的家庭,只有主屋和畜厩两幢。主屋‘一梅’,是全家活动的中心,内隔成若干小间。正中一间,在进门的左侧,设有火塘、灶神和祭祀祖先的锅庄石(火塘等一般面向东方),火塘上架有铁三脚,周围铺有地板,既是全家吃饭、议事和老年妇女睡觉之处,也是招待客人的地方;进门右侧和右后侧,设有高架木床,木床上置有木厨,木床通常是未成年男女睡觉之地。这间屋子也专称‘格帕’,意为上面一间屋子,屋内设有小伙唐,多为老年男子居住,或临时招待客人。正屋右侧一间称‘木帕’[注:国际音标:/mv̩˩pʰæ˧/],意为下面一间屋子,屋内设有石碓、石磨和煮猪饲的土灶。‘木帕’背后是盛装粮食的仓库。正屋后面还有一间‘独帕’[注:国际音标:/dv̩˩pʰæ˧/],意为后面一间屋子,平时堆放杂物,死人时作暂时停尸只用。(……)房屋多用方木或圆木垫积而成,少数用泥土筑墙或土砖砌墙。屋顶覆盖长三、四市尺,宽四、五市寸,厚约半市寸的木板,再以岩石压牢。由于封建土司的规定,责卡[注:国际音标:/dze˧kʰɤ˧˥/](头人除外)和俄[注:国际音标:/wɤ˧/]等级不能建造瓦房。房屋四周筑有四、五尺高的土墙,圈进一小块地作为麻地或菜园地。司沛[注:国际音标:/sɯ˧pʰi˧/]等级的房屋,有的摹仿汉式或丽江居民的形式,建成楼房庭院,以瓦覆顶,唯主房一般尚保留民族特点。” 关于摩梭人的房屋,也见宋兆麟“那日人的刻画符号”,《摩梭社会文化研究论文集(1960-2005)》(主编:拉他咪•达石),昆明:云南大学出版社,2006,84-85页。 关于藏传佛教对摩梭文化的影响,见杨福泉“永宁纳人的藏传佛教信仰及其特点”,《摩梭社会文化研究论文集(1960-2005)》(主编:拉他咪•达石),昆明:云南大学出版社,2006,362-372页。
S1 stop écouter
ə˧ʝi˧-ʂɯ˥ʝi˩, ◊ ə˩-gi˩! |

ə˧ʝi˧-ʂɯ˥ʝi˩

autrefois

ə˩

°interrog

gi˩

°vrai/véritable



Autrefois, n'est-ce pas!

从前,

S2 stop écouter
tʰi˩˥, | nɑ˩-bv̩˥ | ʈʂʰɯ˧ | ʑi˧qʰwɤ˧ | pi˧-hĩ˧-ʈʂʰɯ˧-dʑo˩ | tʰi˩˥, | ʑi˧mi˧ | pi˧-hĩ˧-ʈʂʰɯ˧-dʑo˩, | ɑ˩ʁo˧ | tʰi˧-dzi˩-hĩ˩ | ʈʂʰɯ˧-ɭɯ˧, |

tʰi˩˥

alors

nɑ˩˧

les_Na

bv̩

°poss

ʈʂʰɯ˥

°top(°dem_prox)

ʑi˧qʰwɤ˧

bâtiment

pi˥

°top

hĩ˥

°rel/°nmlz

ʈʂʰɯ˥

°dem_prox

dʑo˩

°top

tʰi˩˥

alors

ʑi˧mi˧

pièce_principale

pi˥

°top

hĩ˥

°rel/°nmlz

ʈʂʰɯ˥

°dem_prox

dʑo˩

°top

ɑ˩ʁo˧

foyer/maison

tʰi

°dur

dzi˩

habiter(/être_assis)

hĩ˥

°rel/°nmlz

ʈʂʰɯ˧-ɭɯ#˥

°dem_prox-°clf.générique



Les bâtiments des Na, leur pièce principale, le foyer où on habite…

我们摩梭人的房子,我们的住屋,我们住的家,


NOTE : d'abord noté /‡pi˧-hĩ˧ | ʈʂʰɯ˧-dʑo˩/ (note de juillet 2012)
S3 stop écouter
əəə… ʑi˧mi˧, | <ʑi…> ʑi˧qʰwɤ˧, | njæ˧-sɯ˩kv̩˩, | ɑ˩ʁo˥ | tʰi˧-dzi˩-hĩ˩ | ʈʂʰɯ˧-ɭɯ˧-dʑo˩, | əəə… ʑi˧mi˧ | ʈʂʰɯ˧-ɭɯ˧-dʑo˩, mmm… |

ʑi˧mi˧

pièce_principale

ʑi˧qʰwɤ˧

bâtiment

njæ˧-sɯ˩kv̩˩

°1pl.excl

ɑ˩ʁo˧

foyer/maison

tʰi

°dur

dzi˩

être_assis

hĩ˥

°rel/°nmlz

ʈʂʰɯ˧-ɭɯ#˥

°dem_prox-°clf.générique

dʑo˩

°top

ʑi˧mi˧

pièce_principale

ʈʂʰɯ˧-ɭɯ#˥

°dem_prox-°clf.générique

dʑo˩

°top



La pièce principale, les bâtiments, nous autres… le foyer où on se tient assis (pour les repas, pour le thé, quand il y a des invités…)… la pièce principale…

住屋……房子……我们住的家,我们的住房……

S4 stop écouter
gæ˩pʰæ˧ pi˧ | ɖɯ˧-ʁo˩ di˩-kv̩˩-mæ˩, | mv̩˩pʰæ˧ pi˧ | ɖɯ˧-ɭɯ˧ di˩-kv̩˩-mæ˩, | dv̩˩pʰæ˧ pi˧ | ɖɯ˧-ɭɯ˧ di˩-kv̩˩. | tʰv̩˧ so˧-ɭɯ˧! |

gæ˩pʰæ˧

resserre

pi˥

°top

ɖɯ˧-ʁo˩

1-sorte.de

di˩

°exist

-kv̩˧˥

°abilitive

mæ˩

°affirm

mv̩˩pʰæ˧

office/pièce_sp

pi˥

°top

ɖɯ˧-ɭɯ˧

1-°clf.générique

di

°exist

kv̩

°abilitive

mæ˩

°affirm

dv̩˩pʰæ˧

grenier

pi˥

°top

ɖɯ˧-ɭɯ˧

1-°clf.générique

di

°exist

kv̩

°abilitive

mæ˩

°affirm

so˧-ɭɯ˧

3-°clf.générique



Il y a trois parties [en plus de la pièce principale, /ʑi˧mi˧/]: il y a une pièce qu'on appelle la resserre, /gæ˩pʰæ˧/ [littéralement 'pièce du haut'; on y conserve de la nourriture --pas les céréales, qui sont au grenier--, et on y entrepose des objets]; une pièce qu'on appelle /mv̩˩pʰæ˧/ (littéralement 'pièce du bas'; on y prépare la pâtée des cochons); et le grenier, /dv̩˩pʰæ˧/ [où sont conservées les céréales]. [Il y a] ces trois-là!

有一间是‘噶帕’(放杂物的库房),一间是‘木帕’(煮猪食的地方),一间是‘独帕’(存粮食的地方)。(除了住房外)有这样三间!

S5 stop écouter
əəə… kʰɤ˧ʂɯ˧-dʑo˧, | so˧-ɭɯ˧! |

kʰɤ˧ʂɯ˧

开始

dʑo˩

°top

so˧-ɭɯ˧

3-°clf.générique



Euh… au début, il y a ces trois (pièces)-là! / on commence par ces trois-là!

我们先从这三间开始讲吧!


NOTE : La formule chinoise 'au début' constitue désormais un emprunt courant.
S6 stop écouter
so˧-ɭɯ˧-hĩ˧-ʈʂʰɯ˧, | tʰi˩˥, | ʑi˧mi˧ dɑ˧˥ ◊ -dʑo˩, | tʰi˩˥, | dʑɯ˩ʁo˩˥, | dɑ˧-bi˥-kv̩˩-ze˩-mæ˩, ◊ ə˩-gi˩! |

so˧-ɭɯ˧

3-°clf.générique

hĩ˥

°rel/°nmlz

ʈʂʰɯ˥

°top(°dem_prox)

tʰi˩˥

alors

ʑi˧mi˧

maison

dɑ˧˥

construire

dʑo˩

°top

tʰi˩˥

alors

dʑɯ˩ʁo˩

forêt_d_altitude

dɑ˧˥

abattre

bi

°fut.imm

-kv̩˧˥

°abilitive

-ze˩

°pfv

mæ˩

°affirm

ə˩

°interrog

gi˩

vrai/véritable



Ces trois pièces, quand on construit la maison… il faut aller dans les forêts d'altitudes couper (du bois de construction)!

这三间,建房子的时候……要到山上去砍(木料),对嘛!


NOTE : d'abord noté /‡ɬi˧-ʁo˧ dɑ˧˥/; /ɬi˧-ʁo˧/: 'en début de mois'; on pourrait également dire: /ɬi˧-ʁo˧ dɑ˩/, variante plus simple/courante.
S7 stop écouter
dʑɯ˩ʁo˩˥, | tʰi˩˥, | <ʑi˧mi˧-ʈʂʰɯ˧, əəə…> ɬi˧-ʁo˧ | dɑ˧˥. |

dʑɯ˩ʁo˩

forêt_d_altitude

tʰi˩˥

alors

ʑi˧mi˧

demeure

ʈʂʰɯ˥

°top(°dem_prox)

ɬi˧-ʁo˧

début_de_mois

dɑ˧˥

construire



En haute montagne… <La maison…> On abat [le bois] en début de mois! (=pendant les jours fastes, selon les principes de l'horoscope traditionnel)

山上砍木料,要在月初砍!

S8 stop écouter
əəə… ɲi˧-ɬi˧, | so˧-ɬi˧ tʰi˧-tɕɯ˥! |

ɲi˧-ɬi˧

deux-mois

so˧-ɬi˧

trois-mois

tʰi

°dur

tɕɯ˥

poser/mettre



on laisse reposer pendant deux ou trois mois!

两三个月时间,把木料放一放(在山上自然风干)!


NOTE : d'abord noté /‡tʰi˧-tɕi˩/
NOTE : D'après les tons de surface, il n'est pas possible de déterminer si la séquence /so˧-ɬi˧ tʰi˧-tɕɯ˥/ constitue un seul groupe tonal, ou une séquence de deux groupes: /so˧-ɬi˧ tʰi˧-tɕɯ˥/, ou /so˧-ɬi˧ | tʰi˧-tɕɯ˥/. La réponse est fournie par une manipulation, substituant 'quatre' à 'trois': cela donne: /so˩-ɬi˩ tʰi˥-tɕɯ˩/, dont le schéma tonal indique qu'il s'agit d'un unique groupe tonal.
S9 stop écouter
tʰi˩˥, | ʑi˧mi˧ dɑ˧˥ | ɖɯ˧-ɲi˥-dʑo˩, | ʐɯ˩tsɯ˧-ʈʂʰɯ˧ | ʈʂɤ˧-bi˧-kv̩˧-ze˥-mæ˩! |

tʰi˩˥

alors

ʑi˧mi˧

demeure

dɑ˧˥

construire

ɖɯ˧-ɲi˧

1-jour

dʑo˩

°top

ʐɯ˩tsɯ˧

日子::jour

ʈʂʰɯ˥

°top(°dem_prox)

ʈʂɤ˧

compter/calculer

bi

°fut.imm

-kv̩˧˥

°abilitive

-ze˩

°pfv

mæ˩

°affirm



Le jour où on construit la maison, ce jour-là, on doit [bien] calculer! / Il faut faire appel au moine du monastère, pour qu'il détermine un jour propice à la construction de la maison!

(为了决定)建房子的那天,要算日子!


NOTE : d'abord noté /‡ʐɯ˩tsi˧/. Ton de l'emprunt chinois: est: LM et non LM+#H (vérifié). En bon na, on doit dire: /ɲi˧ ŋwɤ˩-hɑ̃˩ tʰɑ˩/.
NOTE : Avant 2013: noté /‡ɖɯ˧-ɲi˧-dʑo˩/.
S10 stop écouter
"ʈʂʰɯ˧-ɲi˧ | kɯ˧ dʑɤ˩, hɑ̃˩ dʑɤ˩, | ɖɯ˧-ɲi˥-dʑo˩ | tʰi˩˥, | ʑi˧mi˧ dɑ˧-bi˧-tso˧-ɲi˥!" |

ʈʂʰɯ˧-ɲi˧

aujourd_hui

kɯ˧ dʑɤ˩, hɑ̃˩ dʑɤ˩

le temps est propice

ɖɯ˧-ɲi˥$

1-jour

dʑo˩

°top

tʰi˩˥

alors

ʑi˧mi˧

demeure

dɑ˧˥

construire

bi

°fut.imm

tso

°volitif

ɲi˩

°certitude(°cop)



"Aujourd'hui les étoiles sont propices; ce jour-là, on va construire la maison!"

“今天很吉利(直译:“星好,天好”),(这)一天要建房了!”


NOTE : /| kɯ˧ dʑɤ˩, hɑ̃˩-dʑɤ˩ |/: vient de: /kɯ˧ dʑɤ˩, | hɑ̃˧ dʑɤ˥/ 'les étoiles sont propices, le jour est propice'. Vérifié en 2016: en découpant en 2 parties, cela donne: /hɑ̃˧ dʑɤ˥/, comme attendu au vu du ton MH du nom (et non le schéma M.L noté par erreur auparavant).
NOTE : Avant 2013, noté /ʑi˧mi˧ | dɑ˧-bi˧-tso˧-ɲi˥/; la séquence tonale par elle-même ne permet pas de trancher; la réalisation phonétique, comme une séquence continue, sans 'décrochement' après /ʑi˧mi˧/, fait pencher pour une interprétation comme un seul groupe tonal: /ʑi˧mi˧ dɑ˧-bi˧-tso˧-ɲi˥/.
S11 stop écouter
ʈʂʰɯ˧, | kɯ˧ dʑɤ˩, hɑ̃˩ dʑɤ˩ | mɤ˧-dɑ˧˥ ◊ -dʑo˩, | [mɤ˧-tsɤ˧-ɲi˥!] | hĩ˧ | ɖɯ˧-zɯ˧ tʰi˧-dzi˩-tso˩-ɲi˩! |

ʈʂʰɯ˥

°dem_prox

kɯ˧ dʑɤ˩, hɑ̃˩ dʑɤ˩

le temps est propice

mɤ˧-

°neg

dɑ˧˥

construire

dʑo˩

°top

mɤ˧-

°neg

tsɤ˧

correct/bon

ɲi˩

°cop

hĩ˥

personne/homme

ɖɯ˧-zɯ˧

1-vie

tʰi

°dur

dzi˩

habiter

tso

°volitif/fut

ɲi˩

°certitude(°cop)



Ne pas construire un jour propice… [c'est à éviter absolument, ce serait très mauvais!] C'est qu'on va y habiter toute sa vie (dans cette nouvelle maison)!

如果不在吉利的日子建房(直译:“如果在吉利的日子不建房”),很不好啊!要(在新房)住一辈子呢(所以建房这件事情,要好好管)!

S12 stop écouter
"ʁæ˧ mɤ˧-ʑi˧, | dɑ˧˥ | mɤ˧-ɖo˧!" | pi˧-zo˩, | ə˧ʑi˧-mo˥=ɻæ˩-ɳɯ˩, | ə˧ʝi˧-ʂɯ˥ʝi˩, | hĩ˧mo˥=ɻæ˩-ɳɯ˩, | ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥ | ʐwɤ˩-kv̩˩˥ ◊ -mæ˩! |

ʁæ˧-mɤ˧-ʑi˧

non_propice

dɑ˧˥

construire

mɤ˧-

°neg

ɖo˧

°modalité.devoir

pi˥

dire

zo˩

°advb

ə˧ʑi˧˥

aïeule

mo˩

vieux

ɻæ˩

°pl

ɳɯ

°a(/abl/top)

ə˧ʝi˧-ʂɯ˥ʝi˩

autrefois

hĩ˥

homme/personne

mo˩

vieux

ɻæ˩

°pl

ɳɯ

°a(/abl/top)

ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥

ainsi

ʐwɤ˩

parler

-kv̩˧˥

°abilitive

mæ˩

°affirm



"Le jour n'est pas propice, il ne faut pas construire (=il ne faut pas commencer la construction aujourd'hui)!" disaient autrefois les aïeules; voilà comment ils parlaient, les anciens! / c'est ça qu'ils disaient, les anciens!

“(日子)不吉利(的话),不要建(房)!”过去,妈妈的妈妈们、老人家会这样说的!


NOTE : Avant 2013, noté /‡ʐwɤ˩-kv̩˥-mæ˩/. Est erroné; on peut dire, soit: /ʐwɤ˩-kv̩˩-mæ˥/ (jugé le plus correct/élégant hors contexte par F4), soit: /ʐwɤ˩-kv̩˩˥ ◊ -mæ˩/. C'est la seconde variante qui est réalisée sur l'enregistrement.
S13 stop écouter
tʰi˩˥, | əəə… ʈæ˧bɤ˧-ki˧, | kɯ˧ | le˧-ʈʂɤ˧-kʰi˧˥, |

tʰi˩˥

alors

ʈæ˧bɤ˧

moine

ki

°dat

kɯ˥

étoile

le˧-

°accomp

ʈʂɤ˧

compter

kʰi˧˥

partir.°pst



On va demander au moine de faire un décompte des jours (littéralement "de faire les calculs sur les étoiles");

(我们会)去请和尚算日子,


NOTE : erreur de notation corrigée en 2013: avais noté /‡kɯ˧ le˧-ʈʂɤ˧-kʰi˥/.
S14 stop écouter
tʰi˩˥, | "ʈʂʰɯ˧-ɲi˧-dʑo˩, | dʑɤ˩˥, | tsʰe˩-ŋwɤ˩-ɲi˥ | ɖɯ˧-ɲi˥ | le˧-dɑ˧-hõ˥! | tsʰe˩-hõ˩-ɲi˥ | ɖɯ˧-ɲi˥ | le˧-dɑ˧-hõ˥! | tsʰe˧do˧-ŋwɤ˥ɲi˩ | le˧-dɑ˧-hõ˥! | tsʰe˧do˧-hõ˥ɲi˩ | dɑ˧-hõ˥!" | pi˧, | ɖɯ˧-ɬi˥ | so˧-kɯ˧ | dʑo˧-ɲi˥-mæ˩! |

tʰi˩˥

alors

ʈʂʰɯ˧-ɲi˧

°dem_prox-jour

dʑo˩

°top

dʑɤ˩˧

bon

tsʰe˩-ŋwɤ˩-ɲi˥

15-jour

ɖɯ˧-ɲi˥

1-jour

le˧-

°accomp

dɑ˧˥

bâtir

hõ˧

aller.°imp

tsʰe˩-hõ˩-ɲi˥

18-jour

ɖɯ˧-ɲi˥

1-jour

le˧-

°accomp

dɑ˧˥

bâtir

hõ˧

aller.°imp

tsʰe˧do˧-ŋwɤ˥ɲi˩

5e_jour_du_mois

le˧-

°accomp

dɑ˧˥

bâtir

hõ˧

aller.°imp

tsʰe˧do˧-hõ˥ɲi˩

8e_jour_du_mois

dɑ˧˥

bâtir

hõ˧

aller.°imp

pi˥

dire

ɖɯ˧-ɬi˥

1-mois

so˧-kɯ˧

3-auto_classificateur_des_étoiles/jours_propices

dʑo˧b

°exist.to_have/to_be_there

°exist.avoir/y_avoir

ɲi˩

°certitude(°cop)

mæ˩

°affirm



[il conclut:] "Cette journée-là est propice: construisez donc le quinzième jour (de ce mois)! [Ou:] Construisez donc le dix-huitième jour! [Ou:] Construisez donc le cinquième jour! [Ou:] Construisez donc le huitième jour!" Chaque mois, il y a trois jours propices!

(他会下结论,比如:)“这一天好,你们要十五日那天(开始)建!(或者:)你们要十八日那天(开始)建!(或者:)你们要五日那天(开始)建!(或者:)你们要八日那天(开始)建!”一个月,有三个吉利的日子啊!

S15 stop écouter
ɖɯ˧-ɬi˥ | so˧-kɯ˧! |

ɖɯ˧-ɬi˥

1-mois

so˧-kɯ˧

trois-jours_propices



Trois jours propices dans le mois! / Il y a trois jours propices par mois!

一个月,有三个吉利的日子啊!

S16 stop écouter
"so˧-kɯ˧-hĩ˧-qo˩, | ʈʂʰɯ˧-so˧-kɯ˥-qo˩-dʑo˩ | tʰi˩˥, | no˧-sɯ˩kv̩˩ | pæ˧˥ | -tʰɑ˧-kʰɯ˩!" | pi˧. |

so˧-kɯ˧

trois-jours_propices

hĩ˥

°rel/°nmlz

qo

°loc.dans/sur

ʈʂʰɯ˥

°dem_prox

so˧-kɯ˧

trois-jours_propices

qo˩

°loc.dans/sur

dʑo˩

°top

tʰi˩˥

alors

no˧-sɯ˩kv̩˩

°2pl

pæ˧˥

dépasser/laisser_passer

tʰɑ

°proh

-kʰɯ˧˥

°caus(mettre)

pi˥

dire



"Pendant trois jours propices, pendant ces trois jours propices… ne laissez pas passer [l'occasion de ces jours propices]!" dit [le moine].

“在吉利的那三天,这三天的时候……你们不要错过(这个机会)!”(和尚)说。


NOTE : Avant 2013, noté /‡ʈʂʰɯ˧ so˧-kɯ˧-hĩ˧-qo˩-dʑo˩/; en réalité, est: /ʈʂʰɯ˧-so˧-kɯ˥#/.
S17 stop écouter
dɑ˧-bi˥-kv̩˩-mæ˩! |

dɑ˧˥

construire

bi

°fut.imm

-kv̩˧˥

°abilitive

mæ˩

°affirm



On peut alors se lancer dans la construction.

就可以(开始)建了!

S18 stop écouter
tʰi˩˥, | le˧-dɑ˧˥ ◊ -dʑo˩, | tʰi˩˥, | qæ˧do˧-ʈʂʰɯ˧ | ʈʰææ̃˧… | tʰɑ˧-ni˥-ni˩-hĩ˩ [dɑ˩-zo˩-kv̩˩], ◊ ə˩-gi˩! |

tʰi˩˥

alors

le˧-

°accomp

dɑ˧˥

construire

dʑo˩

°top

tʰi˩˥

alors

qæ˧do˧

bois_de_charpente

ʈʂʰɯ˥

°top(°dem_prox)

ʈʰæ˧mi˧-ɳɯ˩

réellement

tʰɑ˧-ni˥-ni˩

comparable/de_même_taille

hĩ˥

°rel/°nmlz

ə˩

°interrog

gi˩

vrai/véritable



Alors, [pour] la construction, eh bien… les troncs, [on en coupe qui sont] vraiment de taille comparable, n'est-ce pas! (Note: la longueur des troncs était aux alentours de 12 empans, /tsʰe˧ɲi˧-ɬi˩/; certains plus longs encore.)

那么,建房……木料,需要(大小)一致的,对嘛?

S19 stop écouter
ʂæ˧ɖæ˧ | di˩-tʰɑ˩-kʰɯ˥! |

ʂæ˧ɖæ˧

différence_de_longueur

di˩

°exist

tʰɑ

°proh

-kʰɯ˧˥

°caus(mettre)



They must not be different lengths! (literally: "one must not let differences in length exist")

Il ne faut pas qu'(ils) soient de longueur dissemblable (littéralement "il ne faut pas qu'existe de différence de longueur")!

不要有长度的差异!

S20 stop écouter
ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥ | <tʰv̩˧… m… | > tʰɑ˧-ʂæ˥-ʂæ˩-hĩ˩ tʰv̩˩ | tʰi˩˥, | le˧-dɑ˧˥! |

ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥

ainsi

tʰv̩˥

°dem.dist

tʰɑ˧-ʂæ˥-ʂæ˩

de_même_longueur

hĩ˥

°rel/°nmlz

tʰv̩˥

°dem.dist

tʰi˩˥

alors

le˧-

°accomp

dɑ˧˥

abattre/couper



Ceux qui sont comme ça, eh bien… ceux qui sont de même taille, on les abat!

这样的……长度相近的(树),(就要选它,)砍!


NOTE : vérifié: est bien ici /tʰɑ˧-ʂæ˥-ʂæ˩-hĩ˩ tʰv̩˩/; et /ʈʂʰɯ˧ne˧ ʝi˥ | tʰv̩˧/, non /ʈʂʰɯ˧ne˧ ʝi˥ tʰv̩˩/
S21 stop écouter
<dʑi˩lo…> dʑɯ˩ʁo˩˥ ◊ -dʑo˩, | si˧ | ɖwæ˧˥ | tʰi˧-di˩-ɲi˩-mæ˩, ◊ ə˩-gi˩! | si˧dzi˩ | tʰi˧-di˩-dʑo˩! |

dʑɯ˩ʁo˩

forêt_d_altitude

dʑo˩

°top

si˥

bois

ɖwæ˧˥

°intensif

tʰi

°dur

di˩

°exist

ɲi˩

°certitude(°cop)

mæ˩

°affirm

ə˩

°interrog

gi˩

vrai/véritable

si˧dzi˩

arbre

tʰi

°dur

di˩

°exist

dʑo˩

°top



Sur la montagne, du bois, il y en a beaucoup, n'est-ce pas! Il y a des arbres [en abondance]!

山上有很多木头,对嘛?有树!


NOTE : d'abord noté /‡dʑi˩-ʁo˧/
S22 stop écouter
le˧-dɑ˧-bi˥-dʑo˩, | ʂv̩˩njɤ˥! | ʂv̩˩njɤ˥ | pi˧-zo˩, | kɤ˩lo˧˥ | ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥ | tʰi˧-di˩-kv̩˩-mæ˩! | ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥ | le˧-qʰæ˧! |

le˧-

°accomp

dɑ˧˥

abattre

bi

°fut.imm

dʑo˩

°top

ʂv̩˩njɤ˥

nœud

pi˥

°top

-zo

°advb

kɤ˩lo˧˥

branche

ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥

ainsi

tʰi

°dur

di˩

°exist

-kv̩˧˥

°abilitive

mæ˩

°affirm

ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥

ainsi

le˧-

°accomp

qʰæ˧

briser/casser



Quand on va en abattre, (il faut voir s'il y a des) nœuds! Les nœuds… [c'est parce qu']il y a des branches, comme ça! On brise [les branches], comme ça!

要砍的时候,(要注意)树瘤!树瘤的话……树枝是这样长的!(要)这样断下来!(=砍木料的时候,要注意木头不要有太多树瘤。)(并且)树枝都要折断!

S23 stop écouter
tʰv̩˧… | tʰv̩˧ | dʑɤ˩˥ | tʰi˧-mɤ˧-di˩-hĩ˩ dɑ˩! |

tʰv̩˥

°dem.dist

dʑɤ˩˥

°intensif

tʰi

°dur

mɤ˧-

°neg

di˩

°exist

hĩ˥

°rel/°nmlz

dɑ˧˥

abattre



on coupe ceux (des arbres) qui n'en ont pas beaucoup! (=on choisit les arbres qui ont peu de grosses branches, sinon le bois de construction tiré de ces troncs pourrait se rompre)

要砍树枝少的(树)!

S24 stop écouter
ʂv̩˩njɤ˥ | tʰi˧-di˩-hĩ˩-pi˩, | so˧-hwɤ˩, | tʰi˩˥, | wɤ˩˥ | tsi˧qʰwæ˧-kv̩˥-pi˩! |

ʂv̩˩njɤ˥

nœud

tʰi

°dur

di˩

°exist

hĩ˥

°rel/°nmlz

pi˥

°top

so˧-hwɤ˩

par_la_suite

tʰi˩˥

alors

wɤ˩˥

à_nouveau

tsi˧qʰwæ˧˥

se_fissurer

-kv̩˧˥

°abilitive

pi˥

°top



Ceux qui ont des nœuds, par la suite, il peut arriver qu'ils se fissurent, hein!

有树瘤的,在以后,会崩裂的!

S25 stop écouter
əəə… ʂv̩˩njɤ˥ | ʈʰææ̃˧ tʰi˧-mɤ˧-di˩, | qʰɑ˧-ʂæ˧-mi-zo˥, | əəə… əəə… ʂæ˧-hĩ˧-ʈʂʰɯ˧-dʑo˩ | tʰi˩˥, | ʂv̩˩njɤ˥ | di˩-mɤ˩-kv̩˥-mæ˩! |

ʂv̩˩njɤ˥

nœud

ʈʰæ˧mi˧-ɳɯ˩

réellement

tʰi

°dur

mɤ˧-

°neg

di˩

°exist

qʰɑ˧-ʂæ˧-mi-zo˥

très_long

ʂæ˧

long

hĩ˥

°rel/°nmlz

ʈʂʰɯ˥

°top(°dem_prox)

dʑo˩

°top

tʰi˩˥

alors

ʂv̩˩njɤ˥

nœud

di˩

°exist

mɤ˧-

°neg

-kv̩˧˥

°abilitive

mæ˩

°affirm



[On choisit] ceux qui n'ont vraiment guère de nœuds, et qui sont très grands; les grands [arbres], ils n'ont pas de nœuds! (Explication: leur ramure est très élevée; la partie du tronc qu'on utilisera dans la construction est presque dépourvue de branches; en revanche les arbres moins grands ont des branches plus basses)

(要选)树瘤差不多没有的,高高的(树)。高的(树),不会有树瘤的!(注:高树,树枝树叶都在高处,所以树瘤少。)


NOTE : d'abord noté /‡ʂæ˧-hĩ˧, ʈʂʰɯ˧-dʑo˩/ (note de juillet 2012)
S26 stop écouter
ʈʰææ̃˧ | ʈʂʰɯ˧-bv̩˧~bv̩˧, | ʈʂʰɯ˧-bv̩˧~bv̩˧, | ə˧v̩˧-zo˥! |

ʈʰæ˧mi˧-ɳɯ˩

réellement

ʈʂʰɯ˧-bv̩˧~bv̩˧

épais_comme_ça

ə˧v̩˧˥

beau/mignon

-zo

°advb



Ceux qui sont vraiment épais comme ceci, comme cela, c'est du beau [bois]!

真正这么粗这么粗的(木料),很漂亮!


NOTE : forme réduite de /ʈʰæ˧mi˧-ɳɯ˩/: ressemble à [ʈʰæ˧]; forme réduite de: /tʰi˧-mɤ˧-di˩/: ressemble à: [tʰɑ˧-di˩]
S27 stop écouter
hĩ˧ pʰæ˧qʰwɤ˩ | <le˧-ʈʂʰæ˧-zo˥> [le˧-ʈʂʰæ˧-ni˧˥ ◊ -zo˩] | <ə˧v̩˧-ni˧˥ ◊ -zo˩> [ə˧v̩˧ ɲi˥ mæ˩]! | dʑɯ˩ʁo˩˥ | qæ˧do˧ | qʰɑ˩ne˩˥ | dʑɤ˩-hĩ˥ | di˩-kv̩˥-mæ˩! |

hĩ˥

personne/homme

pʰæ˧qʰwɤ˩

visage

le˧-

°accomp

ʈʂʰæ˥

laver

-zo

°advb

ə˧v̩˧˥

joli

ni

comme

-zo

°advb

dʑɯ˩ʁo˩

forêt_d_altitude

qæ˧do˧

bois_de_charpente

qʰɑ˩ne˩

°interrog.comment

dʑɤ˩˧

beau

hĩ˥

°rel/°nmlz

di˩

°exist

-kv̩˧˥

°abilitive

mæ˩

°affirm



C'est joli comme une frimousse fraîchement lavée! (Explication: le bois nettoyé de son écorce est d'une belle couleur claire, comme un visage décrassé.) Les pièces de bois de construction ramenées de la montagne, il y en a, qu'est-ce qu'elles sont belles / comme il y en a de belles! (littéralement: 'comment ça peut être joli!')

