aa

Langues et civilisations
à tradition orale
(UMR7107)

          Le CNRS           Accueil SHS          Autres sites CNRS          
cnrs paris3 inalco paris3 paris3
Rechercher
Intranet Lacito English




  Accueil > La recherche au Lacito > Langues afro-asiatiques / chamito-sémitiques

Aires linguistiques de spécialité

Langues afro-asiatiques / chamito-sémitiques


     Langues étudiées

 

 

     Le phylum chamito-sémitique / afro-asiatique couvre une grande partie de l'Afrique et la majeure partie du Moyen-Orient. Il comprend cinq grandes familles : le sémitique (arabe, hébreu, amharique…) ; le berbère en Afrique du Nord ; l'égyptien ancien, qui n'est plus parlé ; le tchadique en Afrique de l'Ouest (haoussa, ouldémé…) ; le couchitique dans la Corne de l'Afrique, (somali, oromo) et l'omotique en Ethiopie, dont l'affiliation n'est toujours pas tranchée. Ces langues sont pour une bonne part minoritaires et encore peu décrites. Les langues majoritaires témoignent d'une grande diversité dialectale qu'il est nécessaire de décrire pour comprendre les mécanismes qui sous-tendent la variation, l'apport de la dialectologie à la typologie n'étant plus à démontrer. Les chercheurs du Lacito s'intéressent à l'ensemble de ces langues et travaillent plus particulièrement sur les langues sémitiques (arabe, araméen), le berbère et le tchadique.

cham-sem

Les langues afro-asiatique / chamito-sémitiques
(d'après la carte "Les langues dans le monde ancien et moderne : Les langues chamito-sémitiques", D. Cohen, ed.)

Description des langues toup

     La description des langues peu connues ou mal documentées est indispensable pour toutes approches historique, comparative, ou typologique. En outre, la diffusion de la scolarisation et les grands mouvements d’urbanisation ont été (sont) à la source de la disparition de plusieurs langues d’une part, de la standardisation de plusieurs autres d’autre part. La descriptions des langues minoritaires et des dialectes est une tâche urgente. Nos chercheurs s’y appliquent en rédigeant des monographies et des dictionnaires :

colombel
langue-ouldeme
naim
beyrouth
COLOMBEL Véronique (de), 2005, La langue ouldémé (Nord-Cameroun). Grammaire, texte, dictionnaire, Louvain-Paris-Dudley (Ma), Peeters (Selaf 416 - LCA 34), 245 p. (présenté ici) Colombel, Véronique de, 1995, La langue ouldémé (Nord-Cameroun). Précis de grammaire, texte, lexique, Paris, Les Documents de Linguistique Africaine, 338 p. (réédition de 1997 présentée ici) NAÏM Samia, 2009, L'arabe yéménite de Sanaa, Paris, Peeters (Les langues du monde 1), X-232 p. (présenté ici) NAÏM Samia, 1986, Le parler arabe de Râs Beyrouth 'Ayn al Muraysa. La diversité phonologique – Étude socio-linguistique, Paris, Geuthner (Atlas linguistique du monde arabe, Matériaux 7) & CNRS, 258 p. (présenté ici)
fr-zenaga
taine
taine
taine
Taine-Cheikh, Catherine, 2010, Dictionnaire français-zénaga (berbère de Mauritanie), avec renvoi au classement par racines du Dictionnaire zénaga-français, Köln : Köppe, XIV + 326 p. (présenté ici) TAINE-CHEIKH Catherine, 2008, Dictionnaire zénaga-français. Le berbère de Mauritanie présenté par racines dans une perspective comparative, Köln, Rüdiger Köppe Verlag (Berber Studies 20), XCIV+649 p. (présenté ici) TAINE-CHEIKH Catherine, 2004 (rééd.), Lexique français-hassaniyya. Dialecte arabe de Mauritanie, Paris, Geuthner*, 158 p. [1re édition : 1990, Nouakchott, Centre culturel français St-Exupéry] (présenté ici) TAINE-CHEIKH Catherine, 1998, Dictionnaire hassaniyya-français 8 ghayn-fâ', Paris, Geuthner, 174 p.
(présentation du dictionnaire dans son entier ici, 1988-1998)

 

Langues en contact toup

     L'arabe est une langue qui a connu et connaît encore une grande expansion. De ce fait, certaines de ses variétés, tout comme de nombreuses langues non arabes (chamito-sémitiques ou non), présentent des particularités linguistiques importantes – structurelles ou lexicales – qui trouvent leur origine dans des situations de contact.
     Au Lacito, nous nous intéressons notamment aux effets du contact entre l'arabe, l'araméen et le sud-arabique d'une part, l'arabe et le berbère d'autre part.

siwa
SOUAG Lameen, 2014, Grammatical Contact in Siwa: Arabic and Berber in a Saharan Oasis. Köln : Köppe (Berber Studies 27), 296 p. (présenté ici)

     Par ailleurs, l'un d'entre nous étudie une langue songhay, le korandje, dont les structures et le lexique ont été fortement influencés par l'arabe et le berbère.

