aa

Langues et civilisations
à tradition orale
(UMR7107)

          Le CNRS           Accueil SHS          Autres sites CNRS          
cnrs paris3 inalco paris3 paris3
Rechercher
Intranet Lacito English




  Accueil > La recherche au Lacito > Structures du lexique : Typologie et dynamiques

Opérations de recherche en cours

 

 

 

 

Structures du lexique : Typologie et dynamiques

 

 

 

 

Responsables : Lameen Souag et Antoinette Schapper

 

La lexicologie est l'étude du lexique, et de la manière dont il est structuré dans chaque langue. On peut vouloir l'analyser dans une seule langue en synchronie – par exemple, en rédigeant un dictionnaire, ou en décrivant un champ sémantique particulier dans cette langue. On peut aussi adopter une perspective typologique en comparant les lexiques de plusieurs langues dans un domaine donné : par exemple, comment les langues structurent-elles le domaine de la parenté ? de la magie ? des émotions ? de la parole et de la pensée ? Retrouve-t-on partout les mêmes concepts, les mêmes distinctions sémantiques ? La typologie lexicale peut permettre d'identifier des polysémies récurrentes, des zones de stabilité et de variation, des universaux du lexique.

On peut également interroger ces structures lexicales dans leur dynamique, dans le temps et dans l'espace. Certaines polysémies, certaines associations sémantiques, sont apparues historiquement, ou au contraire ont disparu — soit par évolution interne, soit sous l'effet du contact avec d'autres langues. La tendance, chez les individus bilingues, à aligner les structures sémantiques des langues qu'ils parlent, a permis la diffusion de certaines catégorisations lexicales à l'échelle de vastes aires linguistiques et culturelles : c'est ainsi que certains découpages sémantiques, certaines polysémies ou phraséologies, deviennent les symptômes d'une aire donnée. Parfois, il est possible d'expliquer ces phénomènes aréaux par des liens entre pratiques langagières et pratiques sociales répandues dans la région: certains modes d'organisation familiale, par exemple, pourront être corrélés à des structures lexicales spécifiques dans le domaine de la parenté, ou dans le vocabulaire du mariage et des relations interpersonnelles.

Au fil des prochaines années, l'idée de ce séminaire sera de mettre en valeur les données de première main que nous avons recueillies sur tous les continents, ressources considérables et souvent sous-exploitées. Les dictionnaires existants, livresques ou électroniques, pourront nous servir également; ainsi que nos corpus de textes, pour peu que nos méthodes impliquent d'y recourir. Par ailleurs, nous nourrirons nos réflexions théoriques et méthodologiques des publications diverses dans le domaine de la sémantique lexicale, de plus en plus nombreuses ces derniers temps – voyez la liste des références.

Diverses approches sont possibles, et le LaCiTO pourra choisir d'en aborder plus d'une. En fonction des souhaits des participants, nous pourrons choisir d'établir la typologie d'un domaine sémantique particulier, ou d'une sélection de différents domaines, à travers des études parallèles. Nous pourrons nous pencher sur la quête d'universaux, sur les cas de convergence aréale, sur les parcours étymologiques, sur la théorisation du changement sémantique. Nous pourrons confronter diverses approches méthodologiques: bases de données, création de questionnaires, élaboration et visualisation de statistiques, cartes sémantiques…

 