(被去了树皮的木料)漂亮得像洗清了的脸!山上的木料,有的,真的很漂亮!(直译:多么漂亮)


NOTE : d'abord noté | ə˧v̩˧˥ ◊ -ni˩-zo˩ |, qui est plus proche de la phonétique; lorsque je propose les deux réalisations à la locutrice, | ə˧v̩˧˥ |-ni˩-zo˩ | est jugé moins bon que ə˧v̩˧-ni˧˥ ◊ -zo˩ (tournure avec déplacement de MH#); mais ce n'est pas une grosse faute et les deux peuvent être considérés comme des variantes acceptables.
NOTE : d'abord noté ‡di˧-kv̩˧-mæ˩; est en fait bien ce à quoi on s'attend étant donné le ton L de /di˩/: di˩-kv̩˥-mæ˩.
NOTE : d'abord noté ‡dʑɤ˩-hĩ˩˥ (avant 2012).
S28 stop écouter
tʰi˩˥, | ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥ | ɖɯ˧-kɤ˧~ɖɯ˥-kɤ˩ | si˧-zo˧-kv̩˧˥! | si˧dzi˩-dʑo˩ | ɖwæ˧˥ | di˩-kv̩˩! |

tʰi˩˥,

alors

ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥

ainsi

~

°itération~

ɖɯ˧-kɤ˧˥

1-°clf.bâtons/branches

si˧

choisir

-zo˧

°oblig

-kv̩˧˥

°abilitive

si˧dzi˩

arbre

dʑo˩

°top

ɖwæ˧˥

°intensif

di˩

°exist

-kv̩˧˥

°abilitive



Il faut choisit ainsi [les arbres à abattre] l'un après l'autre! Les arbres, il y en a des quantités!

需要一个一个地选(要砍的树)!树多得很!


NOTE : d'abord noté /‡di˧-kv̩˩/; erreur courante: entendre M un ton L qui constitue le début d'une séquence de tons L, phonétiquement réalisée par une descente progressive. Le découpage en groupes tonals, bien confirmé (à nouveau en 2013), est inattendu: on s'attendrait à /ɖwæ˧˥ | di˩-kv̩˩˥/, qui est également acceptable; sur l'enregistrement, c'est comme si les trois syllabes étaient intégrées en un seul groupe tonal, sans que le contour MH se déploie pour autant. Les exemples comme celui-ci ne sont en fin de compte pas rares.
S29 stop écouter
si˧dzi˩-dʑo˩, | no˧ | ʁwɤ˧ | ɖɯ˧-ɭɯ˧~ɖɯ˧-ɭɯ˧-qo˧ | ʈʰææ̃˧ | ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥ | tʰi˧-di˩-ɲi˩-mæ˩! | si˧dzi˩-ʈʂʰɯ˩ | ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥ | tʰi˧-di˩-dʑo˩! |

si˧dzi˩

arbre

dʑo˩

°top

no˩

°2sg

ʁwɤ˧

montagne

~

°itération~

ɖɯ˧-ɭɯ˧

1-°clf.générique

qo

°loc.sur/dans

ʈʰæ˧mi˧-ɳɯ˩

réellement

ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥

ainsi

tʰi

°dur

di˩

°exist

ɲi˩

°certitude(°cop)

mæ˩

°affirm

si˧dzi˩

arbre

ʈʂʰɯ˥

°top(°dem_prox)

ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥

ainsi

tʰi

°dur

di˩

°exist

dʑo˩

°top



les arbres, sur chaque montagne, tu en a vraiment comme ça (=en abondance)! / il y en a vraiment en abondance! Les arbres, il y en a des quantités! (littéralement: "il y en a comme ça")

树是一座一座的山上都有的!树就是这么多的!

S30 stop écouter
ʈʂʰɯ˧-kɤ˩ | ʁɑ˧! | ʈʂʰɯ˧-kɤ˩ | mɤ˧-ʁɑ˧-ɲi˥-ze˩-mæ˩! |

ʈʂʰɯ˧-kɤ˩

°dem_prox-°clf.arbres

ʁɑ˧

bon

ʈʂʰɯ˧-kɤ˩

°dem_prox-°clf.arbres

mɤ˧-

°neg

ʁɑ˧

bon

ɲi˩

°certitude(°cop)

-ze˩

°pfv

mæ˩

°affirm



Celui-ci, il est bon! Celui-ci, il n'est pas bon!

这棵好!这棵不好!


NOTE : d'abord noté /‡ʈʂʰɯ˧-kɤ˧/.
S31 stop écouter
ʈʂʰɯ˧-kɤ˩ | ʁɑ˧! | ʈʂʰɯ˧-kɤ˩ | mɤ˧-ʁɑ˧! | ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥ | le˧-si˧, | le˧-li˧! |

ʈʂʰɯ˧-kɤ˩

°dem_prox-°clf.arbres

ʁɑ˧

bon

ʈʂʰɯ˧-kɤ˩

°dem_prox-°clf.arbres

mɤ˧-

°neg

ʁɑ˧

bon

ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥

ainsi

le˧-

°accomp

si˧

choisir

le˧-

°accomp

li˧

regarder



Celui-ci, il est bon! Celui-ci, il n'est pas bon! [On fait] comme ça: on choisit, on regarde!

这棵好!这棵不好!(要)这样选、观察!

S32 stop écouter
sɯ˧-hĩ˧ | ɖɯ˧-v̩˧ dʑo˩-ɲi˩-mæ˩! |

sɯ˥

savoir

hĩ˥

°rel/°nmlz

ɖɯ˧-v̩˧

1-°clf.individu

dʑo˩

°exist.animated_beings

°exist.êtres_animés

ɲi˩

°certitude(°cop)

mæ˩

°affirm



Il y a quelqu'un qui s'y connaît! (Note: il s'agit généralement d'un jeune homme, qui a des talents de menuisier)

有一个人(专门)选!(注:一般是有木匠才能的年轻男人来选)


NOTE : tons vérifiés, à nouveau en 2013: est bien: /sɯ˧-hĩ˧ | ɖɯ˧-v̩˧ dʑo˩/, et non /sɯ˧-hĩ˧ | ɖɯ˧-v̩˧ dʑo˧/
NOTE : avant juillet 2012: noté /si/ 'choisir', au lieu de /sɯ/ 'savoir'.
S33 stop écouter
sɯ˧-hĩ˧ | tʰv̩˧-v̩˧-ɳɯ˩ | le˧-ʂv̩˧-po˧-bi˥, | le˧-li˧: | "ʈʂʰɯ˧-kɤ˩ dʑɤ˩! | ʈʂʰɯ˧-kɤ˩ dɑ˩!" | pi˧, | ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥ | lo˧ɲi˥ | tʰi˧-mæ˩! |

sɯ˥

savoir

hĩ˥

°rel/°nmlz

tʰv̩˧-v̩˧

°dem.dist-°clf.individu

ɳɯ

°a(/abl/top)

le˧-

°accomp

ʂv̩

accompagner

po˧˥

apporter

bi˧

aller

le˧-

°accomp

li˧

regarder

ʈʂʰɯ˧-kɤ˩

°dem_prox-°clf.pièces_de_bois

dʑɤ˩˧

bon

ʈʂʰɯ˧-kɤ˩

°dem_prox-°clf.pièces_de_bois

dɑ˧˥

abattre

pi˥

dire

ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥

ainsi

lo˧ɲi˥

doigt

tʰi

°dur

mæ˩

pointer/viser



Celui qui choisit accompagne les autres, il regarde et dit: "Celui-ci est bien! Coupons-le!" [Il] le désigne du doigt, comme ça!

选的那个人带着别人,他观察:他说“这棵好!砍这棵吧!”他这样地指着(要砍的树)!

S34 stop écouter
tʰi˩˥, | "ʈʂʰɯ˧-kɤ˩ dʑɤ˩, | ʈʂʰɯ˧-kɤ˩ dɑ˩!" | pi˧ | tʰi˩˥, | <no…> [le˧-]dɑ˧˥, | zo˩no˥, | pʰæ˧tɕi˥-zo˩ | hɤ˩-hĩ˩-ɳɯ˥ | tsʰi˧˥ | tʰi˧-kwɤ˩, | dʑo˩ | tʰi˩˥, | <tɕʰo˧˥ ◊ -ɲi˩ wɤ˩> [tɕʰo˧˥ | tʰi˧-kwɤ˩]!

tʰi˩˥

alors

ʈʂʰɯ˧-kɤ˩

°dem_prox-°clf.pièces_de_bois

dʑɤ˩˧

bon

ʈʂʰɯ˧-kɤ˩

°dem_prox-°clf.pièces_de_bois

dɑ˧˥

abattre

pi˥

dire

tʰi˩˥

alors

le˧-

°accomp

dɑ˧˥

abattre

zo˩no˧

maintenant/°phatique

pʰæ˧tɕi˥-zo˩

jeune_homme

hɤ˩

habile

hĩ˥

°rel/°nmlz

ɳɯ

°a(/abl/top)

tsʰi˧˥

tailler(/percer)

tʰi

°dur

kwɤ˩

jeter

dʑo˩

°top

tʰi˩˥

alors

tɕʰo˧˥

équarrir

ɲi˩

°certitude(°cop)

tɕʰo˧˥

équarrir

tʰi

°dur

kwɤ˩

jeter



"Celui-ci est bien! Coupons-le!" qu'il dit; on l'abat! C'est un jeune homme habile qui se charge de le mettre à bas en le perçant (=en le sectionnant à la base, à coups de hache; /tsʰi˧˥/ désigne ici l'action d'abattre l'arbre à coups de hache); on l'équarrit, et on le jette à bas!

他说“这棵好!砍这棵吧!”是能干的小伙子(用斧头)来砍掉(树)!砍成方形,就扔到下面去!


NOTE : on aurait également pu dire: /ʈʂʰɯ˧-kɤ˩ | dʑɤ˩˥/
NOTE : /tʰi˧-kwɤ˩/ 'tomber' signifie 'tomber par terre' (l'arbre abattu tombe à terre) dans le premier cas, 'débiter/mettre en tas' dans le second (le tronc est équarri et découpé; chaque pièce de charpenterie terminée, on la range avec les autres, la mettant à sécher
S35 stop écouter
ʑi˧mi˧-ʈʂʰɯ˧, | si˧, | ʑi˧mi˧ | tɕʰo˧-hĩ… | [ʑi˧mi˧-qæ˩do˩], dʑɤ˩-hĩ˧-ʈʂʰɯ˧-dʑo˩ | tʰi˩˥, | le˧-<tsʰi˧˥>[tɕʰo˧˥] | le˧-po˧˥, | ɑ˩ʁo˥ | le˧-tsʰi˧-bi˧-bi˧ F | <dʑɯ˩-kʰɯ˩-hĩ˩-ni˩˥…> | [dʑɯ˩ kʰɯ˩-bi˩˥, | dʑɯ˩ æ˩-ho˥!] |

ʑi˧mi˧

demeure

ʈʂʰɯ˥

°top(°dem_prox)

si˥

bois

ʑi˧mi˧

demeure

qæ˧do˧

bois_de_charpente

dʑɤ˩˧

bon

hĩ˥

°rel/°nmlz

ʈʂʰɯ˥

°top(°dem_prox)

dʑo˩

°top

tʰi˩˥

alors

le˧-

°accomp

tsʰi˧˥

construire

tɕʰo˧˥

équarrir

le˧-

°accomp

po˧˥

apporter

ɑ˩ʁo˧

maison

le˧-

°accomp

tsʰi˧˥

construire

bi

°fut.imm

-bi˩

vers/envers/sur

dʑɯ˩

eau

kʰɯ˧˥

mettre

hĩ˥

°rel/°nmlz

ni

comme

dʑɯ˩

eau

kʰɯ˧˥

mettre

bi˧

°fut.imm

dʑɯ˩

eau

æ˩

renvoyer/réfléchir

ho˩

°fut(/désidératif)



on équarrit le bois de construction destiné au bâtiment principal; s'il est bon (littéralement "celui qui est bon"), on l'équarrit et on le ramène, pour la construction de la maison; quand on y mettra de l'eau, ça sera bien imperméable (littéralement "ça renverra l'eau")!

房屋的话,木头……建房的木料,好的那些,砍成方型就带回去。建房以后,这样的木头可以防水!


NOTE : d'abord noté /‡dʑɤ˩-hĩ˥ | ʈʂʰɯ˧-dʑo˩/ (note de juillet 2012)
NOTE : On pourrait également dire: /dʑɯ˩ æ˩-kv̩˥./
NOTE : d'abord noté /le˧-tsʰi˧-bi˧-bi˧/; puis corrigé en: /le˧-tsʰi˧-bi˧-pi˥/; en 2013, rétabli: /le˧-tsʰi˧-bi˧-bi˧ F/
S36 stop écouter
"no˧ | ʑi˧mi˧ | ʈʂʰɯ˧-ɭɯ˧-se˥ | ɖwæ˧˥ | dʑɤ˩-zo˥! | dʑɯ˩-kʰɯ˩-bi˩˥, | <dʑɯ˩ æ˩-kv̩˥> dʑɯ˩ æ˩-ho˥!" pi˩-ɲi˩-mæ˩. |

no˩

°2sg

ʑi˧mi˧

demeure

ʈʂʰɯ˧-ɭɯ˧

°dem_prox-°clf.générique

se

°top.délimitant

ɖwæ˧˥

°intensive.very

°intensif.très

dʑɤ˩˧

bon

-zo

°advb

dʑɯ˩

eau

kʰɯ˧˥

mettre

bi

°fut.imm

dʑɯ˩

eau

æ˩

renvoyer

ho

°fut(/désidératif)

pi˥

°top

ɲi˩

°certitude(°cop)

mæ˩

°affirm



[Si le travail de préparation du bois de construction est bien fait, tout se passe bien; les voisins commentent:] "Ta maison sera très belle! Si on y met de l'eau, ça sera bien étanche! / Même si on y met de l'eau / si on fait l'expérience d'essayer de faire passer de l'eau entre deux éléments de construction, ça s'avèrera bien étanche!

(如果一开始木料选得很好,准备得很好)你家会很漂亮的!(在上面)放水的话,会防水的!


NOTE : d'abord noté /‡| pi˧-ɲi˩-mæ˩/. Est en fait /pi˩-ɲi˩-mæ˩/, intégré au groupe tonal qui précède. Il serait également possible de dire: /| pi˧-ɲi˥-mæ˩/.
NOTE : vérifié: est bien /no˩/ °2sg
NOTE : /dʑɯ˩ æ˩˥/: littéralement 'réfléchir l'eau'; /æ˩/ signifie 'réfléchir, renvoyer' (chinois 反射). C'est le même morphème que dans 'miroir': une toiture ou cloison bien étanche 'renvoie l'eau' de même que le miroir renvoie la lumière.
NOTE : /se˥/: n'est pas le mot pour 'achever' ni sa version grammaticalisée 'action menée à son terme'; fonctionne ici comme °top.
S37 stop écouter
dʑɯ˧ | tʰi˧-kʰɯ˧˥, | ʑi˧-mɤ˧-kv̩˧-pi˥-tsɯ˩ ◊ -mv̩˩!

dʑɯ˩

eau

tʰi

°dur

kʰɯ˧˥

verser/mettre

ʑi˧

couler

mɤ˧-

°neg

-kv̩˧˥

°abilitive

pi˥

°top

tsɯ˧˥

°rep

mv̩˩

°affirm



Si on y met de l'eau, ça ne coule pas! (=ça n'a pas de fuites!)

放水(的话),不会漏的(=能防水)!

S38 stop écouter
ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥, | dʑɤ˩-zo˥! | hæ̃˧ ɖɯ˧-hɯ˧ | <le˧-tʰɑ˧-tsʰɯ˩> [le˧-mɤ˧-tsʰɯ˩]! |

ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥

ainsi

dʑɤ˩˧

bien

-zo

°advb

hæ̃˧

vent

ɖɯ˧-hɯ˧

1-peu

le˧-

°accomp

tʰɑ

°proh

tsʰɯ˩

arriver/parvenir



Comme ça, c'est bien! <On ne doit pas laisser entrer> [Il n'entre pas] (ne serait-ce qu')un peu de vent! / Il n'entre pas le moindre souffle de vent!

这样很漂亮!一点风也不要让进(屋子)!(=这样,墙壁一点也不透风!)

S39 stop écouter
ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥ | le˧-dɑ˧˥ ◊ -kwɤ˩tɕɯ˩-lɑ˩, | ʈʰææ̃˧ | ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥ | tʰi˧-ʈʰæ˩~ʈʰæ˩! |

ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥

ainsi

le˧-

°accomp

dɑ˧˥

abattre

-kwɤ˧tɕɯ˥

after/because

après/du_fait_que

-lɑ

only

seulement

ʈʰæ˧mi˧-ɳɯ˩

vraiment

ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥

ainsi

tʰi

°dur

ʈʰæ˩~ʈʰæ˧˥

s_ajuster(/mordre)



Du fait qu'on le coupe ainsi (=du fait qu'on équarrit bien les troncs lors de l'abattage), ça s'emboîte comme ça! (=Les pièces de charpente s'ajustent avec précision, sans laisser d'interstices)

由于(一开始)是这样(很细致地)砍(成方型,所以)真的能(很整齐地)装配!


NOTE : ʈʰæ˧mi˧-ɳɯ˩: réalisé proche de: ʈʰææ̃˧
NOTE : ʈʰæ˩~ʈʰæ˧˥: littéralement 'mordre' (rédupliqué); sens: s'ajuster
S40 stop écouter
tʰi˩˥, | ʈʂʰɯ˧-qo˧ | ɖɯ˧-dɑ˧-tʰi˥-dɑ˩! | ʈʂʰɯ˧-qo˧ | ɖɯ˧-dɑ˧-tʰi˥-dɑ˩! | <ʐv̩˩-ɻ̍˩˥ | -ʐv̩˩ bæ…>[ʐv̩˧-ɻ̍˥-qo˩-hĩ˩], | ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥ | tʰi˩˥, |

tʰi˩˥

alors

ʈʂʰɯ˧-qo˧

ici

ɖɯ˧

délimitatif

dɑ˧˥

abattre

tʰi

°dur

dɑ˧˥

abattre

ʐv̩˧-ɻ̍˥

quatre-directions

qo

°loc

hĩ˥

°rel/°nmlz

ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥

ainsi

tʰi˩˥

alors



On taille ici! On taille là! (Geste: montre comment on équarrit les troncs, un côté après l'autre) Comme ça, les quatre côtés [l'un après l'autre]!

这里,切一块!那里,切一块!在四面(都)这样!


NOTE : ʐv̩˧-ɻ̍˥: des quatre côtés, dans les quatre directions; comparer avec: ɻ̍˩ '(se) tourner'
NOTE : ʐv̩˩-ɻ̍˩˥ | -ʐv̩˩ bæ: passage non reconnu par la locutrice à la réécoute.
S41 stop écouter
ɖɯ˧-dzɤ˥ | ɖɯ˧-gi˥ dɑ˩, | ɖɯ˧-dzɤ˥ ʈʰæ˩-kʰɯ˩. |

ɖɯ˧-dzɤ˥

1-côté

ɖɯ˧-gi˥

1-moitié

dɑ˧˥

couper(/abattre)

ɖɯ˧-dzɤ˥

1-côté

ʈʰæ˧˥

s_ajuster/s_emboîter(/mordre)

-kʰɯ˧˥

°caus(mettre)



D'un côté, on taille une moitié [de l'extrémité de la poutre]; on le fait s'emboîter (littéralement "on le fait mordre") d'un côté (=on fait en sorte qu'il s'emboîte dans une certaine direction).

在一面,切一半,把木榫装配好!(这样,一凹一凸,木料能装配整齐)

S42 stop écouter
ʈʂʰɯ˧-dzɤ˧ | ɖɯ˧-gi˥ dɑ˩, | ʈʂʰɯ˧-dzɤ˧ <ʈʂʰæ…>ʈʰæ˩-kʰɯ˩. |

ʈʂʰɯ˧-dzɤ˧

°dem_prox-côté

ɖɯ˧-gi˥

1-moitié

dɑ˧˥

couper(/abattre)

ʈʂʰɯ˧-dzɤ˧

°dem_prox-côté

ʈʰæ˧˥

s_ajuster/s_emboîter(/mordre)

-kʰɯ˧˥

°caus(mettre)



De ce côté-ci, on taille une moitié [de l'extrémité de la poutre]; on le fait s'emboîter (littéralement "on le fait mordre") de ce côté-ci (=on fait en sorte qu'il s'emboîte dans une certaine direction).

在一面,切一半,那面装配!

S43 stop écouter
ʈʂʰɯ˧-qo˧ | <ɖɯ˧-fæ˧> [ɖɯ˧-gi˥], | ʈʂʰɯ˧-qo˧ | <ɖɯ˧-fæ˧> [ɖɯ˧-gi˥], | ʈʂʰɯ˧-qo˧ | <ɖɯ˧-fæ˧> [ɖɯ˧-gi˥], | <ʐv̩˧…> ʐv̩˧-gi˧ di˥-ɲi˩-mæ˩! |

ʈʂʰɯ˧-qo˧

ici

ɖɯ˧-fæ˧

1-方[向]::direction

ɖɯ˧-gi˥

1-moitié

ʐv̩˧-gi˧

4-moitiés

di˩

°exist

ɲi˩

°certitude(°cop)

mæ˩

°affirm



Une moitié ici, ici, ici, ici… il faut quatre moitiés! (=il faut des poutres pour chacun des quatre côtés du bâtiment)

这里一半,那里一半,那里一半……有四面(墙)嘛!


NOTE : tons vérifiés, n'est pas: /‡ʐv̩˧-gi˧ di˩-ɲi˥-mæ˩/; également vérifié: on ne peut dire /‡di˧-ɲi˥-mæ˩/, comme je l'avais précédemment noté
NOTE : d'abord noté /‡ʈʂʰɯ˧-qo˥/, induit en erreur par l'intonation
S44 stop écouter
qæ˧do˧-ʈʂʰɯ˧ | ʐv̩˧-gi˧ di˥ F -dʑo˩ | tʰi˩˥, | ʂæ˧-hĩ˧, | ɲi˧-gi˥! | ɖæ˧-hĩ˧, | ɖɯ˧-gi˥! | õ˧ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥ | di˩-ɲi˥-mæ˩! |

qæ˧do˧

bois_de_construction

ʈʂʰɯ˥

°top(°dem_prox)

ʐv̩˧-gi˧

quatre_moitiés

di˩

°exist

dʑo˩

°top

tʰi˩˥

alors

ʂæ˧

long

hĩ˥

°rel/°nmlz

ɲi˧-gi˥

deux-moitiés

ɖæ˥

court

hĩ˥

°rel/°nmlz

ɖɯ˧-gi˥

1-moitié

õ˧ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥

de_cette_façon_là

di˩

°exist

ɲi˩

°certitude(°cop)

mæ˩

°affirm



Les éléments de construction, il en faut pour les quatre côtés (littéralement "il y en a quatre moitiés")! Les longs, deux moitiés (=on les coupe en deux)! Les courts, une seule moitié (=on les utilise tels quels)! Voilà comment on fait!

木料,在四面墙都需要!长的两块、短的两块!就是这样(装配的)!


NOTE : tons vérifiés: est: ʐv̩˧-gi˧ di˥, non ‡…di˧˥ ou ‡…di˧
S45 stop écouter
tʰi˩˥, | ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥ | <le˧…> le˧-dɑ˧˥, | le˧-po˧-tsʰɯ˧˥, | dʑɯ˩ʁo˩˥ | tʰi˩˥ | ɲi˧-ɬi˧ tʰi˧-tɕɯ˥! |

tʰi˩˥

alors

ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥

ainsi

le˧-

°accomp

dɑ˧˥

abattre

le˧-

°accomp

po˧˥

porter

tsʰɯ˩

revenir

dʑɯ˩ʁo˩

haute_montagne

tʰi˩˥

alors

ɲi˧-ɬi˧

deux-mois

tʰi

°dur

tɕɯ˥

mettre/poser



Voilà comment on réalise leur abattage et on les ramène: [après l'abattage,] on les laisse deux mois sur la montagne!

是这样砍的、拿回来的!要在山上放两个月(后才拿回家)!

S46 stop écouter
dʑɯ˩ʁo˩˥ | tʰi˧-pv̩˧-kʰɯ˧˥! |

dʑɯ˩ʁo˩

haute_montagne

tʰi

°dur

pv̩˧

sec

-kʰɯ˧˥

°caus(mettre)



on laisse sécher sur la montagne!

(拿回家前,让木料先)在山上变干!

S47 stop écouter
tʰi˩˥, | tʰi˧-pv̩˧-kʰɯ˧˥ ◊ -dʑo˩, | njɤ˧ | ə˧ʝi˧-ʂɯ˥ʝi˩ | bi˧-dʑɯ˧-mæ˧! |

tʰi˩˥

alors

tʰi

°dur

pv̩˧

sec

-kʰɯ˧˥

°caus(mettre)

dʑo˩

°top

njɤ˩

°1sg

ə˧ʝi˧-ʂɯ˥ʝi˩

autrefois

bi˧

aller

dʑi

°expérientiel

parvenir_à



On le laisse sécher… Moi, autrefois, j'ai eu la chance d'y aller / j'ai connu ça!

在山上变干……我在曾经去过(=参加过)!


NOTE : tons vérifiés, à nouveau en 2013: est bien: /| bi˧-dʑi˧-mæ˧/ et non /…bi˩-dʑi˩-mæ˩/; le sens est celui de: 'but atteint'/ 'réussir à'; ce n'est pas l'affirmatif, ni le mot voulant dire 'avoir le temps de'.
S48 stop écouter
ə˧ʝi˧-ʂɯ˥ʝi˩, | ə˧pʰv̩˧, | ə˧v̩˧˥ | ʈʂʰɯ˧-tɕi˩ qɑ˩ tɕʰo˩, | hɑ˧ gv̩˥-bi˩! |

ə˧ʝi˧-ʂɯ˥ʝi˩

autrefois

ə˧pʰv̩˧

grand_oncle

ə˧v̩˧˥

oncle

ʈʂʰɯ˧-tɕi˩

ceux_ci/ce_groupe_là

qɑ˧˥

aider

tɕʰo˩

accompagner

hɑ˥

nourriture

gv̩˩˧

préparer/faire

bi˧

aller



Autrefois, j'ai accompagné mes grands-oncles et mes oncles, pour les aider; je faisais la cuisine!

以前,我陪过上上辈和上辈,去帮他们,做饭!

S49 stop écouter
əəə… ʈʂʰɯ˧-sɯ˩-kv̩˩-dʑo˩, | dʑɯ˩ʁo˩˥ | tʰi˩˥ | qæ˧do˧ ʈɤ˧! |

ʈʂʰɯ˧-sɯ˩-kv̩˩

°3pl

dʑo˩

°top

dʑɯ˩ʁo˩˥

haute_montagne

tʰi˩˥

alors

qæ˧do˧

bois_de_charpente/gros_troncs

ʈɤ˧

tirer



Eux, ils allaient sur la montagne pour rapporter (littéralement: "pour tirer") du bois de construction!

他们是去山上拉木料(回来建新房的)!


NOTE : tons vérifiés, n'est pas qæ˧do˧ ʈɤ˧˥
S50 stop écouter
dʑɯ˩ʁo˩˥ | le˧-dɑ˧˥ | tʰi˧-tɕɯ˥-kwɤ˩tɕɯ˩-lɑ˩ | tʰi˩˥, | ɲi˧-ɬi˧ tʰi˧-tɕɯ˥! |

dʑɯ˩ʁo˩

haute_montagne

le˧-

°accomp

dɑ˧˥

abattre

tʰi

°dur

tɕɯ˥

poser

-kwɤ˧tɕɯ˥

after/because

après/du_fait_que

-lɑ

only

seulement

tʰi˩˥

alors

ɲi˧-ɬi˧

deux-mois

tʰi

°dur

tɕɯ˥

laisser(/poser)



Quand on a abattu le bois sur la montagne, qu'on l'a posé là… on [le] laisse deux mois [sur place]!

山上砍了、摆在那边以后,就放两个月!


NOTE : d'abord noté: ‡tʰi˧-tɕi˧
S51 stop écouter
ɲi˧-ɬi˧ | tʰi˧-tɕɯ˥-dʑo˩, | qæ˧do˧-ʈʂʰɯ˥, | <dʑ…> dʑɯ˩nɑ˩mi˩˥ | ʈʂʰɯ˧-qo˧ | ɖɯ˧-ʁwɤ˧~ɖɯ˧-ʁwɤ˧ | ɖɯ˧-ʝi˧~ɖɯ˧-ʝi˧ | le˧-gɤ˧˥, | wɤ˩˥ | ʈʂʰɯ˧-qo˧ | tʰi˧-kwɤ˩! |

ɲi˧-ɬi˧

deux-mois

tʰi

°dur

tɕɯ˥

poser

dʑo˩

°top

qæ˧do˧

bois_de_charpente

ʈʂʰɯ˥

°top(°dem_prox)

dʑɯ˩nɑ˩mi˩

haute_montagne

ʈʂʰɯ˧-qo˧

ici

~

°itération~

ɖɯ˧-ʁwɤ˧

1-tas

~

°itération~

ɖɯ˧-ʝi˧

1-endroit

le˧-

°accomp

gɤ˧˥

porter_à_l_épaule

wɤ˩˥

à_nouveau

ʈʂʰɯ˧-qo˧

ici

tʰi

°dur

kwɤ˩

jeter



Quand on l'a laissé (sécher) deux mois (sur la montagne), le bois de construction, on le porte à l'épaule, tas par tas, d'un endroit à l'autre; ensuite, on le jette ici (=dans le ravin)!

放了木料两个月,就在山上一堆一堆放好,再扛起来

S52 stop écouter
qæ˧do˧ | ʈɤ˧-pɤ˩-pi˩, | ɖɯ˧-pɤ˩~ɖɯ˩-pɤ˩ | tsɑ˧-zo˧-kv̩˩-pi˩! |

qæ˧do˧

bois_de_charpente

ʈɤ˧

tirer

pɤ˥

porter

pi˥

°top

~

°itération~

ɖɯ˧-pɤ˩

1-°clf.éléments_de_charpente

tsɑ˧˥

déposer/placer

-zo˧

°oblig

-kv̩˧˥

°abilitive

pi˥

°top



Pour apporter les troncs, en tirant et en portant, on s'y prend un par un / on les dépose un par un!

把木料拉回家,需要一个一个搬!


NOTE : d'abord pensé que ʈɤ˧pɤ˩ voulait dire 'coulée, trace ouverte par le passage' (ici, des troncs qu'on descend de la montagne); en fait: /ʈɤ˧/ 'tirer', /pɤ˥/ 'porter'.
NOTE : avais d'abord noté ‡tsɑ˧-zo˧-kv̩˧-pi˩; vient de: tsɑ˧˥ 'placer, déposer (à terre)'; vérifié: n'est pas ‡tsɑ˧-zo˥…
S53 stop écouter
tʰi˩˥, | ɖɯ˧-ʝi˧~ɖɯ˧-ʝi˧ | <le˧-tɕi˩ʈʂ… əəə…> [le˧-kv̩˩tɑ˩]; | zo˩no˥, | ɖɯ˧-tɑ˧˥ F | le˧-ʂe˥~ʂe˩, | ɖɯ˧-ki˧ | tʰv̩˧-dʑo˩, <dʑo˩,> | le˧-gɤ˧˥; |

tʰi˩˥

alors

~

°itération~

ɖɯ˧-ʝi˧

1-endroit

le˧-tɕi˩ʈʂo˩

<°accomp>集中::rassembler

le˧-kv̩˩tɑ˩

<°accomp>regrouper

zo˩no˧

maintenant/°phatique

ɖɯ˧-tɑ˧˥

tout

le˧-

°accomp

~

°itération~

ʂe˧

chercher

ɖɯ˧-ki˥

1-endroit

tʰv̩˧

parvenir/sortir

dʑo˩

°top

le˧-

°accomp

gɤ˧˥

porter_à_l_épaule



Ensuite, on regroupe [les troncs équarris]; à partir d'un certain endroit, on les porte (à dos d'homme)!

