aa

Langues et civilisations
à tradition orale
(UMR7107)

          Le CNRS           Accueil SHS          Autres sites CNRS          
cnrs paris3 inalco paris3 paris3
Rechercher
Intranet Lacito English




  Accueil > Autres parutions > Cécile Leguy et alii (coord. par) "Sur les pas de Geneviève Calame-Griaule", numéro 85 (1-2) du Journal des Africanistes

 

competenceSandra Bornand, Alice Degorce & Cécile Leguy (coord. par)
"Parler pour dominer ? Pratiques langagières et rapports de pouvoir",
numéro 73 de la revue Autrepart

 

L'analyse de la parole en situation est un révélateur des relations sociales, notamment de l'instauration de rapports de force ou de hiérarchie. L'exercice du pouvoir dans ses liens à la parole se manifeste ainsi dans l'élaboration d'un discours politique ou religieux ou dans le recours à une langue particulière en contexte tendu. Nommer des individus, des lieux, des événements, des langues ou des groupes sociaux, avoir recours à des créations linguistiques subversives comme l'argot ou le verlan, à des expressions artistiques tels le zouglou, le rap ou le slam peuvent être des moyens de dominer autrui comme de contrer ou de tourner en dérision le pouvoir. À travers des objets d'étude aussi divers que les relations de genre ou de générations, les revendications territoriales, identitaires, politiques, religieuses ou linguistiques et sur la base de recherches empiriques récentes conduites dans les pays du Sud, ce numéro interroge la manière dont la parole est susceptible de devenir à la fois le moyen d'exercer un pouvoir sur autrui et l'objet même des stratégies et manipulations mises en oeuvre dans les situations de domination.

 

Sommaire

  • Sandra Bornand, Alice Degorce & Cécile Leguy, Paroles et rapports de pouvoir dans les Suds (3-16)

  • Sophie Chave-Dartoen, Salutations formelles et exercice de l'autorité à Wallis (19-35)

  • Clara Duterme, La place des récits destinés aux touristes dans les jeux de pouvoir locaux (Santa Anita, Guatemala) (37-53)

  • Fabien Le Bonniec, La culture mapuche à la barre : pouvoir et médiation linguistico-culturels des facilitateurs interculturels dans les tribunaux pénaux du sud du Chili (55-71)

  • Hervé Rakoto Ramiarantsoa, Marie Mellac, Véronique André-Lamat & Xavier Amelot, Les discours sur la nature à Madagascar, dans le sillage du teny baiko (73-88)

  • Ingrid Hall, Parole et hiérarchie dans les Andes du Sud du Pérou (89-103)

  • Laure Traoré, Langues et registres de légitimation du pouvoir politique au Mali : les discours présidentiels en contexte de (post-) crise (105-122)

  • Nathaniel Gernez, Langues locales et idéologie linguistique dominante (Tanzanie) (123-137)

  • Marie-Clémence Adom, Jeux de mots, jeux de rôles, tours de paroles : de la promotion d'un nouvel ordre dans le zouglou, poésie urbaine de Côte d'Ivoire (139-155)

  • Laurent Fontaine, L'argumentation métaphorique des anciens dans les réunions des Yucuna d'Amazonie colombienne (157-180)

  • Ismaël Moya, L'esthétique de la norme : discours et pouvoir dans les relations matrimoniales et maraboutiques à Dakar (181-197)

Résumés consultables ici.

 

Bornand Sandra, Degorce Alice et LEGUY Cécile (dossier coordonné par), 2015, Parler pour dominer ? Pratiques langagières et rapports de pouvoir, Autrepart 73 (2015/1), Paris, IRD-SciencesPo Les Presses, 214 p.

Daté 2015 et paru en début septembre 2016

Imprimer Contacter le webmestre Plan du site Crédits Accueil