aa

Langues et civilisations
à tradition orale
(UMR7107)

          Le CNRS           Accueil SHS          Autres sites CNRS          
paysage ouldémé
cnrs paris3 inalco paris3 paris3
Rechercher
Intranet Lacito English




  Accueil > Présentation du Lacito

aa
Présentation de l'unité (màj en 2014)

 

Depuis sa création par J.M.C. Thomas en 1976 et jusqu'en décembre 1999, le laboratoire Langues et Civilisations à Tradition Orale (LACITO) a été une unité propre de recherche du CNRS (UPR A3121). En 2001, il a été transformé en unité mixte de recherche (UMR 7107), avec pour partenaire principal l'Université Sorbonne Nouvelle (Paris III). Depuis 2014, le Lacito a trois organismes de tutelle, le CNRS, l'Université de Paris III et l'Institut National des Langues et Civilisations Orientales (INALCO).


alaune La recherche

     La recherche au LACITO repose sur des données de première main recueillies sur le terrain. 224 langues sont aujourd'hui étudiées au sein de l'unité. L'enquête de terrain est aussi à la source de la grande richesse du laboratoire, à savoir la masse de données ethnologiques, musicales et linguistiques enregistrées sur différents supports : cahiers de terrain, disques, films, supports magnétiques (analogiques ou numériques) sonores et vidéo. Ces corpus sont numérisés, traités, archivés et diffusés dans la collection Pangloss et via Huma-num (Cocoon). La collection Pangloss réunit des documents linguistiques sonores, avec une spécialité de langues "rares" ou peu étudiées. Elle contient actuellement 1460 enregistrements en 70 langues, dont 430 documents annotés.

     Trois principes fondamentaux définissent le fonctionnement du Laboratoire :

  • 1. mener des études rigoureuses sur les systèmes linguistiques et les cultures peu ou mal connus, voire inconnus, pour apporter des connaissances nouvelles sur les productions symboliques dans leurs contextes socioculturel, anthropologique, historique ou comparatif ;
  • 2. concevoir l’enquête de terrain comme principal fondement méthodologique de ces études, toute collecte de données étant conçue dans son articulation avec un système d’hypothèses clairement formulées;
  • 3. participer à des paradigmes théoriques différents.

     Les langues qui font l'objet de recherches au LACITO appartiennent à plusieurs familles : Afro-asiatique, Altaïque, Amérindienne, Austro-Asiatique, Austronésienne, Basque, Caucasienne, Dravidienne, Eskimo-Aléoute, Indo-Européenne, Niger-Congo, Nilo-Saharienne, Ouralienne, Sino-Tibétaine.

    Les recherches en cours s'inscrivent dans trois principaux axes :

Description et corpus

Typologie et linguistique historique

Anthropologie linguistique

 

alaune Le Lacito et les autres institutions de recherche

     Le Lacito est membre de la Fédération Typologie et universaux linguistiques (TUL), depuis sa fondation. Actuellement, il y pilote 1 projet de recherche (programme 2014-2018). Le Lacito est également membre du LABEX EFL (Fondements empiriques de la linguistique) où il accueille et/ou pilote 3 contrats de recherche. L'unité héberge également 2 contrats internationaux (ELDP-SOAS et DOBES ainsi que 2 projets financés par l'Agence Nationale pour la Recherche (ANR) ou par le Laboratoire d'Excellence (LABEX-API).

Fédération de Recherche Typologie et Universaux Linguistiques (TUL FR 2559) :

Laboratoire d'excellence (Labex EFL - Fondements empiriques de la linguistique - Données, méthodes, modèles) :

Contrats internationaux

  • ELDP-SOAS - Documentation and production of teaching material for Beirut Domari, an endangered variety of Domari (resp. B. Hérin)
  • DOBES - The Kurumba Languages of the Nilgiris in South India (resp. C. Pilot-Raichoor)

Projets financés par d'autres institutions

  • Himalco (Himalayan Corpora) (resp. G. Jacques, CNRS-CRLAO) (2013-2015), projet ANR
  • DoSoTeBIR (Données sonores et textuelles de Birmanie) (resp. A. Vittrant), projet interne «Actions Spécifiques de Valorisation» LABEX
  • Narrativité : paroles, textes, images (2013-2016), projet du PRES Sorbonne Paris Cité


alaune Le Lacito en 2014-2018

planisphere

©J.-M. Roynard, CNRS-Lacito, 2014

Imprimer Contacter le webmestre Plan du site Crédits Accueil