一小堆一小堆地地集中在一个地方,等都集中在一起了,到了一定的地方,(开始)扛!


NOTE : D'abord noté ‡ɖɯ˧-ki˥ | tʰv̩˧; sens: arriver à un endroit.
NOTE : Avant 2018 : noté /ɖɯ˧-tɑ˥/.
S54 stop écouter
le˧-gɤ˧˥, | ʈʂʰɯ˧-qo˧ | ʁwɤ˧ | ɖɯ˧-ɭɯ˧-qo˧ | le˧-gɤ˧˥, | wɤ˩˥ | <ʈʂʰɯ˧-qo˧…> ʁwɤ˧ ʈʂʰɯ˧-ɭɯ˧-qo˩ tɕɯ˩ |

le˧-

°accomp

gɤ˧˥

porter_à_l_épaule

ʈʂʰɯ˧-qo˧

ici

ʁwɤ˧

montagne

ɖɯ˧-ɭɯ˧

1-°clf.générique

qo

°loc.sur(/dans)

le˧-

°accomp

gɤ˧˥

porter_à_l_épaule

wɤ˩˥

à_nouveau

ʈʂʰɯ˧-qo˧

ici

ʈʂʰɯ˧-ɭɯ˧

°dem_prox-°clf.générique

qo

°loc.dans/sur

tɕɯ˥

poser



On les porte; on les porte sur cette montagne, et à nouveau, on les pose sur cette montagne-là! (=on les déplace peu à peu, descendant de montagne en montagne

要扛到那座山上,就又(先集中存)放在那边(=一步一步从一座山到另一座山慢慢扛下去)


NOTE : on aurait aussi pu dire: /le˧-ʁwɤ˥-lv̩˩/
NOTE : tons vérifiés: est /-qo˧/ dans un cas (/ɖɯ˧-ɭɯ˧-qo˧/), /-qo˩/ dans un autre (/ʈʂʰɯ˧-ɭɯ˧-qo˩/).
S55 stop écouter
wɤ˩˥, | mmm… qæ˧do˧ ʈɤ˧-di˩, | ko˧-ʈʂʰɯ˧ | ʈʰææ̃˧ | ʈʂʰɯ˧-ʂwæ˧-mi˧-gv̩˧-dʑo˩, | lo˩-ʈʂʰɯ˧ | ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥ | ɖɯ˧-ɭɯ˧ di˩-kv̩˩-mæ˩! |

wɤ˩˥

à_nouveau

qæ˧do˧

bois_de_charpente

ʈɤ˧

tirer

di˩

°rel/°nmlz

ko˥

colline

ʈʂʰɯ˥

°top(°dem_prox)

ʈʰæ˧mi˧-ɳɯ˩

souvent

ʈʂʰɯ˧-ʂwæ˧-mi˧-gv̩˧

haut_comme_ça

dʑo˩

°top

lo˧

vallée

ʈʂʰɯ˥

°top(°dem_prox)

ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥

tel/pareil(/ainsi)

ɖɯ˧-ɭɯ˧

1-°clf_générique

di

°exist

-kv̩˧˥

°abilitive

mæ˩

°affirm



Après, ce dont on se sert pour tirer les troncs équarris… les collines, elles sont vraiment grandes comme ça! (=On rapporte le bois de construction par une longue suite de collines!) Quant à la vallée, on en trouve une comme ça (geste) (=on parvient à une vallée qui permet d'acheminer le bois de construction) [note: la conteuse commence à parler de l'étape suivante, où on utilise des cordes pour tirer les troncs, puis revient aussitôt à l'étape où les troncs équarris sont portés à dos d'homme]

用来拉木料的……山真的是高高的,而山谷,会有这样的!(手势)(注:此处,讲述人开始讲下一段:用绳子拉木料,但后来又继续讲前一段:扛木料)


NOTE : avant 2013: noté /‡lo˧-ʈʂʰɯ˧/, et: /‡ɖɯ˧-ɭɯ˧ di˧-kv̩˧-mæ˩/.
S56 stop écouter
ʈʂʰɯ˧-qo˧-ɳɯ˧, | tʰi˩˥, | qæ˧do˧-ʁo˧qʰwɤ˩ | ɲi˧to˧-bi˩ | tʰi˧-tsɯ˥-kwɤ˩tɕɯ˩-lɑ˩, | hĩ˧-ɳɯ˩ | ʈɤ˧-kv̩˥-mæ˩! |

ʈʂʰɯ˧-qo˧

ici

ɳɯ

°abl(/a/top)

tʰi˩˥

alors

qæ˧do˧

bois_de_charpente

ʁo˧qʰwɤ˩

tête

ɲi˧to˧

bouche

bi

°loc.sur

tʰi

°dur

tsɯ˥

attacher

-kwɤ˧tɕɯ˥

after/because

après/du_fait_que

-lɑ

only

seulement

hĩ˥

homme/personne

ɳɯ˩

°a(/abl/top)

ʈɤ˧

tirer

-kv̩˧˥

°abilitive

mæ˩

°affirm



A partir de là, quand on a attaché les troncs (avec des cordes) depuis la base, au niveau où on les a coupés, on peut les tirer!

从那个地方开始,可以从底部拴木料,人们就可以拉它了!


NOTE : 'tête': désigne la base du tronc, là par où on l'attache avec des cordes pour le traîner; 'bouche': désigne l'endroit où on l'a taillé pour l'abattre.
NOTE : nasalisation de tʰi˩˥: l'intuition de la locutrice à la réécoute est qu'il s'agit simplement d'une inattention de prononciation/prononciation relâchée: il n'y a pas de syllabe /hĩ/ réduite à cet endroit.
S57 stop écouter
hĩ˧-ɳɯ˩ | ʝi˧lv̩˧˥ ◊ -ne˩-ʝi˩-zo˩! |

hĩ˥

homme/personne

ɳɯ˩

°a(/abl/top)

ʝi˧lv̩˧˥

labourer

ne˩

comme

-zo

°advb



Les hommes font comme pour les labours! (=ils utilisent des cordes, comme pour les labours)

人家像耕田一样(地用绳子拉)!


NOTE : Avant 2013, noté /ʝi˧lv̩˧˥ ◊ -ne˩-zo˩/. La présence de la syllabe /-ʝi˩/ a été soigneusement vérifiée: syllabe fortement réduite, mais qui demeure présente.
S58 stop écouter
ʐʐʐ…ʐ! pi˧ | ʈɤ˧-le˧-po˧-bi˥, | mv̩˧ʈʰæ˧ | lo˧-qo˧ tʰv̩˧. |

ʐ

°onomatopée_broum

pi˥

°top

ʈɤ˧

tirer

le˧-

°accomp

po˧˥

apporter

bi

°fut.imm

mv̩˧ʈʰæ˧

en_bas

lo˩

vallée

qo

°loc.dans

tʰv̩˧

parvenir



Broum, broum! On amène (les troncs équarris) en les tirant; et on arrive [finalement] en bas, dans la vallée! (=On traîne les troncs, jusqu'à parvenir dans la vallée, où il y a des chemins.)

隆隆隆隆!拉过来,就(终于)到达下面,谷里!


NOTE : [ʐ] est une onomatopée: 'broum', bruit de grondement, celui des moteurs de camions, des grosses charges qu'on traîne sur le sol… La transcription adoptée est [ʐ] plutôt que [ʐɯ], du fait que ce n'est pas une syllabe complète: une syllabe complète comporte une partie 'plus consonantique' au début et une partie 'plus vocalique' à la fin.
S59 stop écouter
ə! ɖɯ˧-ɲi˥-ɳɯ˩, | tʰi˩˥, | <no˧> ko˧ | ɖɯ˧-ɭɯ˧-qo˧-ɳɯ˧, | <ɖɯ˧…> ɖɯ˧-ʂɯ˩-ʈɤ˩! |

ə

°interjection

ɖɯ˧-ɲi˥

1-jour

ɳɯ

°abl(/a/top)

tʰi˩˥

alors

no˩

°2sg

ko˥

colline

ɖɯ˧-ɭɯ˧

1-°clf.générique

qo

°loc.dans/sur

ɳɯ

°abl(/a/top)

ɖɯ˧-ʂɯ˩

une-fois

ʈɤ˧

tirer



En une journée, on peut tirer [le bois de construction] une fois depuis la montagne [jusqu'à la vallée]! (=il faut toute une journée pour faire un trajet entre le lieu d'abattage et la vallée/ pour porter une grosse pièce de bois de construction du lieu d'abattage jusqu'à la vallée)

一天时间,能拉一次(=能拉一大块木料)从山上(到山谷)!


NOTE : sens vérifié: le trajet dont il est question ici est entre le lieu d'abattage et la vallée, non entre le lieu où on peut attacher avec des cordes et la vallée.
S60 stop écouter
ko˧ | -no˧˥, | ŋwɤ˩-ɭɯ˩-lɑ˥ | qʰv̩˧-ɭɯ˥ ↑ʈɤ˩-zo˩-kv̩˩, | qæ˧do˧-ʈʂʰɯ˧! |

ko#˥

colline

no˧˥

°top.contrastif

ŋwɤ˩-ɭɯ˩

cinq-°clf_générique

ou

qʰv̩˧-ɭɯ˥$

six-°clf_générique

ʈɤ˧

tirer

-zo

°advb

-kv̩˧˥

°abilitive

qæ˧do˧

bois_de_charpente

ʈʂʰɯ˥

°top(°dem_prox)



Il peut arriver qu'il faille le tirer [tout au long de] cinq ou six collines, le bois de construction!

有时候,拉着木料都需要经过五、六座山!


NOTE : Tons vérifiés en 2013: est bien /qʰv̩˧-ɭɯ˥ ʈɤ˩-zo˩-kv̩˩/; la 3e syllabe est renforcée du fait d'un accent d'insistance: /↑ʈɤ˩/.
S61 stop écouter
le˧-ʈɤ˧, | mv̩˧ʈʰæ˧ tʰv̩˧-dʑo˩ | tʰi˩˥, | ʐɤ˩mi˩˥ | ɖɯ˩-hĩ˩-qo˥ | tʰv̩˧. |

le˧-

°accomp

ʈɤ˧

tirer

mv̩˧ʈʰæ˧

en_bas

tʰv̩˧

parvenir(/sortir)

dʑo˩

°top

tʰi˩˥

alors

ʐɤ˩mi˩

chemin

ɖɯ˩

grand

hĩ˥

°rel/°nmlz

qo

°loc.sur/dans

tʰv̩˧

parvenir(/sortir)



On tire; quand on arrive en bas, on parvient au grand chemin/à la route.

拉着,到下面,就到了大马路。


NOTE : tons vérifiés
S62 stop écouter
ʐɤ˩mi˩˥ | ɖɯ˩-hĩ˩-qo˥ | tʰv̩˧-dʑo˩ | tʰi˩˥, | wɤ˩˥ | le˧-gɤ˧˥, | wə˩˥ | ʈʂʰɯ˧-qo˧-ɳɯ˧ | le˧-gɤ˧˥, |

ʐɤ˩mi˩

chemin

ɖɯ˩

grand

hĩ˥

°rel/°nmlz

qo

°loc.sur/dans

tʰv̩˧

parvenir(/sortir)

dʑo˩

°top

tʰi˩˥

alors

wɤ˩˥

à_nouveau

le˧-

°accomp

gɤ˧˥

porter_à_l_épaule

wə˩˥

à_nouveau

ʈʂʰɯ˧-qo˧

ici

ɳɯ

°abl(/a/top)

le˧-

°accomp

gɤ˧˥

porter



Parvenu au grand chemin, on recommence à porter [le bois de construction] à dos d'homme. A partir de cet endroit-là, on porte à nouveau à dos d'homme! (Note: sur le grand chemin, on avait parfois recours aux buffles pour porter le bois.)

到了大马路,又要扛!

S63 stop écouter
əəə… zo˩no˥, | njæ˧-sɯ˩kv̩˩ | tʰi˧-dzi˩-ne˩-ʝi˩-hĩ˩-qo˩ kwɤ˩. |

zo˩no˧

maintenant/°phatique

njæ˧-sɯ˩kv̩˩

°1pl.excl

tʰi

°dur

dzi˩

habiter(/être_assis)

ni

°prog

hĩ˥

°rel/°nmlz

qo

°loc.dans

kwɤ˩

jeter



[Une fois parvenu à destination,] on jette le bois à terre à côté de la maison (littéralement "à l'endroit où on habite").

这时,(把木料)放下在我们(临时)住的地方。


NOTE : sens vérifié: à cette étape on n'est pas encore parvenu à destination, mais à une cabane sur la montagne (souvent construite pour cette occasion), étape intermédiaire sur le chemin vers la vallée
NOTE : Avant 2013: noté: /‡…-dzi˩-ni˩-hĩ˩-qo˩/. Dans cette séquence relativement longue, tout au ton bas, la réductio phonétique de la syllabe /ʝi/ atteint un degré extrême, d'où le fait qu'elle n'ait pas été identifiée précédemment. Les faits sont maintenant bien établis: il ne s'agit pas de /‡-dzi˩-ne˩-hĩ˩-qo˩/, mais de /-dzi˩-ne˩-ʝi˩-hĩ˩-qo˩/.
S64 stop écouter
ɖɯ˧-ʝi˧, | ɖɯ˧-ʝi˧, <mv̩˩tɕo˧…> mv̩˩tɕo˧ tsɑ˧-ɲi˥-tsɯ˩ ◊ -mv̩˩, ◊ ə˩-gi˩! |

ɖɯ˧-ʝi˧

1-endroit

ɖɯ˧-ʝi˧

1-endroit

mv̩˩tɕo˧

vers_le_bas

tsɑ˧˥

poser/placer

ɲi˩

°certitude(°cop)

tsɯ˧˥

°rep

mv̩˩

°affirm

ə˩

°interrog

gi˩

vrai/véritable



On dépose (le bois de construction) ici, ici (=à plusieurs endroits), n'est-ce pas!

这里,那里放下,对嘛!

S65 stop écouter
ʈʂʰɯ˧-qo˧ | le˧-gɤ˧˥, | le˧-se˩! |

ʈʂʰɯ˧-qo˧

ici

le˧-

°accomp

gɤ˧˥

porter_à_l_épaule

le˧-

°accomp

se˩

achever



On [l']apporte à dos d'homme jusqu'ici, et [voilà,] c'est fini/c'est fait!

扛到这里,就完了!

S66 stop écouter
wɤ˩˥, | njæ˧-sɯ˩kv̩˩-ki˩ kwɤ˩-kwɤ˩tɕɯ˩-lɑ˩, | ɖɯ˧-tɑ˧˥ | <le˧-tɕi…> ɖɯ˧-ki˧ tʰv̩˧! |

wɤ˩˥

à_nouveau

njæ˧-sɯ˩kv̩˩

°1pl.excl

ki

°dat

kwɤ˩

jeter

-kwɤ˧tɕɯ˥

after/because

après/du_fait_que

-lɑ

only

seulement

ɖɯ˧-tɑ˧˥

tout

ɖɯ˧-ki˥

ensemble

tʰv̩˧

parvenir



Après… Une fois qu'on a jeté le bois à terre chez soi, tout se retrouve ensemble (=tout le bois de construction dont on a besoin se trouve rassemblé: on a tout ce qui sera nécessaire pour la construction)!

等木料拿到那边了,(建整个房子的所有木料)都积累在一起了!


NOTE : Le mot entamé et non terminé <le˧-tɕi…> est: 集中::rassembler
S67 stop écouter
wɤ˩˥ | ʈʂʰɯ˧-qo˧ | <tʰi˧-l…l…> ʐo˩˥ | ɖɯ˧-tɕʰi˩ dzɯ˩! |

wɤ˩˥

à_nouveau

ʈʂʰɯ˧-qo˧

ici

ʐo˩˧

déjeuner

ɖɯ˧-tɕʰi˩

1-°clf.repas

dzɯ˥

manger



Alors, ici[, dans la maisonnée jusqu'à laquelle on a acheminé tout le bois de construction,] on partage un déjeuner!

在那里,(请砍木料的人)吃一顿午饭!

S68 stop écouter
tʰi˩˥, | wɤ˩˥, | wɤ˩˥, | le˧-gɤ˧˥, | le˧-gɤ˧˥, | le˧-gɤ˧˥, | wɤ˩˥, |

tʰi˩˥

alors

wɤ˩˥

à_nouveau

le˧-

°accomp

gɤ˧˥

porter_à_l_épaule



Ensuite, à nouveau, on se remet à porter [le bois de charpente]!

然后又扛木料,

S69 stop écouter
zo˩no˥, | nɑ˧dʑi˧-lɑ˩ | ʈʂʰɯ˧-tɕi˩-tʰi˩-dʑo˩-ni˩-hĩ˩-qo˩ tʰv̩˩, | kwɑ˧fæ˩-ki˩ tʰv̩˩ | …-ne˧-ʝi˥ ◊ -zo˩! |

zo˩no˧

maintenant/°phatique

nɑ˧dʑi#˥

prénom_féminin

et

ʈʂʰɯ˧-tɕi˩

ceux_là

tʰi

°dur

dʑo˧b

°exist.to_have/to_be_there

°exist.avoir/y_avoir

ni

comme

hĩ˥

°rel/°nmlz

qo

°loc.dans

tʰv̩˧

parvenir(/sortir)

kwɑ˧fæ˩

官方[大酒店]::Grand_Hôtel_des_Officiels

ki

°all(/dat)

tʰv̩˧

parvenir(/sortir)

ni

comme

-zo

°advb



Le chemin est à peu près aussi long que d'ici à l'endroit où se trouvent Na Dʑi et ses collègues, [l'hôtel des] Officiels! (Note: Na Dʑi est une des filles de la locutrice; elle travaille au Grand Hôtel des Officiels, situé à environ deux kilomètres du lieu où l'enregistrement avait lieu.)

路差不多跟从《官方酒店》到这里一样长!(注:《官方酒店》离录音的地点有两公里左右)


NOTE : Avant 2013: noté: /‡kwɑ˧fæ˩-ki˩ tʰv̩˩ | -ni˩˥ ◊ -zo˩/. Est en fait: /tʰv̩˩ | …-ne˧-ʝi˥ ◊ -zo˩/: la locutrice reprend après /tʰv̩˩/ comme si la syllabe précédente portait un ton M, et s'inscrivait dans un nouveau groupe tonal, qui serait: /tʰv̩˧-ne˧-ʝi˥ ◊ -zo˩/.
S70 stop écouter
õ! ʐæ˩ʂæ˥-ʈʂʰɯ˩, ◊ ə˩-gi˩! | ɖɯ˧-ʝi˧~ɖɯ˧-ʝi˧ | ʐæ˩-ʂæ˥-ʈʂʰɯ˩, | ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥, | ʈʂʰɯ˧-qo˧ | tʰv̩˧! |

ʐæ˩ʂæ˧

loin

ʈʂʰɯ˥

°top(°dem_prox)

ə˩

°interrog

gi˩

vrai/véritable

~

°itération~

ɖɯ˧-ʝi˧

1-endroit

ʐæ˩ʂæ˧

loin

ʈʂʰɯ˥

°top(°dem_prox)

ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥

ainsi

ʈʂʰɯ˧-qo˧

ici

tʰv̩˧

parvenir(/sortir)



Ca fait loin, n'est-ce pas! Voilà comment [on progresse], d'étape en étape (littéralement: "de lieu en lieu"); ça fait loin/le chemin est long!

很远,对嘛!(人家是慢慢)一个地方一个地方地扛,(才能)到!

S71 stop écouter
ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥ | le˧-tʰv̩˧-kwɤ˧tɕɯ˥-lɑ˩, | dʑɯ˩ʁo˩˥ | -no˧˥ ◊ -qɑ˩ | ŋwɤ˧-hɑ̃˩-lɑ˩ | qʰv̩˧-hɑ̃˥ | tʰi˧-hɑ̃˧-zo˥-kv̩˩! | ə˧ʝi˧-ʂɯ˥ʝi˩, | njæ˧-sɯ˩kv̩˩, | ʑi˧qʰwɤ˧ | ɖɯ˧-ɭɯ˧-hĩ˧-ʈʂʰɯ˥! |

ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥

ainsi

le˧-

°accomp

tʰv̩˧

parvenir

-kwɤ˧tɕɯ˥

after/because

après/du_fait_que

-lɑ

only

seulement

dʑɯ˩ʁo˩

haute_montagne

no˧˥ ◊ -qɑ

°top

ŋwɤ˧-hɑ̃˩

cinq-nuits

et

qʰv̩˧-hɑ̃˥

six-nuits

tʰi

°dur

hɑ̃˧˥

passer_la_nuit

-zo

°advb

-kv̩˧˥

°abilitive

ə˧ʝi˧-ʂɯ˥ʝi˩

autrefois

njæ˧-sɯ˩kv̩˩

°1pl.excl

ʑi˧qʰwɤ˧

demeure

ɖɯ˧-ɭɯ˧

1-°clf.générique

hĩ˥

°rel/°nmlz

ʈʂʰɯ˥

°top(°dem_prox)



Du fait qu'on doit parcourir ces longues distances (littéralement: "du fait que c'est ainsi qu'on parvient [à destination]"), il arrive qu'on passe cinq ou six nuits sur la montagne! [La locutrice rappelle le sujet de son récit:] Autrefois, nous autres, [c'était comme ça qu'on faisait pour la construction d']un bâtiment!

由于这个过程这么难,所以有时会连续在山上过五六夜!


NOTE : phonétique: réalisation proche de: [‡tʰi˧-hɑ̃˧˥ ◊ -zo˩-kv̩˩]. Un regroupement en un seul groupe serait possible: | qʰv̩˧-hɑ̃˥ tʰi˩-hɑ̃˩-zo˩-kv̩˩ |. En revanche, il ne serait pas possible de dire /‡tʰi˧-hɑ̃˧˥ ◊ -zo˩-kv̩˩/.
NOTE : phonétiquement: [no˧ə˥qɑ˩]; mais le découpage est: /no˧˥ | qɑ˩/, la locutrice rejette /ə˥qɑ˩/. Il s'agit d'un phénomène phonétique de pré-voisement de l'occlusive uvulaire: réalisation d'une voyelle avant l'occlusion. Au plan du sens: /-no˧˥/ a un sens de °top: 'en ce qui concerne…'
NOTE : d'abord noté /‡ɖɯ˧-ɭɯ˧-ʈʂʰɯ˧/
S72 stop écouter
tʰi˩˥, | ʈʂʰɯ˧ne˧ ʝi˥-se˩-dʑo˩, | tʰi˩˥, | ɑ˩ʁo˧ | le˧-tʰv̩˧! |

tʰi˩˥

alors

ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥

ainsi

ʝi˥

faire

se˩

°achev

dʑo˩

°top

tʰi˩˥

alors

ɑ˩ʁo˧

maison

le˧-

°accomp

tʰv̩˧

parvenir(/sortir)



Quand on a fait tout ça, on arrive à la maison!

这样做完了,就到家!

S73 stop écouter
le˧-tʰv̩˧ | ɖɯ˧-ɲi˥-dʑo˩, | wɤ˩˥, | ʐɯ˩tsɯ˧ ʈʂɤ˧-kv̩˧-ze˥! |

le˧-

accomp

tʰv̩˧

parvenir

ɖɯ˧-ɲi˥

1-jour

dʑo˩

°top

wɤ˩˥

à_nouveau

ʐɯ˩tsɯ˧

日子::jour

ʈʂɤ˧

calculer(/compter)

-kv̩˧˥

°abilitive

-ze˩

°pfv



Le jour où on arrive [à la maison], on détermine à nouveau un jour propice (littéralement "on compte à nouveau les jours") [lors duquel on entamera l'édification].

到(家)的那天,又要算日子了!


NOTE : Avant 2013: noté /‡ʐɯ˩tsɯ˧ ʈʂɤ˧-kv̩˥-ze˩/.
S74 stop écouter
tʰi˧-tʰv̩˧-dʑo˥, | "ə˧mi˧! | tsʰi˧-ʝi˧-dʑo˩, | mmm… kʰv̩˧-dʑɤ˥-ɲi˩-mæ˩! | ʑi˧mi˧ | le˧-dɑ˧-zo˧-ʝi˧-ze˩ | -bɑ˩˥!" | pi˧. | ə!

tʰi

°dur

tʰv̩˧

parvenir

dʑo˩

°top

ə˧mi˧

maman°interjection

tsʰi˧-ʝi˧

cette_année

dʑo˩

°top

kʰv̩˧˥

année

dʑɤ˩˧

bonne

ɲi˩

°top

mæ˩

°affirm

ʑi˧mi˧

demeure

le˧-

°accomp

dɑ˧˥

bâtir

-zo˧

°oblig

ʝi˥

faire

-ze˩

°pfv

bɑ˩˥

°affirm

pi˥

dire



Quand on arrive, on dit: "Houlà! Cette année, mmh… C'est une bonne année! Le temps est venu de construire la maison, hein!

到了,(人家就)说:“啊呀!今年,是很好的一年!要建房了嘛!

S75 stop écouter
tʰi˩˥, | "tsʰi˧-ʝi˧-dʑo˩, | ʑi˧mi˧ | le˧-dɑ˧-zo˧-ʝi˧-ze˩, | kʰv̩˧-dʑɤ˥-ɲi˩!" | pi˧-dʑo˩. |

tʰi˩˥

alors

tsʰi˧-ʝi˧

cette_année

dʑo˩

°top

ʑi˧mi˧

demeure

le˧-

°accomp

dɑ˧˥

bâtir

-zo˧

°oblig

ʝi˥

faire

-ze˩

°pfv

kʰv̩˧˥

année

dʑɤ˩˧

bon

ɲi˩

°cop

pi˥

dire

dʑo˩

°top



Cette année, le temps est venu de construire la maison! C'est une bonne année!" qu'on dit.

今年,要建房子了,是好的一年!”


NOTE : Avant 2013, noté: /‡le˧-dɑ˧-zo˧-ʝi˥-ze˩/. Vérifié: est bien /le˧-dɑ˧-zo˧-ʝi˧-ze˩/, de même que dans la phrase précédente.
S76 stop écouter
tʰi˩˥, | ʁɑ˩mi˥! | <ʐ… ə˧ʑi˧˥…> ə˧ʝi˧-ʂɯ˥ʝi˩, | hĩ˧mo˥=ɻæ˩-ɳɯ˩, | "ʐɯ˩tsɯ˥ | ɖɯ˧-li˧-ɻ̍˩-hõ˩, | ze˩ ɲi˥ | dɑ˧-bi˥?" | pi˧. |

tʰi˩˥

alors

ʁɑ˩mi˧

merci/°phatique

ə˧ʝi˧-ʂɯ˥ʝi˩

autrefois

hĩ˧mo˥

personne_âgée

ɻæ˩

°pl

ɳɯ

°a(/abl/top)

ʐɯ˩tsɯ˧

日子::jours

ɖɯ

°délimitatif

li˧

regarder

hõ˧

aller.°imp

ze˩

°interrog.quel

ɲi˥

jour

dɑ˧˥

abattre

bi

°fut.imm

pi˥

dire



Autrefois, les anciens, ils disaient: "Il faut voir le calendrier! Quel jour va-t-on construire (la maison)?"

以前,老人家说:“要看看(选合适的)日子!哪天建呢?”


NOTE : Avant 2013, noté /‡ɖɯ˧-li˧-hõ˩/, ne relevant pas la présence de la syllabe /-ɻ̍˩/.
NOTE : Avant 2013, noté /‡dɑ˩-bi˥/.
S77 stop écouter
dʑɯ˩ʁo˩˥ | dɑ˧-kʰi˥ | ɖɯ˧-ʂɯ˩, | ʐɯ˩tsɯ˥ | li˧-kv̩˥-mæ˩! | kɯ˧ | li˧-kv̩˧-ze˥-mæ˩! |

dʑɯ˩ʁo˩

haute_montagne

dɑ˧˥

abattre

kʰi˧˥

aller.°pst

ɖɯ˧-ʂɯ˩

une-fois

ʐɯ˩tsɯ˧

日子::jours

li˧

regarder

-kv̩˧˥

°abilitive

mæ˩

°affirm

kɯ˥

étoile

li˧

regarder

-kv̩˧˥

°abilitive

-ze˩

°pfv

mæ˩

°affirm



S'il s'agissait de faire une virée en montagne pour couper [des arbres], on consultait le calendrier! On consultait les étoiles!

上山去砍木料一次,要选合适的日子!要看星象是否吉利!

S78 stop écouter
'kɯ˧ ʈʂɤ˧, | hɑ̃˧ ʈʂɤ˧'! | pi˧. | əəə… njæ˧-sɯ˩kv̩˩, | ɖɯ˩lo˧ dʑo˩, ◊ ə˩-gi˩! |

kɯ˥

étoile

ʈʂɤ˧

compter

hɑ̃˧˥

nuit

ʈʂɤ˧

compter

pi˥

dire

njæ˧-sɯ˩kv̩˩

°1pl.excl

ɖɯ˩lo˥

tradition/coutume

dʑo˩

°exist.animated_beings

°exist.êtres_animés

ə˩

°interrog

gi˩

vrai/véritable



on appelle ça: "compter les étoiles, compter les jours!" Nous autres, on a des traditions, n'est-ce pas!

这叫做“看星象、算日子”!我们是有传统规矩的,对嘛?

S79 stop écouter
tʰi˩˥, əəə… | wɤ˩˥, | dʑɯ˩ʁo˩-ɳɯ˥ | le˧-ʈɤ˧ le˧-po˧-tsʰɯ˧˥! | ɑ˩ʁo˥ | wɤ˩˥… | zo˩qo˧ dzi˩-ho˩-ɻ̍˩, | tʰv̩˧-qo˧ | wɤ˩˥, | ʈʂʰɯ˧-qo˧ dzi˩-zo˩-ho˩, | pi˧, | ʈʂe˧ | ɖɯ˧-ʈv̩˩ qwæ˩. | ə˧ʝi˧-ʂɯ˥ʝi˩, | nɑ˩-ʈʂʰɯ˥-dʑo˩! |

tʰi˩˥

alors

wɤ˩˥

à_nouveau

dʑɯ˩ʁo˩

haute_montagne

ɳɯ

°abl(/a/top)

le˧-

°accomp

ʈɤ˧

tirer

le˧-

°accomp

po˧˥

apporter

tsʰɯ˩

arriver

ɑ˩ʁo˧

maison

wɤ˩˥

à_nouveau

zo˩qo˧

°où

dzi˩

habiter

ho

°désidératif/fut

ɻ̍

°inchoatif

tʰv̩˧-qo˧

cet_endroit

wɤ˩˥

à_nouveau

ʈʂʰɯ˧-qo˧

ici

dzi˩

habiter

zo-ho

°deontic.should

pi˥

°top

ʈʂe˥

terre

ɖɯ˧-ʈv̩˩

1-motte

qwæ˧˥

piocher/puiser

ə˧ʝi˧-ʂɯ˥ʝi˩

autrefois

nɑ˩˧

les_Na

ʈʂʰɯ˥

°top(°dem_prox)

dʑo˩

°top



Après [=une fois qu'on a bien choisi la date pour l'abattage, et qu'on a abattu les arbres], on ramène le bois, en le tirant! [Parvenu] à la maison, à nouveau [il faut consulter le calendrier pour choisir un jour propice pour l'étape suivante]: à l'endroit où on veut habiter, on prélève une motte de terre. Autrefois, [c'est comme ça qu'on faisait, nous autres] les Na!

