Le coffre de Lapérouse


Continuous playing:

Transcription by sentence


Translation by sentence
fr
Whole text transcription


Whole text translation
fr
Monone po ene ni-vete, ene tawora ne, ne utele vewo pine pe i-vio ne, pwama ole ponu.
Ponu ene ni-vete ponu, ne basavono po Laperus i-koie, dapa li-koie, toñaki tamwaliko, li-ka ia emele iote apilaka i-te ne moe.
Dapa wopine li-ke ne revo, dapa kula li-le ne ngogoro.
Ka dapa pe li-koie li-ka li-sune apali iote apilaka pe i-te ne moe.
Ka li-viñi li-ko “Ka dapa wopine na ka li-le vele? Ka / Ia ete me aia vele?”
Ka ini i-vete i-ko “E tae! Et' one me ai' one ka la-ke la-le, la-le ne ngogoro.”
Ka dapa li-viñi li-ko “U-madau 'tapu, u madau 'tapu.”
Ia ini i-ko kape i-etengi, ka dapa li-viñi li-ko: “U-madau etapu! Kupa pi-kamai monone apilaka ne pe-ko me pe-kamai i-wene ne kulumoe i-wene tev' eo me u-botongo.”
Ka ponu ka li-la / li-mabui li-ae tanoe, wako ka li-lateli teve.
Wako ka li-viñi. “Wako kape eo u-botongo monone na / ete i-ka u-viñi u-ko mata eo nara // ete i-ka u-viñi u-ko ‘Mat' eo nara kape u-wasi ñe idi 'tapu’, me i-wene teve kela na. Mou kape ra minga basavono, wako kape pe-tabo pe-ka pe-la…”
Ka ponu ka i-wene dapa ka li-ke li-le mina ka ini ka i-te.
Et' iape i-ka ne vonila ka ini i-viñi et' iap' i-ko : “Monone iote pon, dapa French li-ka li-lateli ponu ia li-vete li-ko ‘U-was' ñe dapa etapu.’ Monone adapa i-wene ponu. Wako kape i-wene teve kia na. Mou kape dapa le-ka minga ka le-tabo le-la monone adapa ponu.”
Ponu monone ponu na, ne basavono na ponu mamote i-wene, i-wene.
Le coffre dont je parlais se trouve là-bas, sur ta gauche, sous les racines de ce grand châtaignier que tu vois dressé au-dessus de la plage.
Donc, ce que je disais, c'est que le jour où Lapérouse accosta ici avec ses hommes, au moment de leur naufrage, eh bien ce jour-là il y avait une petite fille dans sa maison.
Les adultes étaient sortis soit en mer, soit dans la brousse.
Et donc lorsque ces hommes arrivèrent sur la rive, ils s'approchèrent de cette maison, et y trouvèrent cette petite fille.
Ils lui ont demandé: “Où sont parties les grandes personnes? Ta maman et ton papa, ils sont où?”
“Ils ne sont pas là!” répondit-elle. “Ma maman et mon papa sont partis, ils sont partis au jardin!”
“N'aie pas peur”, lui dirent-ils, “tu n'as rien à craindre.”
Et comme elle allait se mettre à pleurer, ils lui répétèrent: “Non, non, n'aie pas peur! Regarde, nous sommes venus ici avec un petit coffre, et nous voudrions qu'il reste ici, dans ce village, et que ce soit toi qui en prennes soin.”
Alors, calmement, ils se mirent à creuser un trou dans le sol, et déposèrent l'objet au fond.
Enfin, il lui donnèrent leurs instructions: “Bien. Ce sera à toi de prendre soin de ce coffre. Lorsque ta mère viendra, tu lui diras bien de garder le secret, de n'en parler à personne: c'est ainsi que vous pourrez le garder auprès de vous. Un jour, peut-être, nous reviendrons ici le chercher.”
Peu après, ils quittèrent l'endroit, en la laissant avec le coffre.
Lorsqu'elle vit sa mère rentrer le soir, elle lui dit “Maman, les Français sont venus, et ils ont caché ici un coffre. Ils m'ont dit que nous ne devions en parler à personne, que ce coffre leur appartient, et que nous devons en prendre soin. Un jour peut-être, ils reviendront ici pour le retrouver.”
Ce coffre-là existe encore de nos jours, il est quelque part par ici.
S1 stop écouter
Monone po ene ni-vete, ene tawora ne, ne utele vewo pine pe i-vio ne, pwama ole ponu.

