aa

Langues et civilisations
à tradition orale
(UMR7107)

          Le CNRS           Accueil SHS          Autres sites CNRS          
cnrs paris3 inalco paris3 paris3
Rechercher
Intranet Lacito English




  Accueil > Programmes en partenariat > Programme Rila : Les dialectes balkaniques de Bulgarie

Programme d’actions intégrées franco-bulgare (RILA) : Les dialectes balkaniques de Bulgarie

 

(Resp. pour la France : Z. Guentchéva  ; pour la Bulgarie : P. Assenova, université de Sofia)

 

Le présent projet se propose d’étudier les dialectes balkaniques parlés sur le territoire de Bulgarie :

1) Les dialectes grecs de la mer Noire (régions de Sozopol et de Nessebar) ;

2) Les dialectes grecs des Karakac&ani, parlés dans la région des villes de Sopot, Karlovo et Sliven ;

3) Les dialectes valaques parlés dans la région de Vidin ;

4) Les dialectes aromains parlés dans les Rhodopes.

 

Le projet portera sur des problèmes de morphologie, de syntaxe et de sémantique, afin d'évaluer la situation linguistique actuelle dans les régions concernées et d'établir des modèles de différences et de similitudes par rapport au bulgare standard et aux variétés dialectales bulgares avoisinantes. Cette approche comparative permettra d’isoler les traits balkaniques (balkanismes) que ces dialectes ont acquis après des siècles de contacts bi- et multilingues. Des hypothèses seront émises sur le degré de balkanisation de chaque dialecte, et sur les source(s) possibles d'innovations grammaticales imputables aux influences balkaniques ou interdialectales communes. Le projet devra être considéré comme constituant un pas vers l'élaboration d'une grammaire comparée des dialectes balkaniques, ce qui, au stade où en est actuellement la linguistique, est essentiel pour la bonne appréhension des divers modèles de variation (voire de micro-variation) à l'intérieur du continuun dialectal des Balkans.

Ce projet n’a pas pour objectif la description complète de chaque dialecte, ni d’ailleurs un inventaire exhaustif des balkanismes dans chaque système dialectal. En mettant l’accent sur l’identification et la description d’un ensemble limité de balkanismes morphosyntaxiques, en particulier sur leur distribution intra- et inter-dialectale, il vise à isoler des modèles syntaxiques stables qui ont intégré les structures morphologiques observées. En d’autres termes, il s’agit d’établir les degrés de grammaticalisation qu’un même phénomène a atteint à l'intérieur de chaque dialecte. Les données collectées seront décrites au moyen de formalismes de la linguistique théorique moderne, de telle sorte que l’on puisse dégager les variations et micro-variations faisant ressortir les différences et les similitudes par rapport au bulgare et aux dialectes bulgares.

Cette recherche comparative doit aboutir à la création d'une base de données qui sera complétée par la représentation des isoglosses respectifs sur cartes géographiques, en vue de la création d'un atlas partiel montrant la répartion des traits linguistiques les plus saillants, en termes de linguistique balkanique, dans la région concernée.

 

Références bibliographiques:

Assenova, P. (1992), "Linguistic Type and Linguistic convergence", Sa&postavitelno ezikoznanie 3, p. 11-16.

Assenova, P. (2002), Balkansko ezikoznanie. Osnovni problemi na Balkanskija ezikov sa&juz. Veliko Ta&rnovo: Faber.

Joseph, B. (2002), "Is Balkan comparative syntax possible?", in Rivero M.-L. & A. Ralli (eds), Comparative Syntax of Balkan Languages, p. 17-43.

Lindstedt, J. (2000), "Linguistic Balkanization: Contact-induced change by mutual reinforcement", in Gilbers D., Nerbonne J. & J. Schaeken (eds), Languages in Contact, Amsterdam, Rodopi, p. 231-246.

Guentchéva, Z. (1994), Thématisation de l'objet en bulgare, Coll. Sciences pour la communication, Berne & Francfort/M : Peter Lang, 190 p.

Imprimer Contacter le webmestre Plan du site Crédits Accueil