(等日子选好了、树砍好了)要拉木料回家!(然后)到了自己想住的那个地方,要挖一块土。以前,摩梭人是这样做的!


NOTE : Syntaxe intéressante: 'l'endroit où on souhaite construire la nouvelle maison' n'est pas construit avec une relative/nominalisation ('vouloir habiter'+°nmlz+'endroit') mais avec une relative utilisant le pronom interrogatif: 'où on veut habiter, cet endroit-là'
S80 stop écouter
wɤ˩˥, | ʈæ˧bɤ˧ ki˧-ɳɯ˩, | le˧-po˧~po˥-bi˩, | tʰi˩˥, | wɤ˩˥, | ʈæ˧bɤ˧-ɳɯ˧ | le˧-ʈʂɤ˧, | ə!

wɤ˩˥

à_nouveau

ʈæ˧bɤ˧

moine

ki˧

donner

ɳɯ

°top(/abl/a)

le˧-

°accomp

~

°hypocoristique~

po˧˥

apporter

bi

°fut.imm

tʰi˩˥

alors

wɤ˩˥

à_nouveau

ʈæ˧bɤ˧

moine

ɳɯ

°a(/abl/top)

le˧-

°accomp

ʈʂɤ˧

compter



on le donne au moine, on lui apporte; le moine fait ses calculs, il dit: euh…

(这块土)给和尚看,和尚就算一算:


NOTE : d'abord noté ʈʂʰɯ˧-ɲi˧ et interprété comme 'aujourd'hui'; mais 'aujourd'hui' se dit tsʰi˧-ɲi˧; ici, est en fait: tʰv̩˧-ɲi#˥ 'ce jour-là'
S81 stop écouter
"o… <ʈʂʰɯ˧-ɲi˧> [tʰv̩˧-ɲi˧], | ʈʂʰɯ˧-qo˧-dʑo˧ | no˧=ɻ̍˩ | ɖwæ˧˥ | dʑɤ˩-ho˥! |

tʰv̩˧-ɲi#˥

ce_jour_là

ʈʂʰɯ˧-qo˧

ici

dʑo˩

°top

no˧=ɻ̍˩

°2coll

ɖwæ˧˥

°intensif

dʑɤ˩˧

bon

ho

°fut(/désidératif)



"oh! [cet échantillon que tu m'amènes]… ce jour-là… cet endroit (=l'emplacement d'où il provient) sera très bon! [=l'emplacement et le jour sont maintenant décidés, l'un et l'autre sont fastes]

“啊!今天……那个地方是很好的!


NOTE : Avant 2013: noté /ʈʂʰɯ˧-qo˧-dʑo˧ | ɖwæ˧˥ | dʑɤ˩-ho˥/, négligeant /no˧=ɻ̍˩/.
S82 stop écouter
ʑi˧mi˧-dʑo˧ | ʈʂʰɯ˧-qo˧ | tɕɯ˧! | qwɤ˧-dʑo˧ | ʈʂʰɯ˧-qo˧ | tɕɯ˧!" | pi˧, |

ʑi˧mi˧

demeure

dʑo˩

°top

ʈʂʰɯ˧-qo˧

ici

tɕɯ˥

poser/mettre

qwɤ˧

foyer

dʑo˩

°top

ʈʂʰɯ˧-qo˧

ici

tɕɯ˥

poser/mettre

pi˥

dire



La maison, il faut la mettre ici! Le foyer, il faut le mettre ici!" qu'il dit.

房子要放在这里!火塘要放在这里!”和尚说。


NOTE : définition de /qwɤ˧/ 'foyer' par F4: /mv̩˧ kʰɯ˩-di˩/, 'là où on allume le feu'
S83 stop écouter
mmm… tʰi˩˥, | "<tɕʰi˧>[tsʰi˧]-ɲi˧-dʑo˩ | le˧-dɑ˧˥" | pi˧, | õ˧ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥ ◊ -zo˩, | əəə… ʐwɤ˩-kv̩˩˥ ◊ -mæ˩! |

tʰi˩˥

alors

tsʰi˧-ɲi#˥

aujourd'hui

dʑo˩

°top

le˧-

°accomp

dɑ˧˥

construire

pi˥

dire

õ˧ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥

de_cette_façon_là

-zo

°advb

ʐwɤ˩

parler

-kv̩˧˥

°abilitive

mæ˩

°affirm



"C'est aujourd'hui qu'aura lieu la construction (=que peut commencer la construction)!" Voilà comment il parle[, le moine]!

“今天就开始建!”和尚会这样讲的!


NOTE : /tsʰi˧-ɲi˧/ est ici réalisé [‡tɕʰi˧-ɲi˧]; légère maladresse de prononciation.
NOTE : Avant 2013, noté /‡ʐwɤ˩-kv̩˥-mæ˩/. Est erroné; on peut dire, soit: /ʐwɤ˩-kv̩˩-mæ˥/ (jugé le plus correct/élégant hors contexte par F4), soit: /ʐwɤ˩-kv̩˩˥ ◊ -mæ˩/. C'est la seconde variante qui est réalisée sur l'enregistrement.
S84 stop écouter
tʰi˩˥, | le˧-dɑ˧˥, | tʰi˩˥, | tsʰi˧ɲi˧ | ʑi˧mi˧ | le˧-dɑ˧˥, | ʑi˧mi˧ dɑ˧˥, | -no˧˥ | -qɑ˩, mmm… |

tʰi˩˥

alors

le˧-

°accomp

dɑ˧˥

bâtir

tʰi˩˥

alors

tsʰi˧ɲi#˥

aujourd_hui

ʑi˧mi˧

demeure

le˧-

°accomp

dɑ˧˥

bâtir

ʑi˧mi˧

demeure

dɑ˧˥

bâtir

no˧˥

°top.contrastif

°dat



Alors on construit! Aujourd'hui, on construit la maison! La construction de la maison, eh bien…

就(开始)建了!今天建房,建房!


NOTE : prononcé no˧ə˥qɑ˩; mais dicté seulement no˧˥ | -qɑ˩
S85 stop écouter
tsʰe˩-ɲi˩˥, | ʈʰææ̃˧ tʰi˧-dɑ˧-kv̩˥, | ʑi˧mi˧-qo˥tv̩˩ | tʰv̩˧-ɭɯ˧-no˧˥! |

tsʰe˩-ɲi˩˥

dix-jours

ʈʰæ˧mi˧-ɳɯ˩

réellement

tʰi

°dur

dɑ˧˥

bâtir

-kv̩˧˥

°abilitive

ʑi˧mi˧

pièce_principale

qo˧tv̩˩

noyau

tʰv̩˧-ɭɯ˧

°dem.dist-°clf.générique

no˧˥

°top.contrastif



en dix jours, on peut vraiment le construire, le noyau de la maison (=le gros œuvre/la partie essentielle de la charpente)!

十天之内,真的能建出房子的主要结构(=主要的木头结构。直译:“房子的果仁/核心”)


NOTE : on aurait pu dire simplement: tsʰe˩ɲi˩ tʰi˥-dɑ˩-kv̩˩. J'avais d'abord noté ici ‡tʰi˧-dɑ˩-kv̩˩ mais la formule correcte dictée à la réécoute est: tʰi˧-dɑ˧-kv̩˥
S86 stop écouter
ʑi˧mi˧-no˧˥, | tʰi˩˥, | si˧kwɤ˩-dʑo˩ | tsʰe˧ɲi˧-kwɤ˩ ɲi˩-kv̩˩-mæ˩! |

ʑi˧mi˧

demeure

no˧˥

°top.contrastif

tʰi˩˥

alors

si˧kwɤ˩

charpente/gros_œuvre

dʑo˩

°top

tsʰe˧ɲi˧-kwɤ˩

12-°clf.ligatures

ɲi˧

avoir_besoin

-kv̩˧˥

°abilitive

mæ˩

°affirm



Pour la maison, la charpente, il faut douze parties (maîtresses) (celles qui sont la part principale de la charpente)!

房子的木头结构部分,有十二个(直译:需要十二个)!

S87 stop écouter
ɖɯ˧-ɭɯ˧~ɖɯ˧-ɭɯ˧-hĩ˧-dʑo˩, | hõ˩tsʰi˧-lɑ˥ | ɲi˧-ɭɯ˧! |

~

°itération~

ɖɯ˧-ɭɯ˧

1-°clf.générique

dʑo˩

°top

hõ˩tsʰi˧˥

80

et

ɲi˧-ɭɯ˧

deux-°clf.générique



Si on compte par pièce (de la charpente), [il faut] quatre-vingt-deux pièces!

如果一件一件来算,需要八十二件(木料)!


NOTE : /ɖɯ˧-ɭɯ˧~ɖɯ˧-ɭɯ˧-hĩ˧/: avais d'abord noté /ɖɯ˧-ɭɯ˧~ɖɯ˧-ɭɯ˧/, sans /hĩ/; la réalisation de cette dernière syllabe est extrêmement affaiblie.
S88 stop écouter
"no˧ | ʑi˧mi˧ ʈʂʰɯ˧-ɭɯ˧ | si˧kwɤ˩ | qʰɑ˩jɤ˩ ɲi˥?" | pi˧. | "si˧kwɤ˩ | tsʰe˧ɲi˧-kwɤ˩ ɲi˩"-pi˩-kv̩˩ ◊ -mæ˩!

no˩

°2sg

ʑi˧mi˧

maison

ʈʂʰɯ˧-ɭɯ˧

°dem_prox-°clf.générique

si˧kwɤ˩

charpente/gros_œuvre

qʰɑ˩jɤ˩

combien

ɲi˧

avoir_besoin

pi˥

dire

si˧kwɤ˩

charpente/gros_œuvre

tsʰe˧ɲi˧-kwɤ˩

12-°clf.ligatures

ɲi˧

avoir_besoin

pi˥

dire

-kv̩˧˥

°abilitive

mæ˩

°affirm



[La conteuse résume sous forme de dialogue:] "Combien il faut de pièces de structure pour cette maison? - Il faut douze pièces de structure!"

“你这个房子,木头结构有多少? - 有十二个!”

S89 stop écouter
ə˧ʝi˧-ʂɯ˥ʝi˩, | ʑi˧mi˧-dʑo˧ | ʈʰææ̃˧ | ɖɯ˩lo˧ dʑo˩! | si˧kwɤ˩ | tsʰe˧ɲi˧-kwɤ˩ ɲi˩-kv̩˩-tsɯ˩ ◊ -mv̩˩! | ɖɯ˧-dze˩~ɖɯ˩-dze˩-hĩ˩-ʈʂʰɯ˩! |

ə˧ʝi˧-ʂɯ˥ʝi˩

autrefois

ʑi˧mi˧

demeure

dʑo˩

°top

ʈʰæ˧mi˧-ɳɯ˩

réellement

ɖɯ˩lo˥

coutume

dʑo˩

°exist.animated_beings

°exist.êtres_animés

si˧kwɤ˩

charpente/gros_œuvre

tsʰe˧ɲi˧-kwɤ˩

12-°clf.ligatures

ɲi˧

avoir_besoin

kv̩˧˥

dire

tsɯ˧˥

°rep

mv̩˩

°affirm

ɖɯ˧-dze˩

1-paire

hĩ˥

°rel/°nmlz

ʈʂʰɯ˥

°top(°dem_prox)



Autrefois, les demeures, il y avait vraiment des coutumes [précises les concernant]! Il fallait douze éléments pour construire la structure de base du bâtiment! [On les traitait] par paires!

以前,关于房子,确确实实是有规矩的!木头结构,有十二个部分!是一对一对(来装)的!


NOTE : Forme réduite de /ʈʰæ˧mi˧-ɳɯ˩/: d'abord noté /tʰææ̃˧/, essayant d'approcher la phonétique.
NOTE : Avant 2013, noté /ɖɯ˧-dze˩ | ɖɯ˧-dze˩-hĩ˩-ʈʂʰɯ˩/, faute de prendre en compte une fenêtre suffisamment large pour la transcription (un groupe tonal entier).
S90 stop écouter
<ʐv̩˩f…> ʐv̩˧-gi˧-zo˥! | le˧-ʈʂɤ˧ | le˧-po˧-tsʰɯ˧˥! | tsʰe˧ɲi˧-kwɤ˩ ɲi˩-tsɯ˩ ◊ -mv̩˩!

ʐv̩˧-gi˧

quatre-côtés

-zo˧

°oblig

le˧-

°accomp

ʈʂɤ˧

tirer

le˧-

°accomp

po˧˥

apporter

tsʰɯ˩

arriver

tsʰe˧ɲi˧-kwɤ˩

12-°clf.ligatures

ɲi˧

avoir_besoin

tsɯ˧˥

°rep

mv̩˩

°affirm



Il y a quatre côtés [dans le bâtiment]! [Les pièces de bois,] on les compte, et on les amène! Il faut douze parties!

房子有四面墙,(木料)要统计,拿过来!(木头结构)有十二个部分!


NOTE : /gi˥/: a le sens de 'demi', et aussi celui de 'côté' (d'une pièce, d'une maison…)
S91 stop écouter
<ʐ…> tʰi˩˥, | si˧kwɤ˩ | tsʰe˧ɲi˧-kwɤ˩, | pi˧. | tʰi˩˥, | si˧kwɤ˩ | tsʰe˧ɲi˧-kwɤ˩ | le˧-dɑ˧-se˥, | le˧-tsɤ˧-ɲi˥-ze˩-mæ˩, ◊ ə˩-gi˩! |

tʰi˩˥

alors

si˧kwɤ˩

charpente/gros_œuvre

tsʰe˧ɲi˧-kwɤ˩

12-°clf.ligatures

pi˥

dire

le˧-

°accomp

dɑ˧˥

bâtir

se˩

°achev

le˧-

°accomp

tsɤ˧

correct/bien

ɲi˩

°certitude(°cop)

-ze˩

°pfv

mæ˩

°affirm

ə˩

°interrog

gi˩

vrai/véritable



Il y a donc douze composantes principales pour la charpente. Une fois qu'on a construit les douze composantes de la charpente, c'est bon, n'est-ce pas (=le gros du travail est achevé/une étape essentielle est franchie)!

有十二个木头结构部分。这十二个建好了,工程已经有很大进步了!

S92 stop écouter
ɖɯ˧-ʁ[wɤ˧]… <ɖɯ˧-qo˥-lv̩˩> | tʰi˧-tɕɯ˧-ɲi˥-ze˩-mæ˩! | ɖɯ˧-ʁwɤ˧… | ʑi˧mi˧… | ʑi˧qʰwɤ˧ | ɖɯ˧-ɭɯ˧ | tʰi˧-tɕɯ˧-ɲi˥-ze˩-mæ˩! |

ɖɯ˧-ʁwɤ˧

1-°clf.tas

tʰi

°dur

tɕɯ˥

poser/mettre

ɲi˩

°certitude(°cop)

-ze˩

°pfv

mæ˩

°affirm

ʑi˧mi˧

pièce_principale

ʑi˧qʰwɤ˧

demeure

ɖɯ˧-ɭɯ˧

1-°clf-générique

tʰi

°dur

tɕɯ˥

poser/mettre

ɲi˩

°certitude(°cop)

-ze˩

°pfv

mæ˩

°affirm



Tout ce tas [de bois de construction], le voilà bel et bien installé (=toute la structure est en place)! La demeure est en place!

那一堆(木料),都安装好了(=变成了一个完整的木头结构)!房子已经摆好了(直译:“已放好了”)!

S93 stop écouter
tʰi˩˥, | tʰv̩˧-qo˧-ɳɯ˧ | le˧-tsʰɯ˩, | wɤ˩˥, | ɖʐo˧-ɲi˥-pi˩ | ɖɯ˧-ʁo˩ dʑo˩-kv̩˩-mæ˩. | to˩mi˩˥! |

tʰi˩˥

alors

tʰv̩˧-qo˧

là_bas

ɳɯ

°abl(/a/top)

le˧-

°accomp

tsʰɯ˩

arriver

wɤ˩˥

à_nouveau

ɖʐo˥

pilier_carré

ɲi˩

°cop

pi˥

°top

ɖɯ˧-ʁo˩

une-chose

dʑo˧b

°exist.to_have/to_be_there

°exist.avoir/y_avoir

-kv̩˧˥

°abilitive

mæ˩

°affirm

to˩mi˩

pilier



Alors, à partir de là, il y a un élément qu'on appelle /ɖʐo˥/ (note: il s'agit de pièces de charpente carrées (côté: environ 18 cm), dans les parties du bâtiment qui n'ont pas de piliers: /gæ˩pʰæ˧/ et /mv̩˩pʰæ˧/. Il y en a 4 à chaque extrémité du bâtiment: aux quatre coins de /gæ˩pʰæ˧/ et /mv̩˩pʰæ˧/. Elles supportent la charpente.) / L'étape suivante, ça concerne les piliers carrés. Ah, les piliers! (=la conteuse repense à un sujet qu'elle n'avait pas encore évoqué: les piliers)

到下个阶段,是要方柱子。(对了,要谈)柱子!


NOTE : on aurait également pu dire: dʑo˩-kv̩˩-tsɯ˥ | mv̩˩.
S94 stop écouter
ɑ˩ʁo˧ | ə˧mɑ˧-ki˩ | tʰi˧-di˩-mæ˩, ◊ ə˩-gi˩! |

ɑ˩ʁo˧

maison

ə˧mɑ˧

maman

ki

°dat

tʰi

°dur

di˩

°exist

mæ˩

°affirm

ə˩

°interrog

gi˩

vrai/véritable



Il y en a chez moi, n'est-ce pas!

我家就有,对嘛?(=你记得我家有柱子吧?)

S95 stop écouter
ə˧ʝi˧-ʂɯ˥ʝi˩, | hĩ˧=ɻæ˥, | zo˧ | dʑɤ˩˥ | hɤ˩-hĩ˩ dʑo˩˥ | pi˧, | to˩mi˩-ʈʂʰɯ˥ | ʈʂʰɯ˧-bv̩˧-hĩ˧ kʰɯ˩-kv̩˩-tsɯ˩ ◊ -mv̩˩. |

ə˧ʝi˧-ʂɯ˥ʝi˩

autrefois

hĩ˥

personne/homme

ɻæ˩

°pl

zo˥

homme/garçon

dʑɤ˩

°intensif

hɤ˩

habile

hĩ˥

°rel/°nmlz

dʑo˧b

°exist.to_have/to_be_there

°exist.avoir/y_avoir

pi˥

°top

to˩mi˩

pilier

ʈʂʰɯ˥

°top(°dem_prox)

ʈʂʰɯ˧-bv̩˧

gros_comme_ça

hĩ˥

°rel/°nmlz

kʰɯ˧˥

installer

-kv̩˧˥

°abilitive

tsɯ˧˥

°rep

mv̩˩

°affirm



Autrefois, parmi les gens, il y avait des hommes bien habiles / Autrefois, par chez nous, il se trouvait des hommes bien habiles; ils savaient mettre (en place) des piliers gros comme ça!

过去,有些很能干的男人,他们能装上这么大这么粗的柱子!


NOTE : on aurait également pu dire: /tsi˧-kv̩˧-tsɯ˥ | mv̩˩/ '…savaient installer…'
NOTE : /hĩ˧/: presque entièrement absent phonétiquement.
NOTE : Avant 2013: noté /‡hɤ˩-hĩ˩ dʑo˧/.
S96 stop écouter
to˩qo˩lv̩˥ | le˧-tʰi˩-zo˩, | lo˩qʰwɤ˧-bv̩˧, | lo˩qʰwɤ˧-ne˩-ʝi˩-zo˩, | ʂɯ˧tɤ˧ɻ̍˧! |

to˩qo˩lv̩˥

rond

le˧-

°accomp

tʰi˩

raboter

-zo˧

°oblig

lo˩qʰwɤ˧

main

bv̩

°poss

lo˩qʰwɤ˧

main

ni-zo

comme

ʂɯ˧tɤ˧ɻ̍˧

lisse



Il faut raboter jusqu'à ce que ça soit [lisse] comme la main, lisse et glissant! (=pas du tout rugueux, sans aspérités)

要刨成像人手一样光滑!


NOTE : d'abord noté ʂɯ˧tɻ̍˧, puis ʂɯ˧tr˧; ressemble phonétiquement un peu à ʈərə; est bien la même rime que dans õ˧dr˧; notation adoptée pour cette rime à l'automne 2011: tɤ.ɻ; est différent de la rime de 'patrimoine', ʈɯ˧ʈʰæ˧. (Sens de ʂɯ˧tɤ˧ɻ̍˧: bien plat, tout plat; lisse, glissant
NOTE : Avant 2013: noté /‡lo˩qʰwɤ˧-ni˩-zo˩/.
S97 stop écouter
tʰi˩˥, | zo˧ | dʑɤ˩˥ | mɤ˧-hɤ˩-pi˩, | ɖɯ˧-pi˧ | tɑ˧-pjɤ˧-pjɤ˧-zo˥! |

tʰi˩˥

alors

zo˥

homme

dʑɤ˩

°intensif

mɤ˧-

°neg

hɤ˩

habile

pi˥

°top

ɖɯ˧-pi˧

1-peu

tɑ˧-pjɤ˧-pjɤ˧-zo˥

anguleux/inégal



Si l'homme n'est pas très habile, c'est un peu anguleux! / Si l'artisan n'est pas très habile, le résultat, c'est une poutre pas bien lisse au toucher!

如果男人不能干,效果就会有一点疙疙瘩瘩的!

S98 stop écouter
ʈʂʰɯ˧-gi˧ F | pjɤ˧! | ʈʂʰɯ˧-gi˧ F | pjɤ˧! | õ˧ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥ tsi˩-kv̩˩-tsɯ˩ ◊ -mv̩˩!

ʈʂʰɯ˧-gi#˥

ici

pjɤ˧

pas_droit

õ˧ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥

de_cette_façon_là

tsi˧

installer/mettre_en_place

-kv̩˧˥

°abilitive

tsɯ˧˥

°rep

mv̩˩

°affirm



Ce côté-ci: pas droit! Ce côté-là: pas droit! [et le maladroit vous] installait [le pilier] comme ça!

这面,斜着!那面,斜着!(笨拙的人)会那样装上的!


NOTE : Note ancienne: 'tons: est bien /õ˧ʈʂʰɯ˧ni˧˥ tsi˩-kv̩˩-tsɯ˩ ◊ -mv̩˩/; il serait également possible de dire: /õ˧ʈʂʰɯ˧ni˧˥ | tsi˧-kv̩˧-tsɯ˥ | mv̩˩/. Analyse: /…tsi˩-kv̩˩-tsɯ˩ ◊ -mv̩˩/ n'est pas un groupe bien formé; toute la fin du groupe est arasée en L, sans que la partie H du contour MH ne s'associe à la syllabe suivante à l'intérieur du groupe.' Réanalyse en 2013: il s'agit en fait d'un quadrisyllabe, /õ˧ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥/, qui, regroupé avec la fin de l'énoncé, arase tous les tons suivants en L.
S99 stop écouter
tʰi˩˥, | ə˧ʝi˧-ʂɯ˥ʝi˩, | nɑ˩-ʈʂʰɯ˥-dʑo˩, | ʈʂʰɯ˧=ɻ̍˩ | hĩ˧ hɤ˥-mɤ˩-hɤ˩-dʑo˩, | ɑ˩ʁo˧-bi˧-dʑo˥, | to˩mi˩-ʈʂʰɯ˩-ɭɯ˩ li˥-kv̩˩-tsɯ˩-mæ˩! |

tʰi˩˥

alors

ə˧ʝi˧-ʂɯ˥ʝi˩

autrefois

nɑ˩˧

les_Na

ʈʂʰɯ˥

°top(°dem_prox)

dʑo˩

°top

ʈʂʰɯ˥

°dem_prox

=ɻ̍˩

°associatif

hĩ˥

personne/homme

hɤ˩

habile

mɤ˧-

°neg

hɤ˩

habile

dʑo˩

°top

ɑ˩ʁo˧

maison

bi

vers/sur

dʑo˩

°top

to˩mi˩

pilier

ʈʂʰɯ˧-ɭɯ˧

°dem_prox-°clf.générique

li˧

regarder

-kv̩˧˥

°abilitive

tsɯ˧˥

°rep

mæ˩

°affirm



Autrefois, [chez nous] les Na, [pour savoir] si quelqu'un était habile ou pas, dans (sa) maison, on regardait les piliers! / Autrefois, par chez nous, le talent de quelqu'un, il se découvrait à la qualité des piliers de sa maison!

过去,在我们摩梭人那边,如果要看一个人是否能干,就要看他家柱子!(=一个房子的柱子能反映家里男人的水平!)


NOTE : tons vérifiés; le groupe nominal seul serait: /to˩mi˩ ʈʂʰɯ˩-ɭɯ˩˥/
NOTE : d'abord noté ‡ʈʂʰɯ˧-ɭɯ˩
S100 stop écouter
ə˧ʝi˧-ʂɯ˥ʝi˩, | sɯ˧pʰi˧-lɑ˧ | ʈʰæ:˧-ɳɯ˥, | "to˩mi˩˥ | ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥-lɑ˩ tsi˩-ʁo˩-kv̩˩, |

ə˧ʝi˧-ʂɯ˥ʝi˩

autrefois

sɯ˧pʰi˧

noble/seigneur

et/aussi

ʈʰæ˧mi˧-ɳɯ˩

réellement

to˩mi˩

pilier

ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥

ainsi

seulement

tsi˧

installer

ʁo˧

parvenir_à

-kv̩˧˥

°abilitive



Autrefois, c'est réellement ainsi que le seigneur [qui régnait sur Yongning], lui aussi, [jugeait des qualités du bâtisseur: il] disait: "Vous êtes parvenus à poser des piliers [de belle qualité]…

以前,土司也的确是(这样看人有没有才能的,他)会说:“你们装上了这样(很好)的柱子!


NOTE : /ʈʰæ:˧-ɳɯ˥/: réalisé proche de: [tʰæ:˧-ɳɯ˥]. La forme est relativement moins réduite qu'à l'ordinaire, comprenant deux syllabes entières. Cela est peut-être lié au fait qu'elle reçoit un ton H sur sa dernière syllabe.
NOTE : Note ancienne: 'même observation surprenante que deux phrases plus haut: | ʈʂʰɯ˧ni˧˥-lɑ˩ tsi˩-ʁo˩-kv̩˩ | ne constitue pas un groupe phonologique bien formé; du fait de la présence d'un contour sur /ni˧˥/, on devrait segmenter en deux groupes; du fait de l'absence d'aucun ton autre que ˩ sur les quatre dernières syllabes, on doit les intégrer au groupe qui précède.' Explication 2013: est en fait: /ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥-lɑ˩ tsi˩-ʁo˩-kv̩˩/.
S101 stop écouter
ə˧mi˧! | ʈʂʰɯ˧=ɻ̍˩-se˩, | zo˧mv̩˥ | ɖwæ˧˥ | hɤ˩˥… | zo˧ | <dʑɤ˩-wu…> dʑɤ˩-hĩ˥, | hɤ˩-hĩ˩˥ | ɖɯ˧-v̩˧ dʑo˩!" | pi˧-zo˩, |

ə˧mi˧

maman°interjection

ʈʂʰɯ˥

°3

°3

=ɻ̍˩

°associative

°associatif

-se

°top.delineating

°top.délimitant

zo˧mv̩˥

enfant

ɖwæ˧˥

°intensive.very

°intensif.très

hɤ˩

habile

zo˥

homme/garçon

dʑɤ˩

bon

hĩ˥

°rel/°nmlz

hɤ˩

habile

hĩ˥

°rel/°nmlz

ɖɯ˧-v̩˧

1-°clf.individu

dʑo˩

°exist.animated_beings

°exist.êtres_animés

pi˥

dire

zo˩

°advb



Eeeh! (Dans) leur famille, il y a un enfant très habile… il y a un homme doué, habile!"

(他们家这里)孩子很能干……(他们这里)有好、能干的一个男人!”


NOTE : Avant 2013: noté: <ʈʂʰɯ˧-se…>
S102 stop écouter
ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥ | ʐwɤ˩-kv̩˩-tsɯ˥ | mv̩˩! | tʰi˩˥, | ʈʂʰɯ˧ne˧ ʝi˥-dʑo˩ | tʰi˩˥, | to˩mi˩˥ | tʰi˧…-tsi˧! |

ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥

ainsi

ʐwɤ˩

parler

-kv̩˧˥

°abilitive

tsɯ˧˥

°rep

mv̩˩

°affirm

tʰi˩˥

alors

ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥

ainsi

ʝi˥

faire

dʑo˩

°top

tʰi˩˥

°top

to˩mi˩

pilier

tʰi

°dur

tsi˧

poser/installer



Voilà ce qu'on disait! Alors, voilà comment on faisait: on… mettait en place les piliers!

老话是这样讲的!柱子要放正!


NOTE : tons vérifiés
S103 stop écouter
mmm… to˩mi˩˥ | tʰi˧-tsi˧-se˩-dʑo˩, | wɤ˩˥, | to˩mi˩-ʁo˩qʰwɤ˥ tʰv̩˩-qo˩, ◊ ə˩-gi˩! | wɤ˩˥, | ljɤ˩-ɲi˥-pi˩-zo˩ | ɖɯ˧-pʰæ˧ dʑo˥-kv̩˩-mæ˩! |

to˩mi˩

pilier

tʰi

°dur

tsi˧

installer

se˩

°achev

dʑo˩

°top

wɤ˩˥

à_nouveau

to˩mi˩

pilier

ʁo˧qʰwɤ˩

tête

tʰv̩˧-qo˧

là_bas

ə˩

°interrog

gi˩

vrai/véritable

wɤ˩˥

à_nouveau

ljɤ˩˧

poutre

ɲi˩

°cop

pi˥

°top

-zo

°advb

ɖɯ˧-pʰæ˧˥

1-°clf.objets_plats

dʑo˩

°exist.animated_beings

°exist.êtres_animés

-kv̩˧˥

°abilitive

mæ˩

°affirm



euh… une fois les piliers en place, au sommet des piliers, n'est-ce pas… eh bien, il doit y avoir (littéralement "il peut y avoir") une poutre!

柱子安装好了,在上面有梁嘛!


NOTE : tons vérifiés
NOTE : Avant 2013, noté: /to˩mi˩-ʁo˩qʰwɤ˥ | tʰv̩˧-qo˧/, effectuant un redécoupage en groupes tonals plus petits, du fait d'une fenêtre trop étroite lors de la notation (syllabe après syllabe, mot après mot, au lieu de prendre en compte un groupe tonal entier).
S104 stop écouter
nɑ˩-ʑi˧qʰwɤ˧-ʈʂʰɯ˧-dʑo˩, | <ɖwæ˧˥…> ə˧tso˧-mɤ˧-ɲi˩, | dʑo˧-ɲi˥ wɤ˩! |

nɑ˩˧

les_Na

ʑi˧qʰwɤ˧

demeure

ʈʂʰɯ˥

°top(°dem_prox)

dʑo˩

°top

ə˧tso˧-mɤ˧-ɲi˩

tout

dʑo˧b

°exist.to_have/to_be_there

°exist.avoir/y_avoir

ɲi˩

°certitude(°cop)

wɤ˧

°exclamation



La maison des Na, on y trouve de tout/ elle comporte tout/ elle est très complète!

摩梭人的房屋,什么都有!


