aa

Langues et civilisations
à tradition orale
(UMR7107)

          Le CNRS           Accueil SHS          Autres sites CNRS          
cnrs paris3 inalco paris3 paris3
Rechercher
Intranet Lacito English




  Accueil > Autres parutions >Thât/Mélakartâ

 

Prithwindra Mukherjee

Thât/Mélakartâ.
Les échelles fondamentales de la musique indienne du Nord et du Sud

Préface par le Pandit Ravi Shankar

 

Spécialistes en neurobiologie, psychologie et logique (avec informatique) cherchent des moyens artificiels pour exemplifier le potentiel intellectuel. La science cognitive explore la taxonomie : certains exemplaires – “prototype” – d’une même catégorie sont plus représentatifs que d’autres. En appliquant aux râga les hypothèses d’Eleonor Rosch, l’auteur constate que les soixante-douze mélakartâ sont des “structures génitrices” : tout en englobant les dix thât, ils représentent des prototypes. Cette validité au sein de l’organisation hiérarchique des râga démontre qu’ils sont des structures conceptuelles repérables “sur le gradient de typicalité”. Entre 1983 et 2003, au CNRS, l’auteur a réuni environ 5 000 d’échantillons de râga venant de modes heptatoniques (soixante-douze mélakartâ dans le sud, ou dix thât dans le nord). Par un procédé cyclique d’ellipses, chaque mode engendre un grand nombre de râga. Il les a examinés comme des échelles modales dont les degrés sont des intervalles successifs au sein d’une octave ascendante et descendante. L’auteur révèle grâce à son exploration des vingt-deux microtons (shruti) une nouvelle façon d’apprécier ou de créer la musique.

L'avis de l'éditeur : S’adressant notamment aux anthropologues et aux musicologues, cet ouvrage rare, complet et pointu invite également tout mélomane et compositeur à faire la connaissance de cette incroyable profusion de possibilités qu’offre la musique indienne. Un ouvrage riche et passionnant signé par un spécialiste en la matière.

 

MUKHERJEE Prithwindra, 2010, Thât/Mélakartâ, Les échelles fondamentales de la musique indienne du Nord et du Sud, Paris, Éd. Publibook, 494 p.

Paru en mars 2010

Imprimer Contacter le webmestre Plan du site Crédits Accueil