aa

Langues et civilisations
à tradition orale
(UMR7107)

          Le CNRS           Accueil SHS          Autres sites CNRS          
cnrs paris3 inalco paris3 paris3
Rechercher
Intranet Lacito English




  Accueil > Autres parutions > Contes à rire de Roumanie. Facéties et histoires courtes

 

Micheline Lebarbier

aaContes à rire de Roumanie.
Facéties et histoires courtes

 

   Les récits facétieux présentés ici sont issus d'un corpus de près de cent textes oraux qui furent recueillis au cours de l'automne 1971 et de l'hiver 1972, dans trois villages de la Roumanie communiste. Issues d'une tradition orale encore très vivace lors de l'enquête, ces "histoires pour rire", ainsi que les définissaient les narrateurs et les narratrices, étaient racontées lors des différentes occasions où les villageois se rassemblaient : fêtes, veillées collectives de distraction ou de travail communautaire, ou encore dans le cadre plus restreint des veillées familiales.
   Hormis Pacala, héros légendaire des contes facétieux roumains, sorte de Décepteur, de redresseur de torts qui joue des tours à ceux qui enfreignent les lois, les personnages de ces récits montrent un reflet caricaturé des relations humaines. Aussi verra-t-on l'épouse être infidèle ou paresseuse et manquer à tous ses devoirs envers son mari. Le pope être un maître avare, exploiteur de son valet, un mari trompé, cocu magnifique ou encore un incorrigible libertin, ridiculisé, parfois avec ses acolytes, laïcs ou religieux. Quant au Tzigane, figure de l'Étranger qui reste en marge de la société, ses pirouettes, actions à contretemps et menus larcins, amusent mais révèlent son inadaptation sociale.
   Miroir inversé des modèles culturels en vigueur dans la société, ces contes, par leurs outrances, véhiculent la norme en décrivant son contraire ; c'est ce que les commentaires s'attachent à démontrer en les examinant à la lumière de l'organisation sociale et culturelle. Les chercheurs et les ethnographes roumains s'étaient déjà penchés sur ce genre spécifique de la tradition orale roumaine, qui avait donné lieu à différentes publications. Le présent volume en offre quelques exemples. La traduction française s'est efforcée d'être le plus proche possible du récit, tel qu'il fut entendu auprès des narrateurs et des narratrices.

 

LEBARBIER Micheline, 2011 [paru en 2012], Contes à rire de Roumanie. Facéties et histoires courtes, Paris, Karthala- Langues'O (coll. Paroles en miroir 6), 285 p.

Paru le 7 mars 2012

Imprimer Contacter le webmestre Plan du site Crédits Accueil