NOTE : Avant 2013: négligé la particule finale /wɤ/.
S105 stop écouter
zo˧~zo˧-mv̩˧~mv̩˥-ʈʂʰɯ˩ | ki˧li˥ | -qɑ˩tɑ˧-zo˥, | tʰæ:˧… |

zo˧~zo˧-mv̩˧~mv̩˥

truc/bidule

ʈʂʰɯ˥

°top(°dem_prox)

ki˧li˥-qɑ˩dɑ˧˥

en_désordre

-zo

°advb

ʈʰæ˧mi˧-ɳɯ˩

souvent



il faut toutes sortes de bidules, y'en a partout, généralement!

什么样的乱七八糟东西,都有,齐全极了!


NOTE : /tʰæ:˧/: notation retenue ici comme approximation phonétique de la forme réduite de /ʈʰæ˧mi˧-ɳɯ˩/
NOTE : Avant 2013: noté /‡ki˧li˥-qɑ˩dɑ˧/.
S106 stop écouter
ljɤ˩-pi˧-zo˥, | wɤ˩˥, | ʑi˧mi˧-ki˧-ɳɯ˩-dʑo˩, | ʑi˧mi˧-dʑo˧, | <ʈʂʰ…> ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥ <to˩qo˩lv̩˩-gv̩˩-ɲi˥-mæ˩> [to˩qo˩lv̩˥-gv̩˩-ɲi˩-mæ˩], ◊ ə˩-gi˩!

ljɤ˩˧

poutre

pi˥

°top

-zo

°advb

wɤ˩˥

à_nouveau

ʑi˧mi˧

demeure

ki

°dat

ɳɯ

°top(/a/abl)

dʑo˩

°top

ʑi˧mi˧

demeure

dʑo˩

°top

ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥

ainsi

to˩qo˩lv̩˥-gv̩˩

carré

ɲi˩

°cop

mæ˩

°affirm

ə˩

°interrog

gi˩

vrai/véritable



Les poutres, eh bien, [celles qu'on emploie] pour la maison… elles sont de forme carrée, comme ça (geste), n'est-ce pas!

梁的话,建房用的,是这样方形的(讲述人做手势),对嘛!

S107 stop écouter
tʰi˩˥, | wɤ˩˥ | ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥ | ɲi˧-gi˧-hĩ˧-qo˩-ɳɯ˩ | gɤ˧bi˧ ʈʂʰɯ˧-qo˧-ɳɯ˧ | [ɖɯ˧-kʰɯ˩ tʰi˩-kʰɯ˩]… | ə˧mɑ˧-ki˩ | ə˩-do˩˥? |

tʰi˩˥

alors

wɤ˩˥

à_nouveau

ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥

ainsi

ɲi˧-gi˥

2-moitiés

qo

°loc.sur/dans

ɳɯ

°abl(/a/top)

gɤ˧bi#˥

dessus/haut

ʈʂʰɯ˧-qo˧

ici

ɳɯ

°abl(/a/top)

ɖɯ˧-kʰɯ˩

1-°clf.objets_longs

tʰi

°dur

kʰɯ˧˥

placer

ə˧mɑ˧

maman

ki

°dat

ə˩

°interrog

do˩

voir



Alors… [on en pose une] comme ça, de chaque côté, en haut [des piliers]! [Tu] as observé ça, chez moi/dans ma maison?

是这样在上面安装的,你在我家见过吗?

S108 stop écouter
õ! ʈʂʰɯ˧-qo˧, | wɤ˩˥, | qʰɑ˧-ɖɯ˧-mi˧-zo˥ | qæ˧do˧-ʈʂʰɯ˧ | ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥ | ɖɯ˧-dzɤ˥ | ʈʂʰɯ˧-qo˧ tɕɯ˥, | ʈʂʰɯ˧-dzɤ˧ | ʈʂʰɯ˧-qo˧ tɕɯ˥! |

°interjection

ʈʂʰɯ˧-qo˧

ici

wɤ˩˥

à_nouveau

qʰɑ˧-ɖɯ˧-mi˧-zo˥

de_très_grande_taille

qæ˧do˧

bois_de_construction

ʈʂʰɯ˥

°top(°dem_prox)

ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥

ainsi

ɖɯ˧-dzɤ˥

1-côté

ʈʂʰɯ˧-qo˧

ici

tɕɯ˥

poser/mettre

ʈʂʰɯ˧-dzɤ˧

°dem_prox-côté

ʈʂʰɯ˧-qo˧

ici

tɕɯ˥

poser/mettre



Là, on utilise des pièces de bois de très grande taille; on pose une poutre ici, et cette poutre-là là-bas!

这里,需要非常大块的木料,一面放一个,另一面放一个!


NOTE : d'abord noté /‡tɕi˧˥/, puis /‡tɕi˥/.
S109 stop écouter
ɲi˧-ɭɯ˧ | tʰi˧-di˩-ɲi˩-mæ˩! | ɲi˧-ɭɯ˧! | tʰi˩˥, | wɤ˩˥, | <mv̩˩dzɤ˧ ʈʂʰ…> mv̩˩dzɤ˧ tʰv̩˧-qo˧ | wɤ˩˥ | <hɑ˧gv…> hɑ˧-dze˧~dze˥-kv̩˩-hĩ˩ | ʈʂʰɯ˧-kʰwɤ˥-qo˩, | əəə… ɬi˩ʈɯ˩mæ˥-pi˩-kv̩˩-mæ˩! | ɬi˩ʈɯ˩mæ˥-pi˩-kv̩˩-wɤ˩! | hwɤ˧li˧-se˧-di˧-ɲi˥-pi˩! |

ɲi˧-ɭɯ˧

2-°clf.générique

tʰi

°dur

di˩

°exist

ɲi˩

°certitude(°cop)

mæ˩

°affirm

ɲi˧-ɭɯ˧

2-°clf.générique

tʰi˩˥

alors

wɤ˩˥

à_nouveau

mv̩˩dzɤ˧

bas/partie_inférieure

tʰv̩˧-qo˧

là_bas

wɤ˩˥

à_nouveau

hɑ˧-gv̩˥-di˩

fourneau

hɑ˥

nourriture

~

°répétition~

dze˩

couper

-kv̩˧˥

°abilitive

hĩ˥

°rel/°nmlz

ʈʂʰɯ˧-kʰwɤ˥$

°dem_prox-°clf.morceaux

qo

°loc.dans/sur

ɬi˩ʈɯ˩mæ˥

bas_du_foyer

pi˥

dire

-kv̩˧˥

°abilitive

mæ˩

°affirm

wɤ˧

°exclamation

hwɤ˧li˧-se˧-di˧˥

place_du_chat

ɲi˩

°cop

pi˥

dire



Il y en a deux, n'est-ce pas! Après, en bas (=au rez-de-chaussée)… l'endroit où on découpe les aliments (=où on prépare les aliments avant de les cuire)… on l'appelle "le bas du foyer"! "Le bas du foyer"! Il y a aussi "là où marche le chat"! (note: il s'agit de la partie de la pièce principale, en hauteur, où il n'y a pas de plancher, seulement une structure de poutres, où le chat est seul à se promener)

有两个大梁!两个!下面(=在楼底),又有做饭的那个地方,叫做“主屋的地台下”,上面还有“猫走的地方”(注:在主屋头顶上架着空梁,猫可以在上面走来走去)!


NOTE : /hɑ˧-gv̩˥-di˩/: 'le fourneau'; littéralement 'la chose pour faire à manger'. Le mot n'est ici dit qu'à moitié.
S110 stop écouter
mmm… ɖɯ˧-kɤ˧ tʰi˥-ʑi˩-kv̩˩-mæ˩! |

ɖɯ˧-kɤ˧˥

1-°clf

tʰi

°dur

ʑi˥

°exist.to_be_present

°exist.être_présent

-kv̩˧˥

°abilitive

mæ˩

°affirm



[Cet espace en contrehaut du foyer, "la place du chat",] il y en a un [seul dans toute la maison: dans les autres bâtiments, il y a un plancher entre le rez-de chaussée et l'étage/grenier].

(“猫走的地方”,全家)只有一处!

S111 stop écouter
gɤ˩qwɤ˥, | wɤ˩˥, | hwɤ˧li˧-se˧-di˧-ɲi˥-pi˩! | qæ˧do˧ | wɤ˩˥ | tʰv̩˧-bv̩˧-mi˧-zo˥ | ɲi˧-ɭɯ˧ | tʰi˧-tɕɯ˥-kv̩˩-mæ˩, | tʰi˩˥, | ʑi˧mi˧ | ɖɯ˧-ɭɯ˧-qo˧! |

gɤ˩qwɤ˧

autel_des_ancêtres

wɤ˩˥

à_nouveau

hwɤ˧li˧se˧-di˧˥

place_du_chat

ɲi˩

°cop

pi˥

dire

qæ˧do˧

bois_de_construction

wɤ˩˥

à_nouveau

tʰv̩˧-bv̩˧-mi˧-zo˥

gros_comme_ça

ɲi˧-ɭɯ˧

2-°clf.générique

tʰi

°dur

tɕɯ˥

poser

-kv̩˧˥

°abilitive

mæ˩

°affirm

tʰi˩˥

alors

ʑi˧mi˧

demeure

ɖɯ˧-ɭɯ˧

1-°clf.générique

qo

°loc.dans



Après l'autel des ancêtres [au-dessus du foyer, dans le grand meuble], /gɤ˩qwɤ˧/, il y a [l'endroit] qu'on appelle "la place du chat"! On pose deux pièces de bois grosses comme ça [=les deux poutres maîtresses], dans la pièce principale! (Il s'agit d'un endroit en hauteur, au-dessus du buffet: il n'y a pas d'étage, pas de plancher; mais les poutres fournissent un lieu de promenade pour le chat, s'il y en a un à la maison.)

(主屋有)大柜子中央的祭坛‘格瓜’,也有“猫走的地方”!在主屋,(要)安装两块这么粗的木料(=主要的梁)!

S112 stop écouter
tʰi˩˥, | tʰv̩˧-qo˧-ɳɯ˧ | le˧-tsʰɯ˩-dʑo˩, | wɤ˩˥, | hæ̃˧kʰɤ˧˥! |

tʰi˩˥

alors

tʰv̩˧-qo˧

ɳɯ

°abl(/a/top)

le˧-

°accomp

tsʰɯ˩

arriver

dʑo˩

°top

wɤ˩˥

à_nouveau

hæ̃˧kʰɤ˧˥

poutrelle



Quand on en est arrivé là, il y a les poutrelles [dont il faut s'occuper]!

到了下个阶段,(要搭)小梁!

S113 stop écouter
hæ̃˧kʰɤ˧-pi˥-zo˩, | wɤ˩˥, ◊ ə˩-gi˩! |

hæ̃˧kʰɤ˧˥

poutres_de_toiture

pi˥

dire

-zo˧

°oblig

wɤ˩˥

à_nouveau

ə˩

°interrog

gi˩

vrai/véritable



On appelle ça "les poutres de toiture", n'est-ce pas!

这叫做“小梁”,对嘛?(支撑顶板的小梁)

S114 stop écouter
qæ˧do˧-ʈʂʰɯ˧, | wɤ˩˥ | ʈʂʰɯ˧-bv̩˧~bv̩˧-hĩ˧-ʈʂʰɯ˧, | ɲi˧-gi˥ | ɲi˧-gi˥ | <ŋ…ɲi˧-gi˥ | ɲi˧-gi˥> le˧-qʰwæ˧-hĩ˧ tʰv̩˧, | wɤ˩˥, |

qæ˧do˧

bois_de_construction

ʈʂʰɯ˥

°top(°dem_prox)

wɤ˩˥

à_nouveau

ʈʂʰɯ˧-bv̩˧~bv̩˧

épais_comme_ça

hĩ˥

°rel/°nmlz

ʈʂʰɯ˥

°top(°dem_prox)

ɲi˧-gi˥

2-moitiés

~

°itération~

le˧-

°accomp

qʰwæ˧˥

faire_éclater

hĩ˥

°rel/°nmlz

tʰv̩˥

°dem.dist

wɤ˩˥

à_nouveau



Le bois de construction, les pièces grosses comme ça, celles qu'on fend en deux, ensuite…

木料,这么大粗的,要劈成两半的那些,

S115 stop écouter
əəə… ʐv̩˩-ɭɯ˥! | ʐv̩˩-ɭɯ˥-pi˩-zo˩ | wɤ˩˥ | ɖɯ˧-ʁo˩ dʑo˩-kv̩˩, | nɑ˩-ʑi˧qʰwɤ˧-ʈʂʰɯ˧! |

ʐv̩˩ɭɯ˥

poutre_de_toiture

pi˥

dire

-zo˧

°oblig

wɤ˩˥

à_nouveau

ɖɯ˧-ʁo˩

1-sorte

dʑo˩

°exist.animated_beings

°exist.êtres_animés

-kv̩˧˥

°abilitive

nɑ˩˧

les_Na

ʑi˧qʰwɤ˧

bâtiment

ʈʂʰɯ˥

°top(°dem_prox)



(ça donne) les poutres de toiture! Il y a une chose qui s'appelle "poutre de toiture", dans la maison Na!

(变成)支撑顶板的梁!摩梭人的房子,有这么一种东西!

S116 stop écouter
qæ˧do˧ | ʑi˧mi˧ ɖɯ˧-ɭɯ˧-qo˧ | kʰɯ˧-hĩ˧-tʰv̩˧! |

qæ˧do˧

bois_de_construction

ʑi˧mi˧

demeure

ɖɯ˧-ɭɯ˧

1-°clf.générique

qo

°loc.dans/sur

kʰɯ˧˥

mettre

hĩ˥

°rel/°nmlz

tʰv̩˥

°top(°dem.dist)



C'est une pièce de bois qu'on utilise dans la construction d'une maison!

是建房用的一种木料!


NOTE : Avant 2013, noté: /kʰɯ˧-hĩ˧-ʈʂʰɯ˧/ (qui serait également correct).
S117 stop écouter
ʐv̩˩ɭɯ˥ pi˩-hĩ˩-ʈʂʰɯ˩, | wɤ˩˥, | əəə… zo˩no˥… | qæ˧do˧ | hõ˩tsʰi˧-ɭɯ˧ ɲi˥, |

ʐv̩˩ɭɯ˥

poutre_de_toiture

pi˥

°top

hĩ˥

°rel/°nmlz

ʈʂʰɯ˥

°top(°dem_prox)

wɤ˩˥

à_nouveau

zo˩no˧

maintenant/°phatique

qæ˧do˧

bois_de_construction

hõ˩tsʰi˧-ɭɯ˧

80-°clf.générique

ɲi˧

avoir_besoin



[Pour] les poutres de toiture… [pour toute la maison] il faut quatre-vingt pièces de bois de construction,

(整个房子)需要八十件木料,而梁……


NOTE : sens vérifié: est bien /ɲi˧/ 'avoir besoin' et non la copule /ɲi˩/.
S118 stop écouter
qæ˧do˧ | hõ˩tsʰi˧qʰv̩˧-ɭɯ˥ ɲi˥, | pi˧-dʑo˩, | <ʐvs…> ʐv̩˩ɭɯ˥-ʈʂʰɯ˩ | wɤ˩˥, | hɑ˧ʂɯ˥… |

qæ˧do˧

bois_de_construction

hõ˩tsʰi˧qʰv̩˧-ɭɯ˧

86-°clf.générique

ɲi˧

avoir_besoin

pi˥

°top

dʑo˩

°top

ʐv̩˩ɭɯ˥

poutre_de_toiture

ʈʂʰɯ˥

°top(°dem_prox)

wɤ˩˥

à_nouveau

hɑ˧ʂɯ˥

还是::tout_de_même



Il faut quatre-vingt-six pièces de bois de construction; et les poutres de toiture, eh bien…

(一共)需要八十六件木料,而支撑顶板的小梁,呃……


NOTE : Avant 2013, noté: /hõ˩tsʰi˧qʰv̩˧-ɭɯ˧ ɲi˥/, formule qui est également correcte: /hõ˩tsʰi˧qʰv̩˧-ɭɯ˥$/ et /hõ˩tsʰi˧qʰv̩˧-ɭɯ˥#/ sont deux variantes.
S119 stop écouter
əəə… ŋwɤ˧-tsʰi˩ qʰv̩˩-tsʰi˩ | tʰi˧-kʰɯ˧-kv̩˥-pʰæ˩-di˩, |

ŋwɤ˧-tsʰi˩

50

qʰv̩˩-tsʰi˧˥

60

tʰi

°dur

kʰɯ˧˥

mettre/poser

-kv̩˧˥

°abilitive

pʰæ.di

comme_si/semble_t_il



il faut en mettre cinquante ou soixante, semble-t-il. (La locutrice n'est pas sûre, n'ayant pas eu l'occasion de superviser cette partie du travail de construction.)

好像能安装五十、六十块(木料)!

S120 stop écouter
qæ˧do˧-ʈʂʰɯ˥, | ʐv̩˩ɭɯ˥-ʈʂʰɯ˩ | ʈʰææ̃˧, | ɲi˧-ɭɯ˧, | so˧-ɭɯ˧, | so˧-ɭɯ˧, | so˧-ɭɯ˧ ʈʰæ˩~ʈʰæ˩-zo˩, | gɤ˧bi˧ ʈʂʰɯ˧-qo˧ | tʰi˧-kʰɯ˧-se˥-no˩, | tʰi˩˥ | no˧˥, | wɤ˩˥, | hæ̃˧kʰɤ˧-ʈʂʰɯ˥ | ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥ | mv̩˩tɕo˧ kʰɯ˧-ɲi˥-mæ˩! | ɖɯ˧-ɭɯ˧, | ɖɯ˧-ɭɯ˧, | ɖɯ˧-ɭɯ˧! |

qæ˧do˧

bois_de_construction

ʈʂʰɯ˥

°top(°dem_prox)

ʐv̩˩ɭɯ˥

poutre_de_toiture

ʈʂʰɯ˥

°top(°dem_prox)

ʈʰæ˧mi˧-ɳɯ˩

réellement

ɲi˧-ɭɯ˧

2-°clf.générique

so˧-ɭɯ˧

3-°clf.générique

ʈʰæ˩~ʈʰæ˧˥

s_ajuster

-zo

°advb

gɤ˧bi#˥

haut/dessus

ʈʂʰɯ˧-qo˧

ici

tʰi

°dur

kʰɯ˧˥

mettre/poser

se˩

°achev

no˧˥

°top.contrastif

tʰi˩˥

alors

no˧˥

°top.contrastif

wɤ˩˥

à_nouveau

hæ̃˧kʰɤ˧˥

poutrelle_de_toiture

ʈʂʰɯ˥

°top(°dem_prox)

ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥

ainsi

mv̩˩tɕo˧

en_bas

kʰɯ˧˥

mettre

ɲi˩

°certitude(°cop)

mæ˩

°affirm

ɖɯ˧-ɭɯ˧

1-°clf.générique



Le bois de construction, les poutres de toiture, en général, elles s'ajustent bel et bien [comme prévu]! Par deux, par trois, par trois, par trois; quand on a fini de les mettre en place (littéralement: "de les placer en haut"), on installe les poutrelles! (Note: il s'agit de poutrelles courtes, installées en inclinaison, dans le sens de la largeur du bâtiment, sur les poutres horizontales, ʐv̩˩ɭɯ˥. Les tuiles --autrefois: les planches-- reposent sur ces poutrelles.) Une pièce puis une autre puis une autre!/Une poutrelle puis une autre puis une autre!

木料,小梁,确实能两个、三个装在一起。等安装完了,就放上顶板,一个又一个!


NOTE : d'abord noté /‡so˧-ɭɯ˧ | ʈʰæ˧~ʈʰæ˧/. Pour l'analyse en morphèmes: est la réduplication de /ʈʰæ˧˥/ 'mordre'.
NOTE : Avant 2013: noté /so˧-ɭɯ˧, | so˧-ɭɯ˧, | so˧-ɭɯ˧ | ʈʰæ˧~ʈʰæ˧/: n'avais pas noté la syllabe /-zo˩/, et avais noté les tons de façon erronée. Note ancienne: 'indiqué par F4 à la réécoute: il n'y aurait aucune syllabe entre /ʈʰæ˧~ʈʰæ˧/ et /gɤ˧bi˧/ (il me semblait entendre qqch comme [ɣɯ] ou [ɻ])'. L'erreur de transcription consistait à proposer des hypothèses qui n'étaient pas les bonnes: je proposais /‡ʈʰæ~ʈʰæ.ɣɯ/, /‡ʈʰæ~ʈʰæ.ɻ/, qui ne veulent rien dire; et de surcroît, il est probable que je réalisais ces séquences avec des tons M sur /ʈʰæ~ʈʰæ/, au lieu du ton L.
NOTE : d'abord noté /‡tʰi˩-no˥/: donne ici l'effet de sens de: 'ensuite', 'encore', 'après'.
S121 stop écouter
hæ̃˧kʰɤ˧-ʈʂʰɯ˥ | ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥ | ɖɯ˧-ti˧ tʰi˥-kʰɯ˩! |

hæ̃˧kʰɤ˧˥

poutrelles_de_toiture

ʈʂʰɯ˥

°top(°dem_prox)

ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥

ainsi

ɖɯ˧-ti˧˥

1-couche

tʰi

°dur

kʰɯ˧˥

poser/mettre



On pose une couche de poutrelles de toiture, comme ça!

这样,(再)装上一层椽子!

S122 stop écouter
tʰi˩˥ | no˧˥, | wɤ˩˥ | gv̩˩pʰæ˩ tʰi˩-qɑ˥-ɲi˩-mæ˩! |

tʰi˩˥

alors

no˧˥

°top.contrastif

wɤ˩˥

à_nouveau

gv̩˩pʰæ˩

planches_fines

tʰi

°dur

qɑ˩

poser

ɲi˩

°certitude(°cop)

mæ˩

°affirm



Après, on met les planches fines (=on pose les planches du toit)! (note: la maison traditionnelle n'avait pas de tuiles, mais une toiture en planches de bois; aujourd'hui, le bois est moins abondant et plus coûteux, tandis que les tuiles sont bon marché; et les techniques de pose des toitures en bois se perdent)

然后又放上屋顶板!(注:现在,瓦比木头便宜,所以木头屋顶越来越少)


NOTE : tons vérifiés, est /gv̩˩pʰæ˩ tʰi˩-qɑ˥/ et non /‡gv̩˩pʰæ˩ tʰi˧-qɑ˥/; vérifié à nouveau en octobre 2012.
NOTE : avais d'abord noté /‡tʰi˩-no˥/
S123 stop écouter
əəə… nɑ˩-ʑi˧mi˧-ʈʂʰɯ˧-dʑo˩! |

nɑ˩˧

les_Na

ʑi˧mi˧

demeure

ʈʂʰɯ˥

°top(°dem_prox)

dʑo˩

°top



(Voilà comment c'est, la construction de) la maison chez les Na!

摩梭人的房屋(是这样建的)!

S124 stop écouter
tʰi˩˥, | gv̩˩pʰæ˩ tʰi˩-qɑ˥-se˩-dʑo˩ | tʰi˩˥, |

tʰi˩˥

alors

gv̩˩pʰæ˩

planches_fines

tʰi

°dur

qɑ˩

poser

se˩

°achev

dʑo˩

°top

tʰi˩˥

alors



Ensuite, une fois qu'on a posé les planches de la toiture…

顶板放好了之后,

S125 stop écouter
qo˧lo˩ gv̩˩~gv̩˩, ◊ ə˩-gi˩! | qo˧lo˩ gv̩˩~gv̩˩-ʈʂʰɯ˩-dʑo˩, | wɤ˩˥, | gæ˩pʰæ˧ pi˧-zo˥! |

qo˧lo˩

intérieur/dedans

~

°activité~

gv̩˩

faire/préparer

ə˩

°interrog

gi˩

vrai/véritable°

ʈʂʰɯ˥

top

dʑo˩

°top

wɤ˩˥

à_nouveau

gæ˩pʰæ˧

resserre

pi˥

dire

-zo˧

°oblig



on construit l'intérieur/on s'attelle aux travaux intérieurs! L'installation intérieure/les travaux intérieurs, [il y a] ce qu'on appelle la resserre[, qu'il faut bâtir]!

要装修里面(=室内)!里面要修的,有‘噶帕’(放杂物的库房)!

S126 stop écouter
qwɤ˧ ʈʂʰɯ˧-qo˧-ɲi˩-dʑo˩… | <ʑi˧ʁæ˥ ʈʂʰɯ˩-qo…> ə˧mɑ˧ | gæ˩pʰæ˥ | ɖɯ˧-ɭɯ˧ | tʰi˧-di˩-mɤ˩-di˩, ◊ ə˩-gi˩! |

qwɤ˧

foyer

ʈʂʰɯ˧-qo˧

ici

ɲi˩

°cop

dʑo˩

°top

ʑi˧ʁæ˥$

extérieur_du_bâtiment

ʈʂʰɯ˧-qo˧

ici

ə˧mɑ˧

maman

gæ˩pʰæ˧

resserre

ɖɯ˧-ɭɯ˧

1-°clf.générique

tʰi

°dur

di˩

°exist

mɤ˧-

°neg

di˩

°exist

ə˩

°interrog

gi˩

vrai/véritable



C'est ici que se trouve le foyer; <dans le bâtiment principal également,> chez moi, il y a une resserre, n'est-ce pas!

火塘在这里。我家,(主屋里还)有‘噶帕’(放杂物的库房),对嘛?


NOTE : …mɤ˩-di˩: /m/ affaibli, prononcé proche de [w]
S127 stop écouter
wɤ˩˥, | mv̩˩pʰæ˥ | pi˧-zo˥ | wɤ˩˥ | ɖɯ˧-ɭɯ˧ | tʰi˧-di˩-mɤ˩-di˩! |

wɤ˩˥

à_nouveau

mv̩˩pʰæ˧

office/pièce_sp

pi˥

dire

-zo˧

°oblig

wɤ˩˥

à_nouveau

ɖɯ˧-ɭɯ˧

1-°clf.générique

tʰi

°dur

di˩

°exist

mɤ˧-

°neg

di˩

°exist



Après, y'a encore une pièce qui s'appelle "la pièce du bas" (l'office, la pièce où on cuisine la nourriture des porcs), n'est-ce pas!

还有一间是煮猪食的地方嘛!

S128 stop écouter
bo˩-hɑ˥ tɕɤ˩-di˩! | ã! tʰv̩˧-dʑo˧, | tso˧qwɤ˧-qo˧, | mv̩˩pʰæ˥, | pi˧-kv̩˩-mæ˩! | ə˧ʝi˧-ʂɯ˥ʝi˩! |

bo˩-hɑ#˥

pâtée_des_cochons

tɕɤ˧˥

bouillir

di

°rel/°nmlz

ʈʂʰɯ˥

°dem_prox

dʑo˩

°top

tso˧qwɤ˧

chambrette

qo

°loc.dans/sur

mv̩˩pʰæ˧

office/pièce_sp

pi˥

dire

-kv̩˧˥

°abilitive

mæ˩

°affirm

ə˧ʝi˧-ʂɯ˥ʝi˩

autrefois



[Il s'y trouve] la cuisinière/le fourneau où on cuisine la nourriture des porcs, hein! Dans cette chambrette, il y avait ce qu'on appelait l'office, autrefois! (Explication: il y a aussi un couchage dans cette pièce; voir plus bas.)

以前,这算是‘木帕’的一个部分!那里面有煮猪食的炉子!


NOTE : d'abord noté /‡| ã! ʈʂʰɯ˧-dʑo˩, | /; phonétiquement, la syllabe /dʑo˧/ est très abaissée, faisant penser à un ton bas. (note de juillet 2012)
S129 stop écouter
tʰv̩˧, | wɤ˩˥, | dv̩˩pʰæ˧ pi˧-zo˥, | wɤ˩˥, | <no-ɳv̩˧> [no˧-ɳɯ˧] | <n…> ɖɯ˧-njɤ˧ | ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥ | tʰi˧-dzi˩-mɤ˩-dzi˩, ◊ ə˩-gi˩! |

tʰv̩˥

°dem.dist

wɤ˩˥

à_nouveau

dv̩˩pʰæ˧

grenier

pi˥

dire

-zo˧

°oblig

wɤ˩˥

à_nouveau

no˩

°2sg

ɳɯ

°a(/abl/top)

ɖɯ˧-njɤ˧

sans_arrêt/tout_le_temps

ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥

ainsi

tʰi

°dur

dzi˩

être_assis

mɤ˧-

°neg

dzi˩

être_assis

ə˩

°interrog

gi˩

vrai/véritable



Ensuite, il y a ce qu'on appelle le grenier, /dv̩˩pʰæ˧/: là où tu es assis toute la journée, n'est-ce pas! (Explication: ma place dans la pièce principale était adossée à l'endroit où se trouvait traditionnellement une porte ouvrant sur une dépendance: la réserve de céréales.)

后来有‘独帕’(存粮食的地方):(在)你一直坐的那个地方的后面,不是吗?(注:我的位置坐在待客的地方)

S130 stop écouter
qwæ˧-zo˧-zo˩ tʰv̩˩-kʰwɤ˩-ʁo˩tʰo˩ | wɤ˩˥ | ɖɯ˧-ɭɯ˧ di˩-ɲi˩-mæ˩, | ə˧ʝi˧-ʂɯ˥ʝi˩! |

qwæ˧-zo˧-zo˩

banc_des_invités

tʰv̩˥

°dem.dist

kʰwɤ˥

°clf.morceaux

ʁo˧tʰo˩

derrière

wɤ˩˥

à_nouveau

ɖɯ˧-ɭɯ˧

1-°clf.générique

di˩

°exist

ɲi˩

°certitude(°cop)

mæ˩

°affirm

ə˧ʝi˧-ʂɯ˥ʝi˩

autrefois



Derrière le banc des invités, autrefois, il y avait encore une autre pièce! (Explication: dans la demeure de la locutrice, le banc des invités est adossé au mur du fond de la maison; mais traditionnellement il y avait une partition supplémentaire.)

客人的凳子后面,从前有另外一个房间!(注:摩梭人的家,客人的凳子后面,一般有存粮食的地方。讲述人的家是例外。)


NOTE : Sans l'influence de ce qui précède, on dirait: tʰv̩˧-kʰwɤ˧-ʁo˧tʰo˥, ou: tʰv̩˧-ɭɯ˧-ʁo˧-tʰo˥
NOTE : tons vérifiés: est bien di˩-ɲi˩-mæ˩
S131 stop écouter
tʰi˩˥, | tʰv̩˧-qo˧-ɳɯ˧ | ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥ | ɖɯ˧-tɕo˥ | le˧-bi˩-dʑo˩, | wɤ˩˥ | gi˩-pi˩-hĩ˥ | ɖɯ˧-ɭɯ˧ di˩-kv̩˩-mæ˩! |

tʰi˩˥

alors

tʰv̩˧-qo˧

là_bas

ɳɯ

°abl(/a/top)

ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥

ainsi

ɖɯ˧-tɕo˥

1-sens/direction

le˧-

°accomp

bi˧

aller

dʑo˩

°top

wɤ˩˥

à_nouveau

gi˩

grenier

pi˥

dire

hĩ˥

°rel/°nmlz

ɖɯ˧-ɭɯ˧

1-°clf.générique

di˩

°exist

-kv̩˧˥

°abilitive

mæ˩

°affirm



Ensuite, à partir de là (=après ça)… de l'autre côté de la cour (littéralement "dans l'autre sens"), il y a un [bâtiment] qu'on appelle "grenier".