 

Typologie linguistique toup

     L’étude des langues afro-asiatiques / chamito-sémitiques est riche en données intéressantes pour les études typologiques. Dans cette perspectives nous avons mené et publié différents travaux sur des questions de syntaxe (expression du réfléchi, structure de coordination et de dépendance, valence verbale, marquage différentiel de l’objet…) de morphosyntaxe (temps, aspect, modalité, phénomène de grammaticalisation…) de sémantique et de  phonologie. Parmi les thèmes abordées, la question du rapport du temps à l’espace a fait l’objet d’une recherche commune qui a regroupé des spécialistes de différentes langues.

colombel
backing
temps-espace
berber
COLOMBEL Véronique (de), 1986, Phonologie quantitative et synthématique, avec application à l'ouldémé, langue tchadique du Nord-Cameroun, Paris, Selaf (LCA 7), 375 p. (présenté ici) LÉONARD Jean-Léo & NAÏM Samia (eds), 2013, Base articulatoire arrière. Backing and Backness. Lincom, 278 p. (présenté ici) NAÏM Samia (ed.), 2006, La rencontre du temps et de l'espace. Approches linguistique et anthropologique, Paris, Peeters, 267 p. (présené ici) TAINE-CHEIKH C. et LUX C. (eds), 2014, Berber in typological perspective, numéro spécial de la STUF (Language Typology and Universals). (présenté ici)

 

Tradition orale toup

      Les corpus que nous recueillons sur nos terrains viennent enrichir les archives sonores du site Pangloss du LACITO :

écouterCorpus ouldémé, par Véronique de Colombel.
écouterCorpus arabe yéménite, par Samia Naïm.

     La littérature orale intéresse également le linguiste et l’anthropologue.

colombel
yemen
al-yaman
COLOMBEL Véronique (de), 2005, Contes ouldémés (Nord-Cameroun). L'idiot, l'infirme, l'orphelin et la vieille femme, Louvain-Paris-Dudley (Ma), Peeters (Selaf 409- LCA 33), XVI-785 p. (présenté ici) NAÏM Samia, 1995 (traduction de l'arabe yéménite et présentation de) Hayîm Habshûsh, Yémen, Arles, Actes Sud (Terres d'aventure), 210 p. (présenté ici) NAÏM Samia, 1992 (transcription, édition et introduction de) Ru‘yat al-Yaman bayna Habʃūʃ wa-Hālīvī [Vision du Yémen entre Habshûsh et Halevy], Sanaa, Centre yéménite d'étude et de recherche, 207 p. (présenté ici)

 

Diffusion des connaissances toup

  • Colloques et journées d'étude

Journée d'étude internationale : Le berbère dans une perspective typologique, 26 octobre 2012 (Villejuif, France), organisé par C. Taine-Cheikh et C. Lux
Base Articulatoire Arrière (BAA), colloque international, 2-4 mai 2012 (Paris, France), organisé par S. Naïm (Lacito) & J.-L. Léonard (LPP)
Aires linguistiques, 30 septembre 2011 (Paris, France), organisé par E. Adamou, Y. Matras et C. Taine-Cheikh
Population et changement linguistique, 26 mars 2010, Villejuif (France), organisé par E. Adamou, F. Jacquesson et C. Taine-Cheikh
Déserts. Y a-t-il des corrélations entre l'écosystème et le changement linguistique ?, 19 octobre 2009, Villejuif (France), organisé par C. Taine-Cheikh, E. Adamou et F. Jacquesson
Itinéraires, dynamique des repères spatiaux et temporels, octobre 2003, Villejuif (France), organisé par S. Naïm
Espace, langue et cognition, colloque international, 2001, Villejuif, organisé par J.-P. Desclés (Paris 4) et S. Naïm

  • Enseignements

Paris 3 Sorbonne nouvelle
– "Méthodes de collecte des données dialectales, linguistique de terrain" (LYM05), M1-M2 de Linguistique, 'ILPGA. -- 2013-2014 (I. Bril & S. Naïm)

Inalco
– Arabe Maghrébin, L3 "Hassaniyya (Langue et littérature)" – depuis 2012-2013 (C. Taine-Cheikh)

Paris 4 Sorbonne
– "Typologie et diversité des langues: phonologie et syntaxe (dialectes arabes modernes)", M1-M2 (CM), UFR de Langue française -- 2003-2007 (S. Naïm)
– "Structures et systèmes de quelques langues naturelles", L (CM), UFR de Langue française -- 2006-2009 : initiation au zénaga (langue berbère) (C. Taine-Cheikh) -- 2007-2008 : Le cas des langues tchadiques (V. de Colombel)

Université de Lille 3
– "Linguistique arabe" -- 2006-2008 (F. Quinsat)

  • Thèses en cours

– BELLAHSENE Linda,Temps, aspects et modalité : le cas de la particule préverbiale ad en berbère (kabyle), dir. Z. Guentchéva, Paris IV.
– BENNOUNA Khadija, Usages alternatifs et représentations linguistiques de l'arabe dialectal et du français dans les pratiques langagières de familles algériennes en France et en Algérie., dir. S. Naïm, Paris III.
– DIA Amadou Bocar, Nomination et dénomination chez les Halpulaaren de Mauritanie. Etude linguistique et ethnolinguistique des anthroponymes, dir. C. Taine-Cheikh, Paris III.
– HASSAN Ahmad, Compléments de manière en français et en syrien, co-dir. I. Choi-Jonin & S. Naïm (Lacito-Paris III), Toulouse II.
– SAAD Aisha, Étude comparative (arabe-francais) des constructions et des locutions verbales dans quelques oeuvres traduites en francais d'Ibrahim El Koni, dir. S. Naïm, Paris III.
– YOUNES Igor, Le parler bédouin satellitaire des Abu Id (Békaa - Liban) : phonologie, morphologie, syntaxe et vocabulaire, dir. S. Naïm, Paris III.

 

(màj le 17/06/2014)

Imprimer Contacter le webmestre Plan du site Crédits Accueil