Le coffre dont je parlais se trouve là-bas, sur ta gauche, sous les racines de ce grand châtaignier que tu vois dressé au-dessus de la plage.

S2 stop écouter
Ponu ene ni-vete ponu, ne basavono po Laperus i-koie, dapa li-koie, toñaki tamwaliko, li-ka ia emele iote apilaka i-te ne moe.

Donc, ce que je disais, c'est que le jour où Lapérouse accosta ici avec ses hommes, au moment de leur naufrage, eh bien ce jour-là il y avait une petite fille dans sa maison.

S3 stop écouter
Dapa wopine li-ke ne revo, dapa kula li-le ne ngogoro.

Les adultes étaient sortis soit en mer, soit dans la brousse.

S4 stop écouter
Ka dapa pe li-koie li-ka li-sune apali iote apilaka pe i-te ne moe.

Et donc lorsque ces hommes arrivèrent sur la rive, ils s'approchèrent de cette maison, et y trouvèrent cette petite fille.

S5 stop écouter
Ka li-viñi li-ko “Ka dapa wopine na ka li-le vele? Ka / Ia ete me aia vele?”

Ils lui ont demandé: “Où sont parties les grandes personnes? Ta maman et ton papa, ils sont où?”

S6 stop écouter
Ka ini i-vete i-ko “E tae! Et' one me ai' one ka la-ke la-le, la-le ne ngogoro.”

“Ils ne sont pas là!” répondit-elle. “Ma maman et mon papa sont partis, ils sont partis au jardin!”

S7 stop écouter
Ka dapa li-viñi li-ko “U-madau 'tapu, u madau 'tapu.”

“N'aie pas peur”, lui dirent-ils, “tu n'as rien à craindre.”

S8 stop écouter
Ia ini i-ko kape i-etengi, ka dapa li-viñi li-ko: “U-madau etapu! Kupa pi-kamai monone apilaka ne pe-ko me pe-kamai i-wene ne kulumoe i-wene tev' eo me u-botongo.”

Et comme elle allait se mettre à pleurer, ils lui répétèrent: “Non, non, n'aie pas peur! Regarde, nous sommes venus ici avec un petit coffre, et nous voudrions qu'il reste ici, dans ce village, et que ce soit toi qui en prennes soin.”

S9 stop écouter
Ka ponu ka li-la / li-mabui li-ae tanoe, wako ka li-lateli teve.

Alors, calmement, ils se mirent à creuser un trou dans le sol, et déposèrent l'objet au fond.

S10 stop écouter
Wako ka li-viñi. “Wako kape eo u-botongo monone na / ete i-ka u-viñi u-ko mata eo nara // ete i-ka u-viñi u-ko ‘Mat' eo nara kape u-wasi ñe idi 'tapu’, me i-wene teve kela na. Mou kape ra minga basavono, wako kape pe-tabo pe-ka pe-la…”

Enfin, il lui donnèrent leurs instructions: “Bien. Ce sera à toi de prendre soin de ce coffre. Lorsque ta mère viendra, tu lui diras bien de garder le secret, de n'en parler à personne: c'est ainsi que vous pourrez le garder auprès de vous. Un jour, peut-être, nous reviendrons ici le chercher.”

S11 stop écouter
Ka ponu ka i-wene dapa ka li-ke li-le mina ka ini ka i-te.

Peu après, ils quittèrent l'endroit, en la laissant avec le coffre.

S12 stop écouter
Et' iape i-ka ne vonila ka ini i-viñi et' iap' i-ko : “Monone iote pon, dapa French li-ka li-lateli ponu ia li-vete li-ko ‘U-was' ñe dapa etapu.’ Monone adapa i-wene ponu. Wako kape i-wene teve kia na. Mou kape dapa le-ka minga ka le-tabo le-la monone adapa ponu.”

Lorsqu'elle vit sa mère rentrer le soir, elle lui dit “Maman, les Français sont venus, et ils ont caché ici un coffre. Ils m'ont dit que nous ne devions en parler à personne, que ce coffre leur appartient, et que nous devons en prendre soin. Un jour peut-être, ils reviendront ici pour le retrouver.”

S13 stop écouter
Ponu monone ponu na, ne basavono na ponu mamote i-wene, i-wene.

Ce coffre-là existe encore de nos jours, il est quelque part par ici.