Références :
-- François, Alexandre. 2008. Semantic maps and the typology of colexification: Intertwining polysemous networks across languages. In Martine Vanhove (ed.), From Polysemy to Semantic Change, Studies in Language Companion Series, vol. 106, 163–215. Amsterdam: John Benjamins. [accès en ligne]
-- François, Alexandre. 2013. Shadows of bygone lives: The histories of spiritual words in northern Vanuatu. In Robert Mailhammer (ed.), Lexical and Structural Etymology. Beyond Word Histories. Studies in Language Change 11. Boston/Berlin: Walter de Gruyter, 185-244.
-- Juvonen, Päivi & Maria Koptjevskaja-Tamm (eds.). 2016. The Lexical Typlogy of Semantic Shifts. Cognitive Linguistics Research 58. Berlin: De Gruyter Mouton.
-- Koptjevskaja-Tamm, Maria, Ekaterina Rakhilina & Martine Vanhove. 2015. The semantics of lexical typology. In Nick Riemer (ed.), The Routledge Handbook of Semantics. London: Routledge.
-- Koptjevskaja-Tamm, Maria, Martine Vanhove, & Peter Koch. 2007. Typological approaches to lexical semantics. Linguistic Typology 11.1, 159-185.
-- Mahieu, Marc-Antoine & Nicole Tersis (eds.) 2016. Questions de sémantique inuit / Topics in Inuit Semantics. Amerindia 38. 274 pp.
-- Mailhammer, Robert (ed.). 2013. Lexical and structural etymology: Beyond word histories. Studies in Language Change, 11. Berlin: DeGruyter Mouton.
-- Moyse, Claire & Volker Gast & Ekkehard Koenig. 2014. Comparative lexicology and the typology of event descriptions : A programmatic study. In Doris Gerland, Christian Horn, Anja Latrouite, Albert Ortmann (eds), Meaning and Grammar of Nouns and Verbs. Studies in Language and Cognition, 1. Düsseldorf : Düsseldorf University Press, 145-183.
-- Tersis, Nicole & Pascal Boyeldieu (eds.). 2017. Le langage de l'émotion : Variations linguistiques et culturelles. (Société d'Études Linguistiques et Anthropologiques de France, 469). Paris–Leuven: Peeters.
-- Urban, Matthias. 2011. Asymmetries in overt marking and directionality in semantic change. Journal of Historical Linguistics 1(1). 3–47​.
-- Vanhove, Martine (ed.) 2008. From Polysemy to Semantic Change. Studies in Language Companion Series, vol. 106. Amsterdam: John Benjamins.

 

Ce séminaire aura lieu les jeudis, de 14h30 à 17h00 au Centre Haudricourt, 7 rue Guy Môquet - 94800 Villejuif Bâtiment D, salle de conférences du rez-de-chaussée.

 

 

Exposé à venir

  • Mercredi 30 janvier 2019
    Exposé de Claire Moyse-Faurie sur Toward a cross-linguistic typology of 'eating' in Kanak languages

 

Exposés passés

  • 10 octobre 2018
    Exposé d'Antoinette Schapper sur Baring the bones: the metaphorical association of bone and strength in New Guinea and the limits of colexification
    Résumé en anglais :
    The talk will be an exploration of some issues around comparing lexical meaning across languages. Metaphor-driven lexical associations are often only present in languages in conventionalised expressions, but we may wonder whether such limited associations still count as colexification. In this talk I will present a range of data from the languages of New Guinea, showing there is a scale of lexical-to-conventional-association of bone and strength. Capturing the range of manifestations of this metaphorical association is unlikely to be possible using CLICS or similar databases. Warning: This talk is meant to be a discussion piece, rather than a worked out thing.

  • 25 mai 2018
    Exposé de Masha Koptjevskaja-Tamm (Stockholm University) sur Hot as fire
    Résumé en anglais :
    My currents research interests are in cross-linguistic variability in semantic systems and its limits, both in space and time, approached through empirical cross-linguistic research with a special focus on the interaction between language structures, culture and cognition. Is linguistic categorization universal or language/culture-specific, how do semantic systems emerge and develop, where do words for categories in one semantic domain come from and how can they be used for others?
         My talk will revolve around two very basic and important semantic domains – TEMPERATURE and FIRE.
         TEMPERATURE is something I have been engaged in for quite a few years, as partly witnessed by the (huge) edited volume The linguistics of temperature (Koptjevskaja-Tamm, ed. 2015, John Benjamins). I am right now working on its sequel, the book "Temperature in language: typology, evolution and extended uses", which is also the main reason for my present stay at Llacan/Lacito. In my talk I will first present a general overview of the ways in which languages of the world carve up the temperature domain among their expressions. I will then focus on two particular issues:
         -- How (dis-)similar can closely related languages be in their semantic systems, with lexicalization of the temperature domain across Slavic as case study, and
         -- Co-lexification patterns of temperature expressions, with the metaphor "AFFECTION IS WARMTH" (cf. warm words, warm heart) as a case study
    The other semantic domain, fire, is obviously related to temperature, among other things, because 'fire' is one of the cross-linguistically recurrent sources for temperature expressions. I present a few ideas and illustrations on how this domain can be approached cross-linguistically