在主屋对面,有一个叫做“库房”的小房。


NOTE : tons vérifiés, est bien /di˩-kv̩˩-mæ˩/
S132 stop écouter
[gi…] gi˧, | hɑ˧-kʰɯ˩-di˩! | ə! ə˧ʝi˧-ʂɯ˥ʝi˩, | bo˩ʈʂʰæ˥ tɕi˩-di˩! | hɑ˧-kʰɯ˩-di˩! |

gi˩

grenier

hɑ˥

nourriture

kʰɯ˧˥

mettre

di

°rel/°nmlz

ə˧ʝi˧-ʂɯ˥ʝi˩

autrefois

bo˩ʈʂʰæ˥

lard/cochon_conservé_entier

tɕi˥

mettre

di

°rel/°nmlz

hɑ˥

nourriture

kʰɯ˧˥

mettre

di

°rel/°nmlz



Le grenier, c'est l'endroit où on met (=où on garde) la nourriture; autrefois, c'est l'endroit où on mettait le cochon conservé entier! (Note: il s'agissait d'un porc entier, conservé avec du sel, après avoir retiré les entrailles, la viande maigre et les os, ne conservant que le gras et la couenne. En chinois: 琵琶肉, "viande pipa", ainsi nommée du fait de la ressemblance de forme avec l'instrument de musique pipa.) C'est là où on met la nourriture!

库房,是放食品的地方!以前,琵琶肉是在那里存的!


NOTE : ʂe˧ tɕi˧-di˧˥: endroit où l'on met la viande
S133 stop écouter
wɤ˩˥… | qæ˧do˧-po˧-ɳɯ˧ | le˧-dɑ˧-zo˥, | ʑi˧qʰwɤ˧! |

wɤ˩˥

à_nouveau

qæ˧do˧

bois_de_construction

po˧˥

apporter

ɳɯ

°abl(/a/top)

le˧-

°accomp

dɑ˧˥

construire

-zo˧

°oblig

ʑi˧qʰwɤ˧

demeure



Ensuite… la maison, on la construit avec le bois de construction qu'on a rapporté! (=ce bâtiment-là aussi, on le construit avec le bois de construction qu'on a rapporté)

这座小房子,也是用带回来的木料建的!

S134 stop écouter
gi˧ | pi˧-zo˩, | zo˩no˥… | əəə… ə˧tso˧ mɤ˧-ɲi˩ | hɑ˧-ʈʂʰɯ˧ | ɖɯ˧-tɑ˧-zo˥, | əəə… zo˩no˥, | tʰv̩˧-qo˧ | kʰɯ˧-kv̩˥-mæ˩! |

gi˩

grenier

pi˥

dire

-zo

°advb

zo˩no˧

maintenant/°phatique

ə˧tso˧

°interrog.quoi

mɤ˧-

°neg

ɲi˩

°cop

hɑ˥

nourriture

ʈʂʰɯ˥

°top(°dem_prox)

ɖɯ˧-tɑ˧˥

tout

-zo

°advb

zo˩no˧

maintenant/°phatique

tʰv̩˧-qo˧

là_bas

kʰɯ˧˥

mettre

-kv̩˧˥

°abilitive

mæ˩

°affirm



Le grenier, eh bien… toutes les [sortes de] nourritures, on les met toutes là-bas dedans!

仓库的话……什么样的食品都会放在那里!

S135 stop écouter
əəə… zo˩no˥, | hæ˧-ʐwɤ˩-dʑo˩, | tsʰɑ˧kv̩˩ tsɯ˩-mɤ˩-tsɯ˩! |

zo˩no˧

maintenant/°phatique

hæ˧-ʐwɤ˩

langue_chinoise

dʑo˩

°top

tsʰɑ˧kv̩˩

仓库::réserve

tsɯ˧˥

°rep

mɤ˧-

°neg

tsɯ˧˥

°rep



En chinois, on appelle ça "la réserve", n'est-ce pas!

汉语叫做“仓库”[汉语],是吧?

S136 stop écouter
ə˧ʝi˧-ʂɯ˥ʝi˩-dʑo˩, | njæ˧-sɯ˩kv̩˩-dʑo˩, | gi˧ | pi˧-kv̩˥-mæ˩! | gi˧mi˧, | <gi˧zo˧> [gi˩zo˩˥] | pi˧! |

ə˧ʝi˧-ʂɯ˥ʝi˩

autrefois

dʑo˩

°top

njæ˧-sɯ˩kv̩˩

°1pl.excl

dʑo˩

°top

gi˩

grenier

pi˥

dire

-kv̩˧˥

°abilitive

mæ˩

°affirm

gi˧mi˧

grand_grenier

gi˩zo˩

petit_grenier

pi˥

dire



Autrefois, nous autres, on appelait ça "le grenier"! On parlait d'un "grand grenier", d'un "petit grenier"!

我们以前叫做“仓库”[纳语]!我们会说“大仓库”、“小仓库”!


NOTE : dit ‡gi˧zo˧; c'est un lapsus tonal: en fait, le ton de ce mot est L.
S137 stop écouter
tʰi˩˥, | <ʑi…> qo˧lo˩-ɳɯ˩, | ʑi˧qʰwɤ˧ | ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥ | le˧-dɑ˧-se˥, | wɤ˩˥ | ɖɯ˧-tso˩~ɖɯ˩-tso˩ | le˧-dɑ˧˥, |

tʰi˩˥

alors

qo˧lo˩

intérieur

ɳɯ

°abl(/a/top)

ʑi˧qʰwɤ˧

demeure

ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥

ainsi

le˧-

°accomp

dɑ˧˥

bâtir

se˩

°achev

wɤ˩˥

à_nouveau

ɖɯ˧-tso˩

1-°clf.pièces/compartiments

~

°itération~

le˧-

°accomp

dɑ˧˥

bâtir



A l'intérieur, quand on a ainsi achevé la construction du bâtiment, on aménage [l'intérieur] pièce par pièce;

房屋建好了以后,要一间一间装修(室内)。


NOTE : ʑi˧qʰwɤ˧-qo˥lo˩: dans la maison
S138 stop écouter
qʰɑ˧dze˧ | ɖɯ˧-tso˩-qo˩ kʰɯ˩! | ɕi˧ɭɯ˧ | ɖɯ˧-tso˩-qo˩ kʰɯ˩! | nv̩˩ɭɯ˥ | ɖɯ˧-tso˩-qo˩ kʰɯ˩! |

qʰɑ˧dze˧

maïs

ɖɯ˧-tso˩

1-°clf.pièces/compartiments

qo

°loc.dans/sur

kʰɯ˧˥

mettre

ɕi˧ɭɯ˧

paddy

nv̩˩ɭɯ˧

soja



on met le maïs dans un compartiment, le riz paddy dans un autre, le soja dans un autre! (Explication: le grenier contient plusieurs grands coffres pour conserver les céréales; le classificateur utilisé pour ces compartiments est le même que pour les pièces d'une maison.)

包谷放在一箱、大米放在一箱、豆子放在一箱!(注:要为了不同的食品建专门的箱子)

S139 stop écouter
bo˩ʈʂʰæ˥ | gɤ˧-bi˧ <ɖɯ˧-tso˩-qo˩ tɕi˩> [tɕi˧]! |

bo˩ʈʂʰæ˥

cochon_conservé_entier

gɤ˧-bi#˥

dessus/haut

tɕi˥

mettre/ranger



on entrepose le cochon conservé entier à l'étage!

琵琶肉放在楼上!


NOTE : enregistré: gɤ˧-bi˧ ɖɯ˧-tso˩-qo˩ tɕi˩ 'on le met dans une pièce à l'étage'; à la transcription, la locutrice juge préférable de dire seulement 'à l'étage', gɤ˧-bi˧ tɕi˧, le cochon désossé n'ayant pas de coffre/compartiment ni de pièce entière qui lui soit spécifiquement réservée.
S140 stop écouter
ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥ | wɤ˩˥ | ʑi˧qʰwɤ˧ | ɖɯ˧-ɭɯ˧ di˩-kv̩˩-mæ˩! |

ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥

ainsi

wɤ˩˥

à_nouveau

ʑi˧qʰwɤ˧

demeure

ɖɯ˧-ɭɯ˧

1-°clf.générique

di˩

°exist

-kv̩˧˥

°abilitive

mæ˩

°affirm



Et ainsi, ça y est, il existe une nouvelle maison! / Et voilà: la nouvelle maison est prête!

这样,(东西就都)存在新房子里了!


NOTE : tons vérifiés, est bien di˩-kv̩˩-mæ˩
S141 stop écouter
tʰi˩˥, | ʈʂʰɯ˧ne˧ ʝi˥-se˩-dʑo˩, | tʰi˩˥, | le˧-gv̩˧~gv̩˥ | le˧-tʰv̩˧-se˩-dʑo˩, | wɤ˩˥, | ɑ˩ʁo˥ | ʈʂʰɯ˧-qo˧ gɤ˧-qo˥, |

tʰi˩˥

alors

ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥

ainsi

ʝi˥

faire

se˩

°achev

dʑo˩

°top

tʰi˩˥

alors

le˧-

°accomp

~

°itération~

gv̩˩˧

faire/préparer

le˧-

°accomp

tʰv̩˧

parvenir/sortir

se˩

°achev

dʑo˩

°top

wɤ˩˥

à_nouveau

ɑ˩ʁo˧

maison

ʈʂʰɯ˧-qo˧

ici

gɤ˧qo˥

partie_haute_du_foyer



Après, une fois qu'on a procédé ainsi / qu'on a fait tout ça, qu'on est parvenu à construire [toute la maison], [on en vient à] la partie haute du foyer, dans la pièce principale;

这些做完了,一切建好了,就轮到火塘那个地方!

S142 stop écouter
wɤ˩˥, | ʑi˧mi˧ | ɖɯ˧-ɭɯ˧-qo˧, ◊ ə˩-gi˩! | wɤ˩˥, | gɤ˧qo˥ | ɖɯ˧-ɭɯ˧ | tʰi˧-gv̩˩! |

wɤ˩˥

à_nouveau

ʑi˧mi˧

demeure

ɖɯ˧-ɭɯ˧

1-°clf.générique

qo

°loc.dans/sur

ə˩

°interrog

gi˩

vrai/véritable

wɤ˩˥

à_nouveau

gɤ˧qo˥

partie_haute_du_foyer

ɖɯ˧-ɭɯ˧

1-°clf.générique

tʰi

°dur

gv̩˩

faire/fabriquer



Ensuite, [toujours] à l'intérieur de la demeure, hein, on construit la partie haute du foyer! (Note: il s'agit de la partie de la pièce où l’on prend les repas, avec le foyer en son centre; c'est une structure en bois, surélevée d’une vingtaine de centimètres par rapport au sol cimenté.)

在主房里,装好地台部分(注:这是吃饭的地方,它的核心是火塘。主房的这一部分有地板台,比土或水泥地高20厘米左右)

S143 stop écouter
gɤ˧qo˥-ɳɯ˩, | wɤ˩˥, | <si…> mmm… <gɤ˧…> ʂwæ˩gv̩˩˥! ʂwæ˩gv̩˩-tʰv̩˥ | wɤ˩˥ | ɖɯ˧-ʈʂʰe˧~ʈʂʰe˧ | tʰi˧…-gv̩˩! |

gɤ˧qo˥

partie_haute_du_foyer

ɳɯ

°top(/abl/a)

wɤ˩˥

à_nouveau

si˥

bois

gɤ˧qo˥

partie_haute_du_foyer

ʂwæ˩gv̩˩

buffet

tʰv̩˥

°top(/dem.dist)

wɤ˩˥

à_nouveau

ɖɯ˧-ʈʂʰe˧~ʈʂʰe˧

1-°clf.longueur_d_une_pièce

tʰi

°dur

gv̩˩

faire/fabriquer



Sur cette partie haute, euh… on bâtit un buffet, tout au long de la pièce! (Note: le buffet/étagère est adossé au mur, et s'étend tout au long de la cloison.)

在这个地台上,要修一个大柜子(注:这个大柜子靠墙,有一整面墙那么宽。)

S144 stop écouter
tʰi˧-gv̩˩-se˩-dʑo˩ | tʰi˩˥, | -no˧˥, | wɤ˩˥, | qwɤ˧ tʰi˧-gv̩˩. |

tʰi

°dur

gv̩˩

faire/construire

se˩

°achev

dʑo˩

°top

tʰi˩˥

alors

no˧˥

°top.contrastif

wɤ˩˥

à_nouveau

qwɤ˧

foyer/âtre

tʰi

°dur

gv̩˩

construire(/préparer)



Quand on a achevé de construire le buffet, on bâtit le foyer/l'âtre.

修完了,就建火塘。


NOTE : avant 2013: noté /no/, 2sg, au lieu de /-no˧˥/ '°top.contrastif'.
S145 stop écouter
qwɤ˧ gv̩˩-se˩-ɳɯ˩, | tʰi˩˥, | wɤ˩˥, | zɑ˩-bɑ˥lɑ˩ tʰi˩-gv̩˩. |

qwɤ˧

foyer/âtre

gv̩˩

construire(/préparer)

se˩

°achev

ɳɯ

°top(/abl/a)

tʰi˩˥

alors

wɤ˩˥

à_nouveau

zɑ˩-bɑ˧lɑ˩

peinture_religieuse

tʰi

°dur

gv̩˩

faire(/préparer)



Une fois le foyer construit, on peint la peinture [note: peinture à motifs bouddhistes tibétains], sur le mur, près du foyer.

火塘建完了,大柜子中间画一幅‘匝巴拉’。

S146 stop écouter
zɑ˩-bɑ˥lɑ˩ tʰi˩-gv̩˩-se˩-ɳɯ˩, | tʰi˩˥ | -no˧˥, | qwæ˧ tʰi˧-gv̩˩. |

zɑ˩-bɑ˧lɑ˩

peinture_religieuse

tʰi

°dur

gv̩˩

faire(/préparer)

se˩

°achev

ɳɯ

°top(/a/abl)

tʰi˩˥

alors

no˧˥

°top.contrastif

qwæ˧

sommier_de_lit

tʰi

°dur

gv̩˩

faire(/préparer)



Quand on a achevé cette peinture, à ce moment-là, on bâtit le sommier du lit (dans la pièce principale).

佛教的画‘匝巴拉’做完了,就修床。

S147 stop écouter
qwæ˧ tʰi˧-gv̩˩-se˩-ɳɯ˩, | tʰi˩˥ | -no˧˥, | ʂe˧dzo˧ tʰi˧-gv̩˥! |

qwæ˧

sommier_de_lit

tʰi

°dur

gv̩˩

faire(/préparer)

se˩

°achev

ɳɯ

°top(/a/abl)

tʰi˩˥

alors

no˧˥

°top.contrastif

ʂe˧dzo#˥

meuble_de_cuisine

tʰi

°dur

gv̩˩

faire(/préparer)



Quand on a achevé le sommier du lit, on construit le meuble de cuisine! (Note: il s'agit d'une structure en bois sur laquelle on fait la cuisine: on y pose la planche à découper, les ustensiles…)

床修完了,就修大案板!


NOTE : important pour les tons: /tʰi/ ne commence pas un nouveau groupe phonologique
NOTE : d'abord noté /‡tʰi˩-no˥/
S148 stop écouter
ʂe˧dzo˧ gv̩˥-se˩-ɳɯ˩, | si˧tʰv̩˧! | si˧tʰv̩˧-lɑ˩ | gɤ˩qwɤ˥! | əəə… zɑ˩-bɑ˥lɑ˩! |

ʂe˧dzo#˥

meuble_de_cuisine

gv̩˧

fabriquer/monter(/faire)

se˩

°achev

ɳɯ

°top(/a/abl)

si˧tʰv̩#˥

demeure_des_ancêtres

et/aussi

gɤ˩qwɤ˧

autel_des_ancêtres

zɑ˩-bɑ˧lɑ˩

peinture_religieuse



Quand on a achevé le meuble de cuisine, [on en vient à] la demeure des ancêtres! La demeure des ancêtres[, à droite en entrant dans la pièce principale, où les ancêtres continuent de résider symboliquement], et l'autel [dans le grand buffet, où on dépose des présents pour les ancêtres]; euh… [et aussi] la peinture religieuse…

大案板修完了,就修大柜子中央的祭坛‘格瓜’!(加上)‘匝巴拉’!

S149 stop écouter
õ˧tʰv̩˧-<so˩-dʑo˩>[so˧-bæ˥-dʑo˩], | ɑ˩ʁo˧-bv̩˧ | <ʑi…> nv̩˩mi˩˥! |

õ˧tʰv̩˧

°dem.dist

so˩-bæ˩

3-°clf.sortes

dʑo˩

°top

ɑ˩ʁo˧

maison

bv̩

°poss

nv̩˩mi˩

cœur



ces trois éléments, ils forment le cœur de la maison!

这三样,就等于(一个)家的(核)心!

S150 stop écouter
to˩mi˩˥! | ʈʂʰɯ˧-dʑo˧, | zo˩no˥, | ɑ˩ʁo˧-ʑi˧qʰwɤ˧-bv̩˧ | nv̩˩mi˩ ɲi˥-kv̩˩-tsɯ˩ ◊ -mv̩˩!

to˩mi˩

pilier

ʈʂʰɯ˥

°top(°dem_prox)

dʑo˩

°top

zo˩no˧

maintenant/°phatique

ɑ˩ʁo˧

maison

ʑi˧qʰwɤ˧

demeure

bv̩

°poss

nv̩˩mi˩

cœur

ɲi˩

°cop

-kv̩˧˥

°abilitive

tsɯ˧˥

°rep

mv̩˩

°affirm



[Et n'oublions pas] les piliers! [Tout ça,] eh bien, cela forme le cœur de la demeure, du foyer!

(还有那些)柱子!(这些共同构成)家的(核)心!


NOTE : d'abord noté /‡to˩mi˩˥! | ʈʂʰɯ˧-dʑo˩/; cas un peu limite; il ne paraît pas totalement exclu de dire /to˩mi˩˥ | -ʈʂʰɯ˧-dzo˩/, avec le même traitement tonal de /ʈʂʰɯ-dʑo/ qu'après une syllabe au ton haut.
S151 stop écouter
əəə… zo˩no˥, | əəə… zɑ˩-bɑ˥-lɑ˩-ʈʂʰɯ˩-dʑo˩, | zo˩no˥… | le˧-tɕi˩-zo˩, | ʝi˧kʰv̩˥-dʑo˩ | le˧-tɕi˩. |

zo˩no˧

maintenant/°phatique

zɑ˩-bɑ˧-lɑ˩

peinture_religieuse

ʈʂʰɯ˥

°top(°dem_prox)

dʑo˩

°top

zo˩no˧

maintenant/°phatique

le˧-

°accomp

tɕi˩

tracer(/écrire)

zo˩

°advb

ʝi˧kʰv̩˥

certains

dʑo˩

°top

le˧-

°accomp

tɕi˩

tracer(/écrire)



La peinture religieuse, s'agissant de sa réalisation (=Pour ce qui est de peindre la peinture religieuse), ce sont certaines personnes qui la peignent[, pas n'importe qui].

佛教的画‘匝巴拉’,只有一些(专门的)人才会画。

S152 stop écouter
ə˧ʝi˧-tsʰi˧ʝi˧-dʑo˩, | <le˧-t… le˧…> hĩ˧=ɻæ˧-ɳɯ˥ | le˧-tɕi˩-zo˩, | qʰɑ˩ne˩˥ | ə˧v̩˧-kʰɯ˥-zo˩! |

ə˧ʝi˧-tsʰi˧ʝi#˥

actuellement

dʑo˩

°top

hĩ˥

personne/homme

ɻæ˩

°pl

ɳɯ

°a(/abl/top)

le˧-

°accomp

tɕi˩

tracer(/écrire)

zo˩

°advb

qʰɑ˩ne˩

combien°intensif

ə˧v̩˧˥

mignon/joli

-kʰɯ˧˥

°caus(mettre)

-zo

°advb



Actuellement/à notre époque, quand des gens (=des peintres) les dessinent, qu'est-ce que c'est beau! / ils vous font quelque chose de très beau!

人一进来,就看见画得多么漂亮!


NOTE : noté au passage: tʰi˧-hwɑ˧˥ ◊ -dʑo˩, intéressant pour les tons; observation répétée: le contour ˧˥ ne se déploie pas sur un °top qui le suit.
S153 stop écouter
bv̩˩qʰv̩˩ tʰi˩-di˥, | hwɤ˧li˧ tʰi˧-di˥, | ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥ | ɖɯ˧-ʈv̩˩~ɖɯ˩-ʈv̩˩ | qʰɑ˩jɤ˩ tʰi˩-di˥-ɲi˩-mæ˩! |

bv̩˩qʰv̩˩

conque

tʰi

°dur

di˩

°exist

hwɤ˧li˧˥

chat

tʰi

°dur

di˩

°exist

ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥

ainsi

~

°itération~

ɖɯ˧-ʈv̩˩

1-gros_morceau

qʰɑ˩jɤ˩

combien°intensif

tʰi

°dur

di˩

°exist

ɲi˩

°certitude(°cop)

mæ˩

°affirm



Il y a des conques, il y a des félins, voilà comment c'est: il y en a des quantités, paquet après paquet/bouquet sur bouquet! / Il vous y mettent des conques, des félins, des quantités prodigieuses de motifs!

有海螺、有猫类,有各种各样的图案!


NOTE : autres variantes, élicitées pour l'étude des combinaisons tonales: bæ˩bæ˩ tʰi˩-di˥, lɑ˧ tʰi˧-di˩, …
S154 stop écouter
qwɤ˧-ʈʂʰɯ˥-dʑo˩, | wɤ˩˥, | <qwɑ˧mæ˧-qo˩-dʑo˩> [qwɤ˧-ʁo˧qʰwɤ˩], | ʈʂʰo˧do˩! |

qwɤ˧

foyer

ʈʂʰɯ˥

°top(°dem_prox)

dʑo˩

°top

wɤ˩˥

à_nouveau

qwɑ˧mæ#˥

partie_médiane_de_la_pièce_principale

qo

°loc.dans

dʑo˩

°top

qwɤ˧

foyer

ʁo˧qʰwɤ˩

haut(/tête)

ʈʂʰo˧do˩

autel_dans_le_foyer



Pour ce qui est du foyer, <à l'entrée de la pièce> [à la tête du foyer/en haut du foyer, il y a] l'autel qui symbolise la présence des ancêtres! (Note: c'est une petite éminence au bord du foyer, du côté du mur, en contrebas de l'autel où on offre des cadeaux aux ancêtres; c'est sur cette petite éminence qu'on dépose un peu de nourriture au début de chaque repas, pour donner à manger aux ancêtres; ces gestes sont résumés par l'expression /ʈʂʰo˧do˩ ʈʂʰo˩/ 'vénérer les ancêtres'.)

再说火塘,它上面有小祭坛‘出斗’!


NOTE : qwɑ˧mæ#˥: refers to the middle part of the main room: in-between the hearth (where important people are seated) and the lower part of the room, ɬi˩ʈɯ˩mæ˥.
S155 stop écouter
ə˧mɑ˧-bv̩˧ | ʈʂʰo˧do˩ | no˧ | do˩-mæ˩˥! | ə˧mɑ˧-ɳɯ˧ | hɑ˧-dzɯ˧ | ʈʂʰo˧do˩… | ʈʂʰo˧do˩ | pi˧ | tʰi˧-<tɕi˥>[ʈʂʰo˥]-dʑo˩-mæ˩, ◊ ə˩-gi˩! |

ə˧mɑ˧

mère

bv̩

°poss

ʈʂʰo˧do˩

autel_dans_le_foyer

no˩

°2sg

do˩

voir

mæ˩

°affirm

ə˧mɑ˧

mère

ɳɯ˧

°a(/abl/top)

hɑ˧-dzɯ˧

manger

ʈʂʰo˧do˩

autel_dans_le_foyer

pi˥

°top

tʰi

°dur

ʈʂʰo˥

prier/vénérer

dʑo˧

°prog

mæ˩

°affirm

ə˩

°interrog

gi˩

vrai/véritable



Tu as vu cette représentation des ancêtres chez moi! Lors des repas, tu m'as vue en train de faire les rites pour les ancêtres (=de donner de la nourriture pour les ancêtres, au début de chaque repas), n'est-ce pas!

你见过我家火塘上方的小祭坛‘出斗’嘛!吃饭的时候,你看过我拜祖先,对嘛!

S156 stop écouter
õ! ʈʂʰo˧do˩! | õ! ʈʂʰɯ˧-dʑo˧, | ʈʂʰo˧do˩-pi˩-kv̩˩-mæ˩! | ʈʂʰɯ˧, | qwɤ˧! | ʈʂʰɯ˧, | zɑ˩-bɑ˥lɑ˩! | ʈʂʰɯ˧, | ʂwæ˩gv̩˩˥! | tʰv̩˧, | si˧tʰv̩˧! |

°interjection

ʈʂʰo˧do˩

autel_dans_le_foyer

ʈʂʰɯ˥

°dem_prox

dʑo˩

°top

ʈʂʰo˧do˩

autel_dans_le_foyer

pi˥

dire

-kv̩˧˥

°abilitive

mæ˩

°affirm

ʈʂʰɯ˥

°dem_prox

qwɤ˧

foyer

ʈʂʰɯ˥

°dem_prox

zɑ˩-bɑ˧lɑ˩

peinture_religieuse

ʈʂʰɯ˥

°dem_prox

ʂwæ˩gv̩˩

buffet

tʰv̩˧

°dem.dist

si˧tʰv̩#˥

demeure_des_ancêtres



Eh! (c'est ça) /ʈʂʰo˧do˩/ [l'autel des ancêtres dans le foyer]! C'est ça qui s'appelle /ʈʂʰo˧do˩/! Ca, c'est le foyer! Ca, c'est la peinture religieuse! Ca, c'est le buffet! Ca, c'est la demeure symbolique des ancêtres! (Gestes: la locutrice imagine qu'elle est dans la pièce principale de la maison, et pointe vers ces objets à forte valeur symbolique.)

啊!火塘上方的小祭坛‘出斗’,就是那个了!这是火塘!这是佛教的画‘匝巴拉’!这是大柜子!这是祖先的‘斯图’(角落里的一个柜子,象征祖先住的家)!(讲述人做一些手势,装作她在自己家,指着这些地方)


NOTE : d'abord noté /‡| õ! ʈʂʰɯ˧-dʑo˩, |/
S157 stop écouter
no˧ | tʰi˧-dzi˩-hĩ˩ tʰv̩˩-qo˩, | qwæ˧! | ʂe˧-dzo˧! | õ! tʰi˩˥, | ʈʂʰɯ˧-dzɤ˧, | ə˧mɑ˧ | tʰi˧-ʑi˧-hĩ˥ | tʰv̩˧-qo˧-dʑo˧, | wɤ˩˥, |

no˩

°2sg

tʰi

°dur

dzi˩

être_assis

hĩ˥

°rel/°nmlz

tʰv̩˧-qo˧

là_bas

qwæ˧

sommier_de_lit

ʂe˧-dzo#˥

meuble_de_cuisine

°interjection

tʰi˩˥

alors

ʈʂʰɯ˧-dzɤ˧

ce-côté

ə˧mɑ˧

mère

tʰi

°dur

ʑi˧˥

dormir

hĩ˥

°rel/°nmlz

tʰv̩˧-qo˧

là_bas

dʑo˧b

°exist.to_have/to_be_there

°exist.avoir/y_avoir

wɤ˩˥

à_nouveau



l'endroit où tu es assis (=l'endroit de la pièce principale où se trouve ta place), c'est un sommier de lit! [A côté, il y a] le meuble de cuisine! De ce côté-là (=de l'autre côté), il y a l'endroit où je dors! Après…

你坐的那个地方,是床!这边(=对面),是我睡觉的那个地方!

S158 stop écouter
əəə… ə˧mɑ˧ | <ʝi…> tʰi˧-ʑi˧-hĩ˥ | <ʈʂʰ…> tʰv̩˧-qo˧-dʑo˧… | wɤ˩˥, | dʑɤ˧bo˩! |

ə˧mɑ˧

mère

tʰi

°dur

ʑi˧˥

dormir

hĩ˥

°rel/°nmlz

tʰv̩˧-qo˧

là_bas

dʑo˧b

°exist.to_have/to_be_there

°exist.avoir/y_avoir

wɤ˩˥

à_nouveau

dʑɤ˧bo˩

grenier_à_céréales



Après l'endroit où je dors… euh… alors… (il y a encore) le grenier/la resserre à céréales! (Note: d'après M23, il s'agit d'un bâtiment exclusivement consacré à la conservation des céréales: un grenier. Il n'en existe plus à l'heure actuel au domicile de la locutrice.)

这是我睡觉的那个地方……然后……(还有)粮仓!

S159 stop écouter
ʑi˧mi˧ | ɖɯ˧-ɭɯ˧-qo˧-ʈʂʰɯ˧, | ɑ˩ʁo˥, | qʰɑ˩jɤ˩ tʰi˧-dʑo˩-kv̩˩! |

ʑi˧mi˧

demeure

ɖɯ˧-ɭɯ˧

1-°clf.générique

qo

°loc.dans

ʈʂʰɯ˥

°top(°dem_prox)

ɑ˩ʁo˧

maison

qʰɑ˩jɤ˩

combien

tʰi

°dur

dʑo˩

°exist.animated_beings

°exist.êtres_animés

-kv̩˧˥

°abilitive



Dans une demeure, dans une maison, il y en a, des choses! / il y a vraiment des quantités (de pièces, de meubles, d'objets symboliques…)

一个房子里,一个家里面,有许多东西!(=东西非常非常多:房间、家具、象征物品……)


NOTE : tons vérifiés: est bien ʑi˧mi˧ ɖɯ˧-ɭɯ˧-qo˧
S160 stop écouter
zo˩no˥, | nɑ˩-ʈʂʰɯ˥-dʑo˩… | æ˧ʂæ˧, | əəə… tʰi˩˥, | zo˩no˥, | ʂwæ˩gv̩˩ ʈʂʰɯ˩-ɭɯ˥-dʑo˩, | əəə… zo˩no˥, | si˧tʰv̩˧ ʈʂʰɯ˧-ɭɯ˧-lɑ˩, | to˩mi˩-lɑ˥, | zo˩no˥, |

zo˩no˧

maintenant/°phatique

nɑ˩˧

les_Na

ʈʂʰɯ˥

°top(°dem_prox)

dʑo˩

°top

æ˧ʂæ#˥

autrefois

tʰi˩˥

alors

zo˩no˧

maintenant/°phatique

ʂwæ˩gv̩˩

buffet

ʈʂʰɯ˥

°dem_prox

ɭɯ˧

°clf.générique

dʑo˩

°top

si˧tʰv̩#˥

demeure_des_ancêtres

ʈʂʰɯ˥

°dem_prox

ɭɯ˧

°clf.générique

aussi

to˩mi˩

pilier

et/aussi

zo˩no˧

maintenant/°phatique



Les Na, eh bien, autrefois… le buffet, la demeure symbolique des ancêtres, les piliers, eh bien…

对摩梭人来说,从前,大柜子、祖先住的家‘斯图’(角落里的一个柜子,象征祖先住的家)、柱子……


NOTE : tons vérifiés, pour toute la phrase
S161 stop écouter
əəə… gɤ˩qwɤ˥, | zɑ˩-bɑ˥lɑ˩-ʈʂʰɯ˩-dʑo˩, | zo˩no˥, | ɑ˩ʁo˧-bv̩˧, | ʑi˧dv̩˧-bv̩˧ | nv̩˩mi˩˥! |

gɤ˩qwɤ˧

autel_des_ancêtres

zɑ˩-bɑ˧lɑ˩

peinture_religieuse

ʈʂʰɯ˥

°top(°dem_prox)

dʑo˩

°top

zo˩no˧

maintenant/°phatique

ɑ˩ʁo˧

maison

bv̩

°poss

ʑi˧dv̩˧

ferme

bv̩

°poss

nv̩˩mi˩

cœur



en fait, l'autel des ancêtres et la peinture religieuse, eh bien, c'est le cœur de la maison, le cœur de toute la ferme!

大柜子中央的祭坛‘格瓜’、佛教的画‘匝巴拉’,这些是家、房屋的(核)心!

