aa

Langues et civilisations
à tradition orale
(UMR7107)

          Le CNRS           Accueil SHS          Autres sites CNRS          
cnrs paris3 inalco paris3 paris3
Rechercher
Intranet Lacito English




  Accueil >Typologie et changement linguistique > Coordination et subordination
Eurasie du Nord
Coordination et subordination
Préverbation
Aspects et temps

Typologie et changement linguistique (Archives)

Coordination et subordination (2001-2006)

 

Responsables : Isabelle Bril & Georges Rebuschi

 

Les travaux de ce programme mené de 2001 à 2004 au LACITO se sont conclus par un colloque international "Typologie et modélisation de la coordination et de la subordination" (26 au 28 mai 2005), co-organisé par I. Bril, G. Rebuschi et M.-A. Morel pour la revue Faits de Langues, et par la publication en mars 2007 [datée 2006] d’un recueil d’articles sous le titre « Coordination et subordination : typologie et modélisation » dans la revue Faits de Langues n° 28. (présenté ici)

1. L’objet de ce programme était de construire une typologie des relations de dépendance entre propositions et une typologie des marqueurs de ces relations (marqueurs segmentaux, prosodiques, ordre linéaire) dans des langues de diverses familles (océaniennes, bantoues, slaves, basque, etc.).

2.Diverses questions ont été examinées :

  • peut-on ramener ces relations de dépendance à des propriétés lexicales des conjonctions, ou bien existe-t-il des schèmes de construction autonome, la syntaxe conservant des propriétés irréductibles ?
  • Peut-on mettre en évidence une hiérarchie des divers types de dépendance ?
  • Des notions telles que "nexus", jonction (adjonction, conjonction) et ordination (coordination, subordination) sont-elles pertinentes ?

3. Ont été analysés en particulier :

  • le statut des étiquettes et des nomenclatures des morphèmes de dépendance (conjonction, connecteurs, etc.),
  • les cas de relations hypotaxiques "sans marquant" et les structures corrélatives ;
  • ainsi que les cas où la distinction traditionnelle entre coordination et subordination est remise en cause.

Imprimer Contacter le webmestre Plan du site Crédits Accueil