aa

Langues et civilisations
à tradition orale
(UMR7107)

          Le CNRS           Accueil SHS          Autres sites CNRS          
cnrs paris3 inalco paris3 paris3
Rechercher
Intranet Lacito English




  Accueil > La recherche au Lacito > Langues dravidiennes et tradition orale indienne

Aires linguistiques de spécialité

 

 

Langues dravidiennes et tradition orale indienne

 

 

 

 

Les études dravidiennes menées au Lacito concernent principalement les langues du Sud de l’Inde (tamoul et langues de minorités). Les données apportées par ces langues fournissent le point de départ de deux types d’élargissement distincts. D’une part, on développe, dans une perspective typologique et/ou diachronique, des analyses linguistiques qui visent à donner une compréhension plus globale des procédés grammaticaux mis en œuvre dans les langues dravidiennes et à les intégrer dans les problématiques actuelles. D’autre part, en collaboration avec des spécialistes d’autres disciplines, musicologues, ethnologues, historiens de l’art…, on cherche à mettre en évidence, par une étude précise de témoignages oraux (langues, récits, musique), littéraires ou matériels (épigraphie, architecture) la spécificité, la diversité et la continuité des langues et des cultures dravidiennes au sein du vaste univers de la tradition indienne.

Les travaux se répartissent sur trois axes : 

(1) des analyses linguistiques approfondies sur divers thèmes: typologie des structures prédicatives en synchronie et en diachronie, polysémie des marqueurs de moyen, réfléchi et focus ; emplois et valeurs des formes verbales dans les textes….

(2) des études sur la spécificité dravidienne au sein de l'ensemble culturel indien (piliers musicaux, stèles funéraires ; études sur le thème du ‘déplacement’ dans l’architecture, l’iconographie, la littérature etc. )

(3) la constitution d'une documentation ethnolinguistique sur des communautés minoritaires en Inde (Muduvas ; Badagas) et dans la diaspora (Tamouls de la Guadeloupe et de la Martinique).


Projet en cours

  • Dokumentation bedrohter Sprachen / Documentation of Endangered Languages
    The Kurumba Languages of the Nilgiris in South India (2009-2011)
    Resp. : F. Heidemann & C. Pilot-Raichoor (Universitât München & CNRS-Lacito)
    The aim of the project is to collect, archive and make available a long lasting and multipurpose multimedia documentation of the language and culture of the Kurumbas in South India. The Kurumbas live in small groups dispersed on the slopes and in the forest areas encircling the Nilgiris. This mountainous massif rises abruptly and culminates in a hilly plateau ranging from 2000 - 2600 m in elevation, bordered by dense, tropical forest extending to its foothills. The whole Nilgiri area is sparsely inhabited by very small and mobile tribal groups, depending mainly on the environment for subsistence. The urgency of the documentation is motivated by the fast disruption of the traditional social ties and ways of life. The project will document the Kurumba language spoken by four distinct groups of people: the Jenu Kurumba, the Alu Kurumba, the Cholanaika and the Mullu Kurumba. The French-Indian-German project will give priority to the linguistic and ethnographic features linked to the natural environment, the tribal mode of life and the specific Nilgiri cultural traditions. For instance, a search for 'honey collection' will give access to videos showing how different groups practice it, to the audio files and annotated texts of the narratives and songs related to this activity, to the vocabulary connected to this theme


Séminaires passés

Les séminaires ont lieu généralement, au Lacito, 3e étage, en salle 311

  • Jeudi 23 novembre 2006,
    Professeur Rajasekharan Nair (Centre for Advanced Studies in Linguistics, Annamalai University, Inde), Tribal languages of Kerala (India)


Productions audiovisuelles

Mukherjee, Prithwindra,
— [à paraître]. Chants et Danses Charyâ (tradition crypto-bouddhiste d’origine bengalie), Film CNRS-Audiovisuel.
— 2004-2005  avec A. Murugaiyan et L. Venot, Piliers musicaux : mémoire minérale du Son révélé, film documentaire de 26 minutes, CNRS-Audiovisuel.
— 1999 avec L. Venot, Kîrtana : le cœur mystique du Bengale (danse et chant rituels), Film CNRS-Audiovisuel.

Imprimer Contacter le webmestre Plan du site Crédits Accueil