aa

Langues et civilisations
à tradition orale
(UMR7107)

          Le CNRS           Accueil SHS          Autres sites CNRS          
cnrs paris3 inalco paris3 paris3
Rechercher
Intranet Lacito English




  Accueil > Autres parutions > La sémantique du prédicat en mwotlap (Vanuatu)

 

Alexandre François

La sémantique du prédicat en mwotlap (Vanuatu)

 

Langue mélanésienne de tradition orale, le mwotlap (motlav) appartient à la branche océanienne de la famille austronésienne ; il est actuellement parlé par environ 1800 locuteurs, au nord de l'archipel du Vanuatu. Tout en décrivant cette langue pour la première fois, l'ouvrage cherche plus particulièrement à y étudier les mécanismes sémantiques associés à la fonction prédicative.
La réflexion se développe autour de l'analyse détaillée d'un riche paradigme de marques de temps-aspect-mode ("marqueurs TAM"). Une des originalités typologiques du mwotlap est de rendre ces marques compatibles non seulement avec les verbes, mais aussi avec les adjectifs et les noms. Si le temps grammatical n'est jamais codé en tant que tel, en revanche, chaque élément de ce paradigme TAM cumule des valeurs d'aspect, de modalité, et de polarité ; il en résulte pas moins de vingt-six marqueurs en tout – dix-neuf affirmatifs (ex. Parfait, Prétérit, Accompli, Aoriste, Prospectif, Évitatif…) et sept négatifs (ex. Potentiel négatif, Prohibitif…). Pour chaque morphème pris séparément, l'analyse tente de modéliser l'opération abstraite commune à tous ses emplois dans le discours, ainsi que les conditions et les limites de la variation sémantique. La cohérence du système est constamment explorée, de façon à en esquisser l'architecture globale, et à en dégager les principes sous-jacents. L'ouvrage s'achève par une réflexion sur la manière dont le marquage morphologique du prédicat contribue aux stratégies pragmatiques mises en œuvre par l'énonciateur.

Mwotlap (Motlav) is an unwritten language spoken by about 1800 people in the Banks Is., Vanuatu; it belongs to the Oceanic branch of the Austronesian family. Besides presenting the first grammatical description of this endangered language, this book investigates more specifically the semantic mechanisms associated with predicates.
The paradigm of Tense-Aspect-Modality ("TAM") markers receives special attention. These morphemes appear to be compatible not only with verbs, but also with all adjectives and nouns, which is typologically remarkable. The dimension of tense—in the strict, deictic sense of the word—is not relevant in Mwotlap: the system only makes explicit the domains of aspect and modality, combined with positive-negative polarity. The result of this alchemy is an impressive list of no less than twenty-six TAM markers, nineteen positive (e.g. Perfect, Preterite, Complete, Aorist, Prospective, Apprehensional…) and seven negative (e.g. Negative potential, Prohibitive…). The heart of this study consists in systematically describing, illustrating and interpreting each of these twenty-six mechanisms, both at sentence and discourse level. A theoretical and synthetic chapter finally reassembles the spare parts of the "TAM machine", with the aim to understand its general architecture and organizing principles. Throughout the analysis, careful attention is being paid to the many ways in which the morphological marking of the predicate contributes to the speaker's functional and pragmatic strategies.

 

FRANÇOIS Alexandre, 2003, La sémantique du prédicat en mwotlap (Vanuatu), Louvain, Peeters (coll. Linguistique de la Société de Linguistique de Paris lxxxiv), XX-388 p.

Publié en 2003

Imprimer Contacter le webmestre Plan du site Crédits Accueil