S162 stop écouter
ə˧-sɯ˩kv̩˩ | hĩ˧-ni˧˥ ◊ -zo˩, | nv̩˩mi˩ ɲi˥-kv̩˩-tsɯ˩ ◊ -mv̩˩!

ə˧-sɯ˩kv̩˩

°1pl.incl

hĩ˥

personne/homme

ni

comme

-zo

°advb

nv̩˩mi˩

cœur

ɲi˧

avoir_besoin

-kv̩˧˥

°abilitive

tsɯ˧˥

°rep

mv̩˩

°affirm



c'est comme nous, les êtres humains: il lui faut un cœur! / elle a besoin d'un cœur!

就像我们人类一样,(家也)得有个心!

S163 stop écouter
ʈʂʰɯ˧ so˧-bæ˧-hĩ˧ ʈʂʰɯ˧-dʑo˩, | zo˩no˥, | mɤ˧-dʑo˧ | mɤ˧-tʰɑ˧˥! | ʈʂʰo˧do˩, | tʰv̩˧ | ʐv̩˩-bæ˩˥! |

ʈʂʰɯ˥

°dem_prox

so˧-bæ˧

3-choses

hĩ˥

°rel/°nmlz

ʈʂʰɯ˥

°top(°dem_prox)

dʑo˩

°top

zo˩no˧

maintenant/°phatique

mɤ˧-

°neg

dʑo˧b

°exist.to_have/to_be_there

°exist.avoir/y_avoir

mɤ˧-

°neg

tʰɑ˧˥

être_possible/pouvoir

ʈʂʰo˧do˩

autel_dans_le_foyer

tʰv̩˥

°dem.dist

ʐv̩˩-bæ˩

4-choses



Ces trois choses-là, il n'est pas possible de ne pas en avoir! ou plutôt ces quatre choses-là, si on y ajoute l'autel des ancêtres dans le foyer, /ʈʂʰo˧do˩/!

这三样(大柜子中央的祭坛‘格瓜’、佛教的画‘匝巴拉’、祖先住的家‘斯图’),是不能没有的!如果加上祖先在火塘上方的小祭坛‘出斗’,就是四样了!

S164 stop écouter
ʈʂʰɯ˧ | ɖɯ˧-tʰo˧ ɲi˥-ze˩-mæ˩! | ʈʂʰɯ˧ | ɖɯ˧-tɑ˧˥, | ɖɯ˧-tɕʰo˩; |

ʈʂʰɯ˥

°dem_prox

ɖɯ˧-tʰo˥$

1-套::un_ensemble/un_lot

ɲi˩

°cop

-ze˩

°pfv

mæ˩

°affirm

ʈʂʰɯ˥

°dem_prox

ɖɯ˧-tɑ˧˥

tout

ɖɯ˧-tɕʰo˩

ensemble



Ca forme un ensemble/un tout! Tout ça, ensemble.

这是一套![“套”:汉语借词](是)一个整体,(要)在一起。

S165 stop écouter
tʰi˩˥, | hĩ˧ ʈʂʰɯ˧ | ɑ˩ʁo˧ bi˧, | ʈʂʰɯ˧=ɻ̍˩-se˩, | ʂwæ˩gv̩˩-ɭɯ˩˥ | tʰi˧-<wɤ˧>[mɤ˧-]di˩… | si˧tʰv̩˧-ɭɯ˧ | tʰi˧-mɤ˧-di˩, | ə˧tso˧ ɲi˩! | pi˧. |

tʰi˩˥

alors

hĩ˥

personne/homme

ʈʂʰɯ˥

°top(°dem_prox)

ɑ˩ʁo˧

maison

bi

dans/pour

ʈʂʰɯ˥

°dem_prox

=ɻ̍˩

°associatif

se˩

°top

ʂwæ˩gv̩˩-ɭɯ˩

buffet-°clf.générique

tʰi

°dur

mɤ˧-

°neg

di˩

°exist

si˧tʰv̩#˥

demeure_des_ancêtres

ɭɯ˧

°clf.générique

ə˧tso˧

°interrog.quoi

ɲi˩

°cop

pi˥

dire



Si des gens, dans leur maison, ces choses-là… s'ils n'avaient pas de buffet… s'ils n'avaient pas le meuble symbolisant la présence des ancêtres… ça ne ressemblait à rien! (littéralement "qu'est-ce que c'était que ça!") / Les maisons qui n'avaient pas ces éléments essentiels, ce n'étaient pas des maisons dignes de ce nom! (Note: ces éléments symboliques essentiels n'étaient jamais totalement absents, mais les familles les plus pauvres n'avaient que des meubles de fortune en guise de ces éléments: une planche fixée au mur au lieu du buffet, par exemple)

如果有人在自己家没有大柜子,(或者)如果没有(完整的)祖先住的家‘斯图’(角落里的一个柜子,象征祖先住的家),(村子里的人会说:)这是怎么一回事/怎么可能这样!(注:家家都会有最重要的象征物品和家具,但贫穷家庭用比较简单、粗糙的,比如钉一个板子在墙上代替大柜子)


NOTE : tons vérifiés: n'est pas si˧tʰv̩˧-ɭɯ˧
S166 stop écouter
ə˧ʝi˧-ʂɯ˥ʝi˩, | njæ˧-sɯ˩kv̩˩ | <le˧, əəə…> hĩ˧mo˥=ɻæ˩-ɳɯ˩ | ʐwɤ˩˥ ◊ -dʑo˩: |

ə˧ʝi˧-ʂɯ˥ʝi˩

autrefois

njæ˧-sɯ˩kv̩˩

°1pl.excl

le˧-

°accomp

hĩ˧mo˥

personne_âgée

ɻæ˩

°pl

ɳɯ

°a(/abl/top)

ʐwɤ˩

parler

dʑo˩

°top



autrefois, nous autres… les vieux disaient:

在过去,我们老人家说:


NOTE : on aurait également pu dire: …ʐwɤ˩-dʑo˥
S167 stop écouter
"si˧tʰv̩˧-ʈʂʰɯ˧-dʑo˩, | zo˩no˥, | ə˧ʑi˧-ə˧pʰv̩˧˥, | le˧-ʂɯ˧-dʑo˥, | le˧-jo˩-zo˩, | si˧tʰv̩˧-qo˩ dzi˩-kv̩˩-tsɯ˩ ◊ -mv̩˩!" |

si˧tʰv̩#˥

demeure_des_ancêtres

ʈʂʰɯ˥

°top(°dem_prox)

dʑo˩

°top

zo˩no˧

maintenant/°phatique

ə˧ʑi˧-ə˧pʰv̩˧˥

aïeuls

le˧-

°accomp

ʂɯ˧

mourir

dʑo˩

°top

le˧-

°accomp

jo˩

venir

-zo˧

°oblig

si˧tʰv̩#˥

demeure_des_ancêtres

qo

°loc.dans

dzi˩

habiter

-kv̩˧˥

°abilitive

tsɯ˧˥

°rep

mv̩˩

°affirm



"Les aïeuls (littéralement: 'les arrière-grand-mères et les arrière-grands-oncles'), après leur mort, ils reviennent loger dans l'autel des ancêtres [meuble situé dans la pièce principale], /si˧tʰv̩#˥/!"

“祖先去世后,就来住在/si˧tʰv̩#˥/(祖先住的家‘斯图’(角落里的一个柜子,象征祖先住的家))里面!”

S168 stop écouter
əəə… gɤ˩qwɤ˧-ʈʂʰɯ˧-dʑo˩, | tʰi˩˥, | ə˧ʑi˧-ə˧pʰv̩˧˥, | ə˧tso˧ mɤ˧-ɲi˩, | hɑ˧ dzɯ˧, | <dʑɯ˩ dzɯ˩-hĩ˥-ʈʂʰɯ˩>[dʑɯ˧ ʈʰɯ˧-hĩ˧-ʈʂʰɯ˥], | gɤ˩qwɤ˧-ʁo˧ | tɕi˧-zo˧-kv̩˩-tsɯ˩ ◊ -mv̩˩. |

gɤ˩qwɤ˧

autel_des_ancêtres

ʈʂʰɯ˥

°top(°dem_prox)

dʑo˩

°top

tʰi˩˥

alors

ə˧ʑi˧-ə˧pʰv̩˧˥

aïeuls

ə˧tso˧-mɤ˧-ɲi˩

tout

hɑ˥

nourriture

dzɯ˥

manger

dʑɯ˩

eau

ʈʰɯ˩

boire

hĩ˥

°rel/°nmlz

ʈʂʰɯ˥

°top(°dem_prox)

gɤ˩qwɤ˧

autel_des_ancêtres

ʁo

sur

tɕi˥

mettre

-zo˧

°oblig

-kv̩˧˥

°abilitive

tsɯ˧˥

°rep

mv̩˩

°affirm



L'autel des ancêtres, en contrehaut du foyer, /gɤ˩qwɤ˧/, eh bien, là, [pour] les ancêtres… on a l'habitude d'y mettre toutes sortes de choses à manger et à boire. (Explication: on y dépose tous les cadeaux qu'apportent les invités: thé, alcool, tabac…)

在主屋,大柜子中央的祭坛‘格瓜’上,我们摆各种吃的、喝的东西,为了祖先!(注:客人送的礼物,都摆在祭坛上,如茶叶、酒、烟、补品、糖)


NOTE : lapsus: 'des nourritures à manger et des boissons à manger'; l'expression correcte est: hɑ˧dzɯ˧, dʑɯ˧ ʈʰɯ˧ 'manger et boire' .
NOTE : tons vérifiés: est bien: gɤ˩qwɤ˧-ʁo˧ tɕi˧-zo˧-kv̩˩-tsɯ˩ ◊ -mv̩˩ (et non ‡tɕi˧-zo˩…)
S169 stop écouter
ʈʂʰo˧do˩-ʈʂʰɯ˩, | ɖɯ˧-ɲi˥ | so˧-tɕʰi˧-hĩ˧-ʈʂʰɯ˥-dʑo˩, | tʰi˩˥, | ɖɯ˧-tɕʰi˩ dzɯ˩-ɳɯ˩, | ɖɯ˧-<ɕi˩>[ʂɯ˩] tʰi˩-ʈʂʰo˩. |

ʈʂʰo˧do˩

autel_dans_le_foyer

ʈʂʰɯ˥

°top(°dem_prox)

ɖɯ˧-ɲi˥

1-jour

so˧-tɕʰi˧

3-°clf.repas

hĩ˥

°rel/°nmlz

ʈʂʰɯ˥

°top(°dem_prox)

dʑo˩

°top

tʰi˩˥

alors

ɖɯ˧-tɕʰi˩

1-°clf.repas

dzɯ˥

manger

ɳɯ

°top(/abl/a)

ɖɯ˧-ʂɯ˩

1-fois

tʰi

°dur

ʈʂʰo˥

prier



Pour ce qui est de l'autel dans le foyer, /ʈʂʰo˧do˩/, à chacun des trois repas quotidien… à chaque fois qu'on prend un repas, on fait la prière! (et on dépose un peu de nourriture à cet endroit du foyer)

一天吃三顿饭的时候,(先)拜一次祖先!(注:每顿饭,要放一点饭火塘上方的小祭坛‘出斗’上,奉献给祖先)

S170 stop écouter
mv̩˩si˧njɤ˧˥ | ʑi˧-ʈi˥-dʑo˩, | əəə… so˧ | tʰi˧-qæ˩! |

mv̩˩si˧njɤ˧˥

petit_matin

ʑi˧-ʈi˥

se_lever

dʑo˩

°top

so˥

offrande_aux_esprits

tʰi

°dur

qæ˩

brûler



Le matin, quand on se lève, on fait brûler une offrande aux esprits! (Note: il s'agit d'un rite de purification; on fait brûler des épines de pin.)

早上起来,为祖先烧一点香!(注:烧的是松针)

S171 stop écouter
li˩˥ | tʰi˧-tɕɤ˧˥, | tʰi˩˥, | ʈʂʰo˧do˩ ʈʂʰo˩. | ə, tʰi˩˥, | ʈʂʰɯ˧ne˧ ʝi˥-ʈʂʰɯ˩-dʑo˩, |

li˩˧

thé

tʰi

°dur

tɕɤ˧˥

bouillir

tʰi˩˥

alors

ʈʂʰo˧do˩

autel_dans_le_foyer

ʈʂʰo˩

prier

tʰi˩˥

alors

ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥

ainsi

ʝi˥

faire

ʈʂʰɯ˥

°top(°dem_prox)

dʑo˩

°top



On prépare du thé, et on fait une prière aux ancêtres! et alors, quand on a procédé ainsi…

然后煮茶(也要先)敬祖先!


NOTE : note ancienne: 'tons vérifiés, est bien: /ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥ ʈʂʰɯ˧-dʑo˩/; note de juillet 2012: est en fait: /ʈʂʰɯ˧ne˧ ʝi˥-ʈʂʰɯ˩-dʑo˩/.
S172 stop écouter
zo˩no˥, | ɖɯ˧-ɲi˥ | so˧-tɕʰi˧-hĩ˧-ʈʂʰɯ˧-dʑo˩, | ə˧ʑi˧-ə˧pʰv̩˧˥, | <gɤ…> ʈʂʰo˧do˩ ʈʂʰɯ˩-ɭɯ˩-dʑo˩, | <hɑ˧ d…> hɑ˧ dzɯ˧-dʑo˩-ɲi˩-tsɯ˩ ◊ -mv̩˩!

zo˩no˧

maintenant/°phatique

ɖɯ˧-ɲi˥

1-jour

so˧-tɕʰi˧

3-°clf.repas

hĩ˥

°rel/°nmlz

ʈʂʰɯ˥

°top(°dem_prox)

dʑo˩

°top

ə˧ʑi˧-ə˧pʰv̩˧˥

aïeuls

ʈʂʰo˧do˩

autel_dans_le_foyer

ʈʂʰɯ˥

°dem_prox

ɭɯ˧

°clf.générique

dʑo˩

°top

hɑ˧-dzɯ˧

manger

dʑo˧

°prog

ɲi˩

°certitude(°cop)

tsɯ˧˥

°rep

mv̩˩

°affirm



Les trois repas de chaque jour, les aïeuls… ils y participent, ils mangent dans l'autel du foyer, /ʈʂʰo˧do˩/!

一天这三顿,祖先会在火塘上方的小祭坛‘出斗’上吃!


NOTE : tons vérifiés, n'est pas ‡so˧-tɕʰi˧-hĩ˧-ʈʂʰɯ˥-dʑo˩
S173 stop écouter
njæ˧-sɯ˩kv̩˩, | ə˧ʝi˧-ʂɯ˥ʝi˩, | hĩ˧ mo˥-hĩ˩ | pi˧-kv̩˩-mæ˩: |

njæ˧-sɯ˩kv̩˩

°1pl.excl

ə˧ʝi˧-ʂɯ˥ʝi˩

autrefois

hĩ˥

personne/homme

mo˩a

vieux

hĩ˥

°rel/°nmlz

pi˥

dire

-kv̩˧˥

°abilitive

mæ˩

°affirm



Nous autres, au temps jadis, [voici ce que] disaient les vieux:

我们呢,在过去,老人会说:


NOTE : tons vérifiés
NOTE : jusqu'en septembre 2012: noté /‡hĩ˧mo˥ | pi˧-kv̩˩-mæ˩/; n'avais pas prêté attention aux traces de la syllabe /hĩ˩/: contour descendant, mouvement vocalique, et nasalisation.
S174 stop écouter
"njɤ˧=ɻ̍˩-se˩, | le˧-ʂɯ˧, | no˧-sɯ˩kv̩˩ | ʈʂʰo˧do˩ | ʈʂʰo˩-<wɤ˩>ho˥-ze˩!" | tʰi˩˥, | zo˩no˥, | ə˧ʝi˧-tsʰi˧ʝi˧-dʑo˩, | ə˧tse˧-ʝi˧-ɲi˥ | mɤ˧-do˩!

njɤ˩-=ɻ̍˩

°1sg-
°associatif

se

°top.délimitant

le˧-

°accomp

ʂɯ˧

mourir

no˧-sɯ˩kv̩˩

°2pl

ʈʂʰo˧do˩

autel_du_foyer

ʈʂʰo˥

prier

ho

°fut/désidératif

-ze˩

°pfv

tʰi˩˥

alors

zo˩no˧

maintenant

ə˧ʝi˧-tsʰi˧ʝi#˥

actuellement/ces_années_ci

dʑo˩

°top

ə˧tse˧-ʝi˥$

pourquoi

ɲi˩

°cop

mɤ˧-

°neg

do˩

savoir(/voir)



"Quand nous on sera morts, vous, vous ferez le rituel (pour nous)!" [Mais] maintenant, de nos jours, beaucoup de gens n'ont plus idée de ce que c'est (et ne pratiquent plus ce rituel: les gens qui ont quitté la vallée pour chercher du travail, qui se sont mariés ailleurs…)

“等我们去世了,你们要为我们做仪式!”(可是)现在,这几年,(很多人)不知道是怎么回事(=很多在外边打工或出嫁的人,都不做这个重要的仪式)!


NOTE : A cet endroit, un passage a été supprimé de l'enregistrement, à la demande de la locutrice.
S175 stop écouter
"ʈʂʰo˧do˩-sɯ˩ | tʰi˧-ʈʂʰo˥, | ʈʂʰo˧do˩-sɯ˩ | tʰi˧-ʈʂʰo˥!" | pi˧, | ʈʂʰo˧do˩ ʈʂʰo˩-zo˩-kv̩˩-mæ˩! |

ʈʂʰo˧do˩

autel_du_foyer

sɯ˧

d_abord

tʰi

°dur

ʈʂʰo˥

prier

pi˥

dire

ʈʂʰo˧do˩

autel_du_foyer

ʈʂʰo˥

prier

-zo˧

°oblig

-kv̩˧˥

°abilitive

mæ˩

°affirm



"Il faut faire la prière avant [de commencer à manger], il faut faire la prière avant [de commencer à manger]!" disaient [les anciens, alors du coup] on était obligé de faire la prière!

“(吃饭之前)要先拜祖先!(吃饭之前)要先拜祖先!”他们(总是这么)说,所以我们得拜祖先!


NOTE : tons vérifiés, n'est pas ‡ʈʂʰo˧do˩ ʈʂʰo˩-zo˩-kv̩˥-mæ˩
S176 stop écouter
tʰi˩˥, | nɑ˩-ʈʂʰɯ˥-dʑo˩, | õ˧ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥ | ɖɯ˧-bæ˧ | dʑo˧-kv̩˧˥! |

tʰi˩˥

alors

nɑ˩˧

les_Na

ʈʂʰɯ˥

°top(°dem_prox)

dʑo˩

°top

õ˧ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥

de_cette_façon_là

ɖɯ˧-bæ˧

1-°clf.sortes/choses

dʑo˧b

°exist.to_have/to_be_there

°exist.avoir/y_avoir

-kv̩˧˥

°abilitive



Chez nous les Na, il existait cette coutume-là (littéralement "cette chose-là")!

在我们摩梭人这边,有这样一个习惯(直译:有这么一个事情)!

S177 stop écouter
tʰi˩˥, | ə˧ʝi˧-ʂɯ˥ʝi˩-dʑo˩, | njɤ˧ | ə˧si˧-ɳɯ˧ | pi˧-kv̩˧-mæ˩: | "ə˧mi˧! | hĩ˧ mo˥-hĩ˩-dʑo˩ <hĩ˩-dʑo˩>, | zo˩no˥, | si˧tʰv̩˧ | ʈʂʰɯ˧-ɭɯ˧-dʑo˩ | mɤ˧-dʑo˧ | mɤ˧-tʰɑ˧˥!" | pi˧. |

tʰi˩˥

alors

ə˧ʝi˧-ʂɯ˥ʝi˩

autrefois

dʑo˩

°top

njɤ˧

°1sg.poss

ə˧si˧

aïeule

ɳɯ

°a(/abl/top)

pi˥

dire

-kv̩˧˥

°abilitive

mæ˩

°affirm

ə˧mi˧

maman°interjection

hĩ˥

personne/homme

mo˩a

vieux

hĩ˥

°rel/°nmlz

dʑo˩

°top

zo˩no˧

maintenant/°phatique

si˧tʰv̩#˥

demeure_des_ancêtres

ʈʂʰɯ˥

°dem_prox

ɭɯ˧

°clf.générique

-dʑo˩

°top

mɤ˧-

°neg

dʑo˧b

°exist.to_have/to_be_there

°exist.avoir/y_avoir

mɤ˧-

°neg

tʰɑ˧˥

être_possible

pi˥

dire



Autrefois, mon aïeule avait coutume de dire: "Ah! Les personnes âgées (euphémisme pour: les personnes décédées), elles ne peuvent pas … On ne peut pas se passer d'une demeure des ancêtres, /si˧tʰv̩#˥/ [car il faut que les ancêtres aient un espace où vivre, dans la maison]!

我的妈妈的妈妈会说:“啊呀!已故的人,不能没有si˧tʰv̩#˥(=祖先住的家‘斯图’(角落里的一个柜子,象征祖先住的家))啊!”


NOTE : Le passage /…-hĩ˩-dʑo˩/ est répété: sorte de lapsus/bégaiement.
S178 stop écouter
njæ˧-sɯ˩kv̩˩, | ə˧ʝi˧-ʂɯ˥ʝi˩, | si˧tʰv̩˧ | ʈʂʰɯ˧-ɭɯ˧ | mɤ˧-dʑo˧ | mɤ˧-tʰɑ˧˥! | ʈʂʰɯ˧ | ə˧tso˧ pi˧! |

njæ˧-sɯ˩kv̩˩

°1pl.excl

ə˧ʝi˧-ʂɯ˥ʝi˩

autrefois

si˧tʰv̩#˥

demeure_des_ancêtres

ʈʂʰɯ˥

°dem_prox

ɭɯ˧

°clf.générique

mɤ˧-

°neg

dʑo˧b

°exist.to_have/to_be_there

°exist.avoir/y_avoir

mɤ˧-

°neg

tʰɑ˧˥

être_possible

ʈʂʰɯ˥

°dem_prox

ə˧tso˧

°interrog.quoi

pi˥

dire



Nous autres, autrefois, on ne pouvait pas ne pas avoir (dans le foyer) la demeure des ancêtres! Qu'est-ce que ç'aurait été que ça!/C'était impensable!

以前,我们(家里)不可能没有祖先住的家‘斯图’(角落里的一个柜子,象征祖先住的家)!(如果没有,就)不像话!


NOTE : vérifié, n'est pas ʈʂʰɯ˧ ə˧tso˧ pi˧-hĩ˧
S179 stop écouter
njæ˧-sɯ˩kv̩˩, | hĩ˧-ʈʂʰɯ˧ | le˧-ʂɯ˧-dʑo˥, | qwæ˧, ◊ ə˩-gi˩! |

njæ˧-sɯ˩kv̩˩

°1pl.excl

hĩ˥

personne/homme

ʈʂʰɯ˥

°top(°dem_prox)

le˧-

°accomp

ʂɯ˧

mourir

dʑo˩

°top

qwæ˧

sommier_de_lit

ə˩

°interrog

gi˩

vrai/véritable



Nous autres, quand quelqu'un meurt, [on le posait d'abord sur] le sommier [dans la pièce principale], n'est-ce pas!

我们呢,等一个人去世,(先把他放在)主屋的床上,对嘛?


NOTE : qwæ˧-ʁo˧to˩ tɕi˩: mettre sur le lit (de la pièce principale; c'est là qu'on place la dépouille d'une personne qui vient de mourir, avant l'enterrement puis la crémation)
S180 stop écouter
ʂe˧dzo˧ | ʈʂʰɯ˧-nɑ˩, | ʂe˧dzo˧ | qwæ˧ ʈʂʰɯ˧-ʁo˧to˩ dʑo˩ | tʰi˩˥, | le˧-ʂɯ˧-hĩ˧-hĩ˧, | <hĩ˧-mo˩…> hĩ˧-bv̩˧ | kwɑ˧tsʰɑ˧ | ʈʂʰɯ˧-qo˧ | tɕɯ˧-ɲi˥-mæ˩! |

ʂe˧dzo#˥

meuble_de_cuisine

ʈʂʰɯ˧-nɑ˩

°dem_prox-°clf.outils

qwæ˧

sommier

ʈʂʰɯ˥

°top(°dem_prox)

ʁo˧to˩

on/during/compared_to/to(wards)

sur/pendant/en_comparaison_de/à_l_égard_de

dʑo˩

°top

tʰi˩˥

alors

le˧-

°accomp

ʂɯ˧

mourir

hĩ˥

°rel/°nmlz

hĩ˥

personne/homme

hĩ˥

personne/homme

bv̩

°poss

kwɑ˧tsʰɑ˧

棺材::cercueil

ʈʂʰɯ˧-qo˧

ici

tɕɯ˥

mettre/poser

ɲi˩

°certitude(°cop)

mæ˩

°affirm



C'est dans la partie meublée de la cuisine, sur le sommier dans la partie cuisine qu'on met la personne défunte; on place là son cercueil!

在‘木帕’中的床上,是在那个地方放棺材!


NOTE : en na, on utiliserait une périphrase pour 'cercueil': /hĩ˧-mo˩-kʰɯ˩-di˩/ 'objet dans lequel on met le cadavre.'
S181 stop écouter
"so˧ɲi˥ | le˧-qæ˧-bi˧-ho˥!" | pi˧-dʑo˩, | tsʰo˧qʰwɤ˩-dʑo˩, |

so˧ɲi˥

demain

le˧-

°accomp

qæ˧˥

brûler

bi

°fut.imm

ho

°fut/désidératif

pi˥

dire

dʑo˩

°top

tsʰo˧qʰwɤ˩

ce_soir

dʑo˩

°top



"Demain, on fera la crémation!" qu'on dit; et ce soir…

第二天火化,前一天晚上,

S182 stop écouter
kwɑ˧tsʰɑ˧ | ʈʂʰɯ˧-ɭɯ˧ | le˧-ʑi˩, | ʈʂʰɯ˧-qo˧ | tɕɯ˧, | hĩ˧ mo˥-hĩ˩-ʈʂʰɯ˩! |

kwɑ˧tsʰɑ˧

棺材::cercueil

ʈʂʰɯ˥

°dem_prox

ɭɯ˧

°clf.générique

le˧-

°accomp

ʑi˩

prendre

ʈʂʰɯ˧-qo˧

ici

tɕɯ˥

mettre/poser

hĩ˥

personne/homme

mo˩a

vieux

hĩ˥

°rel/°nmlz

ʈʂʰɯ˥

°top(°dem_prox)



on prend le cercueil, et on le met là, le vieillard (=la personne défunte)!

就把(去世的)老人放到棺材里面!


NOTE : tons vérifiés, est ʈʂʰɯ˧-qo˧ tɕi˧
S183 stop écouter
le˧-ʑi˩, | kwɑ˧tsʰɑ˧-qo˧ | kʰɯ˧˥, | ʑi˧mi˧-qo˧-ʈʂʰɯ˧, |

le˧-

°accomp

ʑi˩

prendre

kwɑ˧tsʰɑ˧

棺材::cercueil

qo

°loc.dans

kʰɯ˧˥

mettre

ʑi˧mi˧

demeure

qo

°loc.dans

ʈʂʰɯ˥

°top(°dem_prox)



on le prend, on le met dans le cercueil, dans la maison;

棺材停在家里面。

S184 stop écouter
æ˧ʂæ˧-tɑ˩mv̩˩-dʑo˩! | ʑi˧mi˧ | mɤ˧-di˩-dʑo˩, | mɤ˧-tsɤ˧! | ə!

æ˧ʂæ˧-tɑ˩mv̩˩

coutume

dʑo˧b

°exist.to_have/to_be_there

°exist.avoir/y_avoir

ʑi˧mi˧

demeure

mɤ˧-

°neg

di˩

°exist

dʑo˩

°top

mɤ˧-

°neg

tsɤ˧

bien/bon

ə

°interjection.hein



il y a des coutumes [qui régissent tous ces gestes]! Si on n'a pas de maison, ce n'est pas bien! (Note: pour que tout se passe conformément à la coutume, les rites funéraires doivent être réalisés dans la maison où a habité le défunt)

(整个过程)是有规矩的!没有家,是不行的!(注:为了圆满举行葬礼,仪式要在去世了的人住过的那一家进行。)


NOTE : vérifié: est bien dʑo˧ et non dʑo˩
S185 stop écouter
kwɑ˧tsʰɑ˧ | tɕɯ˧-bi˧-di˧-di˥ | m[ə˧]-ho˩! | pi˧-zo˩. | qwæ˧ | ɖɯ˧-pɤ˩ gv̩˩! |

kwɑ˧tsʰɑ˧

棺材::cercueil

tɕɯ˥

mettre/poser

bi˧-di˧-di˥

°fut.imm

mɤ˧-

°neg

ho˩

bien

pi˥

dire

-zo

°advb

qwæ˧

sommier

ɖɯ˧-pɤ˩

1-°clf

gv̩˩˧

construire



On dit qu'il ne faut pas se précipiter de mettre [le défunt] en bière / qu'il ne faut pas tout de suite mettre le défunt au cercueil! On construit le sommier [afin d'y placer provisoirement les défunts];

(但一开始)不着急把人放到棺材里!(在主屋)修一个床(的意思就是:这样可以先把尸体放在哪个位置)。

S186 stop écouter
ə˧ʝi˧-ʂɯ˥ʝi˩, | qwæ˧ | tʰi˧-pɤ˥-dʑo˩, | zo˩no˥, | hĩ˧ mo˥-hĩ˩ | le˧-ʂɯ˧-dʑo˥, | tɕɯ˧-di˧ ɲi˥-kv̩˩-tsɯ˩-mæ˩! | tʰi˩˥, | əəə…

ə˧ʝi˧-ʂɯ˥ʝi˩

autrefois

qwæ˧

sommier

tʰi

°dur

pɤ˥

se_recroqueviller

dʑo˧

°prog

zo˩no˧

maintenant/°phatique

hĩ˥

personne/homme

mo˩a

vieux

hĩ˥

°rel/°nmlz

le˧-

°accomp

ʂɯ˧

mourir

dʑo˩

°top

tɕɯ˥

mettre

di

°rel/°nmlz

ɲi˩

°cop

-kv̩˧˥

°abilitive

tsɯ˧˥

°rep

mæ˩

°affirm

tʰi˩˥

alors



Autrefois, on installait (le cadavre) recroquevillé sur le lit (de la pièce principale); c'est l'endroit où on mettait les anciens, quand ils mouraient!

以前,要(把尸体)蜷曲在那个地方。那个地方,就是放去世了人的地方!


NOTE : avant septembre 2012, noté /‡hĩ˧-mo˥ | le˧-ʂɯ˧-dʑo˥/; vérifié: n'est pas /‡hĩ˧mo˥ F | le˧-ʂɯ˧…/
S187 stop écouter
zo˩no˥, | nɑ˩-ʈʂʰɯ˥-dʑo˩, | ʑi˧mi˧ | ʈʂʰɯ˧-ɭɯ˧-dʑo˩, | ɖwæ˧˥ | ɲi˧! |

zo˩no˧

maintenant/°phatique

nɑ˩˧

les_Na

ʈʂʰɯ˥

°top(°dem_prox)

dʑo˩

°top

ʑi˧mi˧

demeure

ʈʂʰɯ˧-ɭɯ˧

°dem_prox-°clf.générique

dʑo˩

°top

ɖwæ˧˥

°intensive.very

°intensif.très

ɲi˧

avoir_besoin



Les Na, leur maison, eh bien, ils en ont grand besoin! (=c'est un lieu essentiel pour eux!)

对摩梭人来说,家是一个多么重要的概念!