  • 31 janvier 2018
    Exposé d'Alexandre François sur Typologie de la colexification : Une base de données
    Résumé :
    La ​​colexification est la propriété structurale par laquelle une langue peut utiliser la même forme lexicale pour exprimer deux significations S1 et S2 (François 2008). Ainsi, certaines langues colexifient "pays" avec "village", ou "tête" avec "chef", ou "devant" avec "avant"… Comme toute propriété typologique, la colexification peut être étudiée sous divers angles : description d'un domaine sémantique particulier; identification de tendances typologiques; reconstruction historique; études aréales, etc. Parmi les travaux que notre opération de lexique pourrait aborder en commun, figurerait CoLex, une base de données de colexifications – base générique (ouverte à tous les domaines du lexique) et collaborative.
          L'unité d'observation ne serait pas le sens unique, mais un couple de sens S1-S2. Chaque couple (en abscisse) serait croisé avec diverses langues (en ordonnée), afin d'observer dans quelles langues il est colexifié. Cet exposé présentera un échantillon de 165 couples de sens, croisés avec 5 langues de Mélanésie et d'ailleurs. Mais cette base accroîtra son intérêt à mesure qu'y seront ajoutés plus de couples lexicaux, et surtout plus de langues de familles diverses — en profitant de la variété des langues qui sont représentées au LaCiTO.
          Au travers de quelques exemples, l'exposé illustrera l'intérêt d'une telle base comparative, notamment dans la réflexion sur la dimension aréale des structures lexicales (cf. Juvonen & Koptjevskaja-Tamm 2016). Nous discuterons ensemble des choix présidant à la constitution d'une telle base, des écueils possibles, des décisions à prendre, et des perspectives de développement et d'exploitation de nos futures observations.
    Références
    -- François, Alexandre. 2008. Semantic maps and the typology of colexification: Intertwining polysemous networks across languages. In Martine Vanhove (ed.), From Polysemy to Semantic Change, Studies in Language Companion Series, vol. 106, 163–215. Amsterdam: John Benjamins.
    -- Juvonen, Päivi & Maria Koptjevskaja-Tamm (eds.). 2016. The Lexical Typology of Semantic Shifts. Cognitive Linguistics Research 58. Berlin: De Gruyter Mouton.

  • 29 novembre 2017
    Exposé de Lameen Souag sur Kinship terms in proto-Berber: Using colexification patterns in reconstruction
    Résumé en anglais :
    The reconstruction of kinship terminology in Berber presents a number of difficulties. Northern Berber kinship systems are profoundly influenced by Arabic at the level of lexicon as well as structure. Saharan ones paint a different picture, broadly reflecting an Iroquoian system rather than the Sudanese one characteristic of Arabic and Northern Berber; in this respect, they match several neighbouring languages of the Sahel. To determine the original situation, it is necessary to examine the history of colexification patterns. Colexification patterns shared across distantly related branches are likely to be original, while more localized ones are likely to be innovative. Innovative lexicalizations, expressing meanings not originally independently lexicalized, tend to be formed through loanwords, transparent compounding, or metaphorical extensions from other domains. A further aid to reconstruction is the fact that particular family residence patterns promote particular colexicalization patterns. Taking all of this data into account, it appears that proto-Berber kinship terminology reflected a bilateral Hawaiian system unlike any Berber group today, and that Tuareg kinship systems have been profoundly influenced by Sahelian ones just as Northern Berber ones have by Arab ones…

  • 1er juin 2017
    Exposé d'Alexandre François visant à présenter le domaine – avec une attention particulière portée aux phénomènes de colexification (François 2008), et la possibilité de créer des cartes sémantiques en typologie lexicale.
    ​ L'exposé sera suivi d'une discussion collective pour réfléchir à la manière dont nous voudrions mener ce groupe de recherche au cours des prochaines années.


Imprimer Contacter le webmestre Plan du site Crédits Accueil