aa

Langues et civilisations
à tradition orale
(UMR7107)

          Le CNRS           Accueil SHS          Autres sites CNRS          
cnrs paris3 inalco paris3 paris3
Rechercher
Intranet Lacito English




  Accueil > Autres parutions > En pays kanak. Ethnologie, linguistique, histoire, archéologie

 

A. Bensa & Isabelle Leblic (eds)

En pays kanak.
Ethnologie, linguistique, histoire, archéologie en Nouvelle-Calédonie

 

dico biromForts de l'histoire plus que millénaire de leurs changements sociaux, meurtris mais enrichis par l'expérience de la colonisation, les Kanak n'ont cessé d'inventer des solutions aux problèmes soulevés par les mutations, imposées ou choisies, de leurs pratiques du monde. Cet élan leur a d'abord permis d'échapper à une disparition annoncée puis de s'imposer au rang des peuples avec lesquels il faut compter. Restituer un tel art de la résistance et du mouvement suppose la coordination de sciences sociales attentives à saisir la spécificité des réponses kanak aux défis de l'histoire de la NouvelleCalédonie. Ainsi, les seize études rassemblées dans ce volume partagent-elles toutes le souci de donner à voir et à comprendre de multiples facettes de la vie kanak dans le monde contemporain. Elles sont le résultat du programme " Études des sociétés kanak " engagé par Jean-Marie Tjibaou, après les événements qui secouèrent la Nouvelle-Calédonie et aboutirent à la signature des Accords de Matignon (1988).
Qu'il s'agisse des chefferies, des langues, des attitudes de parenté, des droits maritimes, des rapports à l'espace, au christianisme, à la médecine occidentale, à l'école et à la ville ou encore des relations entre les sexes, les auteurs éclairent les permanences par les changements. Ils révèlent actions, pensées et images telles que des enquêtes de terrain prolongées à l'intérieur du pays kanak peuvent les saisir.
En se situant toujours au plus près des gens, de leurs paroles et de leurs actions, ces seize textes précis et respectueux des variations régionales entendent rompre avec les considérations générales et globales qui escamotent le plus souvent le " grain " si particulier de la culture kanak. En retour, loin de tout exotisme et de tout passéisme, ce livre propose des outils d’investigation et d’analyse novateurs pour aborder l’une des civilisations les plus originales et les plus toniques que la France ait eues à connaître.

 

Sommaire

I - Pratiques et règles

  • Le chef kanak. Les modèles et l'histoire (Koné, 1740-1878), Alban Bensa

  • Adoptions et transferts d'enfants dans la région de Ponérihouen, Isabelle Leblic

  • Terminologie de parenté proto-océanienne : continuité et changement dans les langues kanak, Françoise Ozanne-Rivierre

  • " L’os et le souffle " : protocole et valeurs ultimes chez les Paimboas, Dominique Bretteville

  • Terminologie de parenté proto-océanienne : continuité et changement dans les langues kanak, Françoise Ozanne-Rivierre

  • Le droit maritime kanak et ses transformations, Marie-Hélène Teulières-Preston

  • La mémoire kanak de Nouméa, Dorothée Dussy

II - Retour sur le choc colonial

  • Les sociétés préeuropéennes de Nouvelle-Calédonie et leur transformation historique : l'apport de l'archéologie, Christophe Sand, Jacques Bole et André Ouetcho

  • Chronique meurtrière d'une mutation théologique. Maré (Îles Loyauté), Charles Illouz

  • De l'idée de cantonnement à la constitution des réserves. La définition de la propriété indigène, Isabelle Merle

  • Histoire et mémoire d'une institution coloniale : l'école kanak au temps de l'Indigénat, Marie Pineau-Salaün

III - Initiatives nouvelles

  • Enquête linguistique et enjeux culturels, Isabelle Bril

  • Pluralisme médical à Lifou, Marie Lepoutre

  • Les gens de Nouméa. Mutations et permanences en milieu urbain, Christine Hamelin

  • Partir à Nouméa. Remarques sur les migrants originaires de la région ajië (Houaïlou), Michel Naepels

 

Bensa A. & Isabelle Leblic (eds), 2000, En pays kanak. Ethnologie, linguistique, histoire, archéologie en Nouvelle-Calédonie, Paris, Mission du Patrimoine ethnologique/Éd. de la Maison des sciences de l’homme (Ethnologie de la France), 368 p.

 

Publié en 2000

Imprimer Contacter le webmestre Plan du site Crédits Accueil