S188 stop écouter
mɤ˧-dʑo˧ | mɤ˧-tʰɑ˧˥! | pi˧-tsɯ˩, | ə˧ʝi˧-ʂɯ˥ʝi˩, | ɖwæ˧˥ | ʑi˧mi˧… | zo˩qo˧ ɲi˩-bi˩, | ʑi˧mi˧ | ʈʂʰɯ˧-ɭɯ˧-sɯ˩ | dɑ˧-kv̩˥-mæ˩! |

mɤ˧-

°neg

dʑo˧

°exist.posséder

mɤ˧-

°neg

tʰɑ˧˥

être/possible

pi˥

dire

tsɯ˧˥

°rep

ə˧ʝi˧-ʂɯ˥ʝi˩

autrefois

ɖwæ˧˥

°intensif

ʑi˧mi˧

demeure

zo˩qo˧

ɲi˩

°cop

bi˧

aller

ʑi˧mi˧

demeure

ʈʂʰɯ˧-ɭɯ˧

°dem_prox-°clf.générique

sɯ˧

d_abord

dɑ˧˥

construire

-kv̩˧˥

°abilitive

mæ˩

°affirm



on ne peut pas ne pas en avoir! voilà ce qu'on en disait; autrefois, la maison, c'était très… où qu'on aille, on construisait d'abord une maison!

不能没有家!以前,人家是这样想的:无论到哪里,都要先建房!

S189 stop écouter
tʰi˩˥, | le˧-dɑ˧˥, | le˧-dɑ˧˥, | tʰi˩˥, | ʑi˧mi˧ | ɖɯ˧-tɑ˧˥ | le˧-dɑ˧˥, | le˧-tʰv̩˧! |

tʰi˩˥

alors

le˧-

°accomp

dɑ˧˥

construire

tʰi˩˥

alors

ʑi˧mi˧

demeure

ɖɯ˧-tɑ˧˥

tout

le˧-

°accomp

dɑ˧˥

construire

le˧-

°accomp

tʰv̩˧

sortir°grammaticalisé_résultatif



On construit, on construit; on construit toute la maison, et c'est fini!/ et on termine!

一步一步的修建,总能建完一个家!


NOTE : tʰv̩˧: a ici un sens grammaticalisé comparable au mandarin ……出、出来:做出来,写出来 etc
NOTE : Avant 2018 : noté /ɖɯ˧-tɑ˥/.
S190 stop écouter
ʈʂʰɯ˧ne˧ ʝi˥-se˩-dʑo˩ | tʰi˩˥, | mv̩˩pʰæ˧ ti˩, | gæ˩pʰæ˧ ti˩, | tʰi˩˥, | ʑi˧mi˧ mv̩˧ kʰɯ˩ ɖɯ˩-so˩, | ʑi˧mi˧-qo˧ dzi˩ ɖɯ˩-so˩ dʑo˩, ◊ ə˩-gi˩! |

ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥

ainsi

ʝi˥

faire

se˩

°achev

dʑo˩

°top

tʰi˩˥

°top

mv̩˩pʰæ˧

office

ti˩

frapper

gæ˩pʰæ˧

resserre

ti˩

frapper

tʰi˩˥

alors

ʑi˧mi˧

demeure

mv̩˥

feu

kʰɯ˧˥

allumer(/mettre)

ɖɯ˧-so˧

1-matin

ʑi˧mi˧

demeure

qo

°loc.dans

dzi˩

habiter

ɖɯ˧-so˧

1-matin

dʑo˧b

°exist.to_have/to_be_there

°exist.avoir/y_avoir

ə˩

°interrog

gi˩

vrai/véritable



Une fois que c'est fini, on construit les murs en terre de l'office et de la resserre; ensuite vient le jour (littéralement: "le matin") où on allume le feu (dans la nouvelle maison) / Vient le jour où on pend la crémaillère! où on emménage dans la maison (littéralement "où on habite dans la maison")!

(建)完了,要打土坯,垒出‘木帕’(煮猪食的地方)、‘噶帕’(放杂物的库房)的土墙。最后就到了新家开火的那天早上!


NOTE : /ti˩/: 'frapper'; expression abrégé pour: ʈʂo˩bo˩ ti˧ 'construire un mur de terre (en comprimant la terre)'
NOTE : mv̩˧ kʰɯ˩-ɖɯ˩-so˩: le matin où on fait du feu =le jour où on fait du feu
S191 stop écouter
əəə… ʈæ˧bɤ˧ | le˧-ʁɑ˥-ʂe˩ | le˧-po˧-jo˥! | ʑi˧qʰwɤ˧ ʂɯ˧-qo˥ | tʰi˧-dzi˩-ʁo˩to˩-dʑo˩, |

ʈæ˧bɤ˧

moine

le˧-

°accomp

ʁɑ˥-ʂe˩

convier

le˧-

°accomp

po˧˥

amener

jo˧

venir

ʑi˧qʰwɤ˧

maison

ʂɯ˧˥

nouveau

qo

°loc.dans

tʰi

°dur

dzi˩

habiter

ʁo˧to˩

on/during/compared_to/to(wards)

sur/pendant/en_comparaison_de/à_l_égard_de

dʑo˩

°top



on fait venir le moine! quand on emménage dans la maison neuve,

(那天,要)请和尚到家!入住到新家,

S192 stop écouter
ʑi˧mi˧ | le˧-dɑ˧˥ | le˧-tʰv̩˧-ɲi˥-ze˩-mæ˩, | nɑ˩-ʈʂʰɯ˥-dʑo˩, | ʑi˧mi˧ | le˧-dɑ˧˥ | le˧-tʰv̩˧-dʑo˥ | tʰi˩˥, | <so…> ɖæ˩-lɑ˧-so˧, | pi˧, |

ʑi˧mi˧

demeure

le˧-

°accomp

dɑ˧˥

construire

le˧-

°accomp

tʰv̩˧

parvenir(/sortir)

ɲi˩

°certitude(°cop)

-ze˩

°pfv

mæ˩

°affirm

nɑ˩˧

les_Na

ʈʂʰɯ˥

°top(°dem_prox)

dʑo˩

°top

ʑi˧mi˧

demeure

le˧-

°accomp

dɑ˧˥

construire

le˧-

°accomp

tʰv̩˧

parvenir(/sortir)

dʑo˩

°top

tʰi˩˥

alors

ɖæ˩-lɑ˧-so˧

nom_de_rituel

pi˥

dire



Nous les Na, lorsqu'on a fini de construire une maison, on pratique [lors du Nouvel An] le rituel /ɖæ˩-lɑ˧-so˧/!

房屋建完,摩梭人(要)进行/ɖæ˩-lɑ˧-so˧/仪式!


NOTE : ɖæ˩-lɑ˧-so˧; nom de cérémonie; ɖæ˩-lɑ˧-so˧ qæ˩: pratiquer cette cérémonie; de: /qæ˧˥/ 'brûler' (on brûle du pin gorgé de sève lors de la cérémonie)
S193 stop écouter
ʈæ˧bɤ˧ | ɲi˧-kv̩˧ ʁɑ˧-ʂe˥ | le˧-po˧-jo˥! | ʈæ˧bɤ˧ | le˧-ʈʂʰo˧! | əəə… mv̩˧ kʰɯ˩-hĩ˩, dʑo˩ | tʰi˩˥, | wɤ˩˥, | kʰv̩˧ ʈʂɤ˥-ɲi˩-pi˩, | əəə… lɑ˧kʰv̩˧-hĩ˧ ɳɯ˩ | kʰɯ˧-zo˥-kv̩˩, |

ʈæ˧bɤ˧

moine

ɲi˧-kv̩˧˥

2-°clf.personnes

ʁɑ˥-ʂe˩

faire_venir

le˧-

°accomp

po˧˥

amener

jo˧

venir

ʈæ˧bɤ˧

moine

le˧-

°accomp

ʈʂʰo˧

lire

mv̩˥

feu

kʰɯ˧˥

allumer(/mettre)

hĩ˥

°rel/°nmlz

dʑo˩

°top

tʰi˩˥

alors

wɤ˩˥

à_nouveau

kʰv̩˧˥

année

ʈʂɤ˧

compter

ɲi˩

°certitude(°cop)

pi˥

°top

lɑ˧kʰv̩˧˥

année_du_Tigre

hĩ˥

°rel/°nmlz

ɳɯ

°a(/abl/top)

kʰɯ˧˥

allumer(/mettre)

-zo˧

°oblig

-kv̩˧˥

°abilitive



On fait venir deux moines; les moines lisent des rituels! Pour savoir qui va allumer le feu, on fait attention à l'année de naissance (littéralement "compte les années"). (Quelqu'un qui est) de l'année du Tigre allume [le feu]! (Note: on choisit quelqu'un né une année considérée comme faste: Tigre, Chèvre… Selon les Na, la chèvre est un bon signe pour les hommes; pour les femmes, c'est un signe trop 'dur'.)

(要)请两个和尚来念经!至于说,让谁点火,就要考虑生肖!火(一般)是属虎的人来点的!(注:点火的那个人,要有一个强势的生肖,如虎、羊。摩梭人认为,羊对男性来说是个好生肖,而对女性来说太硬。)

S194 stop écouter
jo˩kʰv̩˩-hĩ˥-ɳɯ˩, | kʰɯ˧-zo˥ kv̩˩! | dʑɤ˩ kv̩˧-pi˥! |

jo˩kʰv̩˩

année_de_la_Chèvre

hĩ˥

°rel/°nmlz

ɳɯ

°a(/abl/top)

kʰɯ˧˥

allumer(/mettre)

-zo˧

°oblig

-kv̩˧˥

°abilitive

dʑɤ˩

bien/bon

-kv̩˧˥

°abilitive

pi˥

dire



On demande à quelqu'un de l'année de la chèvre d'allumer [le feu]! On dit que ça porte chance!

或者火是属羊的人来点的!这样,很吉利!


NOTE : tons vérifiés, est bien dʑɤ˩ kv̩˧-pi˥
S195 stop écouter
v̩˧ | ʈʂʰɯ˧-ɖɯ˧-mi˧ | ɖɯ˧-ɭɯ˧ | tʰi˧-<tsi˧> [ʈɯ˧]! | tʰi˧-ʈɯ˧, | tʰv̩˧-so˩-dʑo˩, | dʑɯ˩ tʰi˩-kʰɯ˩˥! | mmm… æ˩˥ | le˧-qʰo˧˥! | bo˩˥ | le˧-qʰo˧˥! | õ˧tʰv̩˧-ɲi˧-dʑo˩! |

v̩˥

casserole

ʈʂʰɯ˧-ɖɯ˧-mi˧

gros_comme_ça

ɖɯ˧-ɭɯ˧

1-°clf.générique

tʰi

°dur

ʈɯ˧

mettre_en_place

tʰv̩˥

°dem.dist

so˧

matin

dʑo˩

°top

dʑɯ˩

eau

tʰi

°dur

kʰɯ˧˥

mettre

æ˩˧

poulet

le˧-

°accomp

qʰo˧˥

abattre

bo˩˧

porc

le˧-

°accomp

qʰo˧˥

abattre

õ˧tʰv̩˧-ɲi#˥

ce_jour_là

dʑo˩

°top



on met en place une casserole grosse comme ça! on la met en place, ce matin-là; on y met de l'eau! On tue un poulet, on tue un cochon, ce jour-là!

(家人)安装一个这么大的锅,倒水进去!在那天要宰鸡,杀猪,!


NOTE : õ˧tʰv̩˧-ɲi˧, 'ce jour-là': on pourrait également dire: /õ˧tʰv̩˧-so˩/ 'ce matin-là'
S196 stop écouter
"ə˧mi˧! | ʑi˧qʰwɤ˧ ʂɯ˧-qo˥ dzi˩-ɲi˩-ze˩!" |

ə˧mi˧

maman°interjection

ʑi˧qʰwɤ˧

demeure

ʂɯ˧˥

neuve

qo

°loc.dans

dzi˩

habiter

ɲi˩

°certitude(°cop)

-ze˩

°pfv



[On dit:] "Aaah! Ca y est, on habite dans une demeure (toute) neuve!

(家人说:)“啊呀!我们现在开始住新的房子了!

S197 stop écouter
ɖɯ˧-zɯ˧ | ɖwæ˧˥ | dʑɤ˩-ho˥!" | pi˧-zo˩, | wɤ˩˥, | hĩ˧ | le˧-ɻwæ˥! |

ɖɯ˧-zɯ˧

1-vie

ɖwæ˧˥

°intensif.très

dʑɤ˩

bien/bon

ho

°fut(/désidératif)

pi˥

dire

-zo˧

°oblig

wɤ˩˥

à_nouveau

hĩ˥

personne/homme

le˧-

°accomp

ɻwæ˥

appeler



"toute notre vie va être très belle! / Comme on va y être heureux, toute notre vie!" Voilà ce qu'on dit; après, on invite les gens!

我们的生活以后会很美的!”然后,请(村子里的人)来!

S198 stop écouter
tʰi˩˥, | hĩ˧=ɻæ˧-ɳɯ˥ | pʰɤ˧bɤ˧ po˧-jo˥-kv̩˩-mæ˩! | "ə˧mi˧! | no˧ | ʑi˧qʰwɤ˧-ʂɯ˧-qo˥ dzi˩-ze˩-mæ˩! | ɳæ˧-ɻ̍˩-se˩ | ə˧tse˥ | ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥ | hɤ˩-ɲi˥! |

tʰi˩˥

alors

hĩ˥

personne/homme

ɻæ˩

°pl

ɳɯ

°a(/abl/top)

pʰɤ˧bɤ˧

cadeau

po˧˥

apporter

jo˧

venir

-kv̩˧˥

°abilitive

mæ˩

°affirm

ə˧mi˧

maman°interjection

no˩

°2sg

ʑi˧qʰwɤ˧

demeure

ʂɯ˧˥

neuf

qo

°loc.dans

dzi˩

habiter

-ze˩

°pfv

mæ˩

°affirm

ɳæ˧-ɻ̍˩

°2pl

se˩

°top

ə˧tse˥$

pourquoi

ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥

ainsi

hɤ˩

habile

ɲi˩

°cop



Les gens viennent avec des cadeaux. "Aahhh! Tu habites dans une maison toute neuve! Comme vous êtes habiles/comme vous êtes adroits [=Que vous avez construit une belle maison]!" (littéralement: "Comment se fait-il donc que vous soyez aussi habiles!") [disent les invités aux hôtes]

(客)人们带着礼物来,他们说:“啊呀!你们现在开始住新的房子了!你们怎么会这么能干呢?


NOTE : on pourrait dire également: no˧-ɻ̍˩-se˩; la différence est considérée comme une simple nuance de prononciation par F4, qui indique no˧-ɻ̍˩ comme étant la forme correcte.
S199 stop écouter
ʑi˧qʰwɤ˧ | ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥ | dʑɤ˩-hĩ˧ tsʰi˩-zo˩! |

ʑi˧qʰwɤ˧

demeure

ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥

ainsi

dʑɤ˩

bien/bon

hĩ˥

°rel/°nmlz

tsʰi˧˥

construire

-zo

°advb



"Vous avez construit une bien belle maison!

你们建了一个多么漂亮的房子!


NOTE : d'abord noté ‡tsʰɯ˩-zo˩
NOTE : on pourrait également dire: ʑi˧qʰwɤ˧ ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥ dʑɤ˩-hĩ˧ gv̩˥
S200 stop écouter
zo˧mv̩˥ hɤ˩-ze˩! -pi˩, | gɤ˩-se˧, | tsɤ˧-ze˧! |

zo˧mv̩˥

enfant

hɤ˩

habile

-ze˩

°pfv

pi˥

°top

gɤ˩

satisfait/heureux

se˩

°achev

tsɤ˧

correct/bon

-ze˩

°pfv



Vous devez être bien heureuse d'avoir des enfants si habiles! C'est bien!

你们有这么能干的孩子,应该很高兴啊!


NOTE : on pourrait également dire: zo˧mv̩˥ hɤ˩-kwɤ˩tɕɯ˩-lɑ˩, … 'du fait que vos enfants sont habiles…'
NOTE : autre formulation possible: zo˧mv̩˥ hɤ˩-ze˩-gɤ˩ 'être satisfait d'avoir des enfants brillants/habiles'
NOTE : d'abord noté /tse˧/; est en fait /tsɤ˧/; la prononciation proche de [e] est due à une harmonie vocalique causée par le /e/ qui suit
S201 stop écouter
ə˧mi˧! | no˧ | ʑi˧qʰwɤ˧ | ʈʂʰɯ˧-ɭɯ˧-se˥, | ɖwæ˧˥ | dʑɤ˩˥!" | pi˧-zo˩, |

ə˧mi˧

maman°interjection

no˧

°2sg.poss

ʑi˧qʰwɤ˧

demeure

ʈʂʰɯ˥

°dem_prox

ɭɯ˧

°clf.générique

se

°top.délimitant

ɖwæ˧˥

°intensive.very

°intensif.très

dʑɤ˩

bon

pi˥

dire

-zo

°advb



Ils disent: "Eeeh bien! Votre [nouvelle] maison, elle est bien belle!"

啊呀!你们这个房子,真美!”他们说。

S202 stop écouter
nɑ˩-ʈʂʰɯ˥-dʑo˩, | ə˧ʝi˧-ʂɯ˥ʝi˩, | ʈʂʰɯ˧ne˧ ʝi˥-kv̩˩-mæ˩! |

nɑ˩˧

les_Na

ʈʂʰɯ˥

°top(°dem_prox)

dʑo˩

°top

ə˧ʝi˧-ʂɯ˥ʝi˩

autrefois

ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥

ainsi

ʝi˥

faire

-kv̩˧˥

°abilitive

mæ˩

°affirm



Voilà comment nous autres Na on faisait, autrefois!

摩梭人在过去是这样做的!

S203 stop écouter
tʰi˩˥, | ɖɯ˧-tɑ˧˥ | ʈʂʰɯ˧ne˧ ʝi˥-se˩-dʑo˩, | tʰi˩˥, | tʰv̩˧-hɑ̃˩-dʑo˩, | wɤ˩˥, | ʑi˧qʰwɤ˧-ʈʂʰɯ˧-qo˥, | tʰi˧-dzi˩-pi˩, | dʑɤ˩tsʰo˥! |

tʰi˩˥

alors

ɖɯ˧-tɑ˧˥

tout

ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥

ainsi

ʝi˥

faire

se˩

°achev

dʑo˩

°top

tʰi˩˥

alors

tʰv̩˧-hɑ̃˩

ce_soir_là

dʑo˩

°top

wɤ˩˥

à_nouveau

ʑi˧qʰwɤ˧

demeure

ʈʂʰɯ˥

°top(°dem_prox)

qo

°loc.dans

tʰi

°dur

dzi˩

être_assis

pi˥

°top

dʑɤ˩tsʰo#˥

pendaison_de_crémaillère



Quand tout [ça] est fini, ce soir-là, dans la maison, on est assis ensemble… [on fait la fête de] pendaison de crémaillère!

这些全部做完了,那天晚上,在(新)家一起坐,有乔迁庆宴!


NOTE : tʰi˧- prononcé proche de tʰe˧-; inattendu, du fait qu'il existe une opposition /e/ - /i/ après les coronales; cette latitude est sans doute liée au fait qu'il s'agit d'un mot grammatical
NOTE : Avant 2018 : noté /ɖɯ˧-tɑ˥/.
S204 stop écouter
"njɤ˧=ɻ̍˩-dʑo˩, | ʑi˧qʰwɤ˧ tsʰi˧-ɲi˥-ze˩!" | pi˧, | "ʑi˧qʰwɤ˧ | ʈʂʰɯ˧-qo˥ dzi˩-ɲi˩", | pi˧, | dʑɤ˩tsʰo˧-kv̩˥! | ə˧ʝi˧-ʂɯ˥ʝi˩! |

njɤ˩-=ɻ̍˩

°1sg-
°associatif

-dʑo˩

°top

ʑi˧qʰwɤ˧

demeure

tsʰi˧˥

construire

ɲi˩

°certitude(°cop)

-ze˩

°pfv

pi˥

dire

ʑi˧qʰwɤ˧

demeure

ʈʂʰɯ˥

°top(°dem_prox)

qo

°loc.dans

dzi˩

habiter

ɲi˩

°certitude(°cop)

pi˥

dire

dʑɤ˩tsʰo#˥

pendaison_de_crémaillère

-kv̩˧˥

°abilitive

ə˧ʝi˧-ʂɯ˥ʝi˩

autrefois



on annonce: "On a construit une maison! On habite [désormais] ici, dans cette maison!" On pendait la crémaillère, dans le temps!

我们告诉大家:“我们建了房子了!我们住在新家!”会有乔迁庆宴,在过去!

S205 stop écouter
tʰi˩˥, | le˧-tsʰo˧, | le˧-tsʰo˧, | hĩ˧=ɻæ˧-ki˥ | mv̩˩kʰv̩˧˥, | hæ̃˧qʰv̩˥! |

tʰi˩˥

alors

le˧-

°accomp

tsʰo˧

danser

hĩ˥

personne/homme

ɻæ˩

°pl

ki

°dat

mv̩˩kʰv̩˧˥

soirée

hæ̃˧qʰv̩˥$

nuit_noire



Alors ils dansent et dansent, les gens, le soir et la nuit (=pendant la soirée, et jusque dans la nuit)!

大家一直跳舞到半夜!


NOTE : intéressant pour l'étude de la syntaxe: emploi de la particule /ki/ (datif) dans ce contexte
S206 stop écouter
dʑɤ˩tsʰo˧-ʈʂʰɯ˧, | ʐɯ˧dzi˧ ɲi˥ pi˩! |

dʑɤ˩tsʰo#˥

pendaison_de_crémaillère

ʈʂʰɯ˥

°top(°dem_prox)

ʐɯ˧dzi˧

entrée_dans_les_lieux

ɲi˩

°certitude(°cop)

pi˥

°top



La danse, elle fête l'entrée dans les lieux!

跳舞,是乔迁庆宴(的一个组成部分)!


NOTE : La précédente traduction était: 'Pour la pendaison de crémaillère, on passe du temps à boire [ensemble]! / La pendaison de crémaillère, ça se fête avec du bon vin!'; en chinois: 大家围坐着一起喝酒. En 2017, lors de la traduction de la deuxième version de ce récit (HOUSEBUILDING2), m'aperçois que /ʐɯ˧dzi˧/ ne veut pas dire 'être assis à boire du vin', mais désigne l'installation de la famille dans la maison qui vient d'être construite: l'entrée dans les lieux.
S207 stop écouter
dʑɤ˩tsʰo˧-hĩ˧-ʈʂʰɯ˧-dʑo˩, | wɤ˩˥, | ʑi˧ dzi˧-ɲi˥ pi˩! | ʑi˧qʰwɤ˧-ʂɯ˧-qo˥ dzi˩-dʑo˩! |

dʑɤ˩tsʰo#˥

pendaison_de_crémaillère

hĩ˥

°rel/°nmlz

ʈʂʰɯ˥

°top(°dem_prox)

dʑo˩

°top

wɤ˩˥

à_nouveau

ʑi˧

maison

dzi˩

être_assis

ɲi˩

°certitude(°cop)

pi˥

°top

ʑi˧qʰwɤ˧

demeure

ʂɯ˧˥

nouvelle

qo

°loc.dans

dzi˩

être_assis

dʑo˧

°dur



Pour la pendaison de crémaillère, on se tient assis ensemble dans la maison! On se tient assis dans la nouvelle maison/ on passe du temps assis ensemble [tranquillement] dans la nouvelle maison!

乔迁庆宴的话,要坐在家里,在新的那个家!


NOTE : Le ton sous-jacent du monosyllabe /ʑi˧/ pour 'demeure, maison' n'a pas pu être déterminé, du fait que le monosyllabe ne peut apparaître seul
S208 stop écouter
ɖɯ˩lo˧ | dʑo˧-ɲi˥-mæ˩! | ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥, | ə˧tso˧ mɤ˧-ɲi˩… | <no˧… ʑi˧mi˧…> ʑi˧mi˧ ʐwɤ˩-bi˩, | pi˧-dʑo˩, | hĩ˧-ʈʂʰɯ˧, | ɖɯ˧-tʰo˥~ɖɯ˩-tʰo˩ | dʑo˩-ɲi˥! | ɖɯ˩lo˧-ʈʂʰɯ˧! |

ɖɯ˩lo#˥

coutume

dʑo˧b

°exist.to_have/to_be_there

°exist.avoir/y_avoir

ɲi˩

°certitude(°cop)

mæ˩

°affirm

ʈʂʰɯ˧ne˧-ʝi˥

ainsi

ə˧tso˧-mɤ˧-ɲi˩

toutes_sortes_de_choses

ʑi˧mi˧

demeure

ʐwɤ˩

parler

bi

°fut.imm

pi˥

°top

dʑo˩

°top

hĩ˥

personne/homme

ʈʂʰɯ˥

°top(°dem_prox)

ɖɯ˧-tʰo˥

1-°clf.choses/événements

~

°itération~

dʑo˩

°exist.animated_beings

°exist.êtres_animés

ɲi˩

°certitude(°cop)

ɖɯ˩lo#˥

coutume

ʈʂʰɯ˥

°top(°dem_prox)



il y a des coutumes! (=ça se fait selon les coutumes, tout ça! ça ne se fait pas n'importe comment!) S'il s'agit de parler des maisons, eh bien, les coutumes, il y en a pour chaque chose (=chaque étape se déroule selon des règles, dans un certain ordre)!

有传统规矩!关于房屋,有一条一条的规矩!


NOTE : on pourrait également dire: ɖɯ˧-bæ˧~ɖɯ˧-bæ˧
S209 stop écouter
ʑi˧mi˧ | ɖɯ˧-ɭɯ˧ dɑ˧˥ ◊ -dʑo˩, | qʰɑ˩ne˩ ʝi˥-kv̩˩; | ʑi˧mi˧-qo˧-lɑ˩, | ə˧tso˧ | dʑo˧-kv̩˧˥! | õ!

ʑi˧mi˧

demeure

ɖɯ˧-ɭɯ˧

1-°clf.générique

dɑ˧˥

construire

dʑo˩

°top

qʰɑ˩ne˩

comment

ʝi˥

faire

-kv̩˧˥

°abilitive

ʑi˧mi˧

demeure

qo

°loc.dans

aussi

ə˧tso˧

°interrog.quoi

dʑo˧b

°exist.to_have/to_be_there

°exist.avoir/y_avoir

-kv̩˧˥

°abilitive

°interjection



[Il y a des règles/des coutumes qui expliquent] comment on fait pour construire une maison; ce qu'il doit y avoir dans la maison (=comment on prépare l'intérieur de la maison/ comment on meuble/décore la maison)! Eh oui!

建房子怎么做,房子里有哪些(家具、物品……)(,这些都是有规矩的)!啊!

S210 stop écouter
tʰi˩˥, | ʑi˧mi˧ | ɖɯ˧-ɭɯ˧-hĩ˧-ʈʂʰɯ˧, | ʑi˧mi˧ ʐwɤ˩-lɑ˩ | mɤ˧-tsɤ˧-ɲi˥-mæ˩, | qæ˧do˧ ʐwɤ˩-lɑ˩ | mɤ˧-tsɤ˧-ɲi˥-mæ˩, |

tʰi˩˥

alors

ʑi˧mi˧

demeure

ɖɯ˧-ɭɯ˧

1-°clf.générique

hĩ˥

°rel/°nmlz

ʈʂʰɯ˥

°top(°dem_prox)

ʑi˧mi˧

demeure

ʐwɤ˩

parler

lɑ˩

seulement

mɤ˧-

°neg

tsɤ˧

correct

ɲi˩

°certitude(°cop)

mæ˩

°affirm

qæ˧do˧

bois_de_charpente



Une maison, ce n'est pas seulement une question de bâtiment, ce n'est pas seulement une question de bois de construction[: il faut aussi préparer l'intérieur].

一个家,不仅是房屋的问题,不仅是木料的问题(:室内装修也很重要)。

S211 stop écouter
qæ˧do˧ | le˧-dɑ˧-le˥-po˩-tsʰɯ˩, | ʑi˧qʰwɤ˧ | le˧-tsʰi˧˥, |

qæ˧do˧

bois_de_construction

le˧-

°accomp

dɑ˧˥

abattre

le˧-

°accomp

po˧˥

amener

tsʰɯ˩

arriver/parvenir

ʑi˧qʰwɤ˧

maison

le˧-

°accomp

tsʰi˧˥

construire



on abat le bois pour la construction; on construit la maison;

(人家)砍木料,建房子,

S212 stop écouter
ʑi˧qʰwɤ˧ | le˧-tsʰi˧-se˥-dʑo˩ | tʰi˩˥, | ɑ˩ʁo˧ | tso˧-tso˧ | ə˧tso˧ | ʑi˧mi˧-qo˧ dʑo˧, | ʝi˧kʰv̩˥-dʑo˩, | hĩ˧=ɻæ˥, | əəə… æ˧-bv̩˧ | tso˧-tso˧, | ɑ˩ʁo˧ | dʑo˧-hĩ˧-ʈʂʰɯ˧, | dʑɤ˩ ʈʂɤ˧ kv̩˥-mæ˩, | nɑ˩-ʈʂʰɯ˥-dʑo˩! |

ʑi˧qʰwɤ˧

demeure

le˧-

°accomp

tsʰi˧˥

construire

se˩

°achev

dʑo˩

°top

tʰi˩˥

alors

ɑ˩ʁo˧

maison

tso˧-tso#˥

choses

ə˧tso˧

°interrog.quoi

ʑi˧mi˧

demeure

qo

°loc.dans

dʑo˧b

°exist.to_have/to_be_there

°exist.avoir/y_avoir

ʝi˧kʰv̩˥

certains

dʑo˩

°top

hĩ˥

personne/homme

ɻæ˩

°pl

æ˥

cuivre

bv̩

°poss

tso˧-tso#˥

chose

ɑ˩ʁo˧

maison

dʑo˧b

°exist.to_have/to_be_there

°exist.avoir/y_avoir

hĩ˥

°rel/°nmlz

ʈʂʰɯ˥

°top(°dem_prox)

dʑɤ˩

bon

ʈʂɤ˧

être

-kv̩˧˥

°abilitive

mæ˩

°affirm

nɑ˩˧

les_Na

ʈʂʰɯ˥

°top(°dem_prox)

dʑo˩

°top



une fois qu'on a construit la maison, eh bien, les objets de la maison, ce qu'il y a dans le bâtiment… certaines personnes, eh bien… les objets en cuivre, ceux qu'il y a à la maison, ils sont beaux, par chez nous!

房子建完了,(要管)家里的东西,家里有什么样的东西。有些摩梭人,家里有铜器,是很好的!(=有一些摩梭人,对家里的铜器很有讲究!)


NOTE : tons vérifiés: est ɑ˩ʁo˧ dʑo˧-hĩ˧-ʈʂʰɯ˧
NOTE : d'abord noté ‡ə˩tso˧, par transfert du naxi /ə˩tsɯ˧/
S213 stop écouter
"ə˧mi˧! | ʈʂʰɯ˧=ɻ̍˩-se˩", | hĩ˧=ɻæ˥… | "æ˧tso˧-æ˧mo˩-ɳɯ˩, | ɖwæ˧˥ | dʑo˧!" | pi˧-zo˩, | hĩ˧=ɻæ˥! | ɑ̃!

ə˧mi˧

maman°interjection

ʈʂʰɯ˥

°dem_prox

=ɻ̍˩

°associatif

se˩

°top

hĩ˥

personne/homme

ɻæ˩

°pl

æ˧tso˧-æ˧mo˩

instruments_de_cuivre

ɳɯ

°top(/a/abl)

ɖwæ˧˥

°intensive.very

°intensif.très

dʑo˧b

°exist.to_have/to_be_there

°exist.avoir/y_avoir

pi˥

dire

zo˩

°advb

hĩ˥

personne/homme

ɻæ˩

°pl

ɑ̃

°interjec