aa

Langues et civilisations
à tradition orale
(UMR7107)

          Le CNRS           Accueil SHS          Autres sites CNRS          
cnrs paris3 inalco paris3 paris3
Rechercher
Intranet Lacito English




  Accueil > Autres parutions > Khiksaba. A Festival in Sherdukpen Country (Arunachal Pradesh, North-East India)

 

Pascale Dollfus & François Jacquesson

personnesKhiksaba. A Festival in Sherdukpen Country (Arunachal Pradesh, North-East India)

 

This book, written by two French researchers after three winter trips among the Sherdukpens, depicts Khiksaba, one of the most fascinating tribal festivals in the Himalayas. This colourful performance has never been described before. It is detailed here with maps, drawing and photographs.
The Sherdukpens (or Shertukpens) are a rather small but important population living in the Indian state of Arunachal Pradesh (West Kameng District), close to Bhutan and Tibet, in the eastern Himalayas. They number less than 5,000 and this has no doubt been the case for centuries. They live between alt. 1500m and 2200m in about ten villages, the most important center being Rupa, c. 1500 inhabitants. Regardless of its small size, the population is a very distinctive one, with its own language, its own religion (although Buddhism also has its followers here), its own territory, its own customary law with a sizeable power of jurisdiction.
Every winter, a two-day walk led the Sherdukpen community to the border of Assam, where trade was made with the local people. After three months, the population walked back to the villages. Just before this winter migration, the Khiksaba festival took place.
This festival is now certainly the greatest moment of the year for the Sherdukpen people. It lasts several days and involves ritual associations and groups that sing and dance. It is a major event of the agrarian and ritual calendar, and plays an important part in their social and economic geography.
The book describes Khiksaba day after day, following each group of performers from the mountain into the town. It is enlivened by participants' testimonies, numerous maps allowing the reader to follow every event, drawings, photos in black and white and colour. With glossaries, and all explanations that facilitate the understanding of a rare opportunity of seeing Sherdukpen society as it sees itself.

 

     Rédigé par une anthropologue et un linguiste, ce livre fait suite à trois séjours d'hiver chez les Sherdukpen (Shertukpen), une ethnie d'environ 5000 personnes vivant dans le Nord-Est de l'Inde, état d'Arunachal, district du West-Kameng. Il décrit et illustre la fête de Khiksaba, qui est probablement une des fêtes les plus attrayantes de cette région du monde.
     Dans l'angle formé par le Tibet, le Bhoutan et l'Assam, vivent plusieurs petites populations parmi lesquelles les Sherdukpen occupent une position clef : ils contrôlent l'accès à la plaine et au riz. Les dix villages de cette ethnie, dont le plus important est Rupa, sont distribués entre 1500 et 2200 m. d'altitude. Le groupe possède des caractéristiques propres : une langue, un territoire, des coutumes et droits coutumiers, une religion – même si le bouddhisme est assez présent.
     Chaque hiver, il y a encore une trentaine d'années, l'ensemble de la population avec chevaux et bétail descendait pour trois ou quatre mois dans son territoire en Assam, où la population locale était censée être à leur service. Après cette occupation saisonnière, toute la population remontait dans ses villages. La grande fête de Khiksaba, qui s'étend sur quatre ou cinq jours, avait lieu juste avant cette migration d'hiver.
     Cette fête est encore aujourd'hui le moment festif et rituel le plus important de l'année. Elle est animée avec une grande précision par plusieurs confréries ou groupes qui chantent et dansent, tandis que les maisons anciennes et les clans sont à l'honneur. La fête de Khiksaba se présente aussi comme un moment décisif de la réactivation des coutumes anciennes – ou du moins de la façon dont elles sont conçues maintenant par la société sherdukpen.
     Le livre décrit cette fête jour après jour, suit chaque groupe de participants, des montagnes au village ou à travers différents circuits de maison en maison et d'un site rituel à l'autre. Il est enrichi de témoignages des participants, de cartes qui permettent au lecteur de suivre les événements, et de nombreux croquis et photographies. Il permet ainsi, souhaitons-le, de se faire une idée de la société sherdukpen à travers ses coutumes et ses voix.

 

Dollfus Pascale & Jacquesson François, Khiksaba. A Festival in Sherdukpen Country (Arunachal Pradesh, North-East India), Guwahati-Delhi (Inde) : Spectrum Publications, 2013, 152 p.

Paru en avril 2013

-------------------------

Pour se procurer l'ouvrage / In order to get the book:
http://www.dkagencies.com/doc/from/1063/to/1123/bkId/DK915321716276776707296717211/details.html
http://www.bagchee.com/books/BB85049/khiksaba-a-festival-in-sherdukpen-country-arunachal-pradesh-north-east-india/

Imprimer Contacter le webmestre Plan du site Crédits Accueil